Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘émission’

La chaîne libanaise LBCI hors les murs à Tripoli

Posted by jeunempl sur août 30, 2012

Par Joumana Chahal Tadmoury – Libnanews

Le lundi 27 août 2012 la ville de Tripoli recevait la chaîne télévisée LBCI et pour la première fois, à la « Menchieh », le jardin public du Palais Nawfal au cœur du Tall, 1er jardin public au Liban, dit Elias Khlat, non loin de la place de l’Horloge. Ce lundi n’était pas un lundi ordinaire. C’était le premier jour- depuis les derniers événements- où l’on pouvait entendre les bruits habituels des klaxons qui assourdissent les lieux. Ce lundi était un jour de trêve annoncée la veille par les députés de la ville qui s’étaient réunis, et pour la énième fois, depuis le 11 mai dernier, date des violents affrontements des deux habituels camps belligérants de Tebbaneh et Baal Mohsen, sans proposer de solution à cette situation qui s’envenime de jour en jour.

Crédit photo : François El-Bacha

L’événement était de taille. Le plateau de « Nharkom Saïd » s’était installé à Tripoli par solidarité avec les tripolitains- a affirmé la journaliste Dima Sadek. Elle affirme vouloir entendre la voix de la population, des tripolitains neutres, de cette société civile qui refuse de se résigner, celle qui dénonce l’état dans lequel est plongée leur ville tant aimée, la voix qui s’oppose à la guerre civile qui menace le Liban et dont les racines pourraient partir du Liban nord.

L’émission s’est articulée autour de trois axes.Dans sa première partie elle a  donné  la  parole au  Maire de Tripoli Dr. Nader Ghazal  et à Dr. Samer Annous, Universitaire, co- fondateur de « Tripoli sans armes », et dans la deuxième partie, le pôle social, Elias Khlat militant, fondateur de Friends of  Tripoli Railway station et de Tripoli Foundation a remplacé Dr. Ghazal, pour parler de la situation sociale catastrophique de la ville quant à la troisième partie, elle a traité des problèmes politiques et sécuritaires récurrents « le wild west », tel que le décrit samer Annous.

Tout au long de l’émission la journaliste et ses invités n’ont eu de cesse de rappeler l’état de misère dans lequel la ville est plongée,  rappelant les chiffres du PNUD qui ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chekka s’interroge sur son environnement

Posted by jeunempl sur septembre 16, 2010

Nadine Chalak – Les Hirondelles

Malgré la construction d’infrastructures routières, l’implantation d’arbres dans la région ou les opérations portes ouvertes, l’impact des cimenteries sur l’environnement reste difficile à évaluer.

Les polémiques autour des grandes cimenteries se multiplient. Pollution des eaux ou atmosphérique, paysages défigurés… La liste est longue pour ce domaine d’activité dont dépend pourtant une bonne part de l’activité économique du pays, avec le développement du secteur du bâtiment. Dans la région de Chekka, la société suisse Holcim fait partie du paysage depuis longtemps. Suivant la politique du groupe mondial, Holcim-Liban met en avant, dans sa communication d’entreprise, sa volonté d’être un acteur positif en terme de développement durable. Pourtant, dans les communes environnantes, la colère est parfois vive à l’égard du géant du ciment. Plusieurs militants écologistes, ayant requis l’anonymat, accusent cette société d’utiliser un type de petroleum coke, en guise de carburant (un dérivé du pétrole dont le taux en souffre maximum est fixé très strictement par l’Etat libanais), ne répondant pas aux normes en vigueur. Mais les activistes ne sont pas les seuls à faire entendre leur voix, les simples citoyens aussi, persuadés que le cimentier a brûlé durant plusieurs années des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lina Murr Nehmé : Si Beyrouth parlait, que dirait-elle?

Posted by jeunempl sur juin 28, 2010

Libnanews

Si Beyrouth parlait, que dirait-elle?
« Aujourd’hui, beaucoup de jeunes Libanais veulent émigrer parce qu’ils n’entendent parler que du Liban des tragédies, et de Beyrouth la laideur. Si seulement ils savaient ce qu’il y a de gloire dans Beyrouth, ce qu’il y a d’amour et de grandeur au Liban, ils ne désespéreraient pas. »

Tel est le but du programme en 4 épisodes « Beirut law btehki (Si Beyrouth parlait) », écrit et présenté par Lina Murr Nehmé et réalisé par Bernard Kahwaji.
Sur OTV, les mardis après les infos du soir, soit à 20h45, lancement le 15 juin 2010. Retransmission différée de l’émission les mercredis à 15h30.

Pour plus d’infos sur Lina Murr Nehmé, rejoignez son groupe sur Facebook.

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des Islamistes réclament l’arrêt de l’émission humoristique « LOL » : Le conseil national médiatique prendra sa décision ce lundi

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2010

MPLBelgique.org

L’émission humoristique « LOL » diffusée par la chaîne libanaise OTV fait l’objet d’une campagne médiatique hostile lancée à partir d’une autre chaine locale NewTV (Aljadeed). Harassée par les chiffres records de l’émission, NewTV a décidé de contre-attaquer en unissant les ennemis de la liberté.

Premier invité de marque pour cette campagne, le mufti sunnite du Mont-Liban Mohammad Ali Jouzou, connu pour son obscurantisme et pour ses discours incitant à la haine inter-communautaire, a témoigné et condamné l’émission. D’autres islamistes, proches du nouveau premier ministre Saad Hariri, sont également intervenus pour interdire l’émission. Proche en même temps d’Al Qaeda et de Hariri, Jouzou s’en prend régulièrement à la communauté chrétienne et maronite en particulier. L’été dernier, Jouzou avait surpris et choqué en appelant les Chrétiens à quitter le Liban, leur suggérant de trouver refuge en Syrie.

OTV est une chaine de télévision financée grâce à un soutien populaire qui s’est manifesté par l’acquisition d’actions. Ce modèle est unique au Liban où les chaines de TV sont soit détenues par de riches milliardaires, soit financées par des partis politiques.
Bien qu’apolitique et laïque, OTV est proche du Courant Patriotique Libre (CPL). Il n’est donc pas exclu que cette affaire soit le fruit d’un règlement de compte politique.

NewTV n’en est pas à son premier coup d’essai à l’encontre du CPL. En juin dernier, après la polémique sur les révélations de menaces du député Michel Murr (coalition du 14 Mars) à l’encontre d’un prêtre syriaque-orthodoxe, une présentatrice de la NewTV Ghada Eid avait accusé le député du CPL Ibrahim Kanaan de fraude électorale. Cette émission s’est alors vite révélée comme ayant répondu à une demande politique, faux-témoins à l’appui. La plainte déposée à l’encontre des responsables de l’émission avait donné raison au député Kanaan et mis en prison les 2 faux-témoins, alors qu’une intervention politique du ministère de la justice avait permis de sauver la présentatrice Ghada Eid de la condamnation judiciaire…

LOL est une émission de divertissement de 2 heures, diffusée le dimanche soir sur la chaine OTV et où des stars et des humoristes racontent des blagues autour du présentateur Hicham Haddad. Il s’agit des « grosses têtes », version libanaise. L’émission à succès de la OTV est actuellement la plus regardée sur le panel de TV libanaises le dimanche soir.

Aujourd’hui, après la campagne menée conjointement par des Islamistes et la NewTV, se pose la question de la liberté d’expression dans ce pays. La politique finira-t-telle par l’emporter sur l’humour?
On en saura plus ce lundi suite à la décision qui émanera du conseil national médiatique. La liberté d’expression au Liban sera-t-elle remise en question?

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sexe à la télé: une journaliste saoudienne condamnée à 60 coups de fouet

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2009

Le Monde

LBCLogoUne journaliste saoudienne a été condamnée samedi à 60 coups de fouet pour ses liens avec la chaîne satellitaire basée au Liban LBC ayant diffusé une émission dans laquelle un Saoudien se vantait de sa vie sexuelle.

Rozana al-Yami a indiqué que le juge du tribunal de Jeddah (ouest) avait abandonné les chefs d’accusation sur son implication directe dans ce programme, qui a suscité la colère des milieux conservateurs du royaume et entraîné la condamnation à la prison du Saoudien.

Le juge l’a toutefois condamnée à 60 coups de fouet, pour avoir travaillé à mi-temps pour le compte de cette chaine

« C’est une punition pour tous les journalistes », a dit Mme Yami à l’AFP par téléphone, précisant qu’elle n’envisage pas de faire appel, redoutant une peine plus sévère.

« Ils affirment que la chaîne est illégale, mais le ministre saoudien de l’Information était passé récemment sur cette Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Baroud: l’exécution du mandat d’arrêt émis à l’encontre de Ghada Eid est inévitable

Posted by jeunempl sur août 7, 2009

MPLBelgique.org

ibrahim-kanaanLors d’une intervention à la LBC, le ministre de l’Intérieur et des municipalités, Ziad Baroud, explique que les Forces de Sécurité Interne exécutent les mandats d’arrêt émis par la justice et ne discutent pas le contenu de ces mandats. Les FSI n’ont pas d’autres choix, ils doivent exécuter le mandat contre Ghada Eid, qui présente le programme « La corruption » (Al Fassad) sur les antennes de la télévision Al Jadeed.

Et en ce qui concerne l’intervention du ministre du Tourisme, Elie Marouni et son entrée dans les locaux de la télévision pour faire fuir Eid, le ministre Baroud rappelle que le ministre Marouni a renié ce fait.
Selon Baroud, Eid est probablement restée jusqu’à l’aube dans les locaux, mais si le ministre l’a fait sortir dans sa voiture, l’immunité des députés devrait être remise en cause.

Pour rappel, Ghada Eid est cette « journaliste » qui avait monté une histoire contre le député CPL Ibrahim Kanaan, lors d’une émission qu’elle dirige sur la chaîne Al Jadeed (Al Fassaad). Le député, dont l’un des slogans du parti est la lutte sévère contre la corruption, n’avait pu s’exprimer librement au cours du programme tenu quelques jours après les élections législatives du 7 juin dernier. Ironiquement, cette émission qui est censé aborder le thème de la corruption chaque semaine, a vu ses intervenants aboutir en prison pour faux, usage de faux et autres chefs d’inculpation. Les aveux de l’un des intervenants le lendemain de la tenue de l’émission avaient tout de suite mis la puce à l’oreille sur l’origine de la mise en scène. Ghada Eid est une sympathisante du parti Kataeb qui avait dû reconnaître la victoire du député Ibrahim Kanaan au Metn, face à l’alliance Gemayel-Murr.

Le Mouvement Pour le Liban avait à l’époque dénoncé la dérive de la journaliste.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Environnement, gestion des ressources naturelles et aménagement du territoire

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 3 – Environnement, gestion des ressources naturelles et aménagement du territoire

Diagnostic

A. Le patrimoine naturel, les forêts et les sols

1. Un patrimoine naturel détruit par un mitage urbain incontrôlé, par des carrières, par des incendies, par des décharges sauvages et par des travaux d’infrastructure. Seulement 10% du territoire bénéficie de plans d’urbanisme qui réglementent la construction.
2. Perte de forêts due à l’expansion urbaine, aux feux de forêts d’origine inconnue ou criminelle, à un excès de pâturage et à l’abattage incontrôlé d’arbres pour le chauffage domestique des populations les plus défavorisées et pour la fabrication de charbon. Les conséquences en sont une désertification qui menace 60% du territoire libanais ainsi que l’érosion des sols qui ne retiennent plus les eaux de pluie. La conséquence de cette érosion est la perte de terres agricoles et l’écoulement accéléré des eaux de pluie vers la mer.
3. Les sols sont dégradés par les eaux d’irrigation qui, le long de la côte, sont souvent polluées, et même salinisées, ainsi que par les intrants agricoles chimiques, d’où une baisse de leur productivité.

B. Les eaux de surface et les eaux souterraines

1. Pertes élevées dans le réseau de distribution.
2. Contamination de l’eau potable à l’intérieur du réseau de distribution.
3. Consommation excessive et non régulée d’où un pompage excessif des nappes phréatiques côtières qui provoque la pénétration de l’eau de mer dans ces nappes et leur salinisation.
4. Pas de stations d’épuration des eaux usées dans la plupart des localités du pays et, quand elles existent, elles ne fonctionnent pas ou ne sont pas efficaces. Les eaux usées sont rejetées dans les vallées, dans les nappes phréatiques, dans la mer.
5. Pollution des eaux de surface et des eaux souterraines par les eaux usées, les lixiviats des décharges de déchets solides, les hydrocarbures qui s’échappent des réservoirs souterrains, les huiles de vidange, les engrais chimiques, etc. Impact sur la santé, sur les coûts de traitement, sur la valeur récréative de l’eau et sur le tourisme, sur l’exportabilité des produits agricoles et sur les rendements agricoles.

C. L’air

1. Pollution de l’air en milieu urbain et dans la périphérie des zones industrielles au-delà des standards locaux et internationaux et affectant directement la santé publique (166 microgr/m3 de particules suspendues à Beyrouth alors que les standards de l’OMS indiquent un maximum recommandé de 90 et les standards libanais 120) : le trafic automobile est intense et congestionné en l’absence de transports publics, de nombreux véhicules polluants circulent en infraction avec les règlements, de nombreuses installations industrielles échappent à des contrôles sérieux, les groupes électrogènes ne sont pas contrôlés, etc.

2. Pertes de PIB dus à la pollution de l’air générée par les transports (0,4% de PIB estimés perdus à cause des particules suspendues et 0,2% de PIB perdus à cause du plomb qui provoquent maladies respiratoires et décès prématurés).

D. Le littoral et la zone côtière

1. Forte pression urbaine.
2. Privatisation progressive et tacite.
3. Changement de la structure de la ligne de côte : polders et marinas privées qui génère une érosion accélérée, d’où une perte de terres agricoles.

E. La flore

1. 206 espèces classées comme menacées sur un total de 2.600, soit 8% d’entre elles.
2. L’expansion urbaine menace couramment 120 des 206 espèces, soit 60% d’entre elles.
3. La cueillette sauvage menace 20 variétés parmi lesquelles des variétés qui possèdent une importance économique comme le thym, la sauge et des plantes ornementales qui sont cueillies en toute liberté.
4. 15 espèces endémiques sur 92 sont menacées, soit 16% d’entre elles.

F. La faune

1. 17 variétés de mammifères sur les 52 variétés répertoriées sont devenues rares, 4 sont proches de l’extinction, 4 sont grandement diminuées et 13 sont vulnérables.
2. Les mammifères marins ont presque complètement disparu de la côte et des eaux libanaises, notamment les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :