Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘droit’

Liban – Loi électorale : Waël Kheir est le père du projet orthodoxe

Posted by jeunempl sur janvier 26, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Wael Kheir - militant des droits de l'HommeLa proposition de loi, présentée par la Rencontre orthodoxe, n’a pas été enfantée par l’ancien député Elie Ferzli, encore moins par les cadres du 8 mars ou par Rustom Ghazalé. En réalité, elle a été remise au goût du jour par un professeur d’université, militant des droits de l’homme, Waël Kheir.

Waël Kheir n’a rien d’un politicien rompu à la castagne. Il n’a aucun fief à défendre, aucune campagne à mener, aucun électeur à séduire. Cet homme trapu et jovial, à la moustache bien fournie, a un parcours reconnu par l’ensemble du tissu associatif du pays. Oui, ce professeur à l’Université américaine de Beyrouth (AUB) est un militant, mais un militant des droits de l’homme. Une façon de brandir le flambeau de son oncle Charles Malek, un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il dirige la très active Fondation des droits de l’homme et du droit humanitaire (FDHDH). Le champ d’action de la fondation se veut très large. Elle est active sur le front des détenus libanais en Syrie, sur celui de la liberté des journalistes et sur celui de l’état déplorable des prisons libanaises, autant de sujets qui défient les droits de l’homme. C’est cet homme qui a pensé et rédigé la proposition de loi promue par la Rencontre orthodoxe.

Lorsqu’on évoque le débat autour de sa proposition, il sourit. D’abord pour souligner de manière sarcastique les épithètes qui lui ont été adossées par ses détracteurs. Qualifier son projet de «loi Rustom Ghazalé», lui qui a goûté aux geôles de la tutelle syrienne, est un peu fort de café. Ensuite pour regretter qu’elle ait été détournée de son objet.

Waël Kheir rappelle qu’il a présenté ce projet, il y a plus de sept ans, lorsqu’il œuvrait au sein du Rassemblement libanais orthodoxe (RLO). Il a même été remis par l’avocat Lutfallah Khlat sur Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Saoudiennes tracées électroniquement lors de leurs voyages

Posted by jeunempl sur novembre 22, 2012

(L’Orient le Jour)

Privées du droit de conduire et de voyager sans autorisation, les Saoudiennes sont désormais soumises à une nouvelle mesure de contrôle avec un système électronique mis en place par les autorités avertissant leur famille dès qu’elles quittent le royaume.

Depuis la semaine dernière, le « gardien » de la femme saoudienne (père, époux, frère ou tuteur) reçoit sur son téléphone un message SMS l’informant que la femme placée sous sa garde légale a franchi les frontières du royaume, même si elle voyage en sa compagnie. C’est la militante Manal al-Chérif, icône de la campagne pour obtenir le droit des femmes à conduire, qui a relayé l’information sur Twitter, après avoir été alertée par un couple. L’époux, qui voyageait pourtant en compagnie de sa femme, a reçu un message par SMS des services de l’émigration, l’informant que son épouse « a quitté l’aéroport international de Riyad ».

« Les autorités ont recours à la technologie pour surveiller les femmes », déplore la romancière et éditorialiste Badriya al-Bichr, dénonçant « l’état d’esclavage dans lequel est maintenue la femme saoudienne ». Les femmes n’ont pas le droit de quitter le royaume sans une autorisation de leur « gardien », qui peut être son propre fils pour une veuve ou une divorcée, et doivent produire à l’aéroport ou aux frontières du royaume une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ghassan Moukheiber : Un idéaliste réaliste

Posted by jeunempl sur août 12, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Engagé en politique comme on s’engage dans un apostolat, grand idéaliste, tout simplement car il est réaliste selon ses dires, il est depuis 2002 le député grec-orthodoxe du Metn. Depuis 2002, il est membre du Bloc du Changement et de la Réforme. Portrait de Ghassan Moukheiber.

Il se considère comme le fruit d’une multitude de hasards. Ghassan Moukheiber l’appelle le destin ou Dieu, selon l’endroit où l’on se place. Fortement influencé par son père et son oncle, l’ancien député Albert Moukheiber, Ghassan est né dans une famille qui respire la politique dès les premières heures de la journée jusque tard dans la nuit. «Mon oncle a toujours vécu avec nous, bien avant ma naissance. J’avais deux pères, tous les deux engagés dans le service et la politique. Mon père assurait les services administratifs et mon oncle le service médical. Il a toujours soigné les gens gratuitement», confie Moukheiber. C’est surtout de son oncle qu’il a appris le respect et l’amour des gens, surtout des pauvres. «Mon oncle était ému et horripilé par la pauvreté. C’est le sentiment que j’ai aussi. L’injustice me révolte, ainsi que la pauvreté et la faiblesse. C’était pareil pour mon père et mon oncle. Ils ont travaillé gratuitement et se sont appauvris en faisant la politique. Ces valeurs-là, on les apprend à la maison. Aucun livre ne peut vous les inculquer», estime le député du Metn.

Ses amis d’enfance se souviennent encore qu’il aimait beaucoup argumenter. Il répétait depuis son plus jeune âge qu’il voulait être avocat, en clamant haut et fort qu’il ne fera pas de politique. «Je percevais la vie publique de mon père et de mon oncle comme un vol. Il y avait toujours du monde à la maison. Même pour aller faire ma toilette le matin, je devais traverser en pyjama toute une foule. Pourtant, la politique Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Contre la discrimination sur les plages libanaises, le ministère du Tourisme passe à l’action

Posted by jeunempl sur mai 28, 2012

(Anne Ilcinkas – L’Orient le Jour)

LA BONNE NOUVELLE DU LUNDI

La saison estivale n’a pas encore commencé que déjà, elle semble menacée par les tensions à caractère explosif qui traversent le Liban.

Pourtant cette année, le ministère du Tourisme a lancé une offensive pour des plages exemplaires. Des plages sûres, sans accidents, propres, où les piscines ne tiendraient plus du bouillon de culture. Et surtout, des plages sans discrimination auxquelles les employés de maison étrangers peuvent avoir accès comme tout le monde.

Tel est le plan du ministère. Et il l’a fait savoir aux propriétaires de piscines et de plages privées, via une circulaire envoyée le 25 avril dernier par Nada Sardouk, directrice générale des affaires touristiques. Tous ne l’ont pas encore reçue, certains établissements n’ayant pas encore ouvert leurs portes.

En neuf points, le ministère fixe les nouvelles règles : garantir la présence obligatoire de maitres-nageurs diplômés ; assurer l’hygiène des locaux, des cuisines et de la piscine au moyen d’examens réguliers ; mettre à disposition des clients de l’eau potable gratuite ; une infirmerie, des bouées de sauvetage et des tours de garde pour les sauveteurs ; afficher la liste des prix à l’entrée après l’avoir fait certifier par le ministère du Tourisme ; disposer d’une entrée et d’une sortie indépendantes pour les jets-ski s’il y en a ; et enfin, recevoir les clients « sans discrimination de race, de nationalité, ou de handicap ».

Le texte comprend également une mise en garde aux éventuels contrevenants : « Tout ce qui est mentionné doit être appliqué, et le ministère du Tourisme sera sévère dans l’application de la circulaire et prendra des mesures fermes ».

Ola Gerges, chargée de la presse au ministère, reconnaît néanmoins que faire respecter la non-discrimination ne sera pas chose aisée. « Chaque établissement balnéaire a ses propres règles et veut respecter les sensibilités de ses clients pour ne pas les perdre, surtout si l’établissement est de haut standing. Ce sont souvent les clients eux-mêmes qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abi Nasr: le déclenchement de la discorde au Liban se répercutera sur le pays en entier

Posted by jeunempl sur mars 3, 2012

N.A. – ANI

Le député Neemtallah Abi Nasr, membre du bloc parlementaire « Changement et Réforme », a assuré vendredi que « le déclenchement de la discorde au Liban se répercutera sur le pays en entier », appelant les concernés « à adopter une politique de neutralité positive à l’égard des différentes causes arabes, à l’exception de la guerre avec Israël ».

« Le Liban sera aux côtés des Arabes s’ils s’entendent et sera neutre s’ils se disputent », a-t-il ajouté dans une interview accordée à la chaîne de télévision OTV.

M. Abi Nasr a exprimé son soutien pour « la politique de dissociation du Liban des développements en Syrie », mettant toutefois en garde contre « ses répercussions sur la scène libanaise ».

Le député a en outre estimé que l’application de l’accord de Taëf a écarté les chrétiens de l’équation politique « et nous a mis au coeur d’un système qui n’est soumis ni à l’interpellation, ni à la demande de comptes, qui refuse la division des pouvoirs et leur rotation, qui ne respecte pas la Constitution et qui n’assure pas la participation ».

Il a indiqué que « la participation des Libanais résidant à l’étranger, aux élections de 2013, est un bénéfice au service de la démocratie », mettant en doute l’intention du ministère des Affaires étrangères « de leur permettre d’élire puisqu’il n’a pas organisé une campagne sérieuse dans cette perspective « .

« Cette position politique est insinuée par des chefs de blocs parlementaires qui ne voient aucun intérêt dans une telle opération car ils ne peuvent exercer de pressions comme c’est le cas au Liban », a-t-il dit.

Concernant l’appropriation des terrains par des étrangers au Liban, il l’a qualifié « d’affaire dangereuse pour le pays ».

« Nous vivons une période similaire à celle que les Palestiniens ont vécu dans les années 40 », a-t-il précisé, déplorant le fait que « la majorité des ventes se fasse dans les régions chrétiennes ».

M. Abi Nasr a finalement incité les concernés « à appliquer le principe de réciprocité entre le Liban et les autres pays ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Biographie du nouveau ministre du Travail Salim Jreissati

Posted by jeunempl sur février 24, 2012

ANI

Le juge Salim Jreissati a été nommé ministre du Travail successeur du ministre démissionnaire Charbel Nahhas.

La biographie du ministre Jreissati: 

Salim Jean Jreissati, né le 4 avril 1952 à Zahlé – Liban.
Marié à Nada Youssef Husseini, père de Jean Yves (Mars 1982), Julien (Novembre 1985) et Jennifer-Marie (Juin 1988).

Au niveau professionnel
1- Avocat de la Cour, inscrit au barreau de Beyrouth (depuis le 8 novembre 1974)
2 – Chargé d’enseignement à la faculté de Droit et des Sciences Politiques de l’Université Saint-Joseph depuis 1976 (différentes disciplines de droit privé).
A ce titre, attribution officielle par le ministre des relations extérieures en France d’un séjour d’études à Paris en 1984.
3- Membre de la commission parlementaire de la modernisation des lois (depuis le 1er février 2010).
4- Membre de la commission législative auprès de l’ordre des avocats à Beyrouth (depuis le 29 avril 2010)
5- Membre du conseil constitutionnel, du 25 Aout 1997 au 25 juin 2009

Etudes scolaires: Institut Moderne du Liban

Diplômes Universitaires

1- Licences libanaise et Française en droit de la faculté de Droit et des Sciences politiques de Beyrouth (Université Saint-Joseph)

2- Diplôme d’étude supérieur de Droit privé (D.E.S) de la Faculté de Droit et des sciences politiques de Beyrouth (Université saint-Joseph)

Autres activités Universitaires

1- Chargé d’enseignement au Centre d’études bancaires dépendant de l’Association des Banques au Liban et de l’Université Saint-Joseph, de 1979 à 1985 (Effets de commerce-opérations Bancaires – Droit civil).

2- Chargé d’enseignement l’Université Américaine de Beyrouth, de 1982 à 1984 (Business Law).

3- Chargé d’enseignement à l’Ecole d’Interprètes et de Traducteurs de l’Université Saint-Joseph, de 1982 à 1984 ( Droit Pénal Comparé ).

Autres activités 

1- Membre du conseil d’administration de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charbel Nahas : Transmettre la nationalité est un « droit » pour les femmes

Posted by jeunempl sur février 10, 2012

(L’Orient le Jour)

Des représentants de la campagne « Ma nationalité, mon droit et celui de ma famille » ont été reçus hier par le ministre du Travail Charbel Nahas. Ils ont rendu hommage à une récente décision du ministre qui a consisté à annuler la nécessité d’obtention de permis de travail pour les maris et les fils des Libanaises mariées à des étrangers.

La campagne milite depuis des années pour la modification de la loi sur la nationalité, de façon à permettre aux Libanaises de transmettre leur nationalité à leurs mari et enfants étrangers, un privilège jusque-là uniquement réservé aux hommes.

Le ministre Nahas a annoncé son soutien à cette campagne, « parce que c’est une question de droit », a-t-il dit. Il a cependant révélé que « ce sujet n’a pas pris sa part de débat dans les deux derniers gouvernements » auxquels il a participé, « parce que cette dicussion suffit à faire resurgir l’épouvantail de l’implantation » des réfugiés palestiniens au Liban. Il a précisé que sa dernière décision ne fait pas d’exception pour les maris et les enfants de Libanaises qui sont palestiniens ou sans papiers.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les femmes réclament une fois de plus le droit de donner la nationalité à leurs proches

Posted by jeunempl sur décembre 31, 2011

(L’Orient le Jour)

Hier, des centaines de manifestants ont participé à un sit-in à Sanayeh, en face du ministère de l’Intérieur, afin de réclamer le droit pour les Libanaises mariées à un étranger de transmettre leur nationalité à leur époux et leurs enfants.

Les militants, quelques 700 selon les organisateurs, sont venus en bus de tout le pays. Certains avec beaucoup de retard, ce qui a diminué le nombre de participants attendus. Ces derniers, encadrés par de très nombreux policiers, ont occupé pendant une heure et demie l’espace en face du ministère. Parmi eux, des femmes de toutes les confessions mais aussi des hommes et des enfants. Il y a quelques semaines, le Conseil des ministres a pris la décision d’accorder aux émigrés la possibilité d’une restitution de la nationalité libanaise. Une fois de plus, les femmes ont été exclues et la décision ne concernait que les hommes. Cela a provoqué la colère des ONG.

Le sit-in était organisé par le CRTD. A (Collectif for Research and Training on Development. Action) dans le cadre de la campagne « Ma nationalité est un droit pour moi et ma famille », et en coopération avec d’autres associations comme Amel ou le Secours populaire.

Le CRTD. À, une ONG féministe basée à Beyrouth qui lutte pour l’égalité des sexes, la citoyenneté, les droits économiques et le leadership, est membre du réseau féministe international Women Learning Partnership (WLP) qui mène la campagne sur la nationalité depuis 2002 dans un grand nombre de pays arabes. Au Liban, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mohammad el-Hout prolonge inutilement « pour l’exemple » la crise de la MEA

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

L’intransigeance du PDG de la MEA, Mohammad el-Hout, a fait échouer hier une médiation du ministre du Travail, Charbel Nahas. Les pilotes prêts à reprendre le travail en échange de la levée des sanctions.

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark », fait dire Shakespeare à son héros Hamlet. C’est un peu aussi le cas au Liban. Sous la pression des événements, les institutions se disloquent et les esprits se détraquent.
Pour faire pièce au syndicat des pilotes qui a procédé à une escalade sans précédent en paralysant 60 % des vols, le PDG de la MEA, Mohammad el-Hout, a décidé de pénaliser les grévistes en leur retenant 5 jours de paie, jusqu’au remboursement total des pertes que leur mouvement sauvage a fait subir à la compagnie.

Ces pertes n’ont pas encore été estimées, a affirmé hier le PDG de la compagnie à L’Orient-Le Jour, tout en assurant que la pénalité qu’il a décidé d’imposer aux pilotes en grève est conforme au code du travail.
Sauf qu’elle n’a pratiquement jamais été appliquée en raison de sa rigueur.

On en était là, hier soir, au terme d’une journée de négociations, sous l’égide du ministre du Travail, Charbel Nahas. Ce dernier a proposé aux deux parties en conflit un compromis : le retour au travail, en échange de la levée de toutes les sanctions décidées par M. el-Hout. Les pilotes ont accepté. Intransigeant, et soucieux d’infliger une leçon aux pilotes, prêts à retourner au travail, le PDG de la MEA a refusé.

Échec de la médiation de Aridi

Plus tôt dans la journée, une autre médiation, celle de M. Ghazi Aridi, ministre des TP, avait échoué. M. el-Hout avait annoncé en effet qu’à la demande de M. Aridi, « un ami de la compagnie », il avait accepté de différer de quelques jours les lettres de licenciement qu’il avait décidé d’adresser à certains pilotes en grève. Mais, avait-il ajouté, les retenues de salaires seront maintenues.
Parallèlement, Mohammad el-Hout a renforcé hier ses mesures punitives à l’encontre des grévistes et a publié une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Echec de la médiation entre la MEA et les pilotes grévistes

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre du Travail Charbel Nahas a annoncé vendredi lors d’une conférence de presse, l’échec de la médiation entre le syndicat des pilotes libanais et la Middle East Airlines (MEA). Il a cependant appelé les deux parties à patienter jusqu’à 9h samedi.

M. Nahas a déclaré par ailleurs qu’il est inacceptable de porter préjudice à l’économie nationale, mais il a souligné que toute tentative de frapper le droit fondamental du syndicalisme sera combattue.

Jeudi, la compagnie aérienne nationale libanaise avait menacé jeudi de licencier les pilotes en grève depuis lundi s’ils ne reprenaient pas le travail. « La compagnie va commencer à prendre des mesures pour licencier les pilotes qui ne se présentent pas à leur travail », avait déclaré à l’AFP le directeur de MEA, Mohammed El-Hout.
Les pilotes, qui protestent contre le licenciement d’un collègue malade du cancer, renvoyé dès son départ en congé maladie, devaient cesser mercredi la grève entamée lundi. Ils ont décidé de prolonger le mouvement après que la compagnie leur a enlevé cinq jours de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :