Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘éditeur’

Beyrouth, 9e capitale mondiale du livre

Posted by jeunempl sur avril 23, 2009

Par Baptiste Touverey – NouvelObs

Drapeau du Liban

Depuis ce matin, Beyrouth est la nouvelle «capitale mondiale du livre». Elle le restera un an. Elle succède à Amsterdam et sera remplacée par Ljubljana en 2010. Cette opération a été lancée en 2000  par l’Unesco et les organisations internationales de bibliothécaires, de libraires et d’éditeurs.

Le choix de Beyrouth n’est pas anodin. La capitale du Liban est aussi la capitale de l’édition panarabe et beaucoup d’écrivains du Moyen-Orient, persécutés dans leur pays d’origine, y ont trouvé refuge.

Le ministère de la Culture libanais a annoncé 150 projets dont 10 initiatives phares. L’une d’elles, qui se déroulera en septembre, consistera à faire établir par quatre écrivains de langue arabe (Elias Khoury, Hoda Barakat, Abdo Wazen et Maher Jarrar), une sélection des 39 meilleurs écrivains de langue arabe de moins de 40 ans. L’opération s’intitulera tout simplement «Beyrouth 39».

On l’aura compris, la langue arabe devrait être à l’honneur. Mais le français aussi. L’ambassade de France organisera ainsi l’opération «Lettres à Beyrouth»: les participants seront invités à écrire une Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rawi Hage: l’odeur du succès

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2008

Parfum de poussière, de Rawi Hage, est paru dans sa version française chez Alto, maison d’édition de Québec.

(La Presse – Valérie Gaudreau)

Un écrivain montréalais d’origine libanaise gagne en Irlande l’un des prix littéraires les plus prestigieux au monde. Un honneur qui a un impact jusque… dans la rue Lavigueur!

C’est en effet sur cette rue du quartier Saint-Jean-Baptiste, dans les petits bureaux de la jeune maison d’édition Alto, qu’à été publié en français l’automne dernier De Niro’s Game de Rawi Hage, devenu Parfum de poussière sous la traduction de la Québécoise Sophie Voillot.

La semaine dernière, ce premier roman publié d’abord en anglais chez Anansi Press de Toronto a valu à son auteur l’International IMPAC Dublin Literary Award. Fait non négligeable, l’écrivain de 43 ans, installé à Montréal depuis 1992, touchait du coup la rondelette somme de 160 000 $.

«Je ne le réalise pas encore. Ça me prendra encore quelques jours pour digérer tout ça», a lancé Rawi Hage, joint mercredi à son retour de Dublin et encore sous l’effet du décalage horaire.

Il faut dire qu’un tel prix signifie une reconnaissance internationale pour l’écrivain qui a coiffé au final 137 livres, dont ceux d’auteurs aussi établis que Yasmina Khadra et Andrei Makine. Il est aussi devenu le deuxième Canadien a remporter le IMPAC Dublin après Alastair Macleod en 2001.

Cette reconnaissance s’ajoute aussi au Prix des libraires du Québec, remporté plus tôt cette année pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :