Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘économique’

L’instabilité politique coûterait au Liban 5 % de son PIB

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Le pays a été marqué par tout type d’événements ces six dernières années : guerre, manifestations, affrontements armés, assassinats politiques, démission gouvernementale… Malgré l’apparente résilience des principaux secteurs économiques, le coût d’un point de vue macroéconomique est conséquent et pourrait se chiffrer à 5 % du PIB par habitant.

Dans une enquête menée pour le Lebanese Center for Policy Studies (LCPS), Nisrine Salti, présidente du département d’économie à l’Université américaine de Beyrouth (AUB), a estimé le coût économique de l’instabilité politique au Liban à 5 % de son PIB. L’enquête porte sur la période de 2005 à 2010 et révèle que l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri et la guerre de juillet 2006 ont été les deux événements ayant le plus affecté l’économie du pays.

Dans son étude, Nisrine Salti a analysé de quelles manières les principaux indicateurs économiques ont été affectés ou pas par les événements politiques. L’objectif étant d’identifier quels sont les secteurs économiques les plus vulnérables face aux chocs. Ces six dernières années, le pays a en effet été marqué par tout type d’événements : guerre, manifestations, affrontements armés, assassinats politiques, démission gouvernementale… Nisrine Salti s’est penchée sur la question de leur impact sur l’économie. La chercheuse a ainsi passé en revue les principaux indicateurs économiques (la construction, la finance, les dépôts bancaires, le risque souverain, les échanges commerciaux, les flux à l’aéroport international et l’indice de confiance du consommateur) pour analyser quelles Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Divergences au sein de la Ligue arabe sur des sanctions économiques à l’égard de la Syrie

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2011

RFI

Les ministres des Finances de la Ligue arabe, réunis ce samedi 26 novembre 2011 au Caire, ont élaboré une série de sanctions économiques contre la Syrie en raison de la répression violente excercée par le gouvernement syrien contre sa population. Mais ces sanctions qui devront encore être approuvées dimanche par les ministres des Affaires étrangères ne font pas l’unanimité.

Pour faire plier le régime syrien, la Ligue arabe pourrait décider de bloquer les transferts bancaires, de geler les avoirs syriens à l’étranger, de cesser toute coopération économique avec Damas. Mais, déjà, l’Irak juge impossible d’imposer de telles sanctions à la Syrie en raison de l’intensité des relations économiques entre les deux pays.

Le Liban, la Jordanie et l’Iran devraient également émettre des objections. En effet plus de la moitié des exportations syriennes vont vers les pays arabes dont l’Irak et le Liban. La Syrie importe des produits chinois mais aussi saoudiens et turcs.

La réticence de pays frontaliers de la Syrie, comme l’Irak ou le Liban à appliquer les sanctions, les rendraient largement Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil, Nahas et Abboud reviennent sur leur « expérience ministérielle »

Posted by jeunempl sur janvier 17, 2011

iloubnan

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Les ministres sortants Gebran Bassil, Charbel Nahas et Fadi Abboud ont tenu dimanche à Rabyeh une conférence de presse durant laquelle ils ont parlé de leur expérience ministérielle. Au départ, M. Bassil a affirmé que son bloc voulait « le changement et la réforme à tous les niveaux mais nous n’avons pas pu atteindre les résultats escomptés vu les entraves et les pièges que nous avons dû affronter ».

« Il s’est avéré que nous avons traité avec une équipe qui a soit un problème d’assimilation soit qui comprend les choses à sa propre façon », a-t-il ajouté.

Le ministre sortant a déploré « ce savoir assez médiocre qui ne leur a pas permis d’assumer ses responsabilités ». « Nous refusons que cette équipe, représentée par son président, reconduise un gouvernement au Liban », a-t-il clamé.

Il convient de noter que M. Bassil s’est également penché sur des questions à portée souveraine tandis que les ministres Nahas et Abboud ont respectivement mis l’accent sur des questions sociales, économiques et financières ainsi que des sujets ayant trait à la corruption.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nahas : L’Internet haut débit fera bientôt son entrée au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 24, 2010

(L’Orient le Jour)

Le ministre Charbel Nahas a annoncé hier le lancement d’une série de projets visant à améliorer d’ici à l’an prochain les réseaux de téléphonie fixe et mobile, et, surtout, la vitesse
de connexion Internet.

Le ministre des Télécommunications, Charbel Nahas, a annoncé hier au cours d’une conférence de presse le lancement de trois projets d’envergure, visant à améliorer et étendre l’infrastructure locale pour de meilleures prestations dans les domaines de l’Internet et de la téléphonie fixe et mobile.

Ces projets, dont le coût total s’élève à un minimum de 116 millions de dollars (le coût d’un des trois projets n’ayant pas été précisé), permettront, entre autres, d’assurer « dans les 12 à 16 prochains mois une vitesse de connexion Internet de 15 mégabits par seconde (Mb/s) », contre un maximum aujourd’hui d’environ 1 Mb/s, a promis à cette occasion M. Nahas.

Cette vitesse correspond à ce qui est plus communément appelé Internet haut débit ou Broadband – une infrastructure déjà présente dans de nombreux pays de la région et retardée jusque-là au Liban pour des raisons plus Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban, quatrième destination régionale préférée des cadres

Posted by jeunempl sur août 5, 2009

DubaiFrance.com

Beyrouth - panoramaLe Liban serait-il la destination préférée des cadres ? C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Heidrick & Struggles International.

Il devance ainsi l’Egypte, le Koweït et même l’Arabie Saoudite mais arrive derrière le Qatar, Bahreïn et les Emirats arabes unis. Ce baromètre de l’attractivité est basé sur 6 paramètres qui sont la valeur de marché de l’expérience professionnelle, la qualité de l’éducation, l’environnement social, l’environnement professionnel, l’épargne potentielle et la sécurité personnelle et familiale. Par ailleurs, la même étude révèle que près de 52 % des résidents arabes, ainsi que 44 % des nonrésidents arabes, 18 % des résidents étrangers et 17 % des expatriés étrangers non résidents ont répondu que le Liban offre le meilleur environnement professionnel de la région.
Pour attirer les IDE…

Attirer les investissement directs étrangers est devenu un objectif majeur pour tous les pays et tout particulièrement en période de crise. Le gouvernement libanais n’échappe pas à cette logique et compte créer des zones économiques spécifiques et des zones détaxées spécialisées sur des filières telles que le tourisme médical, les media, la haute technologie, l’industrie alimentaire ou le tourisme. Chacune de ces zones dédiées pourra bénéficier d’infrastructures particulières et de facilités douanières. Le plan d’action prévoit en outre de rendre publiques toutes les opportunités d’investissement du moment sur le site Internet de l’Agence libanaise pour la Promotion des Investissements (IDAL)

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :