Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘espion’

Un nouvel espion israélien arrêté au Liban

Posted by jeunempl sur février 24, 2010

Libnanews

Une dépêche de l’ANI annonce l’arrestation par les FSI d’un agent du Mossad, désigné par ses initiales M.A. au Liban.

Ce dernier aurait avoué avoir collaboré avec les services de renseignements israéliens.

Plus de 70 personnes ont été arrêtées par les services de sécurité libanais dans le cadre des investigations contre les réseaux israéliens présents au Liban. Parmi les personnes arrêtées, d’anciens responsables des FSI et des officiers de l’Armée Libanaise qui avaient effectué des stages au USA où ils se seraient faits approchés par le Mossad.

Certains de ces agents sont accusés d’avoir commis des attentats à l’encontre de responsables du Hamas au Liban et d’avoir espionné le Hezbollah et les institutions libanaises. Ils auraient ainsi participé à la guerre de juillet 2006 en désignant des cibles détruites par les bombardements israéliens.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: La Liste Hariri n’est pas interdite selon la Sureté Générale

Posted by dodzi sur janvier 21, 2010

Libnanews

Dans un communiqué publié par l’ANI, la Direction Générale de la Sureté Générale a réfuté toute interdiction du dernier opus de la série SAS, « La Liste Hariri » au Liban.

« La Direction Générale n’a pas pris aucune action d’autorisation ou de rejet » du livre, indique le communiqué qui appelle les médias à vérifier leurs informations avant toute publication.

Hier, le journal Français Le Figaro avait annoncé l’interdiction de la Liste Hariri par la Sureté Générale, nouvelle reprise par la presse libanaise. Selon le quotidien français, cette interdiction aurait été motivée par l’implication -selon l’histoire- du Hezbollah dans l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, le 14 février 2005. La Figaro relevait également que le responsable de la Sureté Générale appartenait à la communauté chiite et était un proche du Mouvement chiite.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un sous-officier à la retraite avoue avoir collaboré avec Israël

Posted by dodzi sur août 21, 2009

AFP/Iloubnan.info

MossadBEYROUTH – Un ancien sous-officier des Forces de sécurité intérieure au Liban a avoué lors de l’ouverture de son procès jeudi avoir collaboré avec Israël, a constaté une journaliste de l’AFP.

Mahmoud Kassem Rafeh, 62 ans, a avoué devant un tribunal militaire avoir « collaboré avec des officiers des services de renseignement israéliens (…) en contrepartie de milliers de dollars » entre 1993 et 2006, année durant laquelle il a été arrêté.

Il est accusé d’avoir participé à l’assassinat en 2002 de Jihad Jibril, fils de l’ancien secrétaire général du Front populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG, prosyrien), ainsi qu’aux meurtres d’un responsable militaire du Hezbollah libanais, Ali Hussein Saleh, en 2003 et d’un autre responsable du parti chiite, Ali Hassan Dib, en 1998. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un colonnel de l’Armée libanaise fuit en Israël

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2009

Libnanews

MossadDe sources médiatiques, un colonel de l’armée libanaise soupçonné d’espionnage au profit d’Israël a fui vers l’état hébreu la semaine dernière. Selon le quotidien Al-Akhbar, le colonel D.J. a quitté le domicile de ses parents situé à Qlayaa au Sud Liban le 1er juillet dernier, et n’y est plus retourné.

Selon le quotidien précité, il avait dit à sa mère qu’il compte rester dans sa résidence à Baabda pour revenir leur rendre visite le lendemain. N’ayant pas de ses nouvelles, sa sœur informe les SR de l’armée libanaise, qui découvre que le téléphone portable de ce dernier est toujours dans son appartement de Baabda et que sa voiture de type BMW est toujours garée devant l’immeuble. Les enquêteurs militaires disent ne pas avoir trouvé de traces de violence dans l’appartement, ce qui avait exclu l’idée d’un meurtre ou d’un enlèvement.
Une vague d’arrestations pour liens directs avec le Mossad s’était entamée en avril au Liban, notamment dans les rangs de l’armée libanaise.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dix Libanais inculpés d’espionnage au profit d’Israël

Posted by jeunempl sur juin 10, 2009

AFP

israel-lebanon-flagsDix Libanais ont été inculpés d’espionnage au profit d’Israël, portant à 68 le nombre de personnes poursuivies dans ce dossier, a indiqué mercredi à l’AFP une source judiciaire.

Les dix personnes ont été inculpées de « collaboration avec l’ennemi israélien en contrepartie de sommes financières », a précisé la source.

D’après le chef d’inculpation, six des inculpés étaient chargés de « donner des informations sur des régions et des positions civiles et militaires, ainsi que des personnalités politiques au sein du Hezbollah en vue de faciliter les agressions de l’ennemi ».

Certains étaient également chargés, sur demande d’Israël, « de surveiller le lieu de résidence du chef des Forces libanaises (chrétiennes) Samir Geagea, de donner des informations sur ses déplacements et sur les visites que lui rendait Saad Hariri », le chef sunnite de la coalition majoritaire au parlement.

Parmi les 68 personnes inculpées pour espionnage pour le compte d’Israël, 40 sont en détention, dont 37 Libanais, deux Palestiniens et un Égyptien. Les 28 autres sont toujours Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Hezbollah et l’assassinat de Rafic Hariri

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

Nouvelles d’Orient/Protection Palestine

Par Alain Gresh

La dépêche de l’AFP est tombée le samedi 23 mai à 19 h 23, sous le titre « Assassinat Hariri : l’enquête désignerait le Hezbollah comme responsable (presse) ». Le Journal du dimanche titrait, le 24 mai : « Rafic Hariri : le Hezbollah accusé ». Libération du 25 mai publiait sur trois colonnes un article signé du service étranger et titré « Le Hezbollah, cerveau de l’assassinat d’Hariri ». Un surtitre précisait toutefois : « Selon Der Spiegel, le parti chiite serait impliqué » ; moins prudent, le site de ce journal titrait, lui : « Meurtre d’Hariri au Liban : l’enquête pointerait le Hezbollah ». Enfin, LeMonde.fr titrait le 24 mai : « Assassinat de Hariri : troublantes accusations contre le Hezbollah ». L’article n’était pas signé. En revanche, l’édition papier datée du 26 mai ne signale même pas la nouvelle. Quant à l’International Herald Tribune du 25 mai, il ne consacre qu’une brève à cette information.

Rappelons aussi, ce que tout le monde semble oublier, Le Figaro aussi, c’est que ce quotidien avait déjà proféré la même accusation il y a plusieurs années, sous la plume de Georges Malbrunot. Ainsi, l’article intitulé « L’ombre du Hezbollah sur l’assassinat de Hariri », publié le 15 octobre 2007. C’est exactement sous le même titre que Malbrunot avait publié un autre texte dans Le Figaro, le 19 août 2006, au lendemain de la victoire du Hezbollah dans sa guerre avec Israël. Que Le Figaro du 24 mai 2009, qui reprend l’information sur l’implication du Hezbollah, ne fasse même pas référence aux articles de son correspondant en dit long sur la crédibilité à accorder à ce qu’écrit ce dernier…

Tous les articles de ce week-end sont, si l’on peut dire, inattaquables. Ils emploient tous le conditionnel ou renvoient à l’article du Spiegel dont sont tirées ces informations. Les médias pourront se défendre : le Hezbollah est « accusé » d’avoir commis l’attentat, mais cela ne veut pas dire qu’il soit coupable… L’enquête le « désignerait », mais on n’en est évidemment pas sûr… Et pourtant, bien que ne reposant sur aucun fait vérifiable, ces articles créent un climat, une « atmosphère » qui désigne bien un coupable.

C’est l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, très favorable à Israël, qui a donné la nouvelle. On trouvera le texte de l’article en anglais sur le site du journal, sous le titre « New Evidence Points to Hezbollah in Hariri Murder », sous la signature d’Erich Follath. Le chapeau résume l’article : « Le tribunal spécial des Nations unies chargé de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri est arrivé à d’étonnantes conclusions — qu’il garde secrètes. Selon des informations obtenues par le Spiegel, les enquêteurs croient maintenant que le Hezbollah est derrière le meurtre de Hariri. »

Evidemment, les sources sont anonymes. Et qu’importe que les porte-parole du tribunal aient démenti l’information. Le Hezbollah a aussi, bien évidemment, nié avec la plus grande fermeté, comme le rapporte l’article du quotidien anglophone The Daily Star du 25 mai : « Hizbullah dismisses Spiegel allegations as ’fabrications’ ». La journaliste Dalila Mahdawi reprend une déclaration de Walid Joumblat qui met également en doute ces rumeurs. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un haut officier libanais avoue avoir espionné le Hezbollah et la Syrie pour le compte d’Israël

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

Tayyar.org

israel-lebanon-flagsLe colonel Mansour Diab a avoué aux enquêteurs qu’il espionnait le Hezbollah et l’armée syrienne pour le Mossad, service secret israélien, depuis 1997 en échange d’importantes sommes d’argent.

Le quotidien An Nahar annonce ce jeudi que les forces de sécurité ont arrêté la femme de Diab et son beau-frère durant la nuit. Aucun autre détail n’a filtré. Cependant, la femme de Diab nie à travers un entretien téléphonique avec la radio Ashark qu’elle ou son frère aient été arrêtés.

Diab, selon le quotidien As Safir, a plaidé coupable d’espionnage pour le compte du Mossad depuis 1997, lorsque les officiers israéliens l’ont recruté, participant ensuite à un programme d’entrainement militaire aux Etats-Unis, en échange de grandes sommes d’argent.

Il a avoué fournir des informations au sujet du Hezbollah et des troupes syriennes avant leur retrait du Liban en 2005, indique l’article en question. Diab, issu du village d’Idbil dans le nord au Akkar, a aussi « fourni des services aux Israéliens dans la tâche qui lui était demandée ».

As Safir ajoute que la Direction des Renseignements a confisqué l’appareil de communication de la maison de Diab ainsi que d’autres endroits fréquemment visités par l’officier détenu.

An Nahar a en outre dévoilé l’arrestation de deux personnes supplémentaires dans la nuit de mardi, suspectés de liens avec le réseau d’espionnage israélien. Les nouveaux détenus sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réseaux d’espionnages israéliens au Liban : Nouvelles arrestations, un colonel de l’armée libanaise soupçonnée

Posted by dodzi sur mai 26, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 26 mai – Divers sources ont indiqué, dans les colonnes des quotidiens libanais, qu’un colonel de l’armée libanaise aurait été interpellé par les services de renseignements libanais. Ce dernier serait soupçonné d’être un membre de réseaux d’espionnages au profit du Mossad. Le commandement de l’armée libanaise n’a pas pour le moment confirmé cette information.

3 ressortissants libanais Maryam Mohammed Moussa agée de 31 ans et originaire de Khiam, Jaafar Halaoui originaire de Kfar Kila et W. M, comptable à Marjayoun, auraient également été arrêtés au Sud Liban en raison de liens avec les services secrets de Tel Aviv.

De source médiatique, on indique que Samir el Hajj aurait également été arrêté à l’entrée du camp palestinien d’Ein Helwé à proximité de Saïda au Sud Liban pour les mêmes raisons.

Par ailleurs,  le procureur militaire Sakr Sakr a mis en examen 3 ressortissants libanais, Ahmed Chibli, Gerges Elias Farah ainsi que Jean Elias Farah dans le cadre de ces affaires. Ce dernier serait actuellement activement recherché par les forces de sécurité. Le juge d’instruction se serait également saisi du dossier du premier et du second réseau découvert.

Le premier réseau comprendrait les dénommés Sami el Hajj, Mohammed Aouad, Ali Mantash et Robert Kfouri alors que le deuxième réseau découvert comprendrait Hassan Chéhab et Schawke Abbas.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « guerre des espions » sort de l’ombre au Proche-Orient

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

The Canadian Press

De Sam Ghattas

Mossad

Mossad

BEYROUTH — La « guerre des espions » vient sur le devant de la scène au Proche-Orient. Le Liban a annoncé récemment l’arrestation de 15 personnes soupçonnées de collecter des informations au profit d’Israël, alors que le renseignement intérieur israélien affirme de son côté que des groupes arabes utilisent Internet pour tenter d’infiltrer l’Etat hébreu.

Les autorités libanaises disent avoir infligé un revers majeur à Israël en arrêtant récemment 13 Libanais et deux Palestiniens accusés de collecter des informations sur le Hezbollah et ses dirigeants.

Israël a mené à l’été 2006 une guerre au Liban contre le mouvement chiite, et les deux ex-belligérants se préparent depuis à la possibilité d’un nouveau conflit. Même si l’Etat hébreu et ses voisins arabes s’espionnent mutuellement depuis des années, les récentes arrestations apportent un nouvel éclairage sur cette guerre d’infiltration.

De son côté, le Shin Bet, service de sécurité intérieure israélien, a appelé cette semaine les Israéliens à la prudence dans l’utilisation de réseaux sociaux comme Facebook, affirmant que des groupes arabes les utilisaient pour recruter des espions. Il cite le cas d’un utilisateur israélien de Facebook contacté par un homme qui se serait présenté comme un agent libanais et lui aurait proposé de l’argent en échange d’informations.

En 2007, Azmi Bishara, un député arabe israélien, a quitté Israël quelques semaines avant d’être accusé d’avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah durant la guerre de 2006. Il vit aujourd’hui en Jordanie. Depuis la guerre contre le Hezbollah, Israël a également accusé plusieurs de ses citoyens arabes de collaboration avec des ennemis au Liban.

Le gouvernement israélien refuse de parler de ses activités de renseignement, mais selon le commentateur israélien Ronen Bergman, un expert en questions de sécurité, les récentes annonces libanaises laissent penser que les services secrets israéliens ont peut-être commis des erreurs clé. « Si les autorités libanaises disent avoir attrapé des espions israéliens, il y a une forte probabilité pour que ce soit vrai », estime de son côté Sholom Brom, ancien chef de la planification stratégique pour l’armée israélienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’avertissement de Joe Biden

Posted by jeunempl sur mai 22, 2009

Radio Canada

Joe Biden« Les États-Unis détermineront leur programme d’aide en fonction de la composition et des politiques du [prochain] gouvernement », a déclaré à Beyrouth le vice-président américain Joe Biden. Une déclaration qui vise, à mots couverts, le Hezbollah chiite, allié de l’Iran et de la Syrie, et classé comme groupe terroriste par les États-Unis.

Selon plusieurs observateurs de la scène libanaise, le Hezbollah et ses alliés, dont le dirigeant chrétien Michel Aoun, ont des chances de réaliser des gains substantiels aux élections législatives du 7 juin. Ce qui conduirait à la formation d’un gouvernement d’union nationale avec une forte présence du parti chiite.

« J’appelle ceux qui pensent se ranger du côté des parties hostiles à la paix à ne pas rater cette occasion [les législatives] et à s’éloigner de ces gens-là », a insisté M. Biden, appelant à des élections « équitables, libres et transparentes ».

Avant l’arrivée de M. Biden, le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié sa visite d’ingérence dans les législatives.

« Nous demandons à tous les Libanais, toutes tendances confondues, d’empêcher une telle ingérence qui représente une violation flagrante de la souveraineté libanaise », selon M. Fadlallah.

Par ailleurs, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, a affirmé, dans une entrevue, que son mouvement ne craignait pas d’être boycotté par la communauté internationale en cas de victoire aux législatives, comme ce fut le cas avec le Hamas palestinien en 2006.

Espionnage

À quelques semaines des élections législatives, les arrestations d’espions au profit d’Israël se multiplient au Liban. Le quotidien français Libération a rapporté que 18 personnes sont accusées d’espionnage par la Cour militaire libanaise.

Libération rapporte également qu’un professeur de mathématiques, paraplégique, a réussi à franchir la frontière avec Israël, échappant ainsi à son arrestation.

La liste des personnes accusées d’espionnage ne comprend pas que des anonymes. Un ex-général de la Sûreté générale a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :