Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘exploitation’

Energie : Le Liban veut exploiter ses ressources géothermiques

Posted by jeunempl sur mars 26, 2014

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Arthur Nazarian, a annoncé le lancement le 24 mars d’une prospection nationale des ressources géothermiques du Liban menée par le projet Cedro-PNUD.

« L’énergie disponible équivaut à un milliard de mégawatt/heure, soit 70.000 fois les besoins énergétiques annuels du Liban », a souligné le ministre, précisant cependant qu’une très faible part pouvait être extraite et commercialisée, faute de moyens techniques adéquats.

Selon Arthur Nazarian, l’objectif est de produire 6 mégawatt/heure d’ici à 2020 et 30 mégawatt/heure fin 2025, soit 0,2% des besoins énergétiques du pays.

L’État s’était engagé en 2010 à ce que les énergies renouvelables représentent 12% de la production électrique du Liban en 2020.

La géothermie désigne à la fois la science qui étudie les phénomènes thermiques internes du globe terrestre, et la technologie qui vise à l’exploiter.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exploration du gaz offshore : tout est prêt… ou presque !

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2012

(L’Orient le Jour – Marisol Rifai)

Une journée en mer avec le ministre Gebran Bassil, qui a tenu à montrer à la presse les avancées considérables auxquelles le Liban est parvenu.

Une fois n’est pas coutume… C’est à bord d’un bateau que le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a convié une petite dizaine de journalistes des principaux médias libanais à une conférence bien particulière. « Cette expédition a pour objectif de familiariser la presse avec le dossier des ressources énergétiques que renferment les fonds marins libanais », a souligné M. Bassil dès son arrivée hier au port de Beyrouth. En effet, l’enjeu est de taille pour le ministère de l’Énergie qui a fait de ce dossier son cheval de bataille et qui est fier aujourd’hui de montrer les avancées auxquelles il est parvenu ces dernières années. « D’un point de vue technique et juridique, le Liban possède aujourd’hui tous les outils nécessaires à l’exploration des fonds marins de sa Zone économique exclusive (ZEE) », a ainsi annoncé M. Bassil.

Rappelons que la loi-cadre 132, nécessaire à l’exploitation offshore des ressources, a été adoptée en 2010, suivie de plusieurs décrets relatifs à la gestion du dossier. Parallèlement, depuis le début des années 2000, les deux entreprises britannique et norvégienne, Spectrum et PGS, ont entrepris des études de reconnaissances et les résultats établis sont plus que prometteurs.

« Les 22 700 m² (Note du MPLBelgique: ce sont des km², il s’agit d’une erreur de rédaction) de la ZEE libanaise ont été entièrement passés au peigne fin en 2D et plus de 50 % d’entre eux en 3D », a indiqué M. Bassil. L’avantage d’une étude en trois dimensions c’est qu’elle permet de cerner avec 4 à 5 fois plus d’exactitude les chances de trouver des puits de pétrole ou de gaz et les marges d’erreur pour les entreprises en sont considérablement réduites », a-t-il ajouté. L’attraction de la journée a donc été le paquebot M/V Polar Duke de 107 mètres de long qui effectue actuellement l’inspection en 3D d’une large zone à plus de 2 000 mètres de profondeur. Selon le ministre, il est encore trop tôt et techniquement impossible de déterminer avec exactitude la quantité de gaz ou de pétrole que renferment nos fonds marins. « Mais pour avoir une idée de l’importance de cette découverte et selon les estimations, la zone explorée actuellement par le M/V Polar Duke est de 12 TCF (trillion cubic feet) et ses hydrocarbures pourraient couvrir Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Télécoms et pétrole : Septembre, le mois des comptes rendus

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2012

L’Hebdo Magazine

Le mois de septembre sera celui des comptes à rendre au gouvernement par les opérateurs dans plus d’un secteur, notamment celui des télécoms et du pétrole. Des rapports techniques dans les deux secteurs devraient être présentés par les consultants agréés aux ministres de tutelle, afin que ces derniers puissent faire progresser des dossiers vitaux pour le renflouement du Trésor et le bien-être des citoyens.

Les Télécoms

Sept mois après la signature des accords de gestion de la téléphonie mobile entre le ministère des Télécoms et les deux opérateurs du cellulaire, une réunion d’évaluation de leurs prestations de services se tiendra au cours de septembre. A la suite de cette réunion, le ministre des Télécoms, Nicolas Sehnaoui, rendra publiques les conclusions. Selon les données disponibles pour le moment, l’évaluation du niveau des services ne serait pas en faveur des opérateurs. Les coupures des communications en pleine conversation téléphonique sur le réseau mobile sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Total réaffirme son intérêt pour l’offshore libanais

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2012

(L’Orient le Jour)

Le groupe pétrolier et gazier Total était l’un des principaux participants, et ce pour la deuxième année consécutive, au Forum libanais international pour l’exploration du pétrole 2012 (LIPE 2012), organisé par le ministère de l’Énergie et de l’Eau à Beyrouth. De nombreux experts du groupe dans les domaines de l’exploration-production et du développement de champs d’hydrocarbures en eaux profondes étaient venus à cette conférence. Total a aussi présenté un projet innovant consistant à liquéfier sur place le gaz naturel produit sur des supports flottants (Floating LNG), ce qui constitue une solution adaptée et adéquate pour des champs gaziers éloignés des côtes.

« Présent depuis plus de 60 ans au Liban, Total affirme sa présence historique en portant son intérêt sur l’offshore libanais », a afirmé Jacques Souplet, représentant de la compagnie au Liban. « Lors de ce forum, nos experts ont eu un échange fructueux avec les conseillers du gouvernement libanais sur les sujets techniques, juridiques et contractuels de l’exploration en général et plus particulièrement de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : Bassil milite pour l’autonomie énergétique du Liban

Posted by jeunempl sur juin 26, 2012

D.H. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a affirmé mardi que le Liban cherchait à parvenir à l’autonomie et à l’autosuffisance dans le domaine de l’énergie et oeuvrait pour la réalisation de trois voies parallèles et complémentaires.

« Ces trois voies concernent l’exploration des ressources en hydrocarbures, le projet des pipelines de gaz et la réhabilitation et le développement des raffineries et des installations permettant le stockage du pétrole », a-t-il expliqué au président chypriote Dimitris Christofias, lors de sa participation au congrès sur l’énergie tenu à l’Université de Nicosie, à Chypre.

Le ministre a également précisé qu’une fois accompli, ce projet assurera au Liban un grand stock de dérivés du pétrole, en plus des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réformes 2012 – Energie et Eau : Après les plans, place au concret !

Posted by jeunempl sur mai 15, 2012

MPLBelgique.org

C’est désormais une tradition depuis 2010, comme chaque année, l’équipe du MPLBelgique.org vous propose un recueil d’articles regroupant les principales réalisations et projets lancés par les ministres du Courant Patriotique Libre. Dans cette page, les projecteurs seront pointés sur Gebran Bassil, ministre de l’Energie et de l’Eau.

L’année 2012 est marquée en janvier par le déblocage des fonds visant à débuter les projets prévus par le plan Bassil et en avril celui visant à louer des bateaux-générateurs d’électricité. Cette décision a pour conséquence de permettre le lancement des appels d’offre en ce qui concerne les projets de réhabilitation des centrales de Zouk et Jieh, au mois de mai. A la fin de l’été, les bateaux-générateurs sont destinés à prendre le relais des centrales subissant les travaux de rénovation.

Dans le même temps, le projet d’exploitation des ressources gazières du pays avance et le Liban, après les retards accumulés par les gouvernements successifs depuis début du siècle, est en passe de rattraper ses voisins en terme de surface scannée en mer d’ici 2013. La procédure suit son cours désormais et les premiers forages sont prévus d’ici 2018 en attendant que la fixation des frontières maritimes avec Chypre et Israël, en respect du droit international.

Le ministère n’est pas indifférent au défi des prix exorbitants de l’essence et du mazout. Face à la montée des cours du pétrole dans le monde, la solution réside dans la diversification des carburants et leur autorisation pour le marché automobile. Cette voie permettra à l’automobiliste d’économiser jusqu’à 50% de sa facture énergétique. Pour cela, il faut supprimer un décret de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Enthousiasme prudent sur le potentiel gazier de la côte libanaise

Posted by jeunempl sur mai 3, 2012

Le Commerce du Levant

Cela fait quelques années que la présence de gaz et de pétrole dans la Méditerranée est médiatisée. Les récentes découvertes dans le bassin levantin participent d’une véritable révolution dans le secteur : les experts prédisent que la majorité des réserves mondiales en gaz en 2030 proviendront des gisements trouvés après 2008, notamment les gisements en eaux profondes et les gaz de schistes.

Des gisements de gaz récemment découverts dans les eaux chypriotes et en Israël ont créé de grandes attentes au Liban. Mais pour les experts de l’énergie et les membres des compagnies pétrolières réunis le 27 avril au troisième séminaire annuel de l’Institut Munib et Angela Masri sur l’énergie et les ressources naturelles de l’AUB la prudence reste toujours de rigueur.

Pour les intervenants le point mérite d’être répété : pour l’instant, rien n’est certain quant au contenu réel en gaz naturel et pétrole du bassin levantin, malgré des études en deux et trois dimensions des fonds marins qui s’avèrent prometteuses. Øystein Lie, manager à Petroleum Geo-Services, a évoqué le risque que les réserves de gaz ne soient pas connectées entre elles car situées dans différentes strates géologiques, ce qui rendrait l’exploitation des ressources beaucoup moins rentable. « Des attentes exagérées peuvent mettre la pression sur le gouvernement et l’économie nationale. Le gouvernement se doit de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz naturel : Bassil en fait l’éloge dans un atelier de travail à l’AUB

Posted by jeunempl sur avril 28, 2012

(L’Orient le Jour)

« La clé de la croissance économique de notre pays réside dans l’exploitation de nos ressources naturelles en gaz », a déclaré hier le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, au cours d’un atelier de travail sur le gaz naturel à l’Université américaine de Beyrouth (AUB). « Le Liban ne peut plus se permettre de dépendre uniquement du pétrole, qui non seulement pollue énormément, mais qui nous coûte annuellement 15 % de notre produit intérieur brut (PIB) », a souligné M. Bassil. Selon lui, il est grand temps que le pays adopte progressivement le gaz naturel, « moins cher que le pétrole et qui peut être utilisé facilement dans le transport, l’industrie et surtout la production d’électricité dont la facture s’élève aujourd’hui à plus de 6 milliards de dollars annuels ». Le ministre a soutenu que le passage au gaz réduirait considérablement le coût de production des entreprises et améliorerait ainsi la compétitivité du pays pour l’exportation.

M. Bassil a assuré que toutes les études et cahiers des charges étaient prêts et a rappelé l’importance pour le Liban de persévérer pour l’extraction du gaz naturel qui lui revient en mer. « Je place mes espérances en vous, étudiants de l’AUB, afin que ce projet devienne la priorité gouvernementale première et voit le jour dans les plus brefs délais », a conclu le ministre de l’Énergie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les violences faites aux femmes : un fléau coutumier au Liban

Posted by dodzi sur septembre 18, 2011

iLoubnan.info

 

Par Mounia Ait Allek

Violences physiques, agressions sexuelles, harcèlement moral ou sexuel, privations économiques, crimes « d’honneur » : autant de sévices dont une femme sur trois a déjà été victime au Liban selon des statistiques établies par KAFA (enough) Violence & Exploitation. Lumière sur les violences domestiques trop souvent restées silencieuses.

Signataire de la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et de la Convention internationale relative aux droits civiques et politiques (ICCPR), le Liban s’est maintes fois engagé auprès de la communauté internationale à assurer l’égalité des genres. En outre, l’article 7 de la Constitution libanaise garantit l’interdiction de toutes formes de discriminations envers les femmes. Paradoxalement, des lois poussiéreuses du Code Pénal libanais subsistent comme l’article 522, selon lequel un homme peut être excusé d’un viol s’il épouse sa victime. Encore récemment, l’article 562 accordait des circonstances atténuantes en cas de « crime d’honneur », si un homme avait assassiné une femme de sa famille qui aurait « compromis l’honneur de la famille ». La suppression de cet article du Code Pénal libanais a été récemment votée au Parlement suite à la proposition de son abrogation, à l’initiative du député Samy Gemayel. Une suppression saluée par toutes les organisations non-gouvernementales libanaises.

“Les violences familiales envers les femmes constituent les abus les plus répandus et ne connaissent aucune barrière économique ou communautaire,” affirme Faten Abou Chacra, directrice de projet pour KAFA. Partant, une coalition menée par KAFA et qui compte aujourd’hui près de cinquante neuf organisations non-gouvernementales (ONG), a présenté un projet de loi en 2008 : « Bill for the Protection of Women Against Family Violence Referred to the Parliament », fruit d’une étroite collaboration entre un comité d’experts des Forces de Sécurité Intérieure, des juristes et nombre d’acteurs de la société civile d’après la publication de Azza Sharara Badydoun : “Crimes of femicide before the Lebanese Judiciary”. Le projet de loi, saisi à bras le corps par l’organisation KAFA (enough) Violence & Exploitation, s’appuie sur les recommandations du Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les Violences à l’égard des Femmes, et ouvre une réelle perspective d’amélioration de la condition féminine au Liban. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil veut rassurer les investisseurs « des deux côtés de la frontière » pour pouvoir tirer profit de nos ressources

Posted by jeunempl sur août 5, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil n’a pas manqué hier, du perron du Parlement, de souligner le dynamisme de l’actuel gouvernement concernant le dossier des ressources maritimes, avant de noter que le but est de rassurer les investisseurs « des deux côtés de la frontière » afin que le pays puisse tirer profit de ses ressources gazières pétrolières en offshore.

Commentant le vote de la loi sur la délimitation des frontières maritimes et mettant en relief « le cadre posé » par le législateur en ce qui concerne ces frontières, le ministre a estimé que « ce cadre correspond aux piliers qui ont permis au Liban de signer la convention maritime et la loi maritime internationale puis de délimiter ses frontières », ajoutant qu’au regard de la communauté internationale, « le Liban a rempli ses obligations, notamment à l’égard d’Israël, et il a d’ores et déjà envoyé à l’ONU la délimitation qu’il a effectuée dans le but évident de préserver ses droits ».

« Ce qui s’est passé aujourd’hui (hier) est une première réalisation pour le gouvernement, surtout que ce dossier existe dans les tiroirs depuis 2007, et ce en dépit de toutes les réclamations qui ont été faites » afin de réactiver ce dossier, a ainsi expliqué le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques. « Les séances parlementaires et les 7 lettres que j’ai envoyées au Conseil des ministres en témoignent. Une de ces lettres comprend également une annexe dans laquelle j’ai joint des informations concernant les négociations qui ont lieu entre Israël et Chypre autour des gisements offshore de gaz et de pétrole en mer Méditerranée. J’avais alors demandé au Conseil des ministres de prendre les mesures adéquates. »

Et d’ajouter : « Dieu merci, nous avons à présent un gouvernement qui est conscient de l’importance de ce dossier et qui a rapidement réagi. Toutes les composantes du Parlement ont coopéré et nous les en remercions », a noté M. Bassil qui a aussi relevé « l’unanimité populaire autour de ce sujet qui a beaucoup souffert du retard et de la négligence » des autorités.

« Il ne nous reste plus qu’à mettre en place les mécanismes internes qui correspondent à cette loi, en termes de décrets nécessaires pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :