Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Eveques’

Escalade militaire, blocage politique en Syrie : C’est parti pour des années

Posted by jeunempl sur avril 27, 2013

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

Armée Arabe Syrienne - de victoire en victoireLes lignes de front ont changé en Syrie ces cinq dernières semaines. Une offensive générale lancée par l’armée syrienne à Damas, Homs et Idleb modifie les équilibres militaires et compromet les efforts des rebelles de lancer la «bataille finale» contre la capitale syrienne. Ces développements inattendus, couplés à un blocage politique entre la Russie et les Etats-Unis, risquent de prolonger pour des années le conflit syrien.

L’assassinat des quatre généraux syriens chargés de diriger la lutte contre les rebelles (dont le beau-frère du président Assad, Assef Chaoukat), le 18 juillet 2012, a donné le signal d’une vaste offensive de l’opposition armée sur l’ensemble du territoire syrien. Depuis ce jour, l’armée régulière est sur la défensive. Elle a reculé un peu partout; s’est retirée de régions entières, notamment des campagnes de Damas, Homs, Idleb, Raqqa, Deir Ezzor et Daraa; a perdu le contrôle d’une partie d’Alep, la deuxième ville du pays et de plusieurs aérodromes militaires. Les insurgés sont arrivés aux portes de Damas et se battent à moins d’un kilomètre de la place des Abbassides, dans le quartier de Jobar.

Les succès des rebelles sont dus à plusieurs facteurs. En prenant le contrôle d’une grande partie de la frontière avec la Turquie et l’Irak, ils ont pu acheminer, assez facilement, hommes, armes et matériels.

En plus des milliers de Syriens qui ont pris les armes contre le régime, de vastes réseaux internationaux ont fait passer, dans le pays, des jihadistes de 29 nationalités au moins, selon un rapport des Nations unies. L’envoyé spécial arabe et international, Lakhdar Brahimi, a avancé le chiffre de «quarante mille combattants arabes et étrangers en Syrie», lors d’une intervention devant le Conseil de sécurité, lundi dernier. Ils viennent surtout de Libye, de Tunisie, des pays du Golfe, du Pakistan, de Tchétchénie, mais aussi des pays européens, notamment la France, la Belgique et les Pays-Bas, ainsi que des Etats-Unis (Voir encadré). Les jihadistes étrangers rejoignent principalement les rangs du Front qaïdiste al-Nosra et d’autres groupes extrémistes.

Armes et matériels affluent

Ces rebelles, regroupés dans plus d’une cinquantaine de brigades plus ou moins organisées et efficaces – y compris l’Armée syrienne libre (ASL) – ont reçu un financement, des armes, du matériel militaire et un entraînement, fournis par la coalition internationale mise en place pour combattre le régime syrien, sous la direction des Etats-Unis. Selon des sources occidentales, les achats d’armement sont financés par l’Arabie saoudite et le Qatar. Les armes proviennent essentiellement des arsenaux libyens et de Croatie. Le New York Times a rapporté que 3500 tonnes d’armes ont été achetées dans ce pays avant d’être transportées vers des aéroports turcs et jordaniens dans des avions affrétés par l’Arabie saoudite, le Qatar et le royaume hachémite.

Un rapport des Nations unies élaboré par un groupe d’experts du Conseil de sécurité indique, pour sa part, que «des combattants libyens ainsi que des armes et des munitions provenant de ce pays, sont arrivés en Syrie dans le cadre d’opérations organisées par des parties basées en Libye ou dans des pays voisins de la Syrie, parfois, avec leur Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les evêques maronites appellent à traiter le dossier des journaliers selon les compétences et besoins des institutions

Posted by jeunempl sur juillet 4, 2012

(L’Orient le Jour)

Les évêques maronites ont estimé mercredi, lors de leur Conseil mensuel à Bkerké, que la manière dont les décisions concernant les journaliers de l’Electricité du Liban (EDL) ont été prises au Parlement s’est reflétée négativement sur le Conseil des ministres qui n’a pas pu se réunir mardi.

Les évêques maronites ont notamment appelé au renforcement des instances de contrôle afin qu’elles puissent sélectionner les fonctionnaires selon leur compétences et selon les besoins des institutions publiques.

Par ailleurs, ils ont estimé que le dialogue national est un besoin dans les circonstances actuelles, afin de souder la confiance entre les différentes parties et d’aboutir à une entente.

Les évêques ont condamné les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Patriarcat maronite – mode d’emploi de l’élection: un processus réglé au moindre détail

Posted by jeunempl sur mars 10, 2011

J.A.R – L’Hebdo Magazine

Le processus d’élection d’un nouveau patriarche est régi par des règles strictes. Au cours de leur retraite élective, de deux semaines maximum, les évêques seront appelés aux urnes à raison de quatre tours par jour. Le vainqueur devra obtenir au moins les deux tiers des voix du collège électoral.

Dans l’histoire de l’Eglise maronite, trois patriarches ont démissionné. Le premier était Youssef Tyan en 1809, les autres sont les deux derniers patriarches en date, à savoir Antoine Khoraiche et Nasrallah Sfeir. Les affaires des églises chrétiennes sont extrêmement réglementées. Le SaintSiège a su tout verrouiller pour qu’aucun vide juridique et «politique» ne soit possible. Et aussi, garder un certain contrôle sur la vie de l’Eglise à travers le monde. C’est pour cela qu’au cours des siècles, de nombreux amendements et articles sont venus enrichir les codes juridiques. Pour l’Eglise maronite, les grands principes qui régissent l’élection de son patriarche datent de près d’une cinquantaine d’années. En voici les principaux points:

Ce sont les quarante évêques du Synode patriarcal maronite qui forment le collège électoral appelé à désigner le futur patriarche. Mgr Edmond Farhat, nonce apostolique rattaché au Vatican, ne peut participer au vote. L’élection du patriarche est encadrée par deux textes juridiques, le code canon des Eglises orientales et le code de l’Eglise maronite. Ce dernier stipule par exemple que le conclave électoral peut être dirigé par l’évêque en place le plus âgé. Comme le patriarche Sfeir est démissionnaire, la tâche a été attribuée à Mgr Roland Abou Jaoudé, âgé de 80 ans. A ce titre, il signe et a été chargé d’envoyer les convocations officielles aux évêques scrutateurs.

Fixée au 9 mars, la date de la convocation est conforme à l’article 2 de la loi 65 du code de l’Eglise maronite, qui fixe le délai de convocation du collège électoral à un mois maximum à partir de la date de l’officialisation de la démission du patriarche, soit le 26 février. Une dizaine d’articles posent les règles de «l’élection du SaintPatriarche»:

Article premier: «Le patriarche élu doit être membre du Synode patriarcal».
Mais deux amendements à cet article permettent au collège électoral de désigner un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La première mission des chrétiens en Egypte : un témoignage de vie

Posted by jeunempl sur mars 23, 2010

Zenit.org
Propos recueillis par Michaela Koller

L’Église copte catholique d’Egypte, unie avec Rome, compte quelque 200.000 fidèles, avec à leur tête S. B. Antonios Naguib, patriarche d’Alexandrie des coptes. Le patriarche, qui est âgé de 75 ans et dont le siège est situé au Caire, est en poste depuis 2006. Dans l’entretien que nous publions ci-dessous, il évoque la situation du dialogue avec l’islam, le synode spécial pour le Moyen-Orient et la montée du fanatisme.

ZENIT – Votre Béatitude, fin février une délégation du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux était en visite au Caire. Elle a été reçue par le Grand Sheikh Muhammad Sayyid Tantawi, décédé depuis. Quelle est la situation du dialogue interreligieux en Egypte ?

Patriarche Antonios Naguib Les 23 et 24 février 2010, la Commission du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux est venue au Caire pour rencontrer la Commission de El-Azhar. Ces rencontres ont lieu régulièrement, une année à Rome et une année au Caire.

Ceci constitue la structure officielle de dialogue interreligieux entre le Vatican et l’islam d’Egypte. D’autres instances locales essayent de renforcer les liens entre les musulmans et les chrétiens dans le pays. Les chefs des communautés religieuses se rendent visitent réciproquement lors des grandes fêtes.

Nous sentons pourtant la nécessité d’intensifier ces relations, et surtout de les étendre à la base, c’est-à-dire aux gens ordinaires. C’est le seul moyen de répandre l’acceptation de l’autre et la fraternité, et de s’opposer au fanatisme et à l’extrémisme.

ZENIT – Commentant les évènements survenus à Nag Hammadi lors de la fête de Noël des Coptes, une musulmane a dit que les assassins  n’étaient pas  des musulmans, même s’ils se disent musulmans. Les musulmans modérés condamnent ce crime. Mais quelle Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Communiqué des évêques maronites à l’issue de leur réunion mensuelle à Bkerké

Posted by jeunempl sur avril 2, 2008

(Libnanews)

Bkerke - Patriarcat maroniteA l’issue de leur réunion mensuelle présidée par le patriarche maronite Mar Nasrallah Boutros Sfeir, les évêques maronites ont publié le communiqué suivant articulé en six points qui a été lu par le Mgr Youssef Tawk.

1- L’assemblée des évêques a estimé que le sommet arabe tenue à Damas les 29-30 mars auquel n’a pas assisté le Liban faute de présence d’un président de la République – ce qui est déplorable – a mis l’accent sur l’engagement des pays arabes à poursuivre l’initiative arabe pour la solution de la crise politique libanaise, et les dignitaires maronites ont invité les Libanais et la communauté Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :