Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Entente’

Le Courant Patriotique Libre commémore au Habtour le 14 mars 1989

Posted by jeunempl sur mars 19, 2015

Comité presse Tayyar-intishar

Speech du général Michel Aoun pour la commémoration du 14 marsPlacé sous le haut-patronage du Général Michel Aoun, le Courant Patriotique Libre a organisé samedi soir son dîner annuel au Habtour, à l’occasion de la commémoration du 14 mars 1989. Des dizaines de politiques libanais ont pris part à cet événement annuel, ainsi que des personnalités de la société civile et des artistes.

Pour rappel, le Tayyar commémore chaque année le lancement de la guerre de libération, le 14 Mars 1989, par le Général Michel Aoun, contre les troupes d’invasion syriennes.

Suite à l’hymne national libanais, le Général Aoun prononça un discours fort dans lequel il mit tout particulièrement l’accent sur la lutte pacifique du peuple pour la liberté, et l’indépendance de la Patrie.

“Vingt-six ans ont passé depuis le 14 mars 1989 et la flamme est toujours aussi intense. Nous ne sommes pas de ces gens qui préfèrent s’arrêter sur leurs acquis, même si nous commémorons le passé dans ses heures glorieuses et dans ses heures sombres. Nous commémorons le passé afin de mieux regarder vers l’avenir».

«Pour certains le 14 Mars 1989 est synonyme de guerre, de tragédie, de bombardements et de souffrance, toutefois, le 14 Mars 1989 représente pour nous une date majeure de l’histoire du Liban, elle représente la combativité des Libanais, la Résistance pacifique d’un peuple à l’oppression».

«Quinze années de lutte ont permis d’atteindre le plus cher de nos rêves, la libération du Liban. Alors que le triptyque «Liberté – Souveraineté – Indépendance» était un slogan sous l’invasion syrienne, il est devenu aujourd’hui une réalité pour le Liban. L’indépendance acquise, nous ouvrons une nouvelle page».

«Nous voulons que cette page soit celle du renouveau pour le Liban, celle de l’union de ses composantes, afin de reconstruire ce que la guerre civile, la tutelle syrienne, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Grande Guerre : la famine oubliée qui tua un tiers des Libanais

Posted by jeunempl sur novembre 20, 2014

France24 – Texte par Stéphanie TROUILLARD

Photo de la famine au Liban en 1915 - 1918

Photo de la famine au Liban en 1915 – 1918

La Mission centenaire propose cette semaine un cycle sur la Grande Guerre et le Liban. Un colloque met notamment en lumière la famine qui frappa cette région durant le conflit. Cet épisode, parfois qualifié de génocide, suscite de vives polémiques.

Lors de la Première Guerre mondiale, le Proche-Orient, alors sous domination ottomane, a lui aussi été le théâtre des tensions entre les Alliés et l’Entente. Afin de mieux comprendre l’impact du conflit sur cette région, la Mission Centenaire organise jusqu’au 21 novembre un cycle sur la Grande Guerre et le Liban à travers une série de colloques et d’expositions.

Cet événement est l’occasion de revenir notamment sur la Grande famine qui frappa le Mont-Liban entre 1915 et 1918. Selon les chiffres, entre 120 000 et 200 000 Libanais, soit un tiers de la population, sont ainsi morts de faim au cours de cette période. Largement oublié, cet épisode de la Grande Guerre, parfois qualifié de génocide, suscite encore de vives polémiques. À l’occasion de sa venue à Paris, l’historien libanais Youssef Mouawad, professeur à l’Université américaine de Beyrouth, explique à France 24 pourquoi cette histoire a été occultée.

France 24 : Peut-on considérer la Grande famine (1915-1918) comme la plus grande catastrophe de l’histoire du Liban ?

Youssef Mouawad : Cela représente 200 000 morts en quatre ans. C’est énorme ! Les gens sont morts de faim. Ils ne pouvaient rien faire. Ils ne pouvaient pas résister. Les gens allaient dans les rues pris de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ali Fayyad, député du Hezbollah, au sujet de l’entente avec le CPL

Posted by jeunempl sur février 5, 2013

Mediarama

Hezbollah - drapeauCourant Patriotique Libre (CPL) - Tayyar el Watani el Horr - Logo« L’entente entre le Hezbollah et le Courant patriotique libre est un des principaux facteurs qui ont empêché le retour à une polarisation entre musulmans et chrétiens au Liban.
Les divisions islamo-chrétiennes n’existent pas dans la vie politique libanaise.

Cette entente a résisté, bien que des années se soient écoulées depuis sa signature, et en dépit du fait que le Liban ait été confronté à une série de défis qui aurait dû la mettre à l’épreuve.
Certains aspects de cette alliance ont pris une dimension stratégique et je ne vois pas comment elle pourrait être menacée. Nous misons plutôt sur le développement de cette entente pour lui donner des dimensions supplémentaires qui la rendraient plus forte et plus solide. »

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Loi électorale: les chrétiens appuient le projet orthodoxe

Posted by jeunempl sur janvier 8, 2013

Mediarama

Courant Patriotique Libre (CPL) - Tayyar el Watani el Horr - Logodrapeau Kataeb - Parti PhalangisteForces Libanaises (FL) - drapeaumarada-frangiehA la veille de la reprise des travaux de la sous-commission parlementaire chargée d’examiner les projets de loi électorale, le comité quadripartite chrétien, qui comprend des représentants du Courant patriotique libre (CPL) du général Michel Aoun, du Parti Kataëb, des Forces libanaises (FL) de Samir Geagea, et du Courant des Marada de Sleiman Frangié, a exprimé, au siège du patriarcat maronite à Bkerké, son soutien au projet orthodoxe. Ce texte prévoit que chaque communauté élise ses propres députés, sur base de la proportionnelle.

Michel Aoun avait fait part de son soutien à ce projet de loi et au système proportionnel, deux jours plus tôt. « Le projet orthodoxe assure la meilleure représentation tout en garantissant l’élection de 64 députés de la part des chrétiens et en assurant une représentation juste et équitable », a-t-il dit. Lundi, c’était au tour de Samir Geagea de lui emboiter le pas. « Le projet de loi orthodoxe assure la meilleure représentativité, mais certains partis s’y opposent », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à Meraab. « Le comité quadripartite chrétien a adopté le projet orthodoxe car le CPL Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hikmat Dib : Infatigable militant

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

Il fait partie des militants de la première heure, ceux qui ont connu la prison, la torture et l’humiliation des interrogatoires. Originaire de Hadath (Baabda), il a vécu l’occupation syrienne qui a créé chez lui un sentiment de frustration. Il est membre de la Fédération internationale des droits de l’homme de Paris et membre fondateur de l’Association des droits de l’homme et de l’individu du Liban. Depuis 1989, il a commencé son parcours au sein du Courant patriotique libre (CPL) et a réussi, en 2009, à faire son entrée au Parlement en tant que député de Baabda, une région particulièrement sensible. Portrait de Hikmat Dib.

Ingénieur civil de formation, il fait ses études chez les frères Antonins à Baabda et à l’Université Saint-Joseph ensuite. Elève agité et turbulent, il est chassé de l’école plusieurs fois. Du petit garçon frondeur, Hikmat Dib, âgé aujourd’hui de 56 ans, a gardé le sentiment de révolte contre toute forme d’injustice et un côté espiègle qui le rend si proche des gens. Né dans une famille de six enfants, cinq garçons et une fille, c’est à la maison qu’il a appris le respect envers la femme. «Ce sentiment a influé sur ma vision de la femme en général, ma manière de traiter ma femme et ma fille, et en particulier dans la législation», dit Hikmat Dib.

Cinéphile, amoureux de l’art, il est marié à Carole Hatem, peintre. Ils ont trois enfants, une fille et deux garçons. Racha, 23 ans, en cinquième année de médecine, Naddy, 21 ans, qui étudie l’architecture et Rayan, 16 ans, en seconde. «Et j’ai deux chiens», ajoute-t-il en souriant.

Passionné de politique, il se contentait de suivre celle-ci en tant qu’observateur jusqu’en 1989, date de l’apparition du général Michel Aoun. «Je vivais dans une région occupée par les Syriens et j’assistais frustré et impuissant à la chute de l’Etat», confie Hikmat Dib. Le 20 octobre 1991, alors que le général Aoun était à l’ambassade de France à Mar Takla, il organise la première manifestation, et depuis, il est fiché chez les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hezbollah – CPL: « coordination complète face aux défis »

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2011

Al Manar

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a reçu une délégation du bloc parlementaire du changement et des réformes présidée par le général Michel Aoun, en présence du ministre de l’énergie Joubrane Bassil, du conseiller politique de Sayed Nasrallah, Hussein Khalil, et du responsable de liaison et de coordination Wafic Safa.

Il a été question des derniers développements sur la scène régionale et locale, et d’une évaluation de l’action du gouvernement au cours des derniers mois.

« Les deux parties ont insisté sur l’importance de la coordination complète et l’adoption de procédures efficaces dans l’avenir. Ils ont également assuré que l’entente et la coalition entre le CPL et le Hezbollah sont toujours solides, et ceci aide le Liban à rester fort face à tous les défis », selon le communiqué publié par le Hezbollah au sujet de cette rencontre.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti de Dieu réaffirme son soutien à ses alliés aounistes au sein du gouvernement

Posted by jeunempl sur décembre 13, 2011

(L’Orient le Jour)

Le député Nawwaf Moussaoui, bloc du Hezbollah, a qualifié hier l’alliance de son parti avec le Courant patriotique libre (CPL) d’« alliance nationale solide, plus forte qu’une simple entente politique, puisqu’elle vise à sauver le Liban de l’hégémonie étrangère et à lui permettre de faire face à ses ennemis ». « Toute tentative de briser cette alliance, notamment les campagnes médiatiques artificielles, sont vouées à l’échec parce que cette alliance a été testée dans les pires circonstances et ne se démentira pas quels que soient les défis rencontrés », a-t-il ajouté.

En écho aux rumeurs de désaccords entre les deux parties suite au vote des ministres du Hezbollah contre des propositions de leurs alliés aounistes en Conseil des ministres, Moussaoui a réaffirmé que son parti « soutient ses alliés dans leurs propositions au sein du gouvernement ». « Nous soutenons notament les propositions des ministres du général Michel Aoun dans les domaines de gestion de l’électricité et de l’eau, parce que nous sommes convaincus par leurs suggestions qui constituent des modèles en la matière même s’ils donnent lieu à des débats », a-t-il dit.

Et de conclure : « Certaines déclarations publiques ont insinué hier qu’il y aurait une décision américaine d’empêcher ce gouvernement d’être l’auteur de réalisations majeures. Il faudrait donc rester vigilant. Toutes les composantes de ce gouvernement devraient dépasser les crises qui empêchent les nominations administratives, parce qu’il est impossible de diriger ce pays sans une gestion intègre et compétente. Par les nominations de ses ministres, le CPL a prouvé que ses choix vont vers ceux qui sont honnêtes, sûrs et compétents. »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospective – décembre 2006 : Retour sur le mouvement d’opposition au gouvernement Siniora… où joie et bonne humeur contrastent avec la haine prônée aujourd’hui par le clan Hariri

Posted by jeunempl sur décembre 1, 2011

MPLBelgique.org
De vertaling in het Nederlands

[Rétrospective : 5 ans après les premiers rassemblements monstres de l’opposition au gouvernement pro-international et anti-libanais de Siniora, le MPLBelgique.org décide de revenir sur cette épisode de la politique libanaise à un moment où le courant du Futur multiplie ses provocations sectaires et actes de division au sein de la population libanaise. Les rassemblements de ce groupe (depuis les violences du 14 janvier 2011 jusqu’au dernier rassemblement haineux en date à Tripoli dimanche 27 novembre) contrastent avec les manifestations de la coalition regroupée autour du Hezbollah et du Courant Patriotique Libre 5 ans plus tôt. Retour sur une période d’espoir qui a abouti en janvier 2011 par la chute de l’ère Hariri, une période marquée par 100% de requêtes internationales et aucune réponse aux défis nationaux…]

Commençons par nous plonger dans le contexte d’après-guerre en septembre 2006. Le Hezbollah fait toujours partie du gouvernement libanais dont Fouad Sanioura est le premier ministre. Le Courant Patriotique Libre et son bloc du Changement et de la Réforme est le seul groupe d’opposition au gouvernement Siniora depuis 2005. Mais depuis le 6 février 2006, il n’est plus isolé sur la scène politique libanaise. La guerre a en effet prouvé que le document d’entente signé entre le Courant Patriotique Libre (CPL) et le Hezbollah 6 mois plus tôt avait transformé une grande partie des Libanais. Les Chiites et les Chrétiens ne se « méfient » désormais plus les uns des autres! Durant la guerre, toutes les maisons chrétiennes étaient ouvertes aux réfugiés chiites dans les régions « sécurisées » du Kesrouan, du Metn, de Beyrouth et d’ailleurs après l’appel à la solidarité du général Michel Aoun. Impensable il y a peu…

Le chef du Hezbollah ne manquera pas de rendre hommage à ces Chrétiens tout en déclarant que cet élan de solidarité était inestimable. Il se fait alors le porte-parole de la proposition du CPL d’intégrer un gouvernement d’union national de sorte à affronter la crise que traverse le pays. En effet, le général Aoun avait déjà proposé d’intégrer le gouvernement avant la guerre de l’été 2006 afin de donner l’occasion à Siniora de réparer sa mise à l’écart des Chrétiens… en vain. Malheureusement, la majorité oppose son véto et décide même de se passer de l’avis chiite (Hezbollah et Amal) dans toutes les décisions gouvernementales qui suivirent. C’est un nouveau contournement de la constitution qui impose l’entente entre toutes les communautés. Après les Chrétiens écartés du pouvoir, voilà les Chiites réduits au silence. Le Hezbollah et Amal quittent alors le gouvernement à la mi-novembre 2006 et rejoignent donc l’opposition alors menée par le CPL du général Aoun.

La constitution libanaise est violée à 7 reprises par la majorité au pouvoir et rien ne semble vouloir l’arrêter. L’opposition décide alors de lancer des manifestations pacifiques. Le jour où l’annonce de la date de rassemblement allait être divulguée, et alors que le gouvernement Siniora touche le fond, le député Pierre Amine Gemayel est assassiné en plein jour par un commando armé. L’opposition suspend tout rassemblement et la majorité en profite pour remonter la tête de l’eau, en prenant pour cible les partisans du CPL. Ils vont politiser ce meurtre, accusant à tout-va l’opposition et spécialement le CPL (seul parti n’ayant pas de passé milicien pourtant!), appelant à leur tour au rassemblement populaire… ils n’auront le soutien que de 50.000 à 100.000 personnes malgré le tapage médiatique et leur commerce du sang du martyr Pierre. A l’échelle des rassemblements libanais, ce chiffre est minime.

Après quelques jours de deuil, l’opposition annonce finalement la date de son rassemblement, il se déroulera le 1er décembre 2006! Un jour mémorable qui lancera une série d’autres rassemblements dont un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourparlers tardifs sur la question des salaires

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2011

Entente sur le problème des salaires

ANI

Le correspondant de l’ANI a rapporté mardi, que « suite aux tractations du ministre de la Santé Ali Hassan Khalil en Conseil des ministres et avec la CGTL, une entente sur les salaires a été conclue: octroyer aux personnes dont les salaires sont de 500 000 L.L. à un million, une augmentation de 200 000 L.L. et ceux au dessus d’un million, 300 000 L.L. ».

AIP: toute hausse des salaires inclut une modification des prix des dérivés du pétrole

D.H. – ANI

Le président de l’Association des importateurs de pétrole (AIP), Maroun Chammas, a indiqué mardi que « toute hausse des salaires engendre une modification des prix des dérivés du pétrole, le secteur pétrolier au Liban étant basé sur la main-d’oeuvre ».

M. Chammas s’est exprimé à l’issue de la réunion tenue en urgence par les syndicats du secteur pétrolier au Liban pour discuter des problèmes affrontés, notamment l’impact d’une éventuelle majoration des salaires.

M. Chammas a expliqué que « les listes des prix des dérivés du pétrole devraient être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Chouf

Posted by jeunempl sur avril 30, 2010

MPLBelgique.org

Palais de Beiteddine

Le caza du Chouf est l’un des six caza de la mohafazah du Mont-Liban. Le fleuve Damour marque sa limite nord, et le fleuve El Aouali sa limite sud. Il s’étend de la côte méditerranéenne à l’ouest, pour remonter vers les sommets de la montagne du Barouk qui marquent sa limite orientale, à 2 000 mètres d’altitude. Sa superficie s’élève à 495 kilomètres carrés, ce qui équivaut à 4.7 % de la superficie totale du Liban.

Il est délimité au nord par le caza de Aaley, à l’est par le caza de la Beqaa Ouest, et au sud par les caza de Jezzine et de Saida.

Son centre administratif est la municipalité de Beiteddine, capitale des émirs du Mont Liban, et noyau historique de la République Libanaise aux plans politique et géographique. Le caza du Chouf est le troisième caza le plus peuplé du Mont Liban après ceux de Baabda et de Metn. Sa population est estimée à 166 140 habitants, ce qui équivaut à 3,9 % de la population totale du Liban, répartis sur 97 localités dont 72 disposent de conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza du Chouf comptait 173 888 résidents, 277 268 électeurs inscrits, dont 159 405 votants (1).

Il existe quatre fédérations de municipalités dans le caza du Chouf. Le détail concernant les fédérations de municipalités est disponible dans la rubrique Fédérations présente sur chaque page de caza.

Le caza regroupe également plusieurs villes ayant joué un rôle essentiel dans la politique libanaise sous le règne Ottoman, telles que Baakline et Deir El Amar, qui sont devenues aujourd’hui des centres d’activités touristiques et culturelles variées. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes coomplètes du Mont-Liban

Listes complètes du Chouf (en arabe)

Jahliyat
Alliance: Parti Social Progressiste – Parti Social National Syrien – courant Tawhid – les Familles locales

Amin Kamal Abou Ziad
Adib Fawaz Aliyas
Akram Salim Kardab
Ayman Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :