Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Fadlallah’

Le Hezbollah réclame l’arrêt des activités de l’antenne de la CIA à Beyrouth

Posted by jeunempl sur novembre 23, 2011

(L’Orient le Jour)

Le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié mercredi de « dangereuse » la reconnaissance américaine officielle de la présence d’un bureau de la CIA à Beyrouth.
« Reconnaître la présence d’un bureau de la CIA à Beyrouth, chargé d’espionner le Liban, est un aveu clair et dangereux de la violation de la souveraineté libanaise et de la sécurité nationale » a indiqué le député, lors d’une conférence de presse au Parlement.

« L’existence de ce bureau est une violation des lois internationales et de la Charte des Nations unies, surtout qu’il a pour siège l’ambassade des Etats-Unis et qu’il est dirigé par des officiers américains se faisant passer pour des diplomates », a ajouté M. Fadlallah.

Pour le député du Hezbollah, ces informations sont une « agression dangereuse » qui exige une réaction immédiate de la part du gouvernement libanais. « Nous appelons le cabinet à placer cette affaire à la tête de l’ordre du jour de sa prochaine réunion », a ajouté M. Fadlallah qui a également appelé à la préparation d’un dossier complet à soumettre à l’ONU, aux instances internationales et aux ambassades.

« Le gouvernement est appelé à adopter des mesures sécuritaires et légales pour empêcher de telles agressions, arrêter les activités de ce bureau et démanteler ses installations qui pourraient comprendre des dispositifs d’écoute », a conclu le député.

Pour la première fois depuis sa création dans les années 1980, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait annoncé en juin que des membres de sa formation avaient Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Acte d’accusation du TSL: Sayyed Nasrallah dévoile la liaison des enquêteurs avec la CIA… Le TSL décrédibilisé au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2011

Al Manar (retranscription du discours du 02 juillet 2011)

Dans la première réaction du Hezbollah, sur la remise de l’acte d’accusation lié à l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a exclu l’arrestation des quatre accusés cités dans les mandats d’arrêt.

« Ce tribunal est pour nous un pur produit israélo-américain. Sur cette base-là, nous rejetons ce tribunal et tous les verdicts et les accusations nuls et non avenus qui en émanent ». « Aucune force ne pourra arrêter ceux qui sont mentionnés dans l’acte d’accusation (…). Il ne sera pas possible de les arrêter ni dans 30 jours, ni dans 30 ans ni dans 300 ans », a affirmé sayed Nasrallah, dans un discours de plus d’une heure retransmis en direct par la télévision, Al-Manar.

Sayed Nasrallah a également mis en relief, documents et vidéos à l’appui, la corruption des enquêteurs et leurs liaisons avec des services de renseignements étrangers, notamment la CIA. Il a également révélé le transfert de 97 ordinateurs vers l’entité sioniste. Sayed Nasrallah a enfin écarté toute possibilité de nouvelle guerre civile ou d’affrontements entre musulmans sunnites et chiites.

Voici les principaux points de son discours :

La raison de mon discours est la publication de l’acte d’accusation à l’encontre des résistants ayant un passé honorable dans la résistance contre l’occupation israélienne au Liban. Cet acte d’accusation fait partie d’un long trajet qui a commencé à paraitre après la défaite d’Israël en été 2006. Quelques jours après la victoire de la résistance, Le Figaro a publié un article dans lequel il annonce que des membres du Hezbollah seront accusés dans l’assassinat de Rafic Hariri. Ils ont commencé par la Syrie, puis les quatre généraux (libanais), et après ils nous ont accusé. L’objectif du Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), est de ternir l’image de la résistance et a pour objectif de semer la division au Liban, et entre sunnites et chiites.

L’Enquête et les enquêteurs

Une de nos problématiques concernant l’enquête est qu’elle se base sur une hypothèse, la Syrie, les généraux et le Hezbollah. Pourquoi ne prennent-ils pas en considération l’hypothèse de l’implication israélienne dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre. J’avais présenté plusieurs preuves concernant la présence d’espions et d’avions israéliens au-dessus du Saint-Georges (lieu de l’attentat).

Mais le procureur général du tribunal les a ignorées, se contentant de demander une copie de la conférence (tenue par sayed Nasrallah). Au lieu d’interroger les israéliens, ils ont coopéré avec eux, c’est ce qu’a reconnu (le juge) Detlev Melis, dans une interview avec Le Figaro, il en est de même pour (son adjoint) Gerhard Lehman.

Transfert de 97 ordinateurs vers Israël

Après le début du travail du TSL, les enqueteurs et les équipements de la commission d’enquête ont été évacués du Liban. Le tribunal n’a plus qu’un bureau au Liban, tous ont quitté via l’aéroport de Beyrouth, à l’exception des 97 ordinateurs. Ces ordinateurs ont été transférés en Israël, sachant que c’est l’un des pays les plus développés au niveau de la technologie.

Preuves à l’appui

Lors de son discours, la chaine AlManar diffuse un document signé par le secteur douanier israélien affirmant le transfert des 97 ordinateurs liés à l’enquête vers Israël.

Liaisons des enquêteurs avec la CIA

Pour la crédibilité de l’enquête le tribunal aurait dû engager des enquêteurs neutres. Or les experts, les officiers et les conseillers du tribunal ont des passés négatifs à l’encontre de la résistance et dans la collaboration avec la CIA.

Un des grands officiers de la CIA a travaillé 15 ans contre le Hezbollah et a participé au massacre de Bir Abed en 1984, qui visait le défunt sayed Mohammad Hussein Fadlallah, et a coûté la vie à près de cent personnes.

Documents à l’appui

Lors de son discours, la télévision Al-Manar a diffusé des informations sur Nick Kaldas, un des enquêteurs qui est un des officiers dans la police australienne. Lié aux services de renseignements américains, il a travaillé pour les Américains en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nahhas : Les violations israéliennes sont évidentes et vérifiées

Posted by jeunempl sur novembre 23, 2010

ANI

Le Ministre des Télécommunications, Charbel Nahhas, a tenu mardi, conjointement avec le Député Hassan Fadlallah, Président du corps de l’Information et des Télécommunications, une conférence de presse au siège du ministère, durant laquelle il a mis en évidence les violations israéliennes du secteur en question. « Les violations israéliennes sont évidentes et vérifiées et nous appelons à la consolidation des réseaux de télécommunications pour protéger les libertés individuelles et sauvegarder la sécurité de l’état », a affirmé le Ministre.

Il a poursuivi : « Israël a tenté, lors de la conférence internationale pour les télécommunications, de faire publier une déclaration mettant à pied d’égalité agresseur et agressé (…) mais après le vote, la résolution 75 a été promulguée, soulignant de la sorte les violations israéliennes continues du secteur et imposant à Israël d’indemniser les dommages causés par le piratage ». Dans ce cadre, Nahhas a tenu à remercier les pays qui ont soutenu le Liban lors du vote, notamment la Syrie, l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Venezuela et les Emirats Arabes Unis.

Dans ce cadre, Fadlallah a pour sa part salué les efforts du Ministre Nahhas qui ont permis de réaliser un réel progrès et a promis de faire parvenir devant l’opinion publique arabe et internationale les agressions israéliennes du secteur libanais des télécommunications. Le Député a cependant qualifié ce progrès de vérité amère qui met en relief l’absence de la sécurité nationale. Il a finalement ajouté que ce dossier concerne tous les libanais et les a appelés sur ce à faire face à ce danger, surtout qu’il a été reconnu lors de la conférence susmentionnée et demeure soutenu par une résolution internationale.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah a découvert les méthodes israéliennes de jumelage des portables

Posted by jeunempl sur novembre 23, 2010

Al Manar

C’est ce qu’a déclaré le chef de la commission parlementaire des télécommunications, le député du Hezbollah Hassan Fadlallah, lors d’une conférence de presse organisée par le ministre des Télécommunications, Charbel Nahas, pour révéler au grand public les moyens par lesquels Israël espionne, pirate et manipule ce réseau de téléphonie mobile et fixe.

Fadlallah a également révélé que les experts techniques du Hezbollah ont découvert que les Israéliens parvenaient à planter « des téléphones dans les portables », ce qui leur permet non seulement d’espionner leur propriétaire, mais de manipuler leurs données.

« Les experts de la résistance s’étaient penchés sur le cas de trois résistants soupçonnés de contacter par téléphonie mobile l’entité sioniste, à la base de mises en garde exprimées par le département des renseignements des Forces de sécurité intérieur ( FSI) qui se sont étonnés du fait que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Londres embarrassée après un hommage au grand ayatollah Fadlallah par son ambassadrice au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

AP

L’ambassadrice de Grande-Bretagne au Liban a provoqué la colère des Israéliens et l’embarras de Londres, en rendant hommage sur son blog officiel au défunt grand ayatollah Faldallah, le plus haut dignitaire chiite libanais, souvent présenté comme le chef spirituel du Hezbollah.

Frances Guy, en poste à Beyrouth depuis près de quatre ans, a publié cet hommage après la mort du grand ayatollah Mohammed Hussein Fadlallah à la fin de la semaine dernière. Dans un message sur son blog sur le site du Foreign Office, le ministère britannique des Affaires étrangères, elle salue un « vrai homme de religion ».

« Si j’ai été triste d’apprendre la nouvelle, je sais que les vies d’autres personnes seront vraiment dévastées. Le monde a besoin de plus d’hommes comme lui prêts à tendre la main au-delà des confessions, à reconnaître la réalité du monde moderne et oser remettre en cause les vieilles contraintes », ajoute-t-elle. « Puisse-t-il reposer en paix ».

Des propos qui ont rendu furieux les responsables israéliens à Jérusalem. Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor a décrit le grand ayatollah Fadlallah comme un extrémiste qui a inspiré « des attentats suicide, des assassinats et toutes sortes de violence gratuite ». « L’ambassadrice de Grande-Bretagne doit décider si promouvoir le terrorisme et lui donner une justification religieuse peut être considéré comme un héritage à chérir », a-t-il ajouté.

Finalement, le Foreign Office a fait savoir vendredi que le texte avait été retiré du blog « après mûre considération », et sans autre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le décès de sayyed Fadlallah: Quel avenir pour le chiisme modéré?

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

Le décès, attendu, après une longue et pénible maladie, de sayyed Mohammad Hussein Fadlallah, chantre du chiisme modéré et ouvert au dialogue, n’a laissé aucun Libanais indifférent. Plus largement, le monde musulman pleure, depuis dimanche, la disparition d’un homme d’exception, qui s’est fait remarquer par ses positions en même temps tranchées et résolument modernes. La véritable inquiétude de certains réside aujourd’hui dans l’après Fadlallah.

Son modernisme et son ouverture dérangent

Figure respectée par le Hezbollah, par les religieux sunnites, comme par les chrétiens, l’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah s’est éteint dimanche passé des suites d’une longue maladie que le religieux traînait depuis 12 longues années.

Né à Najaf, fief du chiisme en Irak, de parents libanais originaires du Sud, celui qui est connu comme «le sayyed» est devenu, au fil des ans, un recours, une source de fatwas, pour nombre de chiites libanais ou arabes. Et ce n’était pas pour plaire à tout le monde. En effet, parmi les jurisprudences les plus connues, et, souvent, les plus controversées du sayyed, celles qui consacrent l’égalité entre hommes et femmes et celles qui poussent ces dernières à travailler, tout en les dispensant du voile intégral. C’est encore lui qui a consacré, le premier au Liban, l’accès des femmes à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CNN ontslaat Midden-Oostenredacteur wegens tweet

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2010

Knack.be

De Amerikaanse nieuwszender CNN heeft Midden-Oostenredacteur Octavia Nasr ontslagen nadat die zich op Twitter lovend had uitgelaten over de overleden Libanese grootayatollah Mohammed Hussein Fadlallah. De man gold als inspirator voor de Hezbollahbeweging.

CNN zegt dat Nasr, die in Libanon werd geboren en al 20 jaar voor CNN werkte, ontslagen werd omdat ze haar eigen geloofwaardigheid en die van de zender op het spel heeft gezet.

Fadlallah overleed zondag op 75-jarige leeftijd. In een reactie op zijn overlijden schreef Nasr op de microblogdienst Twitter: “Ik betreur het overlijden van Fadlallah… Een van Hezbollahs grootsten die ik enorm respecteer.”

Nasrs tweet leidde tot veel ophef. Ze bood onmiddellijk haar excuses aan en verduidelijkte dat ze Fadlallah loofde omwille van zijn baanbrekende standpunten over vrouwenrechten.

Fadlallah was een van de hoogstgeplaatste sjiitische geestelijken van Libanon, en werd vaak omschreven als inspiratiebron voor de radicale sjiitische Hezbollahbeweging. Die wordt door de Verenigde Staten en Israël als een terroristische organisatie beschouwd.

Posted in Géneral, Nederlands, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tienduizenden wonen begrafenis van ayatollah Fadlallah bij

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2010

De Morgen

Tienduizenden mensen hebben in Beiroet de begrafenis van de Libanese grootayatollah Mohammad Hussein Fadlallah bijgewoond. Fadlallah werd beschouwd als een voormalig mentor van Hezbollah en als een erg invloedrijk persoon bij de sjiitische moslims.

Libanon heeft een dag van rouw uitgeroepen ter nagedachtenis van de ayatollah, die in 1995 door de VS op een lijst van « internationale terroristen » werd gezet.

De 75-jarige Fadlallah werd afgelopen vrijdag opgenomen in een ziekenhuis in Beiroet voor een interne bloeding en overleed zondag. De grootayatollah wordt beschouwd als de spirituele gids van Hezbollah tijdens de beginjaren van de beweging die in 1982 in Libanon opgericht werd.

Gijzelnemingen Amerikanen
De rouwstoet trok door de straten van Beiroet en eindigde bij de moskee Al-Imamayn al-Hassanayn, waar de man begraven zal worden.

Fadlallah werd in de jaren tachtig door Amerikaanse media ervan beschuldigd dat hij aan de basis zou liggen van gijzelnemingen van Amerikanen in Libanon door radicale groeperingen met banden met Iran.

Posted in Culture & Société, Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chef spirituel des chiites libanais inhumé à Beyrouth

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2010

AFP

Des dizaines de milliers de personnes ont participé mardi dans la banlieue sud de Beyrouth aux funérailles du Grand ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah, considéré comme le premier mentor du Hezbollah et figure éminente de l’islam chiite.

Le Liban a décrété une journée de deuil à la mémoire de l’ayatollah, qui était inscrit par les Etats-Unis sur leur liste des « terroristes internationaux » établie en 1995.

Une marée noire a envahi les rues de la banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, tandis que des hauts-parleurs diffusaient des prières et des discours du dignitaire, décédé dimanche à l’âge de 75 ans à la suite d’une hémorragie interne.

« Le Sayyed (titre donné aux descendants du Prophète Mahomet) est le bien-aimé de Dieu », scandaient les fidèles habillés en noir, portant également des portraits du défunt ainsi que des drapeaux noirs en signe de deuil.

Des femmes éplorées en tchador étaient alignées sur les deux bords des rues et certaines se sont évanouies en raison de l’émotion et de la chaleur, selon un correspondant de l’AFP.

Le cortège, qui s’est ébranlé en début d’après-midi, est arrivé vers 16H00 locales (13H00 GMT) à la mosquée Al-Imamayn al-Hassanayn, où l’ayatollah Fadlallah doit être enterré.

« Je suis venu parce que le Sayyed a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah n’est plus

Posted by dodzi sur juillet 4, 2010

L’Orient le Jour

Le Grand ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah est décédé dimanche à l’âge de 75 ans, a affirmé un de ses principaux conseillers. « Sayyed Fadlallah est mort », a déclaré ce proche sous couvert d’anonymat. L’ayatollah Fadlallah avait été admis vendredi à l’hôpital Bahmane dans la banlieue-sud de Beyrouth souffrant d’une hémorragie interne. Son état de santé s’était gravement détérioré samedi, nécessitant une intervention médicale aux soins intensifs de l’hôpital. La chaîne de télévision du Hezbollah, al-Manar, a interrompu ses programmes et diffusé des versets du Coran avec à l’écran un portrait fixe du Grand ayatollah. Le mouvement chiite libanais a regretté la disparition du « grand savant combattant Sayyed Fadlallah », estimant qu’elle constituait « une perte pour le Liban, la nation musulmane et le monde tout entier », selon al-Manar. Les routes menant à l’hôpital Bahmane et à la mosquée voisine Hassanein étaient coupées dimanche à la mi-journée et les proches du dignitaire s’étaient rassemblés dans la mosquée pour recevoir les condoléances.

« Sayyed Fadlallah représentait l’indépendance et le progrès et était un partisan de la science et du développement touten respectant les fondamentaux de la religion », a déclaré le ministre de la Santé, Mohammad Khalifé, à l’annonce du décès.

Mohammad Hussein Fadlallah était considéré comme le guide spirituel du Hezbollah, durant les premières années de ce mouvement fondé en 1982 avec le soutien des Gardiens de la Révolution iraniens.

À l’instar du leader actuel du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, il est inscrit par les États-Unis sur leur liste des « terroristes internationaux » établie en 1995. Il avait été accusé dans les années 1980 par les médias américains d’être à l’origine des prises d’otages d’Américains au Liban par des groupes radicaux liés à l’Iran. D’autres médias le présentaient également comme un médiateur dans cette crise, mais la nature de son rôle n’a jamais été élucidée.
Dès les premières années, les relations s’étaient distendues entre l’ayatollah et le Hezbollah à cause de l’influence grandissante de Téhéran sur le « parti de Dieu » mais le « Sayyed » (titre donné aux descendants du prophète Mahomet, ndlr) était resté un partisan de la Révolution islamique en Iran et de la lutte armée contre Israël.

Auteur de plusieurs ouvrages théologiques, il était connu pour son ouverture sur le développement scientifique et son audace dans l’interprétation des textes de l’islam (ijtihad, propre au chiisme). Le charismatique dignitaire à la barbe blanche et au visage serein était connu pour ses avis religieux tolérants, notamment vis-à-vis des femmes.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :