Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Familles’

Liban : les pèlerins chiites enlevés en Syrie appellent leurs familles à la retenue

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2012

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org : A lire absolument… tellement la propagande et le chantage menés par les ravisseurs des otages sont risibles !]

otages - pèlerins libanais en SyrieOkab Sakr - député du Courant du Futur (clan Hariri - Liban)L’un des neuf pèlerins chiites libanais encore détenus en Syrie a appelé les familles des otages à la retenue et réitéré l’appel au député de l’opposition Okab Sakr à négocier leur libération, dans une vidéo diffusée dans la nuit de vendredi à samedi.

« Nous nous portons bien », a déclaré Ali Zgheib dans la vidéo diffusée par les rebelles à Azzaz, dans le nord de la Syrie. « Nous sommes en train de suivre les informations, et nous avons compris des rebelles que notre affaire fait du surplace à cause des récents événements en Syrie, dont les bombardements et les assauts du régime et de sa machine à tuer », a indiqué l’otage chiite.

« Nous avons entendu dire que le gouvernement libanais a mis en place des camps pour les prisonniers venant de Syrie et des pays arabes et islamiques », a-t-il ajouté. « Ces prisonniers sont traités de la même manière que le sont les détenus politiques dans les prisons du régime syrien ».

Dans un entretien à la LBC, M. Zgheib a souligné que seul le député de l’opposition libanaise Okab Sakr devait négocier leur libération. « Nous soutenons la révolution syrienne parce qu’elle est juste et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tournoi fun de Ping Pong et divertissements en tous genres ce dimanche 20/11

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2011

MPL Belgique

Voici le temps venu de se dégourdir les jambes et surtout… les poignets! Eh oui, le Mouvement pour le Liban organise son traditionnel tournoi de Ping-Pong et vous y invite tous, petits et grands, quel que soit votre niveau. L’idée est de se dépenser dans une ambiance sportive et festive.

Pour beaucoup de gens, ce sport réveille de joyeux souvenirs… que ce soit sous une vigne, dans un parking, un garage ou même la salle à manger, tous les lieux étaient bons pour s’adonner aux joies des revers coupés ou attaques coups droit. Alors, les réflexes sont-ils restés intacts?

Parallèlement, des jeux de cartes et autres « tawlet zaher » (tric trac) seront mis à disposition des supporters.

Cet évènement sera également l’occasion de récolter vos dons pour l’association libanaise « Lien de charité » qui vient en aide aux démunis et fournit notamment un soutien financier à la scolarité des enfants. S’amuser tout en aidant modestement des familles libanaises dans le besoin, voilà ce qui vous est proposés ce jour-là.

Date : Dimanche 20 novembre 2011 à 16h00

Lieu : 1690, Chaussée de Wavre, Auderghem (accès parking) – 1er étage

Contacts et inscriptions
GSM: S.Tamer : 0479/53.72.08
Email : info@mplbelgique.org

Pour des soucis d’organisation, nous vous demanderons de bien vouloir vous inscrire avant le vendredi 18 novembre.
N’hésitez pas à faire suivre le message parmi vos amis.

En espérant vous y voir nombreux!

Posted in Activités MPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réfugiés libanais en Israël : Le bout du tunnel, enfin

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

A.K. – L’Hebdo Magazine

Le Liban a, enfin, approuvé le mécanisme permettant aux Libanais qui s’étaient réfugiés en Israël en l’an 2000, de regagner le pays sans être inquiétés. Opposition et majorité se sont mis d’accord au Parlement sur un dossier des plus délicats qui traîne depuis plus de onze ans.

Faisant abstraction des considérations politiques de l’époque, le Liban a décidé de clore ce dossier, mais sous certaines conditions. Les dossiers des hommes seront étudiés au cas par cas. L’amnistie indirecte concerne principalement les familles: femmes, enfants et vieillards, autrement dit ceux qui n’étaient pas militairement affiliés à Israël. Les anciens membres de l’Armée du Liban-Sud (ALS, auxiliaire d’Israël) restent soumis à la loi libanaise, comme des personnes qui ont collaboré avec l’ennemi. Des décrets d’application seront établis conformément à la loi, dont le projet est présenté par les députés du Courant patriotique libre (CPL), dans une période d’un an, afin d’autoriser le retour de ceux qui le souhaitent.

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a applaudi à l’adoption de cette loi. «Les sudistes libanais étaient délaissés par l’Etat et l’occupation en a obligé certains à travailler en Israël pour survivre. Quoi qu’il en soit, ce sont tous des Libanais et il faut faire la différence entre les collaborateurs avec Israël et les comploteurs d’une part, et ceux qui ont été contraints à fuir», a-t-il estimé.

Avec le retrait des forces israéliennes du Liban-Sud, des centaines de familles ont choisi de se réfugier en Israël. L’Etat hébreu charge Saïd Ghattas de trouver des solutions aux problèmes de ces 2700 réfugiés libanais. La plupart d’entre eux étaient des membres de l’Armée du Liban-Sud, formée de chrétiens, de chiites et de druzes, qui avaient quitté l’Armée libanaise en 1976 et qui avaient soutenu Israël dans ses guerres contre l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et contre le Hezbollah. Fondée par Saad Haddad, l’ALS est dirigée, à la mort de ce dernier en 1984, par le général Antoine Lahd, autre dissident de l’armée. Après le retrait israélien du Liban-Sud, en l’an 2000, de nombreux combattants de l’ALS, considérés comme des traîtres et des collaborateurs par le gouvernement libanais et le Hezbollah, ont fui en Israël, accompagnés de leurs familles.

Le nombre des réfugiés libanais en Israël était estimé à plus de 6000 personnes. Les difficultés auxquelles ils doivent faire face sont nombreuses. Réfugiés essentiellement dans le nord d’Israël, ils sont confrontés à des problèmes d’emploi, de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les juifs du Liban dans un documentaire sur la BBC : Des souvenirs mêlés d’une grande nostalgie

Posted by jeunempl sur mai 7, 2010

(Par Patricia Khoder – L’Orient Le Jour)

Communauté Nada Abdelsamad, responsable du bureau de la BBC dans la capitale libanaise et auteure de l’ouvrage « Wadi Abou Jmil, des histoires sur les juifs de Beyrouth » aux éditions Dar an-Nahar, vient de terminer un documentaire sur les juifs du Liban.

Samedi 8 mai, la chaîne de télévision BBC en langue arabe diffusera un documentaire qui va à la recherche des juifs du Liban qui ont quitté leur pays d’origine peu après la création de l’État d’Israël ou après le déclenchement de la guerre au Liban.

Le travail a été effectué par la journaliste Nada Abdelsamad, responsable depuis plusieurs années du bureau de la BBC à Beyrouth. Abdelsamad est l’auteure de l’ouvrage Wadi Abou Jmil, des histoires sur les juifs de Beyrouth publié en décembre dernier aux éditions Dar an-Nahar. Le livre, basé sur une cinquantaine de témoignages de Libanais ayant côtoyé des juifs de Wadi Abou Jmil avant que ces derniers ne quittent le pays en masse, notamment après la guerre de 1967, raconte le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales de Baabda

Posted by jeunempl sur avril 29, 2010

MPLBelgique.org

Le Caza (Qada’a) de Baabda est l’un des six Caza (Qada’a) de la Mohafazah du Mont-Liban. L’autoroute internationale Beyrouth-Damas marque sa limite sud, et le fleuve de Beyrouth sa limite nord. Il s’étend de la côte méditerranéenne à l’ouest, pour s’élever à l’est vers les sommets du Mont Knaiysseh à 1 800 mètres d’altitude, atteignant une superficie de 194 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le Caza du Matn et la capitale Beyrouth, à l’est par le Caza de Zahleh, et au sud par le Caza de Aaley.
Son centre administratif est la ville de Baabda, siège officiel de la Présidence de la République du Liban, où est établi le Palais Présidentiel.

La population du Caza (Qada’a) est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 63 localités disposant de 45 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le Caza (Qada’a) de Baabda comptait 585 244 résidents, 233 536 électeurs incrits, dont 139 779 votants.

Il existe trois fédérations de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn El Aala, Fédération des Municipalités de Dahiyeh Janoubiat, Fédération des Municipalités de Sahel El Matn El Janoubi) dans le Caza (Qada’a) de Baabda.

Le Caza (Qada’a) de Baabda comprend la banlieue sud de Beyrouth, où, en raison d’émigrations successives des populations rurales vers la ville, s’est développée la plus grande concentration démographique du pays, atteignant un million d’habitants selon certaines statistiques.

C’est pourquoi une part importante de l’activité économique du Liban se développe au sein de ce Caza (Qada’a), sans compter la présence d’un grand nombre d’institutions officielles telles que les administrations et les ministères, ainsi que la Cité Universitaire qui regroupera toutes les facultés de l’Université Libanaise Nationale. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes complètes du Mont-Liban (en arabe)

Listes complètes de Baabda (en arabe)

Baabda-Louaize
Liste: « Le Renouveau et l’Entente »
Alliance: Courant Patriotique Libre – Familles locales

Henri Carmelo Helou (Baabda)
Gerard Camile Helou (Baabda)
Josiane Farid Helou (Baabda)
Rcheid Assaf Fayad (Baabda)
Chawki Najib Bou Khalil (Baabda)
Pierre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Metn

Posted by jeunempl sur avril 28, 2010

MPLBelgique.org

Metn-Nord

Le caza du Matn est l’un des six cazas de la mohafazah du Mont-Liban. Il s’étend du fleuve Nahr el Kalb au nord jusqu’au fleuve de Beyrouth (Nahr Beyrouth) au sud, et de la côte méditerranéenne à l’ouest jusqu’au Mont Sannine à 2 600 mètres d’altitude, à l’est. Il atteint une superficie de 265 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le caza du Kesrouan, à l’est par le caza de Zahlé, et au sud par le caza de Baabda.

Son centre administratif est la ville de Jdaidet El Matn. La population du caza est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 96 localités disposant de 48 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza du Matn comptait 487 042 résidents, 225 244 électeurs inscrits, dont 146 418 votants.

Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn Ech Chemali Es Sahli Oual Aoussat) dans le caza du Matn.

Le caza du Matn comprend la banlieue nord de la ville de Beyrouth, où se concentrent les plus importantes entreprises commerciales et industrielles, nationales et étrangères. Ses villes et localités de montagne, telles que Bikfaya, Broummana et d’autres, sont le cadre d’une importante activité touristique.  (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le Courant Patriotique Libre dans le Metn (mise à jour quotidienne)

Listes complètes (en arabe)

Sin el Fil
Liste: « Une chance pour tout changer »
Alliances:  Courant Patriotique Libre – Familles locales

Abdo Chaoul – président de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Municipales 2010 : les familles d’abord

Posted by jeunempl sur avril 22, 2010

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Avec la fermeture hier à minuit du dépôt des candidatures, le processus électoral est bel et bien lancé. Dix mille soldats de l’armée ont d’ailleurs été détachés pour épauler les dix mille membres des FSI, qui seront en charge de la sécurité pendant le déroulement du scrutin. Le ministère de l’Intérieur est transformé en ruche pour préparer les plus de 14 000 bureaux de vote prévus sur l’ensemble du territoire. Coût total de l’opération : pas moins de quatre millions de dollars, selon les estimations du ministre Ziyad Baroud au quotidien as-Safir. Parce que la démocratie le vaut bien… Mais pour cette échéance électorale, la démocratie semble être placée sous le signe global de l’entente et des compromis entre familles et parties politiques. La phrase qui semble résumer la situation a d’ailleurs été prononcée hier par le président de la Chambre Nabih Berry, qui a déclaré dans le cadre de ses rencontres hebdomadaires avec les députés : « Nous redoutions les élections municipales de crainte qu’elles ne se transforment en facteur de division, et les voilà qui deviennent un facteur d’entente et d’unité. »

Vu de près, le paysage électoral donne d’ailleurs le tournis à tous ceux qui se considèrent comme des spécialistes politiques et qui ont suivi les législatives de juin 2009. Rien ne ressemble moins en fait aux prochaines élections municipales que les législatives de juin 2009. Pas question cette fois de construire une campagne électorale sur la base du rejet des armes du Hezbollah ou des critiques adressées au régime syrien. Pour ces municipales, les slogans sont plutôt axés sur le développement et sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales et Ikhtiariah de 945 conseils municipaux et 2387 moukhtar en 2010

Posted by jeunempl sur avril 18, 2010

Localiban

Bien que les élections parlementaires soient passées, leur impact continuera à se faire sentir dans les mois à venir. Les Libanais se préparent actuellement pour une nouvelle échéance électorale aussi cruciale que les législatives: les élections municipales et Ikhtiariah qui auront lieu en principe au printemps 2010 (avril et mai).

Les élections municipales et Ikhtiariah ont généralement moins d’impact sur la vie politique libanaise que les législatives, mais il existe bien une corrélation entre les deux. Les municipales au sein des villages, des villes, des familles et des partis politiques restent un enjeu important car leur issue aura probablement une incidence sur les prochaines élections législatives et vis versa.

Les élections à venir vont être importantes du fait que les partis politiques risquent de se livrer une forte concurrence, en particulier dans les grandes villes, soit dans le but de consolider leur victoire aux dernières législatives de 2009, soit pour compenser leur défaite et rétablir leur présence au niveau local.

C’est donc dans ce contexte particulier que se tiendront ces élections locales, dans les villes où les résultats des législatives ont été fortement contestés. C’est le cas de Saïda, Zahleh, Jbeil, Jounieh, des municipalités du Metn Nord et de Zgharta.

Ce dossier contient un ensemble d’informations permettant de mieux cerner le fonctionnement des collectivités locales libanaises.


La municipalité

L’article 1er du décret législatif n° 118 du 30 juin 1977 déclare que « la municipalité est une administration locale exerçant, dans les limites de son territoire, les attributions qui lui sont octroyées par la loi ». « Elle est dotée d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et d’un pouvoir d’autogestion pour ces intérêts locaux ».

Création d’une municipalité

L’article 2 de la loi 118 stipule: « qu’une municipalité a été fondée dans chaque ville ou village ou groupe de villages répertoriés dans le tableau 1 de l’annexe du décret n°11 publié le 29/12/1954 et ses amendements » (ce décret est directement lié à la division administrative du Liban en Mohafazah, Caza, villes et villages).

Fédération de municipalités

La fédération de municipalités est constituée de plusieurs municipalités. Elle jouit d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et administrative. Elle est créée par décret du gouvernement fondé sur une proposition du Ministre de l’Intérieur et des Municipalités. L’adhésion de municipalités à une fédération doit être également basée sur un décret. Il existe actuellement près de 41 unions de municipalités qui comprennent environ 670 municipalités.

Conseils municipaux

Chaque municipalité dispose d’un conseil municipal dont les membres sont élus par suffrage direct. Le nombre d’élus est déterminé en fonction du nombre d’inscrits:

– 9 membres pour une municipalité de moins de 2000 inscrits (422 municipalités)
– 12 membres pour une municipalité ayant entre 2001 et 4000 inscrits (253 municipalités)
– 15 membres pour une municipalité ayant entre 4001 et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accord entre des clans chiites rivaux de la vallée de la Bekaa

Posted by jeunempl sur octobre 29, 2009

France24

Les chefs de clans rivaux de la vallée de la Bekaa ont signé un pacte qui devrait mettre fin aux vendettas sanglantes qui caractérisent cette région où le Hezbollah est très influent.

Un pacte, parrainé par le Hezbollah, a été conclu entre les différents clans qui règnent sur la vallée de la Bekaa, à l’est du Liban. Cet accord devrait mettre fin aux sanglantes vendettas qui opposent, selon une tradition ancestrale, la centaine de clans qui peuplent la région. Ces vengeances ont le plus souvent pour mobile des histoires de femmes, d’alliances compromises ou des mésententes sur les terrains. Mais tout désaccord peut donner lieu à un conflit de grande ampleur.

Moflih Allaw appartient à l’un des clans les plus puissants de la région et a participé à l’élaboration du pacte. « Nos coutumes datent de la période pré-islamique », explique-t-il à l’AFP. « Si un membre d’un clan est tué, quelqu’un du clan rival doit mourir, c’est la tradition », ajoute-t-il.

Le pacte a été élaboré par les chefs de clans au début du mois après qu’une banale dispute entre automobilistes se soit soldée par la mort d’une personne à Hermel, près de la frontière avec la Syrie. Mais cette fois-ci, contrairement à la coutume séculaire, les anciens des clans de confession chiite ont décidé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nicolas: Le ministère de la Justice manque à son devoir envers les disparus du 13 octobre 1990

Posted by jeunempl sur octobre 13, 2009

El Nashra

nabil-nicolas-elections09Dans une intervention téléphonique accordée à la chaîne télévisée « Aljadeed », le député Nabil Nicolas, membre du groupe parlementaire « Changement et Réformes », considère que « le ministère de Justice manque à son devoir envers le dossier des disparus du 13 octobre 1990 ».

Au sujet gouvernemental par ailleurs, Nicolas estime que la Constitution devrait déterminer un délai temporel à la formation des gouvernements au Liban. De ce fait, le député du « Changement et Réformes » souhaite parvenir à un gouvernement d’unité nationale, ou ce qu’il a qualifié par « le gouvernement de responsabilité envers le peuple libanais ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :