Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘eau potable’

Bassil lance la réhabilitation d’un barrage hydraulique au Akkar

Posted by jeunempl sur avril 25, 2013

Le Commerce du Levant

Au KesrouanLe ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a lancé la réhabilitation du barrage hydraulique de Kawachra, dans le Akkar.

Le barrage, dont il est prévu que les travaux de réhabilitation durent 30 mois, pourra retenir 400.000 mètres cubes d’eau. Son coût est estimé à 2,9 millions de dollars. « Les travaux qui seront entrepris pour la réhabilitation du barrage sont énormes. Le projet a reçu l’aval de la Cour des comptes », a déclaré M. Bassil, précisant que l’installation serait « très utile pour l’irrigation des terres agricoles de la région ».

Le barrage de Kawachra, construit en 1975, fait partie d’un plan du ministère pour la construction ou la réhabilitation de 10 barrages en 2013.

M. Bassil avait déjà lancé début avril la construction de deux barrages.

Celui de Beqaata, au nord de Beyrouth, d’un coût de 77 millions de dollars et d’une capacité de 14 millions de mètres cubes d’eau, devrait être achevé en 2017.

Le deuxième, celui de Janna dans la région de Nahr Ibrahim, d’un coût de 250 millions de dollars entièrement versés par les offices des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, et pouvant retenir jusqu’à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un grand projet pour le Sud, près de 350 000 bénéficiaires

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’État a actuellement entamé un projet majeur de drainage de l’eau de Qaraoun vers le Sud, appelé « Projet 800 » en référence à l’altitude de 800 mètres à partir de laquelle l’eau sera acheminée vers les villages concernés.

Selon des informations de l’Office national du Litani, le projet sera formé d’un canal principal de 51 kilomètres qui acheminera l’eau du Qaraoun jusqu’au village de Baraachit à Bint Jbeil. Il englobera une série de tunnels d’une longueur totale de 6,3 kilomètres, dont le plus important est celui de Yohmor, 5,2 kilomètres à lui tout seul. Des canalisations secondaires iront irriguer la plaine de Marjeyoun. Douze réservoirs pourront stocker près de 95 000 mètres cubes d’eau, complétés par sept stations de pompage.

Le coût global du projet est d’environ 217 millions de dollars. Les bailleurs de fonds sont la Caisse arabe (100 millions de dollars), la Caisse koweïtienne (65 millions de dollars) et le gouvernement libanais (52 millions de dollars, soit 24 % du financement total).

Quelque 77 villages profiteront de ce projet pour l’irrigation des terres, et 99 pour l’alimentation en eau potable, soit un total d’un peu moins de 350 000 habitants, dont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Projets hydrauliques : Tournée du ministre Bassil à Batroun

Posted by captaingeo sur septembre 10, 2012

M.M. – ANI

Au KesrouanLe ministre de l’Energie, Gebran Bassil, a effectué, dimanche, une tournée dans les localités de Rachkida, Koud et Kfarhay à Batroun où il a lancé des projets d’exécution de nouveaux réseaux de distribution de l’eau.
S’exprimant pendant sa visite, le ministre Bassil a invité à la conservation de l’eau, critiquant la nonchalance de certains responsables envers les richesses naturelles du pays.

« Le rôle du ministère est de réhabiliter les réseaux d’eau potable et de construire des barrages d’eau » a ajouté le ministre Bassil, sans manquer d’exhorter à la préservation du pétrole, « la nouvelle ressource naturelle au Liban » a-t-il dit.

« C’est de notre devoir d’exécuter des projets de développement et de réhabilitation de l’infrastructure à Batroun » a-t-il conclu.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet du barrage de Janneh est lancé

Posted by jeunempl sur janvier 7, 2012

Economy & Ecology online  – Traduit par MPLBelgique.org

Avec les défis d’approvisionnement en eau auxquels fait face le Liban, les projets destinés à augmenter le stockage des ressources en eau à travers la construction de barrages semble avancer plus vite. Le lancement du projet du barrage de Janneh (situé dans le caza de Jbeil au Mont-Liban) pourrait n’être qu’un début. Le ministre de l’Energie et des Eaux, Gebran Bassil, a annoncé un accord initial sur l’étude préliminaire avec les consultants « Khatib & Alami » et la société française Sogrea.

Le projet est divisé en deux phases, à démarrer ce mois-ci d’après le ministre, sachant que la vente publique doit paraître fin du mois.

La partie fixe du barrage a une capacité de 38 millions de mètres cube, alors que la partie mobile environ 90 millions de m3.
Le coût total du projet est estimé à 200 millions $. Selon Bassil, « le barrage est un très important projet, étant destiné à être l’un des plus grands barrages du Liban, situé sur la rivière d’Abraham (Nahr Ibrahim) et dont la moitié des Libanais pourront en bénéficier ».

La première phase du projet sera lancée en mai 2012 et sa réalisation prendra une année. La seconde phase débutera en mai 2013 et est destinée à prendre 3 ans et demi. Cependant, après 2 ans et demi, le Liban pourra profiter des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil met en garde contre une pénurie d’eau potable à Beyrouth

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2010

Le Commerce du Levant

Le Grand Beyrouth risque d’être privé d’eau potable si les projets d’eau du Litani, du Awali et de Besri ne sont pas menés en parallèle, a mis en garde le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil.

Alors que les projets d’adduction d’eau des fleuves Awali et Litani devraient être lancés prochainement, le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) n’a toujours pas finalisé les études relatives au projet de construction d’un barrage à Besri, a déploré Bassil dans un communiqué publié lundi.

« Si le ministère des Finances et le CDR ne réagissent pas rapidement pour mettre en œuvre le projet de Besri, le ministère de l’Energie et de l’Eau sera dans l’obligation de suspendre les deux autres projets. Les habitants de Beyrouth auront alors soif et les terrains du Sud ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil évoque l’éventuelle construction de deux centrales fonctionnant au gaz

Posted by jeunempl sur mai 18, 2010

(L’Orient le Jour)

Au cours d’une conférence organisée hier sur l’électricité et les barrages d’eau dans la région du Batroun, le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebrane Bassil, a déploré le gaspillage des ressources dont dispose le Liban, indiquant à cet égard que seuls 2,7 millions de m³ (note du MPL: L’Orient le Jour confond sûrement millions et milliards de m³ d’eau), sur les huit millions de précipitations annuelles, étaient exploités chaque année, « alors que la demande locale s’élève à 3 millions de m³ ».

M. Bassil a ainsi plaidé en faveur de la construction de barrages hydrauliques sur l’ensemble du territoire, indiquant que les bénéfices générés par le barrage de Chabrouh (construit début 2007) s’élevaient à 2,2 millions de dollars par an, en termes d’irrigation et d’approvisionnement en eau potable.

Il a, par ailleurs, dévoilé un plan visant à construire une nouvelle centrale électrique au nord du pays qui serait alimentée du gaz naturel provenant de Syrie, et d’une autre centrale fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) dans la région de Sélaata ou de Zahrani (au Sud), qui serait reliée à la centrale de Beddaoui.

Enfin, le ministre Bassil a déploré l’état actuel des réseaux d’adduction d’eau et d’assainissement des eaux usées, devenus très vieux, appelant à une modernisation des conduites et aqueducs en place, comme c’est le cas aujourd’hui à Batroun, où un nouveau réseau de 28 km est en phase de construction.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comeir tire la sonnette d’alarme : un milliard deux cent millions de m3 d’eau perdus dans la Méditerranée

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2009

(L’Orient le Jour)

Barrage de ChabrouhLe directeur général des ressources hydrauliques et électriques, Fadi Comeir, a indiqué hier que l’édification du barrage de Chabrouh, qui assure depuis deux ans la distribution de l’eau potable, a largement aidé les consommateurs libanais. M. Comeir a relevé que ce barrage, qui peut contenir 8,5 millions de m³, comprend une station d’épuration d’un débit qui équivaut à 60 000 m³.Dans un entretien accordé à l’agence al-Markaziya, M. Comeir a souligné que la capacité de stockage de ce barrage représente 1 % de la quantité de stockage globale proposée dans le plan décennal qui comprend un système constitué de 27 barrages et lacs. « Le retard mis pour exécuter le plan décimal n’aide certainement pas à étancher la soif des Libanais, surtout que la région témoigne actuellement d’un effet de serre notoire, en plus du fait que la demande en eau potable et en eau d’irrigation augmente d’année en année », a-t-il dit.

Le responsable a en outre affirmé que le Liban dilapide tous les ans près d’un milliard deux cent millions de m³ d’eau, une quantité qui se perd Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une source naturelle à eau limpide serpente au milieu de notre ville natale “Jezzine”

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2009

La Revue EcoJeunesse

Jezzine-Chute-EauConnue pour son eau fraîche et pure, le « Nabe3 » alimente plusieurs villages et constitue une source principale pour l’irrigation de divers champs et vergers.

En plus, cette merveilleuse source assure l’eau potable pour la plupart des citoyens et traverse le fleuve pour ressortir plus abondante, plus rafraîchissante en cascade. Cette cascade  est la plus importante chute d’eau au Liban, elle est classée la 3ème au monde, elle forme l’emblème de la ville et la fierté de ses habitants.

Mais cette eau semble menacée, elle risque d’être asséchée. Que faire alors face à ce grand problème ? Il faut que l’état réagisse afin de limiter les dégâts que l’assèchement peut provoquer.

Plusieurs solutions peuvent être prises en considération. Pourquoi ne construit-on pas des barrages pour économiser l’eau et l’utiliser en cas de besoin ? L’eau a une autre particularité : C’est un reproducteur électrique non polluant. Pourquoi ne peut-on pas l’exploiter pour diminuer l’utilisation des énergies épuisables ?

Notre région se trouve aussi devant une perte d’eau précieuse qui peut entraîner plusieurs circonstances négatives. Citons par exemple , la diminution du taux de tourisme dans la région, la réduction des produits agricoles et par suite l’augmentation des chômeurs.

Cette source est un don de Dieu et c’est de notre devoir de la sauvegarder avec tous les moyens.

Gaêlle Asmar, Maria Arayé, Rita Abdel –Nour
College des Soeurs des Sts-Coeurs – Jezzine (Sud du Liban)

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL : Le Développement rural

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 2 – Le Développement rural

Diagnostic

1. Aucun gouvernement, depuis l’Indépendance, ne s’est soucié d’établir une politique de développement rural.
L’exode des habitants des campagnes se poursuit. Elles se vident de leurs éléments les plus dynamiques. La vie économique, sociale et culturelle se dégrade, ce qui aggrave la situation des campagnes et la pauvreté qui y règne et ce dans l’indifférence des gouvernants.
2. Les infrastructures de transport (routes, chemins de fer) et les infrastructures hydrauliques (barrages, lacs collinaires, réseaux d’eau potable et d’irrigation, stations d’épuration, etc.) sont sous-développées.
3. L’accès aux infrastructures vitales relatives à la santé et à l’éducation est rendu difficile par le faible développement des infrastructures de transport.
4. Les paysages sont défigurés par le mitage urbain, le manque de plans d’urbanisme locaux, les carrières, les incendies de forêt, les coupes d’arbre incontrôlées, les déblais de construction, les ordures ménagères, etc.
5. Les eaux de surface (mer, rivières, lacs), les nappes phréatiques et les sources sont polluées.

6. Le patrimoine bâti est partout menacé. Le cœur historique des villages et les abords des constructions à caractère patrimonial sont la plupart du temps défigurés.
7. Ni l’agriculture ni l’industrie ni l’artisanat ni le tourisme rural ne sont encouragés.
8. Les activités récréatives en milieu rural ne sont pas développées, que ce soit pour les habitants des campagnes eux-mêmes, notamment les jeunes et les femmes, ou pour les touristes.
9. Le caractère centralisé de l’administration et de la fiscalité empêche les collectivités locales de lancer des initiatives de développement local.
10. Conséquence : le monde rural ne crée que très peu d’emplois. Ses habitants quittent leur village pour la ville, ce qui est souvent un premier pas sur le chemin de l’émigration.

Objectifs

1. Dynamiser l’activité économique des zones rurales afin de limiter l’exode rural et l’émigration et d’augmenter le revenu national.
2. Faciliter le mouvement des personnes et des marchandises à travers ces régions elles-mêmes et entre ces régions et le reste du pays.
3. Assurer un approvisionnement suffisant en eau potable et en eau d’irrigation afin d’améliorer le bien-être des habitants et les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :