Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Fatah al Islam’

Interview de Bassam el Hachem sur le putsch avorté de l’attentat contre Wissam al-Hassan

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2012

Christine Bierre – Nouvelle solidarité

Entretien exclusif avec Bassam El Hachem, cadre dirigeant du Courant patriotique libre (CPL) au Liban. Réalisé pour Nouvelle Solidarité par Christine Bierre.

CB : Bassam El Hachem, quelle est votre analyse sur cette attentat terrible qui a coûté la vie à Wissam Al Hassan, chef des renseignements du Liban, le 19 octobre dernier ?

BEH : Je pense qu’au-delà des toutes les considérations politiques, le premier raisonnement objectif qui s’impose, le raisonnement d’un juge face à un attentat du genre, serait de procéder, comme l’a fait le directeur général des forces de sécurité du Liban, le brigadier général Achraf Rifi, à une prise de recul par rapport à la situation, et à partir de là, formuler les hypothèses semblant plausibles.

Face à cet attentat, il y a quatre pistes envisageables. Il y a en effet d’abord la piste syrienne : l’attentat serait un coup monté par le pouvoir syrien en réaction à la capture par Wissam al-Hassan de l’ex-ministre libanais de l’information Michel Samaha, qui aurait ainsi servi à épingler la Syrie. La deuxième hypothèse serait d’y voir l’intervention d’une cinquième colonne qui aurait saisi un moment jugé propice pour miser sur le désordre dans le pays et pour monter différentes factions les unes contre les autres. La troisième hypothèse mettrait au soupçon des islamistes djihadistes, tels ceux du Fatah al Islam ou d’autres groupes du même genre ayant perpétré différents crimes sur la scène libanaise entre 2005 et 2012, qui, eux, ont une dent contre Wissam Al Hassan, car il a réussi à démonter Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sept membres de Fateh el-Islam fuient du camp de Aïn el-Heloué

Posted by dodzi sur mai 18, 2012

L’Orient le Jour

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

Les groupes islamistes présents dans le camp de réfugiés de Aïn el-Heloué semblent s’activer de nouveau. Des sources sécuritaires à Saïda ont affirmé hier que sept membres du groupe Fateh el-Islam ont fui mardi du camp de Aïn el-Heloué vers une destination inconnue. Selon une source citée par l’agence al-Markaziya, il s’agirait de Toufic Taha, poursuivi par la justice pour avoir été le cerveau de l’organisation combattue par l’armée en 2007, ainsi que de six autres membres du groupuscule terroriste, Mohammad Arifi, Ziad Abou Naaj, Haytham Chaaby, Mohammad Daoukhy, Mohammad Ibrahim Mansour et Oussama Chehaby.

En outre, des sources palestiniennes ont révélé que les fugitifs « ont exprimé à plusieurs reprises devant les réfugiés leur souhait de quitter le camp et de se diriger vers le Liban-Nord, d’où ils comptaient s’infiltrer en territoire syrien pour combattre les soldats de l’armée officielle ». Ces mêmes sources ont ajouté que ces éléments « ne sont pas connus au sein du camp et utilisent des pièces d’identité falsifiées. Il est probable qu’ils aient fui à travers l’un des passages d’entrée et de sortie qui ne sont pas connus de tous et dont une partie n’est pas contrôlée ». Néanmoins, ces sources ont assuré que « les responsables palestiniens sont prudents et alertés, et tiennent des réunions continues avec l’armée et les FSI au Liban-Sud afin de contrer toute tentative d’importer la discorde au sein du camp de Aïn el-Heloué ». Dans ce contexte, les cadres du mouvement Fateh ont tenu hier une réunion élargie au siège de l’ambassade de Palestine à Beyrouth, sous la présidence du représentant de l’Autorité palestinienne au Liban, Azzam al-Ahmad.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jawhar, un Libanais de Fatah al-Islam, serait-il mort en Syrie ?

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Abdel Ghani Jawhar, membre libanais du groupe extrémiste sunnite Fatah el-Islam. Selon le magazine Time, Jawhar serait mort en Syrie le 20 avril 2012, par l'explosion d'une bombe qu'il préparait.

L’extrémiste serait mort en préparant une bombe à Qoussayr, près de Homs.

Selon le blog « Global Spin » de Time Magazine, Abdel Ghani Jawhar, un Libanais haut responsable du groupe extrémiste sunnite Fatah al-Islam, est mort en Syrie dans la ville de Qoussayr, près de Homs, vendredi dernier.

Le fondateur de Fateh al-Islam, cheikh Ousama al-Chihabi, a confirmé cette information au journaliste de Time. « En tant que moudjahidine, nous sommes habitués à la mort, et si Dieu veut donner à ceux qui vont mourir la dignité, il en fait des martyrs », a déclaré le cheikh.

Ce n’est pas la première fois que la mort de Jawhar est annoncée, rappelle le Time.

Selon Abou Ali, un combattant syrien contacté par le journaliste de Time via Skype, Jawhar préparait une bombe visant à être utilisée contre l’armée syrienne. La bombe aurait explosé avant l’heure, tuant Jawhar. « Il a été tué sur le coup. Nous voulions renvoyer son corps au Liban, mais nous n’avons pas pu le faire car il était déchiqueté », a précisé Abou Ali. Le militant extrémiste libanais aurait donc été enterré dans un jardin de Qoussayr, le cimetière étant inaccessible en raison des combats.

Selon Abou Ali, poursuit le Time, Jawhar serait arrivé à Qoussayr il y a deux semaines, non en tant que combattant de Fateh al-Islam, mais en tant que simple moudjahed avec pour mission de former les combattants syriens à la fabrication de bombes.

Le journaliste de Time affirme qu’une source des services de renseignement libanais a confirmé que Jawhar était passé du Liban vers la Syrie. La source a précisé que Jawhar avait été surnommé « mercure » par les SR en raison de sa capacité à constamment leur glisser entre les doigts.

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

« La mort de Jawhar sur le sol syrien va renforcer les craintes de la communauté internationale sur le risque qu’en cas d’envoi d’armes aux rebelles syriens, elles finissent entre les mains de groupes radicaux », a expliqué Talal Atrissi, professeur à l’Université libanaise, au Time. « L’opposition syrienne va également être embarrassée qu’un tel homme combatte aux côtés des rebelles », a-t-il ajouté.

Abdel Ghani Jawhar, âgé d’une trentaine d’années, est originaire du Liban-Nord. Il aurait rejoint Fateh al-Islam en 2008, après les violents combats entre l’armée libanaise et les extrémistes de ce groupe retranchés en 2007 dans le camp de réfugiés palestinien de Nahr el-Bared, au Liban-Nord.

Jawhar est, entre autre, accusé de s’être déguisé en militaire et d’avoir posé une valise piégée près de soldats qui attendaient le bus avant de la faire exploser à distance en août 2008, à Tripoli. Pour cette opération, il a été condamné à mort par contumace par un tribunal libanais.

En décembre 2009, la chaîne de télévision al-Manar et le quotidien al-Akhbar avaient rapporté des informations selon lesquelles Fadi Ibrahim, une personne inculpée et connue sous le pseudo de Sigmo, aurait avoué que l’organisation Fateh al-Islam avait assassiné le général François Hajj ainsi que le député Walid Eido. Selon Sigmo, Jawhar aurait été chargé d’assassiner le député Eido.

Des sources avaient également évoqué une implication de Jawhar dans l’assassinat de Pierre Gemayel, en novembre 2006.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La cellule planifiait des attentats : Les salafistes dans l’armée

Posted by jeunempl sur mars 16, 2012

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Le démantèlement d’une cellule salafiste jihadiste au sein de l’Armée libanaise, la semaine passée, met en évidence la polarisation grandissante de la société et la fragilité de la situation sécuritaire sur la scène locale. Magazine enquête.

Lundi, la bombe explose dans la presse: sept personnes dont deux militaires libanais, auraient planifié des attentats contre des casernes de l’armée, une institution qualifiée d’«hérétique» par la cellule. Une information confirmée, le lendemain, par le Premier ministre, Najib Mikati.

«Moustapha Azzo, Alaa Kenaan, Amjad Rafeh, Raëd Taleb et Mahmoud Baraini seraient au nombre des civils accusés d’appartenir au groupuscule», signale une source salafiste. Toutefois, Magazine n’a pas été en mesure de confirmer ces noms auprès de sources officielles.

Selon une source au sein de l’Armée ayant requis l’anonymat, un des soldats arrêtés serait Abdel-Kader Naaman, un cadet de l’école militaire en dernière année. Le second soldat appartiendrait à l’unité d’élite des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la guerre de l’ombre (partie 3/3)

Posted by jeunempl sur août 22, 2010

René Naba – Libnanews

V-Les Etats-Unis, une justice «à la carte», la France, une suspicion légitime

La justice pénale internationale, dont l’avènement avait été salué comme annonciateur d’une ère nouvelle est, ainsi, d’emblée, obérée par sa sélectivité et ses immunités, en un mot par sa partialité. Les Etats-Unis, un des tortionnaires majeurs de l’époque contemporaine, le maître d’œuvre des tortures de la base américaine de Guantanamo (Cuba), de Bagram (Afghanistan) et d’Abou Ghraib (Irak), de même qu’Israël, considéré par une fraction importante de l’opinion publique mondiale comme «l’Etat voyou N°1» de la scène internationale, n’ont pas souscrit au traité fondateur de la Cour pénale internationale. Ils disposent de ce fait d’un privilège de juridiction qui leur confère une sorte d’immunité régalienne les plaçant à l’abri des poursuites, héritage de l’ancien «régime des capitulations» de l’empire ottomane.

«Depuis Nuremberg, les Etats-Unis ont toujours prôné et construit une justice « à la carte ». Le propos d’une grande limpidité ne provient pas d’un pourfendeur aigri de l’Imperium américain, mû, selon l’expression consacrée, par un «antiaméricanisme primaire», mais d’un journaliste du quotidien français le Monde, quotidien de référence s’il en est.

Analysant «La nouvelle victoire américaine à propos de la Cour Pénale Internationale», à la suite de l’adoption de la définition juridique du «crime d’agression», en complément aux crimes de génocide et crimes contre l’humanité, Stéphanie Maupas soutient «Que ce soit pour les crimes nazis, japonais, rwandais ou yougoslaves, Washington est toujours parvenu à imposer sa liste de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: « l’émir » du groupe radical Fatah al-Islam tué par l’armée

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

AFP – Rana Moussaoui

Le chef présumé du Fatah al-Islam, recherché depuis trois ans par les autorités, a été tué samedi au Liban, a annoncé l’armée, que des combats meurtriers avaient opposé en 2007 à ce groupe islamiste radical dans un camp de réfugiés palestiniens du nord du pays.

Soupçonné par la justice d’être l' »émir » de ce groupuscule à la hiérarchie obscure et inspiré idéologiquement d’Al-Qaïda, Abdel Rahmane Awad était l’un des islamistes les plus recherchés au Liban.

Cet homme, qui aurait trouvé refuge depuis 2008 à Aïn Héloué (sud), le plus grand des 12 camps palestiniens au Liban, a été tué par l’armée avec son principal adjoint, connu sous le pseudonyme d' »Abou Bakr », à Chtaura, dans la région de la Békaa (est).

« Deux personnes appartenant à des cellules terroristes ont été tuées » à Chtaura, a indiqué dans la matinée un porte-parole militaire. « Elles ont tiré sur les soldats, qui ont riposté », a-t-il ajouté, précisant que les deux hommes, dont il a donné l’identité plus tard, étaient pourchassés par une patrouille de l’armée.

Selon lui, chacun portait sur lui trois pièces d’identité falsifiées.

Abdel Rahmane Awad est accusé d’avoir « incité » à l’exécution en août et en septembre 2008 de deux attentats ayant visé des soldats libanais à Tripoli, la grande ville du nord, faisant 21 morts, dont 13 soldats.

Il est également accusé d’avoir surveillé les déplacements de l’armée et des soldats de la Force des Nations unies stationnée dans le sud du Liban (Finul).

Il aurait succédé à Chaker Al-Abssi à la tête du Fatah al-Islam, selon les « aveux » de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour de 3 ressortissants saoudiens pour leur procès au Liban

Posted by dodzi sur mars 17, 2010

Libnanews

Les autorités saoudiennes auraient extradé au Liban trois de leurs concitoyens, identifié comme étant Fahd al-Mghamiss, Mohammed Saleh al-Soueid et  Abdoullah Bichi, accusés d’être impliqué dans différents actes terroristes qui ont eu lieu au Liban et d’appartenir à diverses organisations terroristes dont Al Qaida et le Fatah al Islam.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient extradé plusieurs ressortissants saoudiens suite à la demande des autorités judiciaires locales afin de les interroger. Ces extraditions concernaient plus particulièrement des membres supposés du Fatah al Islam qui seraient impliqués dans différents attentats dont celui de la double explosion visant des véhicules de transport dans la banlieue chrétienne du Haut Metn et de diverses personnalités dont le ministre de l’industrie Pierre Gemayel, du responsable de l’armée libanaise Francois el Hajj et du caporal Wissam Eid.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un juge libère cinq membres du Fatah al Islam contre une caution d’un million de livres

Posted by dodzi sur janvier 19, 2010

Libnanews

Un juge d’instruction, Ghassan Oueida a demandé la libération de cinq membres du Fatah Al Islam contre une caution d’un million de livres chacun ce matin.

Pour rappel, l’organisation terroriste et Fatah Islam, liée à Al Qaida selon les services de renseignement de l’armée libanaise, seraient impliqués dans plusieurs attentats qu’a connus le Liban au cours des dernières années.

Selon la dépêche de l’ANI, 20 autres demandes ont été refusées, alors que le Liban a extradé une vingtaine de membres de l’organisation qu’elle détenait en Arabie Saoudite, à la demande des autorités judiciaires locales. On est depuis sans nouvelle de leur retour au Liban.

Suite au cambriolage raté qu’une filiale de la banque Med à Tripoli, les membres de l’organisation avaient égorgé dans leur sommeil 27 soldats libanais, provoquant une vive riposte de l’institution militaire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: un chef présumé d’un groupe islamiste arrêté

Posted by dodzi sur janvier 8, 2010

Ouest-France.fr

L’armée libanaise a arrêté un homme soupçonné d’être un chef important d’un groupe islamiste proche idéologiquement d’Al-Qaïda, ont indiqué vendredi un porte-parole militaire et des médias.

« Nous avons arrêté un gros poisson dans un raid à Beyrouth tard jeudi soir », a déclaré le porte-parole se refusant à donner plus de détails.

Selon les médias locaux, l’homme arrêté est suspecté d’être un dirigeant du groupe Fatah al-Islam et de planifier des attentats.

Un responsable de la sécurité, parlant sous couvert de l’anonymat, a précisé qu’il s’agissait d’un Palestinien qui résidait dans l’un des douze camps de réfugiés palestiniens au Liban.

« Le suspect était sur la liste des personnes recherchées par l’Etat et est un membre du Fatah al-Islam », écrit le journal An-Nahar. Il est soupçonné d’implication dans des « attentats terroristes » dans le passé.

L’armée a également saisi des « équipements » lors du raid mené contre une maison à Beyrouth, a ajouté la presse.

Fatah al-Islam, un groupe proche idéologiquement d’Al-Qaïda, a combattu l’armée libanaise pendant plus de trois mois dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared (nord) en 2007. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sud Liban : Al Qaida derrière les attaques à la roquette contre le Nord d’Israël

Posted by dodzi sur décembre 18, 2009

Libnanews

La Ligne bleu, frontière et ligne de démarcation entre le Liban et Israël

Beyrouth, le 18 décembre – L’organisation Al Qaida a commandité par l’intermédiaire de son porte parole Assad al Jihad les attaques à la roquettes perpétrées  lors du conflit de Gaza depuis le Sud Liban contre le Nord d’Israël, ajoutant que les auteurs de cet acte seraient « des héros qui ont participé à la première et à la deuxième bataille à Fallujah », contre les troupes américaines en Irak.

Il a également commandité les attaques toujours depuis le territoire libanais contre le Nord d’Israël de 2007 et 2008, initialement attribuées au Fatah al Islam, également lié à Al Qaida.

La déclaration publiée par le journal libanais Al Akhbar indique également que l’organisation terroriste aura constitué un conseil, présidé par un émir et de commandants de régions qui ont déjà été impliqués dans différents champs de bataille dans le monde. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :