Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Faqra’

Exclusif : Hariri et Sakr pris en flagrant délit (Partie 2/3)

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2012

Radwan Mortada – Al Akhbar
Traduit par MPLBelgique.org

Rappel – 1er épisode : Au coeur du commerce d’armes du Courant du Futur en Syrie

Les exploits du député du Courant du Futur Okab Sakr n’étaient pas limités à la fourniture d’armes aux combattants de l’opposition syrienne. Les enregistrements obtenus par Al-Akhbar ont également exposé son rôle clé dans le suivi proche des opérations militaires en Syrie, gérant même personnellement les chambres d’opérations militaires réparties en Turquie et au Liban.

La source qui a fourni à Al-Akhbar les enregistrements téléphoniques Hariri-Sakr – il s’agit d’un ancien associé qui travailla dans l’un des centres militaires de Sakr en Turquie – avait posé une condition à la libération des autres enregistrements : « publiez [ce que vous avez] et vous en recevrez plus ».

La première série d’enregistrements contenait assez de preuves pour établir l’implication de l’ex-premier ministre Saad Hariri et du député du Courant du Futur Okab Sakr dans le conflit sanglant en cours en Syrie. Comme le révélait plus tôt cette semaine Al Akhbar, Sakr et Hariri n’ont pas seulement fourni des armes et du support logistique à l’opposition armée syrienne; ils ont également dirigé à distance les opérations militaires, en utilisant la guerre civile syrienne pour poursuivre leurs propres intérêts avec peu, voire aucune considération pour les dommages collatéraux.

Alors que la source confirma sa volonté de rester dans le camp de l’opposition syrienne pour « combattre le régime répressif », dit-il, « je suis maintenant courtisé par les 2 camps », c’est-à-dire le régime et l’opposition.

La source confirma ses affirmations d’association avec Sakr en fournissant à Al-Akhbar des photos privées avec le député du Courant du Futur, prises à différentes occasions. En outre, il parla en détails d’évènements auxquels il a assisté sur une durée de plus d’un an, travaillant avec Sakr dans les dénommées « chambres d’opérations révolutionnaires » en Turquie.

La source expliqua la nature de ces chambres, et le type de personnes qui s’y trouve le plus souvent ou qui les supervisait, pointant le fait que les chefs de l’opposition armée syrienne y rencontrèrent périodiquement Sakr, ainsi que des Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Kesrouan : L’autoroute de la montagne en phase de rénovation

Posted by jeunempl sur octobre 13, 2012

MPLBelgique.org

Au Kesrouan, l’autoroute de la montagne, un tronçon de plus de 30 kms reliant la ville de Zouk Mosbeh au sommet du Kesrouan (Kfardebian), a subi un sacré lifting. Du côté des habitants, c’est le soulagement. « Cela fait 20 ans qu’on attendait cette remise à neuf », s’exclame Joseph commerçant de meubles à Jeita. La délivrance est telle que les automobilistes prenaient de manière très inhabituelle leur mal en patience… quelques embouteillages avaient été provoqués par les travaux dans les 5 derniers kilomètres du tronçon.

Kfardebian, Faqra, Faraya, Hrajel, Mayrouba, Feytroun, Achkout, Rayfoun, Ajaltoun, Balloune, Sehailé, Jeita, Zouk Mosbeh… toutes y sont passées !

Pendant près de 3 semaines, les ouvriers n’ont pas arrêté de gratter la route, la nettoyer puis poser successivement les 4 couches de bitume avant de les aplatir, un travail minutieux réalisé selon les normes internationales.

Plusieurs aménagements accompagneront ces travaux. Signalisations, délimitations et aménagements de carrefours et rond-points contribueront à améliorer la sécurité sur cette route réputée dangereuse.

Le général Michel Aoun a pesé de tout son poids avec son bloc de députés pour réaliser ce projet dans des délais records, information confirmée lors d’une conférence de presse ce lundi 8 octobre par le ministre des Transports Ghazi Aridi. La saison de l’asphaltage s’étale du mois de mai au mois de septembre, et cette fois les travaux ont pu avoir lieu à temps.

Rappelons que le Kesrouan fut l’une des nombreuses régions « oubliées » par l’état sous l’ère Hariri, l’ancien premier ministre qui a régné 15 ans durant et dont le Conseil du Développement et de la Reconstruction était sous son contrôle (et l’est toujours aujourd’hui à travers le courant du Futur).

Les habitants du Kesrouan en sont donc Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban va organiser la troisième manche de la Coupe du monde de ski sur gazon en juillet 2013 à Faqra Club

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2012

(L’Orient le Jour)

Le Liban a pris part au congrès de la Fédération internationale de ski (FIS) le week-end dernier à Zurich.

Suite à une invitation de la Fédération internationale de ski, le Liban, représenté par Carlos Chad, a gagné le droit d’organiser, pour la première fois de son histoire, une manche comptant pour la Coupe du monde de ski sur gazon les 12, 13 et 14 juillet 2013.

Vingt nations membres du comité du ski sur gazon étaient présentes lors de ce congrès. Quatre candidatures ont été présentées. Le Liban était en concurrence avec la République tchèque, l’Albanie et la Slovénie.

Le dossier libanais l’a emporté à l’unanimité et la piste homologuée de Faqra Club a été élue la meilleure piste au monde tant pour sa complexité et difficulté technique que pour l’infrastructure mise en place par Faqra Club, matériel de sécurité, système d’arrosage, entretien et qualité du gazon.

La Suisse, l’Italie, l’Allemagne, la République tchèque, la Slovénie, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout sur le ski au Liban : Immersion dans le grand blanc

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2012

Daniel Gergès – L’Hebdo Magazine

Avec ses montagnes enneigées, le Liban est une destination recherchée par tous les amateurs de sports d’hiver, particulièrement le ski. Le pays compte cinq stations de ski. Le ski alpin est le plus pratiqué mais le ski de fond se développe de plus en plus et le snowboard, le monoski et le surf sont en pleine expansion. Place au désir d’immersion dans le grand blanc.

Faraya Mzaar-Kfardebian

Située à 46 km de Beyrouth dans la région de Ouyoun al-Siman, à une altitude variant entre 1850 et 2465 mètres, cette station de ski, dont la réputation n’est plus à faire, est l’une des plus branchées mais aussi la plus étendue. Ce grand domaine skiable brise la routine des allers-retours sur une piste toujours identique. Très fréquenté du fait des prestations qu’il offre et de tous les services assurés aux amateurs de ski, il est considéré comme le mieux équipé. Il présente 42 pentes et 80 km de pistes balisées. Dotée de nombreuses remontées mécaniques et télésièges, la station possède par ailleurs des équipes de secours assistées par des médecins et des unités de la Croix Rouge avec matériel médical de sauvetage.

Les prix au domaine du Soleil (Wardé-Jonction) sont de 30 dollars pour les adultes en cours de semaine et de 40 dollars pendant les weekends et les jours fériés. Pour les enfants (moins que 16 ans), c’est 20 dollars en cours de semaine et 30 dollars en weekends et jours fériés. La piste Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le pont naturel de Faqra à nouveau menacé

Posted by jeunempl sur novembre 30, 2011

Libnanews

Des explosions à la dynamite à 500m à vol d’oiseau du pont naturel de Faqra se sont produites, dans le cadre des travaux de délimitations de terrains effectués par la municipalité de Kfardebian, mettant une fois de plus ce joyau géologique en danger, selon un article publié sur l’ANI par l’écologiste Mazen Abboud.

Abboud, consultant en environnement et fondateur de l’Union des associations écologiques du Nord, a expliqué que le recours à la dynamite peut provoquer d’éventuelles fissures dans la pierre, et a invité la municipalité et les promoteurs à étudier les retombées des actes de délimitation et de construction à proximité de ce site, afin d’éviter toute agression de ce site naturel. Abboud a également appelé le Conseil Suprême de la Planification Urbaine à œuvrer avec les municipalités et les ministères concernés en vue de l’acquisition des terrains avoisinants afin de transformer le pont de Faqra, ainsi que les sites semblables menacés par le développement immobilier envahissant, en réserves naturelles.

Par ailleurs, et selon une information non-confirmée circulant sur le net et notamment sur les espaces dans les réseaux sociaux dédiées à la protection de l’environnement et du patrimoine au Liban, un certain Geryes Tayeh, connu pour être le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des pistes de ski sur gazon au Liban : une première au Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2011

Le Commerce du Levant

A partir du 17 juillet 2011, les Libanais pourront s’essayer à une nouvelle discipline : le ski ou le surf sur gazon sur les 27.000 m2 de pistes au Faqra Club.

« La saison de neige est de plus en plus courte au Liban et c’est pour cela que nous cherchions un moyen de rentabiliser les pistes tout au long de l’année : le ski sur gazon, déjà connu en Europe, sera, avec ce projet, une première au Moyen-Orient », explique Carlos Chad, le responsable du projet au Faqra Club.

Les pistes seront recouvertes d’un gazon naturel spécifique et les skis équipés d’un système de chenille permettant de faciliter la glisse.

Afin de sensibiliser le public libanais à cette nouvelle discipline, les forfaits de la première année seront gratuits mais il faudra impérativement suivre des cours et louer les skis à 20 dollars la demi-journée.

Le montant de l’investissement nécessaire à ce projet n’a pas été divulgué, « mais il ne sera sûrement pas rentabilisé, l’idée était avant tout de développer les activités du Faqra Club et de redynamiser la région tout au long de l’année », explique Chad.
Le lancement de cette discipline aura lieu le dimanche 17 juillet autour d’un barbecue géant sur l’esplanade du Faqra Club et sera ouvert à tout le monde, avec des démonstrations de champions européens venus spécialement pour l’occasion.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pause verte: Dans l’esprit de la loi

Posted by jeunempl sur mars 27, 2009

(Par Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

pont-faqra-zoom1Respecter la loi, c’est le fondement de tout État de droit. Invoquer une conformité avec la loi pour justifier ses actes, cela peut être compréhensible et permet même parfois aux plus malins de contourner les problèmes. Ce qui ne se justifie pas, c’est quand, pour des questions d’ampleur nationale, c’est la loi elle-même qui reste inadaptée et insuffisante.

Prenez la protection des sites naturels par exemple : celle-ci suppose non seulement de préserver le site en lui-même, mais de le garder dans un environnement propice qui le mette en valeur et le garde à l’abri d’un développement anarchique et non durable. Doit-on ainsi permettre des constructions sauvages à proximité d’une superbe réserve naturelle, sous prétexte que la réserve elle-même est protégée ?

Prenez le pont de Faqra par exemple. Cette merveille naturelle, véritable perle géologique, est intégrée dans un environnement de « jurd » encore vierge, sur les hauteurs du Kesrouan. Or des militants dénoncent, depuis 1994 et jusqu’à aujourd’hui, les tentatives répétées d’un promoteur d’y ériger des constructions. L’agression envisagée est double puisque les deux constructions projetées se trouvent l’une à l’intérieur du périmètre de protection (200 mètres de rayon à partir du milieu du pont), et l’autre juste à l’extérieur. Les arguments du promoteur, qui ont malheureusement trouvé un écho dans un jugement du Conseil d’État (aussi ambigu qu’il puisse l’être), datant de 2004, visaient d’une part à contourner la loi (« un édifice dans lequel le béton n’est pas utilisé ne peut être considéré comme une construction… »), et d’autre part à s’y référer pour justifier ses actes (« la seconde construction tombe juste hors du périmètre de protection, donc elle est légale »).

pont-faqraLa loi, dans ce cas, sert-elle ses objectifs ? Une interprétation élastique en diminue déjà la valeur et n’en garantit plus la fonction de garde-fou. D’autre part, une loi datant de 1939 est-elle toujours suffisante pour assurer la protection d’un site aussi unique, dans la conception moderne du terme ?
« Dans n’importe quel pays du monde, on aurait protégé (le pont de Faqra) sans égard aux appartenances politiques. Le gouvernement aurait adopté des lois plus sévères. Ce rayon de 200 mètres est une farce et la loi devrait être modifiée sans tarder. » Cette réflexion, d’un lecteur réagissant à l’article sur le pont de Faqra (« menacé de défiguration ») paru dans l’édition du 25 mars, résume à elle seule tout le problème. D’une part, la protection d’un joyau national nécessite de rester en marge des appartenances et des intérêts politiques ou même personnels. D’autre part, une loi n’est pas supposée être immuable, et celle-ci doit sans nul doute être dépoussiérée. Enfin, c’est toute la conception de la propriété privée qui est à réviser : le simple fait de posséder un terrain vous donne-t-il tous les droits, même si cela va à l’encontre de l’intérêt national et de l’environnement ?

Peut-être qu’un tel exemple, malheureusement récurrent au Liban, devrait nous ouvrir les yeux sur notre rapport à la loi, dans le respect de l’esprit et non de la seule lettre de la loi (dans ce cas, le législateur a voulu protéger le site, quoi qu’il en coûte), et sur la nécessité de réformer les textes dès que nécessaire.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ski-Alpinisme : La Patrouille des Cèdres, filleule libanaise de la Patrouille des Glaciers

Posted by jeunempl sur janvier 18, 2008

(www.lenouvelliste.ch – Christian Carron)

Patrouille des CèdresLa célèbre épreuve valaisanne (Suisse) a servi de référence à la création de la Patrouille des Cèdres qui se disputera le samedi 8 mars.

Le Liban sous la neige photographié le 27 décembre dernier par Vincent Nassar. C’est dans ce décor grandiose, plus précisément dans la région de Faqra-Faraya, que se déroulera le samedi 8 mars la première Patrouille des Cèdres.

Un décor montagneux grandiose, des équipes de skieurs civils et militaires, des ascensions exigeantes, des descentes rapides, des portages, des passages techniques exigeant de véritables connaissances d’alpiniste: pour un peu, on croirait lire sur l’internet le descriptif de la Patrouille des Glaciers. Pourtant, les sommets enneigés de la région de Faraya-Faqra ne se trouvent pas en Valais, mais au Liban où se disputera le samedi 8 mars la première édition de la Patrouille des Cèdres. Une nouvelle course par équipe pour les amateurs de ski-alpinisme qui affiche clairement sa parenté avec la mythique épreuve valaisanne, sur le papier comme dans les coulisses. Histoire de rencontres… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :