Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Fatah’

Attentat à Tel-Aviv au lendemain du report de la trêve

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2012

Mediarama

Un attentat contre un bus israélien dans le centre de Tel-Aviv a fait mercredi 25 blessés, dont cinq graves. L’explosion a eu lieu près du ministère de la Défense, et a été revendiquée par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, considérées comme proches du Fatah.

Le Hamas a «béni» cet attentat, affirmant qu’il s’agit d’«une réaction naturelle aux crimes israéliens et au massacre de la famille Dalu», dont 11 membres avaient été tués dans un raid israélien, dimanche. Cette attaque survient alors que la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon continuent leurs contacts en Israël et à Ramallah pour tenter d’aboutir à une trêve entre Israël et le Hamas.

Cette trêve aurait dû entrer en vigueur mardi soir après des longues et difficiles négociations indirectes entre des délégués du Hamas et du Jihad islamique d’un côté, et d’Israël, de l’autre, menées au Caire sous l’égide de l’Egypte. Mais le Hamas a annoncé qu’Israël n’avait pas répondu aux propositions qui lui avaient été faites. Des sources égyptiennes ont indiqué que le Caire «a envoyé une proposition finale et nous attendons la réponse définitive d’Israël». Un responsable israélien cité par la radio militaire avait fait état lui aussi de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaza : A ce stade de l’offensive, Israël est dans une impasse

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2012

Mediarama

En dépit du nombre élevé de morts et de blessés côté palestinien et des importantes destructions occasionnées aux infrastructures civiles dans la bande de Gaza, au stade actuel du conflit, Israël se trouve dans une impasse.

En effet, l’objectif annoncé de l’offensive israélienne contre le territoire palestinien, soumis à un blocus depuis 2007, est de renforcer la dissuasion. Or, une semaine après le début des opérations militaires, et malgré l’utilisation d’une gigantesque puissance de feu (l’aviation a procédé à des milliers de sortie et lancé des centaines de raids), la capacité des organisations palestiniennes à riposter par des tirs de roquettes n’a pas faibli significativement. Une centaine de projectiles en moyenne sont tirés tous les jours contre les colonies et les villes israéliennes, dont Tel-Aviv. Et selon les services de renseignements israéliens, les mouvements palestiniens disposeraient encore de quelque 10000 roquettes, de quoi soutenir cent jours de combat, au rythme actuel.

Tout en poursuivant ses préparatifs –et ses intimidations- pour une opération terrestre, avec l’annonce de la mobilisation de 75000 réservistes, il est clair qu’Israël recherche une issue à travers une médiation entreprise essentiellement par l’Egypte. Mais les conditions d’une trêve sont loin d’être réunies. Car stopper son opération à ce stade signifie pour Israël et ses dirigeants, qui sont aux portes d’une élection, une cuisante défaite politique. De même que l’Etat hébreu n’est pas en mesure d’imposer ses conditions avec les maigres résultats sur le terrain.

Ce lundi matin, trois Palestiniens d’une même famille, qui étaient en voiture dans le centre de Gaza, ont été tués au cours d’un nouveau raid. Ces morts portent à huit le bilan des pertes palestiniennes ce lundi, après une autre frappe qui a tué quatre personnes dont un enfant de 5 ans et une femme de 20 ans, dans la ville de Gaza. En outre, un fermier de 50 ans a été retrouvé mort dans la ville de Beit Lahiya, dans le nord du territoire palestinien, selon des sources médicales. Le bilan s’élève à 85 morts palestiniens et des centaines de blessés. Israël a de son côté reconnu la mort de trois Israéliens. Dimanche a été la journée la plus meurtrière avec 31 Palestiniens tués, en majorité des femmes et des enfants.

La riposte des organisations palestiniennes a complètement paralysé la moitié Sud d’Israël. A Tel-Aviv même, les voies aériennes empruntées par les avions qui desservent l’aéroport international de la ville ont été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Situation « très délicate » à Aïn el-Heloué

Posted by dodzi sur mars 22, 2012

L’Orient le Jour

La situation actuelle à l’intérieur du camp de Aïn el-Heloué serait « très délicate », selon des sources sur le terrain. « D’aucuns tentent en effet d’entraîner le camp dans une confrontation avec l’armée libanaise », mettent en garde les sources en question, précisant que « les autorités palestiniennes de Ramallah et du mouvement Fateh au Liban sont conscientes de ce risque ». Ainsi, « les mouvements au cours des trois derniers jours avaient commencé en signe de protestation contre des déclarations du leader des Forces libanaises Samir Geagea ». « Mais ces mouvements ont dévié de leur objet, après l’infiltration de personnes suspectes, qui ont commencé à lancer des pierres sur les postes de l’armée, indique-t-on de même source. C’est à ce stade que les autorités de Ramallah sont intervenues, pour contrer la volonté de provoquer une conflagration. »

Par ailleurs, les sources précitées font état de tensions internes au sein du camp de Aïn el-Heloué. En effet, le chef de la Sécurité nationale palestinienne, le général Soubhi Abou Arab, a démis le général Mahmoud Issa (alias Lino) de ses fonctions en tant que commandant du Kifah al-Moussallah (la lutte armée du Fateh), après la fusion de cette unité avec la Sécurité nationale palestinienne, décidée par le membre du comité central du mouvement Fateh Azzam al-Ahmad. Le Kifah al-Moussallah a ainsi été converti en Phalange des martyrs de Aïn el-Heloué, que gère désormais le général Mohammad Saady, nommé à la place de Lino par le général Bou Arab. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: une bombe explose dans le camp d’Aïn Héloué, huit blessés

Posted by dodzi sur octobre 25, 2011

L’Orient le Jour

Huit personnes ont été blessées lundi soir par l’explosion d’une bombe placée dans un conteneur à déchets à Aïn Héloué, le plus grand camp de réfugiés palestiniens au Liban, a affirmé un responsable de sécurité palestinien à l’AFP.

« Une explosion s’est produite dans le camp d’Aïn Héloué (dans le sud du Liban) après 21H30 (18H30 GMT), blessant huit personnes, dont une grièvement », a affirmé Maher Chabayta, responsable du Fatah –le mouvement du président de l’Autorité palestinienne Mahmmoud Abbas– dans le camp.

Le blessé grave est un éboueur qui déplaçait un conteneur à déchets quand la bombe placée à l’intérieur a explosé, a-t-il précisé.

Les camps palestiniens du Liban sont considérés comme des poudrières.

Les assassinats et les règlements de compte sont fréquents dans le camp d’Aïn Heloué (plus de 45.000 habitants), qui se situe dans la banlieue de Saïda, la grande ville du Sud du Liban, et où des groupuscules extrémistes sont depuis des années installés à la faveur de la misère qui y règne.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens du Liban, vers une référence unique

Posted by dodzi sur septembre 15, 2011

Le Centre Palestinien d’Information/Palestine Solidarité

La scène palestinienne du Liban est en train de se diriger vers la constitution d’une référence unique, une institution qui rassemblera toutes les factions palestiniennes. Il y a du moins des lignes générales qui réunissent toutes les factions ; toute l’image palestinienne du Liban changerait très bientôt, confient des sources palestiniennes à notre Centre Palestinien d’Information (CPI).

Les sources sont très confiantes que cette référence va être retrouvée : « Les efforts arriveront très certainement à leurs fins ».

Les conditions de vie des Palestiniens

La situation palestinienne du Liban est devenue insupportable, sur tous les niveaux : social, politique et légal. De plus, il y a de fortes pressions de la part de la rue poussant les factions palestiniennes à construire cette référence qui aura un grand impact sur le quotidien des Palestiniens du pays. La réconciliation palestinienne et le renvoi de Soltan Abou Al-Aynayn, secrétaire du mouvement du Fatah au Liban, y sont aussi pour quelque chose.

Cette affaire a été en outre longuement et profondément discutée entre les mouvements du Hamas et du Fatah, au Caire. La situation des Palestiniens du Liban a été exposée. Azzam Ahmed, superviseur général du mouvement du Fatah, y était présent, et les membres de la délégation du mouvement du Hamas se sont montrés connaisseurs de façon détaillée des conditions des réfugiés palestiniens du Liban. On sait que plusieurs délégations du Hamas ont récemment visité leurs camps et que le gouvernement palestinien, dans la bande de Gaza, a exhorté le Liban à améliorer les conditions des réfugiés palestiniens du Liban. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crise régionale au Proche-Orient : Laïcité – démocratie – dictature – islamisme – fondamentalisme : interconnexions et intérêts ?

Posted by jeunempl sur mai 31, 2011

Dr Riad Jreige – Libnanews

Pour le citoyen français comme le citoyen européen lambda, le « printemps arabe » représente une émancipation des populations arabes qui vise à permettre à la liberté d’expression de sortir de l’ombre et se délivrer de ce qui l’étouffe.

Dans les pays totalitaires, les hommes et les femmes qui s’expriment en manifestant, franchissent les limites établies et suscitent,en représailles, des victimes dans leurs rangs.

Le combat pour la liberté ne peut  se limiter à la seule violence. Il convient de s’affranchir à un moment donné de ce passage « obligé » pour une véritable politique d’ouverture de la part des autorités, que ce soit dans l’expression comme dans l’organisation de la vie de la société.

La démocratie autorisant le plus grand nombre à gouverner se situe par essence à l’opposé de la manière exclusive de gouverner de toute dictature.

La force de cette dernière réside dans sa capacité d’oppression de toute opposition par le moyen militaire ou policier soumis à la volonté du « Raïs » qui rétribue chacun en fonction de son degré d’allégeance.

Les mercenaires sont rémunérés en fonction de leur degré d’ obéissance (à Khaddafi pour ce qui concerne la Libye).

L’islamisme, une pensée religieuse, théologique et philosophique, même s’il paraît révolu et moyen âgeux, continue de représenter un courant sociétal et politique.
L’islamisme comme la démocratie ne sont tolérés par aucune dictature à l’exception du totalitarisme alliant dictature et islamisme (Wahabisme en Arabie Saoudite).

Le fondamentalisme (Salafisme), par essence antidémocratique, est sollicité au Liban comme en Syrie par ceux-là même qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chrétiens d’Orient (part 1/2): Le singulier destin des chrétiens arabes

Posted by jeunempl sur octobre 16, 2010

René Naba

I -Une communauté en survie

Un synode sur le Moyen-Orient se tient du 10 au 24 octobre au Vatican, alors que les chrétiens arabes, généralement considérés comme une communauté en survie, opèrent, pour la première fois dans l’histoire, une mutation stratégique majeure privilégiant leur enracinement local et leur environnement régional sur leur traditionnelle allégeance occidentale, notamment au Liban, avec l’alliance sans précédent opérée, au grand désespoir des occidentaux, entre le Hezbollah libanais, l’organisation politico-militaire chiite libanaise, et le général Michel Aoun, ancien commandant en chef de l’armée et chef de la principale formation politique chrétienne.

Situés à l’épicentre du conflit entre Islam et Occident, perçus tantôt comme passerelle entre deux mondes tantôt comme les supplétifs d’une cinquième colonne d’une nouvelle croisade contre l’islam, au gré des exacerbations des conflits entre les deux rives de la Méditerranée, ils assument, souvent avec bonheur, sans la moindre acculturation, une fonction d’intermédiation culturelle rare au monde.

Singulier est le destin de ces chrétiens originels, de ces chrétiens des origines de la chrétienté, dits «chrétiens d’orient», ballottés entre Orient et Occident, tiraillés entre leur appartenance socio culturelle arabe et la communion religieuse qui les lie à l’Occident, entre leur communauté de destin avec leurs compatriotes de confession musulmane et leur communauté de croyance avec les occidentaux, dans une zone où ce même Occident a souvent fait fi des impératifs de survie de ses coreligionnaires, au bénéfice exclusif de ses intérêts stratégiques, contre les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les camps de réfugiés palestiniens seront-ils à l’origine d’une « secousse sécuritaire » au Liban? Et comment les factions y contrôlent-elles la sécurité?

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2010

El Nashra – Paula Astih & Reine Rizk

Les attentions convergent récemment en direction des camps de réfugiés palestiniens, à l’ombre de l’entente et de la stabilité qui dominent la situation libanaise.
D’ailleurs, l’attentat de Haret-Hreik et les accrochages survenus à Aïn-el-Heloué ont ranimé les débats quant à une « nouvelle secousse sécuritaire », prenant sa source dans les camps palestiniens.
Ces craintes seraient-elles justifiées? Et ces rumeurs concrétisées? Y aurait-il des indices que les camps palestiniens seraient au cœur des évènements de la prochaine période? Les conflits au sein du « Fatah » sont-ils en voie de solution ou d’escalade?

Makdah: les affrontements à Aïn-el-Heloué dus à une exagération de la réaction de certains membres du « Fatah »
Le brigadier Mounir Makdah, chef du Commandement de la lutte armée palestinienne au Liban (CLAP), assure que toutes les forces palestiniennes œuvrent pour éviter toute tension, voire tout accrochage.
Dans une interview accordée à « Elnashra », il relate les détails de l’incident survenu récemment à Aïn-el-Heloué. « Un prénommé Yehia Abou Saïd, membre du groupe Jund-el-Cham, a fait feu en direction d’un local du Fatah. Des agents de ce dernier ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Barak donne son accord à la construction de 37 nouveaux logements en Cisjordanie

Posted by dodzi sur septembre 24, 2009

Ynetnews/The International Solidarity Movement

Par Efrat Weiss

Ehud BarakAprès l’appel d’Obama à de «la réserve» concernant la colonisation, Ynet a appris que le Ministre de la Défense avait autorisé la construction de logements supplémentaires à Karnei Shomron.

Le Ministre de la Défense, Ehud Barak, a autorisé la construction de 37 logements supplémentaires dans la colonie de Karnei Shomron en Cisjordanie, a appris Ynet mercredi.

Lors de ses discussions à New York avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas, le président américain Barack Obama a appelé à de la «réserve» concernant la colonisation, par opposition à la demande précédente de Washington de cesser toute construction de colonies.

Il y a quelques semaines Barak avait approuvé la construction de 455 logements en Cisjordanie, bien que les chefs des colons aient déclaré que la construction des logements avait déjà été approuvée par le gouvernement de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert.

Les projets de construction ont été approuvés malgré la politique non officielle du Premier ministre Benjamin Netanyahu de s’abstenir d’accorder des permis de construire pour de nouveaux logements de colons en Cisjordanie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :