Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Extrémisme’

Jawhar, un Libanais de Fatah al-Islam, serait-il mort en Syrie ?

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Abdel Ghani Jawhar, membre libanais du groupe extrémiste sunnite Fatah el-Islam. Selon le magazine Time, Jawhar serait mort en Syrie le 20 avril 2012, par l'explosion d'une bombe qu'il préparait.

L’extrémiste serait mort en préparant une bombe à Qoussayr, près de Homs.

Selon le blog « Global Spin » de Time Magazine, Abdel Ghani Jawhar, un Libanais haut responsable du groupe extrémiste sunnite Fatah al-Islam, est mort en Syrie dans la ville de Qoussayr, près de Homs, vendredi dernier.

Le fondateur de Fateh al-Islam, cheikh Ousama al-Chihabi, a confirmé cette information au journaliste de Time. « En tant que moudjahidine, nous sommes habitués à la mort, et si Dieu veut donner à ceux qui vont mourir la dignité, il en fait des martyrs », a déclaré le cheikh.

Ce n’est pas la première fois que la mort de Jawhar est annoncée, rappelle le Time.

Selon Abou Ali, un combattant syrien contacté par le journaliste de Time via Skype, Jawhar préparait une bombe visant à être utilisée contre l’armée syrienne. La bombe aurait explosé avant l’heure, tuant Jawhar. « Il a été tué sur le coup. Nous voulions renvoyer son corps au Liban, mais nous n’avons pas pu le faire car il était déchiqueté », a précisé Abou Ali. Le militant extrémiste libanais aurait donc été enterré dans un jardin de Qoussayr, le cimetière étant inaccessible en raison des combats.

Selon Abou Ali, poursuit le Time, Jawhar serait arrivé à Qoussayr il y a deux semaines, non en tant que combattant de Fateh al-Islam, mais en tant que simple moudjahed avec pour mission de former les combattants syriens à la fabrication de bombes.

Le journaliste de Time affirme qu’une source des services de renseignement libanais a confirmé que Jawhar était passé du Liban vers la Syrie. La source a précisé que Jawhar avait été surnommé « mercure » par les SR en raison de sa capacité à constamment leur glisser entre les doigts.

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

« La mort de Jawhar sur le sol syrien va renforcer les craintes de la communauté internationale sur le risque qu’en cas d’envoi d’armes aux rebelles syriens, elles finissent entre les mains de groupes radicaux », a expliqué Talal Atrissi, professeur à l’Université libanaise, au Time. « L’opposition syrienne va également être embarrassée qu’un tel homme combatte aux côtés des rebelles », a-t-il ajouté.

Abdel Ghani Jawhar, âgé d’une trentaine d’années, est originaire du Liban-Nord. Il aurait rejoint Fateh al-Islam en 2008, après les violents combats entre l’armée libanaise et les extrémistes de ce groupe retranchés en 2007 dans le camp de réfugiés palestinien de Nahr el-Bared, au Liban-Nord.

Jawhar est, entre autre, accusé de s’être déguisé en militaire et d’avoir posé une valise piégée près de soldats qui attendaient le bus avant de la faire exploser à distance en août 2008, à Tripoli. Pour cette opération, il a été condamné à mort par contumace par un tribunal libanais.

En décembre 2009, la chaîne de télévision al-Manar et le quotidien al-Akhbar avaient rapporté des informations selon lesquelles Fadi Ibrahim, une personne inculpée et connue sous le pseudo de Sigmo, aurait avoué que l’organisation Fateh al-Islam avait assassiné le général François Hajj ainsi que le député Walid Eido. Selon Sigmo, Jawhar aurait été chargé d’assassiner le député Eido.

Des sources avaient également évoqué une implication de Jawhar dans l’assassinat de Pierre Gemayel, en novembre 2006.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La cellule planifiait des attentats : Les salafistes dans l’armée

Posted by jeunempl sur mars 16, 2012

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Le démantèlement d’une cellule salafiste jihadiste au sein de l’Armée libanaise, la semaine passée, met en évidence la polarisation grandissante de la société et la fragilité de la situation sécuritaire sur la scène locale. Magazine enquête.

Lundi, la bombe explose dans la presse: sept personnes dont deux militaires libanais, auraient planifié des attentats contre des casernes de l’armée, une institution qualifiée d’«hérétique» par la cellule. Une information confirmée, le lendemain, par le Premier ministre, Najib Mikati.

«Moustapha Azzo, Alaa Kenaan, Amjad Rafeh, Raëd Taleb et Mahmoud Baraini seraient au nombre des civils accusés d’appartenir au groupuscule», signale une source salafiste. Toutefois, Magazine n’a pas été en mesure de confirmer ces noms auprès de sources officielles.

Selon une source au sein de l’Armée ayant requis l’anonymat, un des soldats arrêtés serait Abdel-Kader Naaman, un cadet de l’école militaire en dernière année. Le second soldat appartiendrait à l’unité d’élite des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Imam gedood bij aanslag op moskee in Anderlecht

Posted by dodzi sur mars 13, 2012

De Standaard

Imam Abdellah Dahdouh

BRUSSEL – Bij een brandstichting in een moskee in Anderlecht is maandagavond een dode gevallen. De 46-jarige imam Abdellah Dahdouh, een vader van vier kinderen, kwam door rookvergiftiging om het leven. De lokale politie van de zone Brussel Zuid pakte al een verdachte op. Volgens sommige bronnen zou het motief te zoeken zijn bij de spanningen in Syrië.

De aanslag vond maandagavond rond kwart voor zeven plaats in de sjiitische Rida-moskee in de Dokter De Meersmanstraat in Anderlecht. Volgens getuigen stapte een jongeman van Noord-Afrikaanse origine de moskee binnen met een bidon benzine. ‘Hij riep verschillende keren Syrië en zwaaide ook met een hakbijl.’

Op dat moment was imam Abdellah Dahdouh (46) boven, beneden waren nog drie mannen aanwezig. Met hen kwam het tot een woordenwisseling, waarop de jongeman de benzine op de tapijten uitgoot en brand stichtte. De drie overmeesterden hem en hielden hem vast tot de politie er was.

Imam zat in de val

De imam zat intussen boven in de val. De brandweer haalde de man uit de brand en 40 minuten werd er geprobeerd hem te reanimeren. Maar hulp kon niet meer baten. Nog een andere man werd licht bevangen door de rook, maar hij moest niet naar het ziekenhuis. De dader werd opgepakt en ondervraagd. Over zijn identiteit of motief wou de politie nog niets kwijt.

Zeer snel kwamen meer dan honderd mensen uit de buurt samen rond de moskee. Er werd echter onmiddellijk opgeroepen tot kalmte. ‘De imam stond altijd voor vrede, niet voor haat’, benadrukte Salah, die zich tijdens de brand ook in de moskee bevond. ‘Laat ons niet vervallen in radicalisme. Ga rustig naar huis’, klonk het.

‘Salafisten verantwoordelijk’

Vertegenwoordigers van de Belgische moslimgemeenschap hebben de salafistische beweging, een fundamentalistische islamitische strekking die behoort tot het soennisme, intussen verantwoordelijk gesteld voor de brandstichting.

De vicevoorzitter van het Franstalige college van de Moslimexecutieve in België, Isabelle Praile, zelf sjiitisch, zei aan de RTBF dat getuigen verklaarden dat het om een actie van extremistische salafisten ging. ‘De Rida-moskee, de grootste sjiitische moskee in Brussel, moest enkele jaren geleden al bewaakt worden door de politie na bedreigingen van salafisten’, zei Praile. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Cheikh Ahmad el-Assir : La nouvelle star des islamistes

Posted by jeunempl sur mars 9, 2012

Julien Abi-Ramia – L’Hebdo Magazine

Dimanche, sur la place des Martyrs, près de 2500 personnes, venues manifester contre le régime syrien, ont répondu à l’appel du cheikh Ahmad el-Assir. Comment, à 44 ans, cet imam d’une petite mosquée, de la banlieue de Saïda, est-il devenu la figure libanaise de l’islamisme triomphant des révolutions arabes? Enquête et reportage.

Le dispositif de sécurité est impressionnant. Sur les artères, qui mènent au centre-ville, sont postés des patrouilles de police et des chars de l’Armée. La circulation est détournée. La place des Martyrs, elle, est coupée par d’imposants barbelés de deux mètres de hauteur. Côté ville, la manifestation organisée par le parti Baas, côté mer, le rassemblement d’el-Assir. Entre les deux, une zone-tampon où circulent commandants, lieutenants et autres gradés. Les sections commandos avec leurs casques et leurs boucliers anti-émeutes sont immobiles, concentrés. Dispositif impressionnant mais totalement disproportionné. Les deux cortèges ont réuni moins de 4000 personnes au total. Côté Baas, les banderoles poussiéreuses et le drapeau syrien déployé sur la longueur de la rue Debbas sentaient l’improvisation. En appelant à une contre-manifestation, le secrétaire général du parti, Fayez Chokr, avait pour simple intention de montrer que leur voix existe, pour le symbole. C’est de l’autre côté qu’on avait tout à prouver.

Surfer sur la vague

Entre l’immeuble du journal An Nahar et la tombe de Rafic Hariri, devant laquelle l’estrade a été montée, ils sont plus nombreux et plus disciplinés. De vieux enturbannés sont installés près de la scène. Le public du cheikh Assir est majoritairement composé d’hommes de 20 à 30 ans à la barbe généreuse. Derrière eux, dans une aire réservée, des femmes, plutôt jeunes elles aussi, qui portent le niqab. Jeunes et échevelés comme les disciples du nouveau gourou. La couleur dominante, c’est le noir. Noir comme leurs vêtements, noir comme le drapeau du mouvement salafiste. Plus d’un millier de personnes viennent de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Al Qaïda prête à lancer des attentats terroristes en Syrie

Posted by jeunempl sur janvier 29, 2012

Al Quds al Arabi – Joseph Berbery

L’imam radical Omar Bakri

L’imam salafiste, cheikh Omar Bakri que la Grande Bretagne avait expulsé il y a près de sept ans, et qui s’est établi maintenant au Liban, a prévenu que l’organisation Al Qaïda se prépare à lancer des opérations terroristes contre l’administration de Bachar el-Assad.

Dans une déclaration faite jeudi dernier au quotidien Daily Telegraph, il a dit que des groupes islamistes salafistes radicaux, dont Al Qaïda ainsi que l’organisation qu’il préside lui-même, étaient disposés à venir en aide à leurs « frères islamistes de Syrie en lançant une campagne d’opérations suicides contre le président Bachar el Assad ».

Il a affirmé que l’Organisation Al Qaïda « pourrait forcer le parti Baath à abandonner le pouvoir après deux ou trois opérations martyr, qualifiées par certains d’opérations suicides. C’est ainsi qu’ils (les kamikazes) pourraient pénétrer au cœur du siège du parlement, et se faire exploser lors d’une réunion du parti Baath ». Il a ajouté que « les membres de ces organisations sont très intelligents, qu’ils sont capables de fabriquer des armes à partir de rien, tout comme de préparer une pizza piégée et de la livrer toute chaude ».

Quant aux vagues de révolutions démocratiques qui ont éclaté l’an dernier dans plusieurs pays du Moyen Orient, Bakri les qualifie de « victoires de l’organisation d’Al Qaïda, car Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Le patriarcat maronite craint pour l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient : « Même les sunnites modérés ont peur »

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2011

APIC/KIPA

Le patriarcat maronite au Liban exprime sa crainte quant à l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient. « Les régimes mis en place après le printemps arabe sont des régimes islamistes, extrémistes et conservateurs. Il y a également la menace salafiste qui plane sur certains de ces pays », a déclaré Mgr Samir Mazloum, vicaire patriarcal maronite, lors d’une entrevue diffusée sur la radio « Voix du Liban ».

« Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir », estime le vicaire patriarcal maronite, cité par le quotidien francophone libanais « L’Orient-Le Jour » du samedi 24 décembre. A Bkerké, au siège du patriarcat maronite, Mgr Mazloum s’inquiète pour la liberté des chrétiens au Moyen-Orient, estimant que les pays de la région ne semblent pas se diriger vers plus de liberté.

« Toutes les minorités du Moyen-Orient sont inquiètes aujourd’hui, a-t-il poursuivi. Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir ». Sur le plan libanais, Mgr Mazloum a assuré que « Bkerké (le patriarcat maronite, ndr) est ouvert au dialogue avec toutes les parties ». Pour ce qui est des armes que veut conserver le parti chiite du Hezbollah, il s’est simplement contenté d’affirmer qu’il « a ses raisons ».

Vendredi 23 décembre, Mgr Mazloum avait affirmé dans un entretien accordé à la chaîne du Hezbollah « al-Manar » que « Bkerké et le Hezbollah partagent une même vision » concernant les développements régionaux.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: une bombe explose dans le camp d’Aïn Héloué, huit blessés

Posted by dodzi sur octobre 25, 2011

L’Orient le Jour

Huit personnes ont été blessées lundi soir par l’explosion d’une bombe placée dans un conteneur à déchets à Aïn Héloué, le plus grand camp de réfugiés palestiniens au Liban, a affirmé un responsable de sécurité palestinien à l’AFP.

« Une explosion s’est produite dans le camp d’Aïn Héloué (dans le sud du Liban) après 21H30 (18H30 GMT), blessant huit personnes, dont une grièvement », a affirmé Maher Chabayta, responsable du Fatah –le mouvement du président de l’Autorité palestinienne Mahmmoud Abbas– dans le camp.

Le blessé grave est un éboueur qui déplaçait un conteneur à déchets quand la bombe placée à l’intérieur a explosé, a-t-il précisé.

Les camps palestiniens du Liban sont considérés comme des poudrières.

Les assassinats et les règlements de compte sont fréquents dans le camp d’Aïn Heloué (plus de 45.000 habitants), qui se situe dans la banlieue de Saïda, la grande ville du Sud du Liban, et où des groupuscules extrémistes sont depuis des années installés à la faveur de la misère qui y règne.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour de 3 ressortissants saoudiens pour leur procès au Liban

Posted by dodzi sur mars 17, 2010

Libnanews

Les autorités saoudiennes auraient extradé au Liban trois de leurs concitoyens, identifié comme étant Fahd al-Mghamiss, Mohammed Saleh al-Soueid et  Abdoullah Bichi, accusés d’être impliqué dans différents actes terroristes qui ont eu lieu au Liban et d’appartenir à diverses organisations terroristes dont Al Qaida et le Fatah al Islam.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient extradé plusieurs ressortissants saoudiens suite à la demande des autorités judiciaires locales afin de les interroger. Ces extraditions concernaient plus particulièrement des membres supposés du Fatah al Islam qui seraient impliqués dans différents attentats dont celui de la double explosion visant des véhicules de transport dans la banlieue chrétienne du Haut Metn et de diverses personnalités dont le ministre de l’industrie Pierre Gemayel, du responsable de l’armée libanaise Francois el Hajj et du caporal Wissam Eid.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gideon Levy : « J’essaye de raconter au peuple israélien…

Posted by dodzi sur janvier 20, 2010

Article11.info/Altermonde-sans-frontières

Par Lémi

Il force le respect, Gideon Levy. 25 ans qu’il s’échine à dénoncer de sa plume les exactions israéliennes en Palestine et à remettre en cause une meurtrière stratégie de l’engrenage sans jamais baisser les bras. Jeudi dernier et alors qu’un recueil de ses articles vient d’être publié à La Fabrique, le journaliste israélien donnait une conférence à Paris. On y était : compte-rendu.

Je suis un « bon garçon » typique de Tel Aviv, un produit banal du système éducatif israélien. Je ne viens pas d’une famille engagée et j’ai fait mon service militaire quand j’ai eu l’âge. J’ai même fait pire que ça : j’ai travaillé pour Shimon Perès pendant quatre ans… Pendant tout ce temps, on m’a dit que les Arabes étaient mauvais et cherchaient à nous détruire, qu’Israël était David et faisait face au Goliath Arabe. J’ai écouté Golda Meir quand elle disait qu’après la Shoah, les Israéliens pouvaient tout se permettre. J’aurais dû rester dans cet état d’esprit, normalement. Mais voilà, je suis allé dans les territoires palestiniens, j’y ai rencontré des gens, et j’ai évolué du tout au tout. Depuis 25 ans j’essaye de raconter au peuple israélien une histoire qu’il ne veut pas entendre.

L’homme qui parle ce soir [1] et décrit ainsi son parcours s’appelle Gideon Levy. Israélien, il est journaliste à Haaretz, unique grand quotidien du pays à laisser s’exprimer des voix discordantes sur la question palestinienne. Le dernier sanctuaire d’une presse qui a abdiqué toute velléité de discours critique pour servir la soupe au gouvernement et à Tsahal. Il y tient une chronique hebdomadaire intitulée « Twilight Zone » (Zone d’ombre). Par ses papiers aussi limpides que glaçants, il tente de sortir la population israélienne de son apathie et de son indifférence au sort des territoires occupés. Avec sa consœur Amira Haas, il fait partie des rares Justes à ne pas baisser les bras devant l’horreur, à tenter de stopper cette machine de guerre qui toujours se relance. Tâche ingrate : « Ce supplice de Sisyphe que nous nous étions imposé pendant des années – couvrir l’occupation israélienne pour le lecteur israélien qui ne veut rien savoir, rien voir, rien entendre. », écrit-il. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Des Islamistes réclament l’arrêt de l’émission humoristique « LOL » : Le conseil national médiatique prendra sa décision ce lundi

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2010

MPLBelgique.org

L’émission humoristique « LOL » diffusée par la chaîne libanaise OTV fait l’objet d’une campagne médiatique hostile lancée à partir d’une autre chaine locale NewTV (Aljadeed). Harassée par les chiffres records de l’émission, NewTV a décidé de contre-attaquer en unissant les ennemis de la liberté.

Premier invité de marque pour cette campagne, le mufti sunnite du Mont-Liban Mohammad Ali Jouzou, connu pour son obscurantisme et pour ses discours incitant à la haine inter-communautaire, a témoigné et condamné l’émission. D’autres islamistes, proches du nouveau premier ministre Saad Hariri, sont également intervenus pour interdire l’émission. Proche en même temps d’Al Qaeda et de Hariri, Jouzou s’en prend régulièrement à la communauté chrétienne et maronite en particulier. L’été dernier, Jouzou avait surpris et choqué en appelant les Chrétiens à quitter le Liban, leur suggérant de trouver refuge en Syrie.

OTV est une chaine de télévision financée grâce à un soutien populaire qui s’est manifesté par l’acquisition d’actions. Ce modèle est unique au Liban où les chaines de TV sont soit détenues par de riches milliardaires, soit financées par des partis politiques.
Bien qu’apolitique et laïque, OTV est proche du Courant Patriotique Libre (CPL). Il n’est donc pas exclu que cette affaire soit le fruit d’un règlement de compte politique.

NewTV n’en est pas à son premier coup d’essai à l’encontre du CPL. En juin dernier, après la polémique sur les révélations de menaces du député Michel Murr (coalition du 14 Mars) à l’encontre d’un prêtre syriaque-orthodoxe, une présentatrice de la NewTV Ghada Eid avait accusé le député du CPL Ibrahim Kanaan de fraude électorale. Cette émission s’est alors vite révélée comme ayant répondu à une demande politique, faux-témoins à l’appui. La plainte déposée à l’encontre des responsables de l’émission avait donné raison au député Kanaan et mis en prison les 2 faux-témoins, alors qu’une intervention politique du ministère de la justice avait permis de sauver la présentatrice Ghada Eid de la condamnation judiciaire…

LOL est une émission de divertissement de 2 heures, diffusée le dimanche soir sur la chaine OTV et où des stars et des humoristes racontent des blagues autour du présentateur Hicham Haddad. Il s’agit des « grosses têtes », version libanaise. L’émission à succès de la OTV est actuellement la plus regardée sur le panel de TV libanaises le dimanche soir.

Aujourd’hui, après la campagne menée conjointement par des Islamistes et la NewTV, se pose la question de la liberté d’expression dans ce pays. La politique finira-t-telle par l’emporter sur l’humour?
On en saura plus ce lundi suite à la décision qui émanera du conseil national médiatique. La liberté d’expression au Liban sera-t-elle remise en question?

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :