Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘écologique’

L’argument écologique loin de faire mouche au Salon de l’auto de Beyrouth

Posted by jeunempl sur avril 11, 2010

AFP

Les voitures hybrides font cette année leur entrée au Salon de l’auto de Beyrouth. Mais en dépit d’une volonté affichée par certains ministres libanais, l’argument écologique est encore loin de faire mouche dans un pays où la grosse cylindrée est reine.

Avec 400 modèles exposés, allant des petites KIA bon marché aux luxueuses Maserati et Bentley, le salon de Beyrouth, qui a ouvert vendredi jusqu’au 18 avril, est une des plus grandes foires automobiles du Proche-Orient.

« Nous espérons inciter les Libanais à se tourner vers de petites voitures hybrides de quatre cylindres respectueuses de l’environnement, avec lesquelles ils rouleront d’ailleurs plus longtemps », a déclaré à l’AFP le ministre de l’Environnement, Mohammad Rahal.

Son ministère a récemment décidé, de concert avec les Finances, de supprimer les droits de douane et les taxes sur les voitures hybrides, une mesure qui ne sera effective que lorsque le gouvernement aura adopté le budget.

Les droits de douane sur les voitures importées peuvent atteindre 50% de leur prix d’arrivée, auquel il faut ajouter 10% de TVA et les frais d’immatriculation.

« Si nous parvenons à supprimer les droits de douane, au moins la moitié du prochain salon sera consacré aux voitures hybrides », a indiqué à l’AFP le ministre du Tourisme, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bientôt une exemption de taxes pour les voitures écologiques ?

Posted by jeunempl sur mars 27, 2010

(L’Orient le Jour)

Les ministres des Finances et de l’Environnement, Raya el-Hassan et Mohammad Rahhal, ont tenu hier une conférence de presse conjointe au cours de laquelle ils ont annoncé une série de mesures pour freiner la dégradation de l’environnement et son impact sur la situation financière. Parmi ces mesures, les ministres ont évoqué l’inclusion, dans le budget qui devrait être présenté en Conseil des ministres, d’une clause sur l’exemption de taxes sur les voitures écologiques.

Mme Hassan a commencé par rappeler que le coût de la dégradation écologique au Liban s’élève à 560 millions de dollars par an, notamment en factures hospitalières. Elle a annoncé le lancement d’une étude qui examinerait la possibilité de remplacer les taxis par des voitures moins polluantes. Interrogée sur l’intérêt d’une exemption de taxes alors que l’État compte beaucoup sur les revenus des douanes, Mme Hassan a estimé que « l’introduction de voitures écologiques se traduira par une amélioration de la qualité de l’air, donc de la santé du citoyen, d’où le fait que ce qui semble être une perte sur le court terme sera un gain à long terme, à plusieurs niveaux ».

M. Rahhal a estimé pour sa part qu’« une telle mesure, de par son importance, constituera une première au Liban ». Il a rappelé que 80 % de la pollution de l’air au Liban, selon les études, provient du secteur du trafic. Pour ce qui est des taxis, il a défendu l’idée de leur remplacement par des véhicules écologiques, assurant qu’un comité qui engloberait les représentants des chauffeurs de taxi sera formé. M. Rahhal a enfin précisé que la collaboration entre les deux ministères permettra de lancer plusieurs initiatives d’exemption, complète ou partielle, de taxes sur divers produits écologiques ou à haute efficacité énergétique.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bâtiments « verts » : campagne pour des constructions plus écologiques

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2010

(L’Orient le Jour)

Saviez-vous que 40 % de l’énergie dans le monde est consommée dans les bâtiments ? La tendance vers des « constructions vertes », ces bâtiments qui consomment bien moins d’énergie, voire qui en produisent, commence à s’imposer dans le monde. À quand le tour du Liban ?

Au Liban, la question des constructions écologiques n’a pas encore fait son chemin dans les mentalités, sauf dans des cas très rares. Et pourtant, cette tendance mondiale se confirme. Un groupe d’ingénieurs bien informés sur les nouvelles techniques a décidé de fonder une association dont l’objectif sera de sensibiliser les différents acteurs de l’immobilier – de l’ingénieur, au promoteur et même au client – au respect des critères écologiques. C’est ainsi que le Conseil du Liban pour les bâtiments verts (LGBC) a vu le jour.
Samir Traboulsi, président du LGBC, explique qu’il faut suivre la tendance mondiale des bâtiments verts, où il est possible d’économiser de l’énergie et de l’eau, et où les matières utilisées sont amies de l’environnement et bénéfiques pour la santé humaine.

Que veut dire exactement « bâtiment vert » ? « Pour qu’un bâtiment réponde à cette appellation, il doit être conforme aux normes écologiques dès sa conception, explique M. Traboulsi. Il faut qu’il y ait une coopération entre l’ingénieur et l’architecte pour décider des moindres détails : emplacement, orientation, matériel utilisé, moyens d’installation des équipements et leur utilisation future… Cette tendance doit englober toutes les étapes de la construction, jusqu’au finissage. »
L’emplacement de la construction doit déjà répondre à des critères précis. « L’accès du bâtiment doit être facilité d’une façon ou d’une autre, souligne M. Traboulsi. Il peut être proche de stations de transports publics, de routes principales, etc. Cela réduit les transports et donc la consommation d’énergie. » L’orientation est également un point crucial. « Si, à titre d’exemple, un bâtiment est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :