Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Femmes’

Harcèlement sexuel au quotidien: des Libanaises se rebiffent

Posted by jeunempl sur avril 18, 2010

AFP

Dans un pays considéré comme l’une des plus « occidentalisées » du monde arabe, aucune loi ne prévoit de sanctions pour des remarques ou des gestes obscènes et parfois des attouchements dont sont victimes de nombreuses femmes au quotidien.

Doha appréhende de prendre des taxis: cette femme de 23 ans a été trois fois victime de chauffeurs exhibitionnistes. Mais elle peut enfin espérer qu’une campagne « anti-harcèlement » au Liban marquera le début de la fin d’un phénomène en augmentation dans un pays encore machiste.

Dans un pays considéré comme l’un des plus « occidentalisés » du monde arabe, aucune loi ne prévoit de sanctions pour des remarques ou des gestes obscènes et parfois des attouchements dont sont victimes de nombreuses femmes au quotidien dans la rue, les transports et le lieu de travail.

Un groupe de féministes a décidé de lancer une campagne « anti-harcèlement » pour sensibiliser l’opinion publique à ce problème qui, pour beaucoup, n’en n’est pas un, sous prétexte qu’il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prêt-à-porter: Elie Saab et l’éternel féminin

Posted by jeunempl sur mars 10, 2010

L’Express.fr

Elie Saab a puisé dans les profondeurs du noir et la légèreté de la dentelle pour décliner une « féminité mystérieuse » au dernier jour, mercredi, des présentations des collections de prêt-à-porter pour l’hiver prochain.

Le couturier libanais, dont les ateliers sont à Paris, est passé maître dans l’art de mettre les courbes des femmes en valeur. La saison prochaine, Elie Saab recourt à ses drapés et découpes dans des robes noires à l’allure graphique.

Un imprimé végétal se fond dans un ensemble legging, top et perfecto. Rapidement, la silhouette se pare de dentelles noires et de nervures, comme une protection.

Un modèle portait un mini-short de sequins noirs et une blouse vaporeuse à volants et dentelles.

Ce vestiaire très sombre s’illumine de robes lie-de-vin ou vert mélèze portées avec des boléros en fourrure. Encore plus ardentes, des robes en paillettes bleues, vertes et grenat prennent la suite.

Pour clore le défilé, Elie Saab a lancé ses robes de vestale pastel sous lesquelles affleurent des leggings de dentelle. L’une d’elles, bleu pétrole, flotte sur la silhouette, comme si elle était uniquement retenue par des drapés entrelacés aux épaules.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Près de 80.000 Libanaises se disent lésées par le Code de la nationalité

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2010

Casafree

Une étude sur les Libanaises mariées à des étrangers, dont les résultats ont été rendus publics à Beyrouth, a estimé à plus de 80.000 le nombre de celles qui se disent lésées par le Code de la nationalité en vigueur dans leur pays.

Cette étude est le fruit d’une campagne intitulée « Ma nationalité, pour moi et pour eux », menée dernièrement en collaboration avec le Comité national pour le suivi des questions féminines et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Son but consistait à sensibiliser l’opinion publique libanaise au droit des femmes libanaises mariées à des étrangers de « transmettre leur nationalité à leurs maris et à leurs enfants ».

L’étude note que près de 18.000 Libanaises ont épousé des étrangers durant la période allant de 1995 à 2008. 8,2 pc des musulmanes sont mariées à des étrangers contre seulement 2 pc pour les chrétiennes. 74,7 pc des Libanaises sont mariées à des Arabes, 11,4 pc à des Européens et 7,5 pc à des Américains. Ces chiffres sont ceux des mariages contractés entre Libanaises et étrangers au Liban, et s’il fallait y ajouter les mariages contractés à l’étranger, le chiffre serait certainement doublé.

En outre, l’étude réfute le prétexte officiel invoqué par les autorités libanaises pour refuser le droit de la femme de « transmettre sa nationalité à son mari étranger », à savoir la peur de l’implantation de certains étrangers au Liban.

Le ministre libanais de l’Intérieur, Ziad Baroud, qui assistait à la cérémonie de présentation des résultats de cette étude, a insisté, dans son intervention, sur le fait que le problème est essentiellement politique et doit faire l’objet d’une solution politique.

Il a rappelé que son ministère a déjà tenté, sans succès, de faire figurer à l’ordre du jour du Conseil des ministres un projet de loi portant amendement du Code la nationalité en faveur de la femme.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Municipales: Le conseil libanais des Femmes salue l’adoption de la mesure du quota

Posted by dodzi sur janvier 22, 2010

Libnanews

Le Conseil de la Femme Libanaise a salué l’adoption d’une mesure imposant un quota de 30% au sein des listes de candidats aux élections municipales, mesure présentée par le ministre de l’intérieur des municipalités Ziad Baroud, qui pourrait être élargie aux élections parlementaires de 2013.

Le conseil appelle le gouvernement libanais a adopter cette mesure « en raison de l’expérience féminine et de l’expertise des femmes dans l’administration des villes », citant les exemples européens et américains, ainsi que de certains pays arabes ayant réalisé « de grands progrès dans la participation des femmes dans les décisions politiques ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Arabes vivent dangereusement

Posted by dodzi sur janvier 5, 2010

Jeune Afrique

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a publié le cinquième volet de son « Rapport arabe sur le développement humain ». Les pays de la région souffrent toujours du chômage, de la pression démographique et peinent à faire respecter les droits de l’Homme. Des problèmes auxquels s’ajoute désormais la menace du changement climatique.

Sept ans après la publication du premier « Rapport arabe sur le développement humain », le cinquième volet de cette série parrainée par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), publié au Caire le 21 décembre, aboutit au même constat désespérant : « Les obstacles au développement humain sont très tenaces » dans le monde arabe « parce que la sécurité des populations n’y est pas assurée. »

Pression démographique

Les intellectuels arabes qui établissent ce sombre bilan ont passé au crible les différents aspects de cette insécurité. Elle est d’abord environnementale, au sens large du terme. Si elle tend à ralentir, la croissance démographique se poursuit. La population des pays arabes est passée de 172 millions en 1980 à 330 millions en 2007, et atteindra 385 millions en 2015. Et, bien sûr, elle est jeune : les moins de 25 ans représentent 60 % de la population totale ; l’âge moyen est de 22 ans, contre 28 ans dans le reste du monde.

Cette pression humaine s’exerce sur des territoires désertiques à 68,4 %, où 57 % des ressources hydriques sont partagées avec des États voisins et les réserves d’eau souterraines « fortement surexploitées ». Peu industrialisés, ces pays « ne contribuent que très peu à l’effet de serre » et au réchauffement climatique. Mais ils font partie de ceux qui en pâtiront le plus. L’Égypte, le Liban, le Soudan et les pays du Maghreb seront parmi les plus affectés. Si, comme on le redoute, la hausse moyenne des températures de la planète devait dépasser 3 °C, le niveau de la mer pourrait s’élever de 1 mètre et provoquer l’exode de 6 millions d’habitants du delta du Nil. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le rapport final propose 36 recommandations

Posted by dodzi sur septembre 26, 2009

L’Orient Le Jour

La mission d’observation électorale de l’Union européenne pour les élections législatives de 2009 a publié hier, dans la foulée de la conférence de presse de José Ignacio Salafranca, le rapport final sur les élections législatives qui comprend 36 recommandations à l’intention des législateurs.

Parmi les recommandations phares du rapport, celle proposant l’adoption à terme d’un « degré de proportionnalité » dans la loi électorale, « pour autant que cela soit l’aboutissement d’un consensus significatif », et celle liant l’absence de la femme sur la scène politique libanaise aux règles du registre civil qui impose le transfert automatique de la femme dans la circonscription électorale de son mari ainsi qu’à la loi qui empêche la citoyenne libanaise ayant épousé un étranger de transmettre la nationalité libanaise à ses enfants.

Le rapport comprend donc 36 recommandations à l’intention des législateurs, parmi lesquelles :

– De manière prioritaire, des bulletins de vote officiels préimprimés devraient être introduits, car leur absence ne garantit pas le secret de vote et ouvre la voie à plusieurs irrégularités ;

– un organe indépendant de gestion des élections devrait être établi et doté d’une autonomie financière et administrative ;

– la capacité d’un organe indépendant de gestion des élections à contrôler les dépenses des candidats durant la période de campagne devrait être renforcée ;

– la Constitution devrait être amendée pour abaisser l’âge du droit de vote à 18 ans ;

– le personnel militaire devrait être autorisé à voter ;

– le vote hors du territoire devrait être autorisé pour les prochaines élections législatives ;

– la règlementation sur les dépenses électorales devrait être plus précise ; Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Propositions pour juger la violence domestique hors des tribunaux religieux

Posted by dodzi sur septembre 25, 2009

IRIN

Les affaires de violence domestique sont portées devant les 15 tribunaux religieux du Liban, dont les activistes disent qu’ils favorisent les hommes par rapport aux femmes

Les affaires de violence domestique sont portées devant les 15 tribunaux religieux du Liban, dont les activistes disent qu’ils favorisent les hommes par rapport aux femmes

BEYROUTH, 24 septembre 2009 (IRIN) – Au Liban, tandis que les législateurs s’efforcent, trois mois après les élections parlementaires, de former un gouvernement, les activistes des droits de la femme attendent la reprise des sessions parlementaires, pour que s’ouvre le débat sur un nouveau projet de loi concernant la violence domestique.

Ghida Anani, coordinatrice de KAFA, une organisation libanaise luttant contre les formes d’exploitation et de violence envers les femmes, estime que trois quart des femmes libanaises ont subi, à un moment ou à un autre de leur vie, des violences physiques de la part de leur mari ou d’autres hommes de leur famille.

Dans le système démocratique multiconfessionnel du Liban, les affaires de violence domestique sont portées devant l’un des 15 tribunaux religieux, ou tribunaux des affaires familiales, dont les lois datent de l’ère ottomane et qui, selon les activistes, favorisent toujours les hommes par rapport aux femmes.

Le nouveau projet de loi propose que la violence domestique ne relève plus de la compétence des tribunaux religieux mais de celle du système judiciaire civil, et ne dépende pas des spécificités confessionnelles, donnant les mêmes droits aux femmes musulmanes et aux femmes chrétiennes. Pour les activistes, cette loi constituerait une avancée cruciale vers l’égalité entre hommes et femmes.

« Les tribunaux religieux ne traitent pas les hommes et les femmes de façon égale », a dit Nadya Khalife, chercheuse spécialiste des droits humains au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour l’ONG (organisation non gouvernementale) Human Rights Watch (HRW). « La loi constitue une avancée dans la bonne direction, mais il reste beaucoup de chemin à faire pour d’atteindre l’égalité au Liban ».

Violence domestique

Warda*, mère de six enfants, a raconté qu’elle avait subi des violences domestiques pendant 20 ans.

Son mari, qui était toxicomane, l’a battue et violée tout au long de leur mariage, a-t-elle dit. Ses tentatives pour obtenir de l’aide auprès de l’hôpital et de la police ayant échoué, elle est allée voir le représentant de son tribunal musulman chiite.

Warda a raconté que le représentant ne l’avait pas beaucoup aidée, se contentant de lui expliquer qu’il était difficile pour elle d’obtenir un divorce, étant donné que son mari refusait de divorcer. Finalement, elle est allée demander de l’aide à KAFA, et aujourd’hui, bien que toujours mariée, elle vit chez ses parents et n’a pas le droit de rendre visite à ses enfants. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sexe et misère, la face cachée du tourisme au Liban

Posted by dodzi sur septembre 2, 2009

AFP/Cyberpresse.ca

par Rana Moussaoui

Prostituée Beyrouth«Je fais parvenir aux clients des hôtels de luxe des albums de photos de jeunes filles, c’est comme vendre de la marchandise». Kamal est proxénète à Beyrouth, un métier en plein essor bien qu’illégal dans un pays où coexistent conservatisme et libertinage.

«Ce boulot, j’en ai hérité de mon père», affirme à l’AFP ce quadragénaire libanais, qui utilise un prénom d’emprunt.Dans des hôtels, des boîtes de nuit, des maisons closes, des «chalets» et sur les autoroutes, des «travailleuses du sexe», parfois mineures, sont à la chasse de clients nantis, notamment des gens du Golfe à la recherche de plaisirs dans le pays jugé le plus libéral du monde arabe.

«L’été, la demande monte en flèche, alors on s’entraide entre réseaux. Ils nous passent des filles en cas de besoin et vice-versa», explique Kamal, propriétaire d’une boîte dans une région côtière au nord de Beyrouth, connue comme une «plateforme» de la prostitution.

Là, dans des «super night clubs», des établissements peu communs dans le monde arabe, des filles exclusivement étrangères, venues notamment d’Europe de l’Est grâce à des visas dits «d’artistes», s’adonnent à la «danse» et souvent à la prostitution.

«Pour moi, c’est un travail comme les autres», lâche Kamal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des femmes réclament le droit de donner la nationalité

Posted by dodzi sur avril 9, 2009

AFP/Iloubnan.info

passeport-libanais

Au Liban, la femme n'a pas le droit de donner la nationalité à son mari ou ses enfants

BEYROUTH – Des dizaines de Libanaises mariées à des étrangers se sont rassemblées jeudi dans le centre de Beyrouth pour réclamer le droit de donner la nationalité libanaise à leurs enfants, menaçant de boycotter les prochaines législatives si elles n’obtiennent pas satisfaction.

« Les hommes politiques n’auront pas notre vote, la prochaine fois nous serons plus nombreuses, et présentes dans toutes les régions du Liban », ont scandé les manifestantes.

Le rassemblement était organisé par « La rencontre nationale pour l’élimination des discriminations contre les femmes », une organisation qui regroupe plusieurs associations de défense des droits de la femme.

A deux mois des élections législatives du 7 juin, les manifestantes exigent un amendement à la loi qui interdit aux Libanaises mariées à des étrangers de donner leur nationalité à leurs enfants. On compte 18.000 femmes au Liban mariées à des étrangers, selon les organisateurs.

« Mon mari est né au Liban ainsi que mes enfants, ils sont Libanais, ils n’ont rien à voir avec la Palestine et ils n’ont toujours pas la nationalité », a déclaré à l’AFP Bariha Haragi, 39 ans, mère de deux enfants, mariée à un Palestinien. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un magazine lève le voile sur les tabous sexuels dans le monde arabe

Posted by dodzi sur mars 30, 2009

20 minutes

Masturbation, homosexualité ou première expérience sexuelle: autant de sujets tabous dans la culture arabe sur lesquels un magazine récemment lancé au Liban a décidé de lever le voile, quitte à faire des vagues.

Le premier numéro de Jasad, «corps» en arabe, est paru en décembre et la revue trimestrielle imprimée sur papier glacé fait depuis parler d’elle.

«Il est vrai que c’est une première dans le monde arabe», remarque Joumana Haddad, fondatrice du magazine.

«J’ai mis des menottes ouvertes près du mot Jasad sur la couverture, pour dire que je cherche à briser un tabou», explique à l’AFP cette poètesse et écrivaine âgée de 38 ans.

«Nous devons cesser de traiter nos corps, spécialement les femmes, comme s’il s’agissait d’une chose honteuse», ajoute-t-elle.

Le premier numéro de Jasad, vendu à 10 dollars, comportait des articles sur l’auto-mutilation et le cannibalisme. Le second, paru en mars, est consacré au pénis et contient des articles sur les femmes et hommes battus, les transsexuels et le Kama Sutra.

Dans la rubrique «Ma première fois», un personnage connu parle de sa première expérience sexuelle.

Des images sexuelles, notamment des reproductions d’oeuvres d’artistes célèbres, illustrent les articles écrits par des auteurs originaires d’Egypte, de Jordanie, du Liban, du Maroc, des territoires palestiniens, d’Arabie saoudite ou de Syrie.

Considéré comme pornographique, le magazine a provoqué au Liban la colère des autorités religieuses mais aussi d’organisations de femmes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :