Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘entreprise’

Sept employés d’une société libanaise au Nigeria enlevés par un groupe armé

Posted by jeunempl sur février 17, 2013

France24

Carte du NigeriaL’entreprise libanaise de construction Setraco, située dans la ville de Jama, au nord du Nigeria, a été la cible d’une attaque d’un groupe armé, a annoncé la police dimanche. Sept employés étrangers ont été enlevés, leur garde a été tué.

Sept étrangers, employés d’une société de construction libanaise, ont été enlevés à Jama, dans le nord du Nigeria, par des assaillants qui ont tué un garde, ont annoncé dimanche les autorités. Aucune revendication n’a été faite pour l’instant.

« Il y a en tout sept otages : quatre Libanais, un Italien, un Britannique et un Grec », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’État de Bauchi, Hassan Auyo.

Toutrefois, Londres n’a pas confirmé l’enlèvement d’un Britannique. « Nous sommes informés, nous en discutons avec les autorités locales », s’est borné à déclarer à l’AFP le Foreign Office.

Et Beyrouth ne parle que de deux Libanais enlevés. « Deux Libanais travaillant pour la société de construction Setraco ont été enlevés », a indiqué un responsable du gouvernement à Beyrouth sous couvert de l’anonymat.

En revanche, la Grèce et l’Italie confirment les informations de la police. « Nous confirmons que l’un des hommes kidnappés est un Italien. Notre unité de crise est en contact constant avec les autorités nigérianes », a déclaré un responsable du service de presse du ministère italien des Affaires étrangères. Il s’est refusé à donner l’identité de l’otage italien.

Attaque de nuit

« Il y a eu une attaque samedi soir sur le site de l’entreprise de construction Setraco dans le secteur de la ville de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban progresse au niveau de la liberté économique

Posted by jeunempl sur décembre 7, 2012

Le Commerce du Levant

Evolution économique & croissance - GrapheLe Liban a été classé 5e sur 17 pays arabes en termes de liberté économique, selon le rapport annuel de l’institut canadien Fraser, en progression d’une place par rapport à 2011 et de deux places par rapport à 2010.

L’indice de liberté économique évalue dans quelle mesure les agents peuvent protéger leurs propriétés et s’engager dans des transactions volontaires.

L’indice 2012 a été élaboré en fonction des données de fin 2010, tandis que celui de l’année précédente s’est basé sur les chiffres de 2009 réactualisés.

Le Liban a obtenu un score de 7,6 points (sur une échelle allant de 0 à 10), en légère progression par rapport à 2011 (7,5 points) et au-dessus de la moyenne arabe (7,1 points).

Le rapport mesure la liberté économique en fonction de cinq sous indices. Il évalue d’abord la taille du gouvernement (dépenses, fiscalité et institutions publiques) en partant du principe que lorsque les dépenses publiques augmentent par rapport aux dépenses des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’huile d’olive du Akkar « House of Zejd » remporte le Prix Maurice Fadel

Posted by jeunempl sur mai 21, 2012

Le Commerce du Levant

Le Prix Maurice Fadel a été attribué vendredi 10 mai à l’entreprise House of Zejd, un producteur d’huile d’olive de la région du Akkar. Ce prix récompense chaque année une entreprise du Nord du Liban qui contribue au développement et à l’innovation dans la région.

« C’est très positif pour l’entreprise », se félicite Youssef Farès, fondateur et dirigeant de House of Zejd (zejd serait le terme phénicien qui désignait l’huile d’olive). Producteur depuis 2004, Youssef Farès a décidé en 2006 de développer sa propre entreprise en mettant l’accent sur la qualité « extra vierge » de son huile d’olive.

Une huile d’olive haut de gamme, donc, qui peine cependant encore à trouver son marché. « Le marché est encore très petit au Liban, explique Youssef Farès. Nous nous concentrons donc sur Beyrouth, où l’on peut trouver nos produits dans quelques magasins spécialisés ». L’entreprise vend aussi 30% de la production à l’étranger. « Nos principaux clients sont en France, notamment Le Bon Marché à Paris, mais aussi au Japon et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Augmentation de la capacité de production électrique : une quarantaine d’entreprises en lice

Posted by jeunempl sur mars 29, 2011

Le Commerce du Levant

Quelque 41 entreprises ont présenté leurs dossiers pour la préqualification précédant l’adjudication pour l’augmentation de la production électrique dans les centrales de Deir Amar, Jiyyé et Zouk, prévue en avril, peut-on lire dans un communiqué de presse du ministère de l’Energie et de l’Eau.

L’adjudication porte sur la construction d’une turbine à gaz à cycle combiné pour la centrale de Deir Amar d’une capacité de production de 450 mégawatts.

Elle concerne aussi la mise en place de générateurs diesel dans les centrales de Zouk et de Jiyyé, d’une capacité totale de 250 mégawatts.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan du ministère de l’Energie et de l’Eau visant a assurer un courant 24h/24 d’ici 2014, en portant la capacité de production à 4000 MW, contre pas plus de 1700 MW aujourd’hui.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La responsabilité sociale avance à petits pas

Posted by jeunempl sur septembre 3, 2010

Nadine Chalak – Les Hirondelles

Le concept de la responsabilité sociale des entreprises (RSE), apparu il y a 35 ans, peine à prendre de l’ampleur au Liban.

Le Liban n’importe pas que des pommes de terre, il importe aussi des idées. C’est le cas de l’un des piliers du développement durable: la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Un concept qui reste assez vague pour de nombreux entrepreneurs du pays qui, en la matière, suivent les grands groupes étrangers implantés au Liban. L’un d’entre eux, le Suisse Holcim, base l’essentiel de sa communication sur la RSE. «Notre industrie (la cimenterie) a un impact sur la vie des gens, et eux-mêmes ont une influence sur nous, explique Grace el-Azar, coordinatrice de la RSE chez Holcim-Liban. Par exemple, nous réalisons des projets au niveau de l’éducation, de l’infrastructure routière et du développement des localités qui nous entourent.»

Quid des entreprises libanaises?

Parmi les entreprises libanaises, plusieurs grands noms s’inspirent du concept, comme le Groupe Indevco ou le Groupe Debbané.
Néanmoins, selon Reyya Le Prince, responsable des ressources humaines chez Debbané, «la RSE reste Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bientôt une « Silicon Wadi » au Liban?

Posted by dodzi sur novembre 27, 2009

Iloubnan.info

Par Nada Akl

Joi Ito, PDG de Creative Commons

Lors du forum 4site qui a eu lieu la semaine dernière, les investisseurs, les innovateurs et les entrepreneurs de la région se sont réunis pour discuter des nouvelles technologies et de l’innovation dans l’entrepreneuriat. Parmi les questions majeures qui se sont posées lors de ce rendez-vous : Une Silicon Wadi serait-elle possible dans la région? Question clé pour le Liban. Est-il possible que notre environnement puisse favoriser la création de la prochaine plate-forme technologique régionale? Mais d’ailleurs, quelle est l’importance de l’environnement dans ce domaine-là?

Quelle est l’importance réelle de l’environnement pour promouvoir l’esprit d’entreprise on line? La question était sur la table lors du forum 4site organisé à Beit el Tabib à Beyrouth les 17 et 18 Novembre en collaboration avec Global Entrepreneur Week. Est-ce qu’une Silicon Wadi Possible? Comment et Quand? A quels autres modèles devrions-nous penser pour la région WANA (Asie de l’Ouest / Afrique du Nord)? Hervé Cuviliez de de Kuv capital, et l’entrepreneur et investisseur en capital-risque japonais Joi Ito ont discuté de la question. Cuviliez insiste sur l’importance d’un environnement sain avec tout un écosystème d’incubateurs, de financeurs spécialisés dans le capital-risque et d’universités pour favoriser un lancement réussi. Il s’avère que Kuv capital réfléchit déjà à l’idée d’une Beirut Media City. Ne divulguant que peu d’informations sur le projet, Cuviliez explique que les investisseurs sont sur le point de conclure l’affaire de l’achat d’une localisation au nord de Beyrouth, destinée à devenir le nouveau pôle technologique de la région. Beirut Media City, en partenariat avec d’autres plates-formes technologiques en Europe ou dans le Golfe, permettrait aux professionnels d’un pays d’avoir également accès aux services et aux facilités des pays étrangers.

De son côté, Joi Ito, PDG de Creative Commons, souligne les avantages du Liban: représenter une économie sur une si petite surface géographique ne peut qu’inciter le pays à répondre aux besoins d’un public international. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Italie approuve le financement de 12 projets au Liban pour plus de 7 millions d’euros

Posted by dodzi sur août 4, 2009

Iloubnan.info

Flag-Pins-Lebanon-ItalyLa Direction générale de la Coopération au Développement du ministère italien des Affaires étrangères vient d’approuver le financement de 12 nouveaux projets au Liban, pour une valeur totale de plus de 7 millions d’euros.

Le ministère italien des Affaires étrangères (Direction Générale de la Coopération au Développement), dans le cadre des activités de la Coopération au Liban et pour le Liban, a approuvé 5,7 millions environ en guise de donation et 1,5 millions d’euros comme prêt à taux bonifié, sur le canal bilatéral et multilatéral, pour 12 nouveaux projets dans les domaines de l’héritage culturel, la santé, la prévention des incendies et du support au processus de décentralisation. C’est ce qu’a annoncé l’ambassade d’Italie au Liban dans un communiqué diffusé la semaine dernière. Cette somme fait passer le montant total de l’engagement italien au Liban au lendemain de la guerre de 2006 à plus de 112 millions d’euros. Par le biais des ONG, des Agences des Nations Unies et du gouvernement libanais, l’Italie finance et exécute dans tout le Liban des projets dans les secteurs du développement local, de l’agriculture, de l’infrastructure des eaux usées, des services sociaux et éducatifs, de la santé, de l’environnement et des droits de la femme et de l’enfant.

Quelques mots sur les projets soutenus:

Processus de décentralisation (650.000 euros). Le projet vise à établir et à renforcer la stratégie de développement local au Liban en vue de fournir des services et mieux répondre aux exigences locales. Le but du projet est aussi d’aider le Gouvernement libanais, notamment le Ministère de l’Intérieur et des Municipalités, à travers la consolidation des capacités de l’Union des Municipalités tant au niveau légal que technique dans le cadre du processus de décentralisation.

Assistance technique à la réforme judiciaire (500.000 euros). L’initiative servira d’appui à l’Organisation Internationale du Droit de Développement à travers la consolidation des capacités des acteurs libanais au sein du système judiciaire et le développement d’un accès égal à la justice, dans le cadre du renforcement de l’autorité de la loi. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Gestion des finances publiques et de la dette publique

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 6 Gestion des finances publiques et de la dette publique

Diagnostic

A. Un Etat très endetté et qui subit des pertes financières considérables et injustifiées

1. Ratio dette/PIB parmi les plus élevés au monde,

2. Dette injustifiée au regard des sommes dépensées pour la reconstruction des infrastructures à la fin de la guerre et pour la subvention de différents secteurs économiques (énergie, agriculture, PME/PMI, etc.) mais justifiée par le taux prohibitif des intérêts payés durant de nombreuses années au regard des taux d’intérêts dans le monde et de l’inflation locale.

3. Pertes additionnelles dues à une mauvaise gestion de la dette publique, notamment à une mauvaise évaluation des besoins de financement qui conduit à emprunter parfois de manière excessive à cause d’une gestion chaotique des comptes des entités publiques et du manque de prévision.

4. Pertes dues à la mauvaise gestion de l’Electricité du Liban : pertes non techniques et pertes techniques sur le réseau, tarification inadaptée au prix des combustibles, pas de politique d’achats à long terme ni de couverture financière des risques.

5. Coût des infrastructures anormalement élevé qui s’explique par la corruption au plus haut niveau de l’Etat et par le désir de certains gouvernements précédents d’acheter l’appui de partis politiques par l’intermédiaire d’entrepreneurs qui leur sont proches. C’est notamment le cas pour les travaux financés par l’intermédiaire du CDR et du Conseil du Sud et pour les indemnités payées par la Caisse des Déplacés. Les comptes de ces deux derniers organismes ne sont d’ailleurs pas soumis au contrôle des institutions de l’Etat et le budget du CDR n’était pas inclus jusqu’à récemment dans le budget de l’Etat.

6. Pertes dues à l’obsolescence de la loi sur les achats publics et au rôle inefficace des organismes de contrôle de l’Etat.

7. Surdimensionnement de certains équipements publics et surnombre de fonctionnaires dans certains secteurs, notamment dans le domaine de l’éducation publique. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL : Entreprises et Industrie

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 5 – Entreprises et Industrie

Diagnostic

1. Pas de politique économique nationale favorisant le développement des entreprises. Pas de prise en compte suffisante des besoins et des revendications du secteur privé. Pas de suivi de la situation des entreprises, notamment des PME/PMI.

2. Insuffisance ou mauvais état des infrastructures, ce qui freine le développement du secteur privé.

3. Difficultés administratives et juridiques pour créer une entreprise et cesser l’activité.

4. Corruption de l’appareil d’Etat qui hausse le coût des opérations, diminue la compétitivité et décourage l’investissement.

5. Faible effet des incitations fiscales existantes, notamment en raison de la faiblesse du taux de l’impôt sur le bénéfice des entreprises, de l’évasion et de la fraude fiscale dont sont responsables les entrepreneurs.

6. Trop petite taille des entreprises libanaises : les entreprises de moins de 5 employés représentaient en 2007, 88% du total. En ce qui concerne les entreprises industrielles, celles qui employaient moins de 5 employés représentaient en 1999 74% du total. Cette très petite taille les rend faiblement compétitives et très vulnérables aux chocs externes d’origines diverses.

7. Secteur informel très développé (68% des entreprises n’étaient pas enregistrées en 2007). Ce secteur n’attire pas les investissements; il n’a pas accès aux financements bancaires; sa productivité est faible; il est plus vulnérable aux chocs externes; les conditions de travail y sont souvent déplorables et les travailleurs y sont en situation précaire.

8. Fiscalité peu favorable aux investissements dans les secteurs de production de biens, notamment à cause de l’exemption des plus-values immobilières de tout impôt.

9. Financement trop dépendant du secteur bancaire.

10. Organismes de résolution de conflits, notamment les tribunaux spécialisés, insuffisants ou inefficaces, ce qui décourage l’investissement, notamment l’investissement étranger.

11. Pas d’instruments de défense commerciale contre les produits subventionnés d’origine étrangère, ce qui fragilise gravement les producteurs nationaux.

12. Pas d’instruments de défense commerciale contre les pratiques de dumping, ce qui fragilise les entreprises compétitives. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL : Marché du travail et Emploi

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 4 – Marché du travail et Emploi

Diagnostic

1. De nombreux Libanais travaillent de manière précaire, sans être déclarés officiellement, donc sans bénéficier des avantages sociaux que la Loi garantit aux travailleurs, ou en étant déclarés d’une manière qui leur fait perdre une partie de leurs droits.

2. Les conditions de travail ne sont pas aux normes des pays les plus avancés et cela ne génère pas une plus grande productivité du travail : durée hebdomadaire du travail trop longue, inutilement ; nombre de jours hebdomadaires de travail excessif, inutilement ; pas de pause déjeuner dans de nombreuses entreprises ; conditions opérationnelles de travail déplorables dans de nombreuses entreprises.

3. Immigration massive de travailleurs étrangers moyennement qualifiés ou sans qualification qui font une concurrence déloyale aux travailleurs libanais car leur employeur ne sont pas astreints aux mêmes charges sociales que lorsqu’ils emploient des travailleurs libanais. De plus, ces travailleurs étrangers ne bénéficient pas des avantages sociaux dont bénéficient les travailleurs libanais, ce qui est humainement injuste.

4. Emploi fréquent des travailleurs étrangers de manière illégale, sans permis de travail, ce qui aggrave la concurrence qu’ils font aux travailleurs libanais. Comme ils acceptent souvent des conditions de travail que les travailleurs libanais, conscients des progrès réalisés sur ce plan dans les pays plus développés, refusent, les employeurs libanais sont incités à faire davantage appel à eux qu’aux travailleurs libanais.

5. Interférences continues des politiciens dans la vie des entreprises en faveur des travailleurs qui leur sont proches, ce qui amène les dirigeants de ces dernières à ne plus passer par le marché national du travail pour leurs recrutements et à favoriser l’emploi de travailleurs étrangers non protégés par les milieux politiques. Dans ces conditions, l’Office National de l’Emploi, de surcroît sous-équipé, se trouve dans l’incapacité de remplir sa mission.
Ces interférences des milieux politiques dans la vie des entreprises contribuent également à diminuer les investissements dans le pays.

6. Les règles qui régissent les avantages sociaux dont bénéficient les employés pénalisent la mobilité des travailleurs d’une entreprise à l’autre car ils perdent certains avantages lorsqu’ils changent d’employeur. Cela les empêche de progresser professionnellement et contribue à baisser la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :