Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘émigrés’

Les transferts d’émigrés au Liban continuent de résister aux instabilités

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2012

Le Commerce du Levant

Selon les dernières statistiques de la Banque mondiale (BM), « les transferts d’émigrés au Liban se maintiendraient à un niveau quasi stable en 2012 ».

Le phénomène témoigne ainsi de la confiance de la diaspora libanaise dans le secteur bancaire.

Plus en détail, les transferts d’émigrés au Liban ont enregisté un léger déclin de l’ordre de 0,4% pour atteindre les 7.578 millions de dollars en 2012, selon les derniers chiffres de la BM, contre 7.612 millions de dollars en 2011. L’année dernière, le niveau des transferts d’émigrés était quasiment identique, enregistrant un léger déclin de 0,1% en comparaison avec les 7.619 millions de dollars enregistrés en 2010.

Il est important de préciser que de telles statistiques sont provisoires et soumises à la probabilité d’importantes marges d’erreur et/ou d’omissions selon le rapport de la BM.

Durant les trois dernières années, le Liban a réussi à maintenir sa position régionale en tant que deuxième bénéficiaire de transferts d’émigrés parmi les pays Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le Conseil des Ministres approuve la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by dodzi sur août 8, 2012

MPLBelgique.org

C’était une séance fructueuse qui a eu lieu hier au siège du Conseil des Ministres. Parmi les points les plus importants: la discussion et l’approbation de la proposition de la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle. Le débat tournait notamment autour de la taille des circonscriptions, plutôt que sur le système à implémenter – la proportionnelle ou la majoritaire à taille réduite. Au final, un compromis a permis à une nouvelle proposition de loi de naître: 13 circonscriptions de taille moyenne. Bien qu’approuvée par le Conseil des Ministres, la proposition de loi doit encore passer par l’Assemblée Nationale. Dans l’opposition, on cite déjà un projet mort-né.

Les circonscriptions sont réparties comme suit:

Liban Nord:
– Akkar-Minieh-Donniyeh: 10 sièges
– Tripoli: 8 sièges
– Zghorta-Bcharreh-Koura-Batroun: 10 sièges

Mont Liban:
– Kesrouan-Jbeil: 8 sièges
– Baabda-Matn: 14 sièges
– Aley-Chouf: 13 sièges

Beyrouth:
– Achrafieh-Rmeil-Saïfi-Bachoura: 9 sièges
– Ras-Beyrouth-Mreisseh-Minet el Hosn-Zouqak el Blat- Mazraa-Msaitbeh: 10 sièges

Liban-Sud:
– Jezzine-Saïda-Zahrani-Tyr: 12 sièges
– Nabatiyeh-Marjeyoun-Hasbaya-Bint Jbeil: 11 sièges

Bekaa:
– Baalbak-Hermel: 10 sièges
– Zahle: 7 sièges
– Bekaa-Ouest-Rachaya: 6 sièges

Expatriés: 6 sièges

Un pas vers l’avant, malgré certaines irrégularités

D’après nos analyses, la loi électorale proposée met certains arrangements en question: pourquoi une telle différence de taille entre les districts de Baabda-Matn (14 sièges) et de Bekaa-Ouest (6 sièges)? En effet, il était possible de réarranger les districts existant tout en évitant une telle divergence de taille entre le plus grand et le plus petit district. Pour comprendre, il s’agit de deux districts ayant de nombreuses minorités. Mais en allouant à un district 14 sièges et à un autre que 6, le système risque de soutenir les petits groupes (partis politiques ou communautés) dans l’un, et de les discriminer dans l’autre. En effet, afin d’obtenir un siège à Baabda-Matn, il ne faudra obtenir qu’un minimum de 7,14% des voix, alors qu’il faudra obtenir un minimum de 16,66% des voix à Bekaa-Ouest.

Or les communautés druzes et chiites ne représente que 14% de la population de Bekaa-Ouest chacune. Insuffisant pour faire élire un représentant par eux-même. Une répartition proportionnelle des communautés dans un district permet donc de faire élire plus de députés que dans un autre.

L’ouverture du débat et l’action qui s’en est suivie en faveur de la proportionnelle constitue néanmoins un pas dans la bonne direction. Le système offre une meilleure représentativité des minorités dans les grands districts, permet l’accès au Parlement pour les petits et moyens partis, et permet au long terme de sortir du système confessionnel.

Vous pouvez lire notre analyse détaillée permettant de mieux comprendre le système.

De plus, la loi électorale fait une avancée supplémentaire vers plus de démocratie, en allouant un quota de 10% pour les femmes. On est bien loin des 30% suggérés par certains progressistes, mais il s’agit d’une première au Liban. Les expatriés pourront également bénéficier du droit de vote dans les ambassades et les consulats. 6 sièges, 3 chrétiens et 3 musulmans ont été ajouté pour ceux-ci, portant à 134 le nombre total de députés au Parlement. Plus encore, les militaires auront pour la première fois le droit de vote en 2013.

D’autres réformes aux aspects plus techniques ont également été apportés. Citons entre autre plus de facilités pour les handicapés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : le gouvernement approuve le projet de loi sur le mécanisme de vote des expatriés

Posted by jeunempl sur avril 25, 2012

(L’Orient le Jour)

Le gouvernement libanais a approuvé mercredi le projet de loi sur le mécanisme de vote des expatriés lors des prochaines élections législatives de 2013. Le texte a été présenté par le ministre des Affaires étrangères, a rapporté la radio Voix du Liban (VDL).

Adnane Mansour avait affirmé dans un entretien au quotidien as-Safir, en début de semaine, que son ministère avait bouclé ce projet de loi il y a huit mois et attendait toujours l’approbation du Cabinet.

Certains médias avaient annoncé que le président de la République Michel Sleimane avait eu une vive discussion avec M. Mansour à cause de cette affaire lors de leur visite officielle en Australie. Information que le ministre a démenti à son arrivée à Beyrouth.

Le vote des émigrés étudié en conseil des ministres

Al Akhbar

Le Conseil des ministres examine dans sa réunion mercredi le dossier du vote des émigrés, présenté depuis le 24 mars par le ministre des Affaires étrangères, Adnane Mansour, à la présidence du Conseil. Le résumé du dossier estime à seulement 3712 le nombre d’émigrés inscrits jusqu’à présent, sur un total de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La proportionnelle demeure une possibilité, selon Charbel

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Le ministre des Affaires étrangères affirme qu’il n’existe pas d’entraves à la participation des émigrés aux législatives de 2013.

Le débat sur la loi électorale continue d’occuper le devant de la scène politique. À l’avant-veille du Conseil des ministres prévu demain, mercredi, et qui doit se prononcer à ce sujet, le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a estimé hier que l’adoption de la proportionnelle demeure possible à l’heure actuelle. Pour sa part, le chef de la diplomatie, Adnane Mansour, a affirmé qu’il n’existe pas d’entraves à la participation de la diaspora libanaise au scrutin législatif de l’année prochaine.

« L’adoption du principe de la proportionnelle dans les élections demeure possible si les intentions sont bonnes », a déclaré M. Charbel. Il a précisé à cet égard que le président de la République, Michel Sleiman, s’efforce aux côtés du chef du PSP, Walid Joumblatt, très hostile à la proportionnelle, de « lever les obstacles » qui empêchent l’adoption de ce mode de scrutin.

Réaliste, M. Charbel a reconnu néanmoins l’existence « d’autres obstacles à la proportionnelle » que ceux qui touchent M. Joumblatt et a appelé tous ceux qui soutiennent ce mode à « coopérer ».

En tout état de cause, le ministre a souligné la nécessité d’un accord autour de la loi électorale au maximum six mois avant les élections afin que le ministère de l’Intérieur dispose du temps nécessaire pour préparer le scrutin.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Adnane Mansour, a démenti hier les informations de presse diffusées ces derniers jours et selon lesquelles le chef de l’État aurait blâmé les services de son ministère pour leurs négligences au sujet des mesures à prendre afin de permettre la participation des émigrés libanais au vote.

« Il n’existe pas d’entraves à la participation des émigrés aux prochaines élections », a assuré M. Mansour. Selon lui, le ministère s’active depuis deux ans à la préparation de cette échéance et le « dossier a été complété ».

Cependant, le chef de la diplomatie a indiqué que seuls 6 000 Libanais émigrés ont jusqu’ici rempli les conditions définies par le ministère à cet effet. Il a expliqué que cela est dû d’abord à l’absence de toute décision du Conseil des ministres dans ce domaine, et ensuite aux vacances dans les postes diplomatiques, atteignant 40 % de l’ensemble. « Ces vacances sont un coup terrible pour l’action diplomatique », a-t-il dit.

Pour en revenir au débat sur la proportionnelle, il apparaît désormais clairement que le courant du Futur s’y opposera de façon ferme tant que le problème des armes aux mains du Hezbollah ne sera pas réglé. Dans les milieux haririens, on estime en effet inacceptable que les effets attendus de ce mode de scrutin puissent se faire ressentir chez les uns et pas chez les autres du fait de l’influence exercée par les armes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les émigrés ne pourront pas participer aux législatives en 2013, selon Abi Nasr

Posted by jeunempl sur mars 1, 2012

(L’Orient le Jour)

Avant la réunion parlementaire de lundi, les commissions parlementaires ont tenu une réunion conjointe pour examiner et approuver des textes de loi devant figurer à l’ordre du jour de cette séance. Ils sont pour la plupart d’ordre administratif ou en rapport avec des accords conclus avec des organismes internationaux.

Le rapporteur des commissions, M. Robert Ghanem, les a exposés, avant que le député Nehmetallah Abi Nasr ne prenne la parole pour dénoncer « la galère gouvernemento-parlementaire » du texte de loi autorisant les émigrés inscrits auprès des ambassades du Liban dans les pays d’accueil à participer aux législatives. « Nous en sommes encore à en discuter, à former des sous-commissions pour l’étudier, à poser des conditions et des conditions contraires », a souligné M. Abi Nasr, en s’interrogeant sur le point de savoir « comment près de 250 mille personnes avaient pu être naturalisées (en 2004) d’un coup de crayon, à la faveur d’un décret qui n’a même pas été examiné en Conseil des ministres et contrairement à toutes les lois sur la naturalisation, alors que la loi sur le vote des émigrés est toujours bloquée ».

Il a invité les députés à examiner ce texte sans atermoiements tout en se disant persuadé que les émigrés ne pourront pas prendre part aux législatives de 2013. « La loi que nous avions approuvée en 2008 ne sera pas appliquée parce qu’il n’y a pas une volonté sérieuse de permettre aux Libanais de la diaspora de participer à la vie politique locale », a déploré M. Abi Nasr.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Les actions du ministre des Affaires Etrangères M. Adnan Mansour

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2011

MPLBelgique.org

Le ministre des Affaires Etrangères, M. Adnan Mansour, est peut-être le plus belge des ministres du gouvernement libanais actuel. Ambassadeur du Liban en Belgique de 2007 à 2010, M. Mansour aura eu le mérite de redynamiser la communauté libanaise de Belgique, de par son ouverture et sa diplomatie. C’est donc tout logiquement que nous ouvrons notre dossier consacré au suivi des réalisations des ministres du gouvernement Mikati par les défis auxquels fait face notre ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés.

Le vote des émigrés, le respect des frontières maritimes vis-à-vis de l’exploitation pétrolière en mer Méditerranée, la lutte contre les bombes à sous-munitions et enfin les soulèvements régionaux (Libye et Syrie) ainsi que la reconnaissance d’un état palestinien à la lumière de la présidence libanaise du conseil de sécurité de l’ONU sont autant de sujets cruciaux pour l’avenir du pays.

Frontière maritime

23 septembre 2011 (ANI) : Les frontières maritimes au coeur de la rencontre de Mansour avec son homologue chypriote
5 septembre 2011 (ANI) : Mansour informe les Nations-Unies du refus du Liban des coordonnées géographiques relatives à la zone privée
22 août 2011 (ANI) : Mansour adresse une lettre à Ban Ki Moon : les coordonnées israéliennes maritimes violent les droits du Liban
15 août 2011 (RPLFrance.org): Mansour: nous n’avons pas accepté de discuter la question de l’équilibre des ressources hydrauliques avec l’ennemi
28 juillet 2011 (ANI) : Mansour : favorable à une loi délimitant la zone économique libanaise
20 juin 2011 (ANI) : Mansour: l’accord entre Chypre et Israël porte atteinte aux droits du Liban
18 juillet 2011 (ANI) : Williams de chez Mansour: je poserai à New York le sujet du tracé des frontières maritimes
14 juillet 2011 (L’Orient le Jour) : La question du tracé des frontières maritimes aujourd’hui en Conseil des ministres
11 juillet 2011 (ANI) : Le ministre Mansour: pour une étude sur la violation des frontières maritimes par Israël

Vote des émigrés

19 août 2011 (ANI) : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abi Nasr chez Mansour: 3712 émigrés seulement désirent voter

Posted by jeunempl sur août 19, 2011

ANI

Le ministre des Affaires Etrangères Adnan Mansour a reçu vendredi le député Naamatallah Abi Nasr.

M. Abi Nasr a déclaré, au terme de la réunion, que le ministre l’a mis au courant des rapports des ambassades et des commissions libanaises dans le monde, que, selon les statistiques, 3712 émigrés seulement désirent voter en 2013.

« Nous sommes dans un état lamentable. A mon avis, pas d’élection en 2013 comme je l’avais annoncée auparavant au parlement », a-t-il conclu.

M. Mansour a également reçu le doyen du corps consulaire Joseph Habis accompagné du consul Ali Saadé pour une visite protocolaire. Ils ont abordé les affaires consulaires ainsi que la coordination entre le ministère et les consuls.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Georges Corm: « Le Liban n’est pas Monaco ou Dubaï. Il a quatre millions d’habitants à nourrir »

Posted by dodzi sur février 24, 2010

Iloubnan.info

Par Anne Ilcinkas

Le Liban doit-il adhérer ou pas à l’OMC? Pour Georges Corm, ce n’est pas la question. L’ ancien ministre des Finances libanais dénonce l’économie de rente qui règne dans le pays et appelle à un changement de société. Empêcher la fuite des cerveaux, c’est l’une des grandes mesures à prendre pour rendre le Liban compétitif selon lui. Eclairage.

iloubnan.info : Le Liban a-t-il intérêt à adhérer à l’OMC?

Georges Corm : Aujourd’hui, tout le monde adhère à l’OMC. Les pays qui ne le font pas sont pointés du doigt et n’ont pas très bonne presse dans la communauté internationale. Alors oui, il vaut mieux adhérer. Mais le Liban n’est pas préparé pour tirer profit de cette adhésion. C’est une évidence.

Aujourd’hui, adhérer à l’OMC, pour le pays, cela n’avance ni ne retarde quoique ce soit. Le problème n’est pas d’adhérer ou non. Le problème c’est de changer de politique économique. Il faut dynamiser l’économie du pays et ce n’est pas l’adhésion à l’OMC qui a un effet dynamisant, mais des capacités et une volonté internes.

D’ailleurs, aucun des pays qui a réussi dans l’économie mondiale n’a appliqué les recettes néolibérales. C’est d’une naïveté intellectuelle sans limites de le penser. La crise l’a démontré.

De plus, nos tarifs douaniers ont considérablement baissé, une baisse qui s’accentuera encore plus sous l’effet des accords de libre échange déjà signés par le Liban, notamment l’adhésion à la zone de libre échange arabe (GAFTA), ou au partenariat Euromed, sans compter les nombreux accords bilatéraux signés. Le Liban a déjà tout cédé. Il a signé des accords souvent désavantageux pour l’économie du pays avec l’Arabie saoudite, la Jordanie, l’Egypte, Bahrain et d’autres. Le pays a choisi d’abandonner toute ambition dans le domaine de ses propres capacités compétitives dans l’économie mondiale. Tout l’afflux de capitaux reçus depuis 20 ans n’a pas été investi dans l’économie productive, mais dans le secteur foncier de luxe et les deux secteurs bancaire et touristique. Cela a produit une prospérité extrême dans une économie aux dimensions de 50 km2, centrée sur les quartiers chics de Beyrouth et quelques centres d’estivage courus dans le Mont Liban. Mais le Liban a un territoire de 10 452km2. Ce n’est pas Monaco ou Dubai. Il a quatre millions d’habitants à nourrir. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Patriarche Sfeir a reçu le ministre Bassil et les députés Arraji et Frangié

Posted by dodzi sur mars 24, 2009

Tayyar.org

Bkerke - Patriarcat maroniteLe député Abi Nasr: Il est normal d’octroyer le droit de vote aux jeunes de 18 ans.

Le patriarche maronite Mar Nasrallah Boutros Sfeir a reçu aujourd’hui le ministre des Télécommunications Gebran Bassil, venu à la tête d’une délégation de la famille Bassil, pour le remercier de ses condoléances suite au décès du père de ce dernier, Georges Bassil.
Par ailleurs, le patriarche a reçu le député Neemtallah Abi Nasr qui a déclaré à l’issue de sa rencontre avec Sfeir avoir évoqué les retombées de la réduction de l’âge de vote à 18 ans, sujet qui a été ajourné pendant très longtemps. Selon lui, il est finalement normal d’octroyer aux jeunes de 18 ans le droit au scrutin.
M. Abi Nasr a ajouté que le Patriarche craint que la proportion d’électeurs chrétiens diminue suite à l’application de cette loi, retombant à 39 au lieu de 40% sur les listes. Ceci ne sera résolu que lorsque nous ajouterons les noms des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pauvreté et marginalité, le destin des réfugiés palestiniens au Liban

Posted by dodzi sur mars 8, 2009

Efe – Elmundo.es/Info-Palestine

Une vie marquée par la pauvreté, le chômage, la marginalité, et l’absence de droits, ceci est le destin de la quasi-moitié des 400 000 Palestiniens qui survivent dans une douzaine de camps de réfugiés au Liban.

(JPG)

Etablis après la création de l’Etat d’Israël en 1948, lorsque des milliers de Palestiniens se virent obligés de fuir leurs foyers, les camps sont formés de baraques et de maisons de ciment de mauvaise qualité. Les eaux usagées coulent dans les rues et les câbles électriques sont suspendus n’importe où, connectés à quelque raccordement qui permet d’éclairer les maisons.

Selon le centre d’analyse international, Crisis Group (ICG), la situation dans les camps, qui fait l’objet des accusations des gouvernements successifs libanais, est « catastrophique » et constitue une « bombe à retardement ».

Il est courant de voir des enfants courir pieds nus dans la rue, les pieds pleins de boue, tandis que des jeunes et des adultes demeurent sans rien faire.

En fait, un des principaux problèmes est le chômage, selon les calculs de Suheil Natur, directeur du centre de développement humain, le nombre de personnes sans emploi dans les camps est de 70%, bien que l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) baisse le chiffre à 40%. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :