Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Expression’

Le Liban célèbre la censure au nom du dialogue interreligieux

Posted by jeunempl sur août 19, 2010

Par Jihad NAMMOUR

Le ministre de l’Information a beau le nier, la déprogrammation du feuilleton iranien sur Jésus-Christ constitue bel et bien un acte de censure. Et en dépit des apparences, cette censure est étatique. Il est vrai qu’elle n’a pas emprunté les mécanismes habituels de la censure, c’est-à-dire le bureau spécialisé de la Sûreté générale. Mais le processus qui a abouti à la déprogrammation de ce feuilleton télévisé a tout de même impliqué le président de la République, le ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Information, quelques députés et le directeur de la Sûreté générale. Elle illustre une fois encore la préférence qu’ont les acteurs politiques pour les voies informelles où des agents publics agissent en court-circuitant les mécanismes institutionnels. Ce que la censure étatique informelle a de pire est qu’elle ne dit pas son nom, qu’elle ne s’assume pas, qu’elle nie même son existence. Comme dans un tableau de Magritte, le ministre de l’Information l’a répété à ceux qui voulaient l’entendre : « Ceci n’est pas une censure. » La progression du double langage au Liban semble irréfrénable.

La censure en tant que réflexe

Confronté au feuilleton iranien, le Centre catholique d’information (CCI) entendait l’expurger « des séquences offensantes pour la foi chrétienne », mais le ministre de l’Information s’est « rendu compte qu’il y avait trop à faire », et que par conséquent sa déprogrammation se révélait nécessaire. En somme, les deux parties avaient intériorisé la logique du bureau de censure : lorsqu’une œuvre gêne, soit on la modifie, soit on l’interdit. En d’autres mots, soit on Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une star de CNN perd son poste pour un tweet sur le Hezbollah

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2010

France24

Vingt ans de carrière effacés d’un coup de tweet. La journaliste américano-libanaise Octavia Nasr a dû démissionner de CNN, mardi, à cause d’un « gazouilli » controversé concernant un dignitaire chiite proche du Hezbollah. Cette chef du service Moyen-Orient à la chaîne d’informations en continu américaine avait rendu hommage en ligne au Grand ayattolah Mohammad Hussein Fadlallah.

« Je suis triste d’avoir appris la mort d’un des grands hommes du Hezbollah que je respecte beaucoup », a-t-elle « tweeté » peu après l’annonce de sa mort le 4 juillet. Un message suivi d’une avalanche de réactions aux États-Unis. En tant qu’ancien « leader spirituel » du mouvement radical chiite, il est considéré par les Américains comme un membre important d’un groupe « terroriste ». Il est par ailleurs accusé, par les États-Unis, d’avoir, par ses prêches, provoqué l’attentat de l’ambassade américaine à Beyrouth en 1983. Près de 300 personnes y avaient trouvé la mort. La CIA aurait même tenté de l’assassiner en 1985.

Mea-culpa

Bref, Mohammad Hussein Fadlallah n’est pas le genre de personnage à qui on rend d’ordinaire hommage aux États-Unis. Surtout lorsqu’on s’exprime en tant que représentante d’un grand média d’information. « C’était une erreur de jugement de ma part d’écrire un message aussi simpliste et je suis désolée que cela ait pu laisser croire que je soutenais ses actions », écrit l’ex-vedette de CNN sur le site de la chaîne.

Peu avant l’annonce de sa démission, elle s’était en effet fendue d’un long éditorial pour s’excuser et tenter de justifier son tweet auprès de l’opinion américaine. « J’ai utilisé les termes ‘triste’ et ‘respect’ car, en tant que femme aux racines orientales, je salue ses vues progressistes sur le statut de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trois jeunes aounistes arrêtés pour diffamation contre Sleiman sur Facebook

Posted by jeunempl sur juin 30, 2010

(L’Orient le Jour)

C’est une première au Liban ! Trois jeunes aounistes ont été arrêtés pour diffamation contre le président de la République pour des opinions exprimées sur… Facebook. Hier, cette affaire soulevait de nombreuses questions sur la nature de l’intervention de l’État sur Internet.

Le procureur général près la Cour de cassation, le juge Saïd Mirza, a ordonné hier l’arrestation de trois personnes accusées de diffamation contre le président de la République Michel Sleiman sur Facebook. Selon notre chroniqueuse judiciaire Claudette Sarkis, les trois jeunes hommes sont Naïm Georges Hanna (27 ans), Antoine Youssef Ramia (29 ans) et Chebel Rajeh Qassab (27 ans), ils feraient partie du mouvement aouniste et leur dossier a été transféré au parquet. Le juge Mirza a également émis un avis de recherche et d’amener à l’encontre d’un quatrième homme, Ahmad Ali Chouman, sur base des mêmes accusations.

Interrogé par notre chroniqueuse judiciaire, le juge Mirza a précisé qu’il est de ses prérogatives d’initier une action « spontanément », suivant le code pénal et la loi des imprimés, en cas de calomnie contre le président de la République. « Je ne suis proche d’aucune partie ni d’aucune personne, a-t-il assuré. C’est suivant ma seule appréciation que je décide de saisir le parquet. Il est de mon devoir d’agir quand le président de la République est attaqué, et j’ai lu des propos très durs (sur Facebook) à son encontre. »

Pour sa part, le bureau du ministre de la Justice Ibrahim Najjar a publié un communiqué dans lequel il estime que « ce qui a été écrit dans certains médias fait l’amalgame, d’une part, entre les libertés de presse, de parole et d’expression politique, qu’il faut préserver et, d’autre part, entre les crimes liés à la diffamation et à la calomnie, notamment celles qui touchent le chef de l’État ». « Les écrits, les qualificatifs et les termes peu convenables, diffusés sur Internet, sont passibles de poursuites et de sanctions, dans les cas où les règles de la loi sur les imprimés s’appliqueraient, ajoute le texte. La liberté des médias au Liban et dans tout pays civilisé atteint ses limites quand son contenu n’est que pure calomnie et vise à saper l’institution du président de la République, le chef de l’État ». Le communiqué précise que dans ce cas, « il était des prérogatives du juge concerné d’agir spontanément pour poursuivre les contrevenants, les faire arrêter et les transférer devant le tribunal compétent ».

Par ailleurs, une vague de protestations pouvait d’ores et déjà être constatée sur le réseau social Facebook hier. Des groupes se sont formés pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Des Islamistes réclament l’arrêt de l’émission humoristique « LOL » : Le conseil national médiatique prendra sa décision ce lundi

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2010

MPLBelgique.org

L’émission humoristique « LOL » diffusée par la chaîne libanaise OTV fait l’objet d’une campagne médiatique hostile lancée à partir d’une autre chaine locale NewTV (Aljadeed). Harassée par les chiffres records de l’émission, NewTV a décidé de contre-attaquer en unissant les ennemis de la liberté.

Premier invité de marque pour cette campagne, le mufti sunnite du Mont-Liban Mohammad Ali Jouzou, connu pour son obscurantisme et pour ses discours incitant à la haine inter-communautaire, a témoigné et condamné l’émission. D’autres islamistes, proches du nouveau premier ministre Saad Hariri, sont également intervenus pour interdire l’émission. Proche en même temps d’Al Qaeda et de Hariri, Jouzou s’en prend régulièrement à la communauté chrétienne et maronite en particulier. L’été dernier, Jouzou avait surpris et choqué en appelant les Chrétiens à quitter le Liban, leur suggérant de trouver refuge en Syrie.

OTV est une chaine de télévision financée grâce à un soutien populaire qui s’est manifesté par l’acquisition d’actions. Ce modèle est unique au Liban où les chaines de TV sont soit détenues par de riches milliardaires, soit financées par des partis politiques.
Bien qu’apolitique et laïque, OTV est proche du Courant Patriotique Libre (CPL). Il n’est donc pas exclu que cette affaire soit le fruit d’un règlement de compte politique.

NewTV n’en est pas à son premier coup d’essai à l’encontre du CPL. En juin dernier, après la polémique sur les révélations de menaces du député Michel Murr (coalition du 14 Mars) à l’encontre d’un prêtre syriaque-orthodoxe, une présentatrice de la NewTV Ghada Eid avait accusé le député du CPL Ibrahim Kanaan de fraude électorale. Cette émission s’est alors vite révélée comme ayant répondu à une demande politique, faux-témoins à l’appui. La plainte déposée à l’encontre des responsables de l’émission avait donné raison au député Kanaan et mis en prison les 2 faux-témoins, alors qu’une intervention politique du ministère de la justice avait permis de sauver la présentatrice Ghada Eid de la condamnation judiciaire…

LOL est une émission de divertissement de 2 heures, diffusée le dimanche soir sur la chaine OTV et où des stars et des humoristes racontent des blagues autour du présentateur Hicham Haddad. Il s’agit des « grosses têtes », version libanaise. L’émission à succès de la OTV est actuellement la plus regardée sur le panel de TV libanaises le dimanche soir.

Aujourd’hui, après la campagne menée conjointement par des Islamistes et la NewTV, se pose la question de la liberté d’expression dans ce pays. La politique finira-t-telle par l’emporter sur l’humour?
On en saura plus ce lundi suite à la décision qui émanera du conseil national médiatique. La liberté d’expression au Liban sera-t-elle remise en question?

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Socio-Environnement – L’espoir du Web 2.0 pour les acteurs de terrain : le témoignage d’Ibrahim El Ali

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2010

Libnanews

Interview réalisée par Céline Hountomey pour http://www.internetsansfrontieres.com/

Le Web 2.0 et les nouvelles technologies numériques offrent à ceux qui les utilisent, où qu’ils se trouvent, la possibilité de témoigner de leur action auprès du plus grand nombre. En Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, ils sont de plus en plus nombreux  à apprivoiser ces outils pour faire entendre leur voix. Le libanais Ibrahim El Ali est l’un de ces acteurs de terrain qui a très vite compris les leviers que représentaient les nouveaux usages de l’internet pour faire connaître son action.

Rencontré en décembre dernier lors d’une conférence-débat organisée par l’équipe de « Solidaires du monde » sur le thème “Internet : générateur de nouvelles solidarités », Ibrahim El Ali est le fondateur d’une ONG au Liban qui oeuvre pour la protection de l’environnement. Il se présente lui-même comme « celui qui veut laisser à nos enfants une planète où il fait bon de vivre » sur son blog qu’il anime pour parler des thèmes qui lui sont chers : l’environnement, la francophonie, le dialogue interculturel.

Lorsque l’on parle d’internet et de nouvelles solidarités, le plus efficace selon lui, est de laisser témoigner ceux qui sont sur le terrain et peuvent expliquer concrètement l’impact de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les blogs placent les journaux au cœur d’une transition au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2008

Par Catharine Fulton

« Les blogueurs sont inévitables », selon Jamil Mroue, qui compare la popularité des blogueurs au Liban à une équation sensible : « la technologie mise à la portée de tous répond à la volonté des individus de consacrer une partie de leur temps à projeter leurs opinions ». Rédacteur en chef de The Daily Star, Mroue parle positivement de la communauté grandissante des blogueurs au Liban et envisage un avenir dans lequel les journaux et les blogs auront beaucoup de succès à travailler ensemble. Dans une série d’articles, APN s’entretient avec des rédacteurs en chef du monde arabe à propos de la popularité croissante des blogs dans leurs pays respectifs.


Le public bénéficiant de plus en plus d’un accès à la technologie et à des moyens d’exprimer leurs opinions, chacun est à même de fabriquer l’actualité. Dans certains cas, le journalisme citoyen est une nécessité. Par exemple, lorsque la guerre a éclaté au Liban à l’été 2006, entravant l’activité normale des médias, les citoyens ordinaires se sont tournés vers les blogs pour
Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :