Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Etude’

Nouvelle enquête nationale sur le budget des ménages

Posted by jeunempl sur septembre 22, 2011

Le Commerce du Levant

L’Administration centrale des statistiques (ACS) a lancé en partenariat avec la Banque mondiale une enquête nationale pour évaluer les conditions de vie des ménages au Liban ainsi que les dépenses budgétaires spécifiques à chaque catégorie de ménages.

Cette enquête, la première depuis 2004, portera sur 4000 ménages sélectionnés dans toutes les régions libanaises et comprenant toutes les couches de la population.

Les résultats de cette enquête seront utilisés par le Programme national de lutte contre la pauvreté et permettront de mettre à jour les principaux indicateurs socio-économiques tels que le taux de chômage et la productivité des différents secteurs économiques.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan au secours de l’agriculture, grand corps malade de l’économie

Posted by jeunempl sur août 5, 2011

(Rana Andraos – L’Orient le Jour)

Dans une entrevue accordée à « L’Orient-Le Jour », le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a mis l’accent sur les déboires du secteur agricole libanais, mais aussi sur l’importance de ne pas baisser les bras. Il a minutieusement détaillé son plan d’action quinquennal qui vise à dynamiser ce secteur, en insistant sur la nécessité de subventionner la production agricole.

« Pour que l’agriculture se porte mieux, il n’y a qu’une seule solution : subventionner le secteur », affirme d’emblée le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan, lors d’une entrevue accordée à L’Orient-Le Jour. Nommé ministre de l’Agriculture en novembre 2009 dans le gouvernement de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, et occupant toujours ce poste dans le gouvernement formé depuis peu par Nagib Mikati, Hussein Hajj Hassan tente tant bien que mal de redresser un secteur qui n’en finit pas d’agoniser depuis les années 70.

En effet, selon le Centre de recherche et d’études agricoles libanais (Creal), la production agricole au Liban aurait reculé de 12 % entre 1970 et 2008. Cet état des faits souligne le besoin pressant de voler au secours d’un secteur dont dépendent 200 000 familles libanaises. C’est dans cette optique que le ministère de Hajj Hassan a mis sur pied une stratégie qui s’étend sur cinq ans (2010-2014) et dont l’objectif principal est l’augmentation de la part de l’agriculture dans le PIB.

Une stratégie de dynamisation

« Afin d’augmenter la part de l’agriculture dans le PIB, il faut augmenter le volume de la production agricole », résume le ministre de l’Agriculture, détenteur d’un doctorat en physico-chimie moléculaire, qui avoue que le secteur agricole libanais souffre de plusieurs maux, à commencer par les prix très élevés et donc peu compétitifs des terrains, de la main-d’œuvre, de l’énergie et des matières premières, en comparaison avec les pays avoisinants.

Malgré ces obstacles, le ministre Hajj Hassan espère faire augmenter la part du PIB de 5 à 8 % en cinq ans, ainsi que réduire le déficit de la balance commerciale agroalimentaire et créer 10 à 15 000 emplois annuellement dans le secteur agricole. Pour le ministre Hajj Hassan, il est également impératif d’assurer une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban élu membre du conseil d’administration de l’OIT

Posted by jeunempl sur juin 17, 2011

Le Commerce du Levant

La 100ème édition de la conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui se tient chaque année à Genève a pris fin ce vendredi 17 juin.

Le Liban a été élu en tant que membre du conseil d’administration de l’OIT et sera représenté par le ministère du Travail. Fouad Balboul a été également élu pour représenter les chefs d’entreprises libanais à l’OIT.

Un texte sur l’amélioration des lois sur le travail des domestiques a été adopté lors de la conférence et a été approuvé par les pays arabes dont le Liban.

Une convention internationale historique votée pour protéger les domestiques étrangères

Jeudi 16 juin, à Genève, les 183 membres de l’Organisation internationale du travail (OIT) ont adopté une Convention (189e) et des recommandations (201e) destinée à améliorer le sort des quelque 52 millions de travailleurs domestiques – des femmes à 83 % selon l’OIT – à travers le monde.
Pour la première fois, ces « invisibles », selon le terme de l’organisation Caritas, pourront être protégés par un instrument juridique international.

Pour que cette convention entre en vigueur, il faut que deux pays au moins la ratifie. Plusieurs, dont Les Philippines et l’Uruguay, ayant annoncé leur intention de l’intégrer dans leurs lois internes.

En discussion depuis un an, ce texte a été adopté à l’occasion de la 100e assemblée de l’OIT, qui regroupe des représentants des gouvernements, des employés et des employeurs. Il a recueilli 396 voix en sa faveur, contre 16 « non » et 63 abstentions. Tous les pays arabes ont approuvé le texte. Sur les cinq représentants libanais, seul le délégué patronal a voté contre.

« Les Etats vont devoir étudier comment conformer leurs lois à cette convention s’ils souhaitent la signer. Il y a deux possibilités : inclure ces employé(e)s parmi les personnes protégées par le code du travail, ou établir une loi spécifique qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vers des chemins de fer au Liban

Posted by jeunempl sur juin 8, 2011

iloubnan

Le ministre sortant des travaux publics Ghazi Aridi a rencontré mercredi une délégation française présidée par l’expert en infrastructure dans la région du bassin méditerranéen M. Frederic Ottavi.

Ensemble, ils ont discuté du dossier du transport public et des moyens adéquats pour mettre en oeuvre les chemins de fer et faciliter le commerce dans la région.

Le chemin de fer Libanais est extrêmement riche d’histoire et aussi un des plus beau du monde. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la guerre qui a arrêter les trains au Liban mais bel et certains intérêts économiques de court terme.

« le 1er octobre 1991, le « Train de la Paix » s’élance entre Beyrouth et Jbeil, grâce à la motivation et l’enthousiasme des cheminots qui ont relevé le défi de remettre en l’état la voie ferrée avec le peu de moyens dont ils disposaient (…) quelques années après, la voie ferrée est à nouveau coupée en raison de travaux routiers. Depuis 1995, plus aucun train n’a roulé au Liban, malgré l’étude réalisée par Sofrerail, bureau d’études français et filiale de la SNCF, pour la réhabilitation de la ligne côtière Tripoli-Tyr,” indique la Section Libanaise de l’Association Française des Amis des Chemins de fer, l’AFAC LIBAN qui milite pour chemins de fer pour des raisons de patrimoines mais aussi de développement économique.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sept compagnies techniquement qualifiées pour gérer le réseau de distribution électrique

Posted by jeunempl sur juin 2, 2011

ANI

Le ministre sortant de l’Energie, Gebran Bassil, a annoncé jeudi l’achèvement de la première phase de sélection des compagnies privées intéressées par la gestion du réseau de distribution électrique, un projet annoncé fin décembre 2010.
Sept entreprises locales et internationales ont été techniquement qualifiées en attendant les offres financières : ACE, ACC, Batco, Butec, Coporal, Debbas et Mercury.

L’ouverture des plis est désormais prévue pour juillet, alors qu’elle avait été initialement annoncée pour mars 2011.
Les entreprises gagnantes commenceront effectivement à travailler à partir d’octobre 2011.

Le ministre a par ailleurs annoncé le lancement fin juin d’une adjudication publique pour le projet de centre de contrôle en temps réel des compteurs électriques.
Ce projet facilitera le contrôle des factures et de la distribution, et permettra d’assurer une certaine flexibilité du réseau et de limiter les pertes, souligne le communiqué.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Achèvement de la première phase de l’étude de faisabilité de la zone économique spéciale de Tripoli

Posted by jeunempl sur avril 2, 2011

Le Commerce du Levant

Tripoli, Liban-Nord

La première phase de l’étude de faisabilité de la zone économique spéciale de Tripoli s’est achevée, a annoncé vendredi soir le Premier ministre sortant Saad Hariri.

Selon les résultats préliminaires de cette étude, lancée en juillet 2010 et financée par l’agence de développement américaine USAID, la zone pourrait attirer en vingt ans près de 120 entreprises et créer plus de 9000 emplois.

Une loi votee en 2008 accorde aux zones économiques un statut spécial, permettant aux entreprises qui s’y installeront de bénéficier d’un cadre réglementaire favorable et d’un certain nombre d’incitations fiscales.

D’autres zones économiques sont prévus, notamment dans la Bekaa et dans le Sud, mais « nous voulions commencer par Tripoli, car Tripoli, comme les autres régions du nord du Liban et du Akkar, a la plus forte proportion de personnes pauvres au Liban. Le produit intérieur brut de la région est le plus bas du Liban », a souligné Hariri.

Selon lui, la zone économique s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement intégré pour Tripoli qui sera annoncée bientôt.

Cette stratégie sera basée sur trois piliers : l’augmentation de la capacité économique du Nord grâce aux accords de libre-échange avec la Syrie, la Jordanie et la Turquie, le développement du port de Tripoli et la construction de routes et d’un chemin de fer commercial le reliant à la frontière syrienne, et enfin la participation du secteur privé en partenariat avec le secteur public.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban à la 4ème place du monde arabe en termes de stabilité politique

Posted by jeunempl sur mars 22, 2011

Le Commerce du Levant

L'Iran et l'Arabie Saoudite ne sont pas uniquement en concurrence pour le leadership régional, mais sont également respectivement les centres du chiisme et du sunnisme.Le Liban figure à la 4ème place en termes de stabilité politique parmi 17 pays arabes, selon l’indice « Arab League Index of Unrest » publié en mars par le magazine The Economist.

L’indice porte sur les pays arabes les plus susceptibles de subir un changement de régime et mesure sur une échelle de 0 à 100% la vulnérabilité des pays aux troubles politiques, à l’instabilité et à des révolutions potentielles ; 100% étant le niveau d’instabilité le plus élevé.

Le Liban arrive quatrième avec une note de 30,7%, derrière les Emirats arabes unis (24,3%), le Koweït (21,7%) et le Qatar (20,7%). L’Egypte, le Yémen et la Libye sont en revanche considérés les moins stables.

Le Bloomberg Combustibility Index a par ailleurs classé le Liban 7ème parmi 20 pays de la région en termes de stabilité politique, le Qatar figurant en tête de liste.

L’indice est composé de six variables : le PIB par habitant, le chômage, l’âge médian, la disparité des revenus, l’accès à l’information et la répression. La répression qui a un poids de 50% dans le calcul de l’indice, porte sur la taille des forces militaires, la durée du mandat du chef d’Etat, les dépenses militaires en pourcentage du PIB et les dépenses militaires en absolu, si le chef d’Etat a une formation militaire, s’il commande une armée et s’il a accédé au pouvoir grâce à un coup d’Etat ou à la suite d’un assassinat.

La Jordanie, l’Arabie saoudite, le Maroc, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar sont jugés plus stables que le Liban tandis que la Libye, le Soudan et le Yémen font figure de pays les plus instables de la région.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il ne fait pas bon de respirer à Beyrouth: La qualité de l’air au centre des débats

Posted by jeunempl sur février 3, 2011

Libnanews

Source: LibnanewsL’Université Américaine de Beyrouth et l’Université St Joseph ont présenté aujourd’hui une recherche portant sur la qualité de l’air de la capitale, une première au Liban, enquête effectuée depuis 2009 en coopération avec le Conseil National de Recherche Scientifique.

Cette dernière institution avait ainsi mis en place 3 sites de détections, un à l’AUB, un autre au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth et un troisième au Lycée AbdelKader. Des sites annexes ont également été installés sur le campus de l’USJ, rue Huvellin et au collège Protestant.

Selon les premiers résultats de l’étude menée durant les 2 dernières années, les taux de dioxydes d’Azote (NO2) dépassent les normes autorisées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) fixées à 40 mg/m3, oscillant entre 42 et 82 mg/m3 pour 2009 et 37 à 85mg/m3 pour 2010. La moyenne annuelle est passée de 53 mg/m3 en 2009 à 58 mg/m3 en 2010, les taux étant plus élevés durant la belle saison.

Le taux de particules en suspension dans l’air dépasse également les normes de l’OMS (20mg/m3) de 175 à 275 %. Le trafic routier contribuerait à cette pollution. Plusieurs études sont actuellement menées pour comprendre leur impact sur la santé de la population.

L’enquête sera élargie au Grand Beyrouth afin d’établir une base de donnée globale et une campagne de sensibilisation des pouvoirs publics et de la population devrait être prochainement lancée afin d’encourager la mise en place de politiques de lutte contre la pollution.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dernières neiges, un apport important pour l’alimentation en eau

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

La neige tombée lors de la dernière tempête qui a frappé le Liban a couvert une superficie de quelque 2 200 kilomètres carrés, avec une épaisseur de 40 centimètres en moyenne. Ces chiffres ont été fournis par le Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) qui estime que la quantité d’eau qui résulterait de la fonte de cette neige pourrait suffire à un million de personnes pendant un an.

La dernière tempête qui a frappé le Liban début décembre n’a pas eu que des méfaits ou engendré que des dégâts. L’abondante neige qu’elle a laissée peut être déterminante dans l’alimentation des nappes phréatiques du Liban en eau. Les calculs du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) montrent d’ailleurs que cet apport peut être considérable.

En effet, des données récentes obtenues par le CNRS grâce aux photos aériennes du satellite industriel Modis, prises le jeudi 16 décembre, montrent que la dernière tempête de neige qui a frappé le Liban a couvert une superficie de 2 200 kilomètres carrés environ. L’épaisseur moyenne du manteau neigeux était d’environ 40 centimètres. Toujours selon le CNRS, si l’on compte la masse spécifique de la neige qui est de 0,65, il s’avère que la quantité d’eau résultant de cette tempête pourrait atteindre les 570 millions de mètres cubes environ. Si l’on en déduit le pourcentage d’évaporation et de ruissellement superficiel non recensé, qui varie généralement entre 55 et 60 %, le CNRS estime que la quantité d’eau qui reste suffira à plus d’un million d’habitants pour une année entière !

La signification de ces chiffres va au-delà du calcul ponctuel du volume d’eau résultant d’une vague de froid. Le secrétaire général du CNRS, Mouïn Hamzé, explique à L’Orient-Le Jour qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Chaque jour est une fête »: Le cinéma libanais à l’honneur au 11ème Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2010

MPLBelgique.org

Projeté à l’occasion du festival international du cinéma méditerranéen de Bruxelles (du 5 au 13 novembre 2010), le film franco-libanais « Chaque jour est une fête » aura suscité des débats, essentiellement auprès du public libanais présent à la projection. La réalisatrice du film Mme. Dima el Horr nous a accordé un entretien au cours duquel elle nous dévoile sans complexe l’idée du film et sa vision du cinéma libanais.

« Chaque jour est une fête » concourt dans la section « Compétition internationale » du festival. La salle de l’Orangerie au Botanique est archi-pleine. La présentation du jury, présidé par l’excellent Claude Brasseur, laissera très vite place à l’expression des pellicules levantines.

En allant voir ce film, un libanais expatrié aurait aimé tomber sur les beaux aspects de son pays, une nature et des paysages époustouflants, l’activité (suractivité même) libanaise, la ville de Beyrouth reconstruite, les jolis édifices historiques,etc… bref le Liban tel qu’on l’admet et à qui on pardonne, même oublie, trop facilement ses sombres facettes. C’est pourtant une toute autre image du Liban qui ressort de ce film… l’image de ces femmes perdues à la recherche de leurs disparus, fils ou maris, un thème et une cause relayés en force par le cinéma libanais ces derniers jours à Bruxelles.

Dima el Horr, la réalisatrice du film, met en scène 3 actrices : Hiam Abbass, Manal Khader et Raïa Haïdar.
Ces trois femmes, toutes aussi différentes les unes des autres, partent à la recherche de leurs maris disparus. Plusieurs évènements font que ce périple ne sera pas aussi direct qu’un simple trajet en autobus.

Compliqué, original, lent, intellectuel, déformé, différent,etc… les critiques tant positives que négatives ont fusé à la fin de la projection. A peine les projecteurs allumés, le débat prenait place parmi le public, en présence de Dima el Horr.

A une interpellation lui reprochant de ne pas montrer les belles facettes du Liban, la réalisatrice répondra en toute simplicité « ne pas avoir à jouer le rôle de ministre du tourisme ».

Insistant à l’issue de la projection sur l’aspect personnel et irréel du film, rempli de contrastes, les derniers réticents comprennent.

Dans l’entretien qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder, Dima el Horr se réjouit du débat suscité par son film.

« Il faut provoquer les gens. Si on ne provoque pas, on ne suscite rien… J’aime bien quand les gens réagissent de cette façon. Ce ne sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :