Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘dollarisation’

Le bilan consolidé des banques à 143 milliards de dollars fin janvier

Posted by dodzi sur mars 12, 2012

Le Commerce du Levant

Le bilan consolidé des banques commerciales établies au Liban s’est élevé à 142,9 milliards de dollars fin janvier 2012, en hausse de 11,3% sur un an.

Les dépôts du secteur privé ont affiché une hausse de 10% en rythme annuel à 116,7 milliards de dollars. Le taux de dollarisation des dépôts s’est élevé à 65,9% fin janvier, contre 65,3% un an plus tôt.

Les crédits octroyés au secteur privé ont progressé de 14,7% sur un an à 40,5 milliards de dollars. Les prêts octroyés au secteur public ont augmenté de 5,1% sur un an à 29,1 milliards de dollars, représentant 41,8% des créances des banques.

Le ratio du total des crédits au secteur privé sur les dépôts s’est élevé à 34,7% contre 33,3% un an plus tôt. Le ratio des crédits au secteur privé sur les dépôts en devises s’est établi à 41,5%, en dessous de la limite imposée par la Banque centrale de 70%.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le secteur bancaire continue de progresser, malgré les nombreux aléas

Posted by dodzi sur septembre 15, 2011

L’Orient le Jour

En dépit des tensions locales et régionales, les actifs des banques commerciales ont continué de progresser au cours des derniers mois, atteignant 137 milliards de dollars fin juillet, en hausse de 10,3 % sur un an. Les dépôts ont, quant à eux, augmenté de 4,6 % depuis le début de l’année, à 112,1 milliards de dollars.

Le total des actifs bancaires a atteint 136,9 milliards de dollars fin juillet, enregistrant une hausse de 6,2 % depuis le début de l’année et de 10,3 % par rapport à fin juillet 2010. Selon le bulletin hebdomadaire de la Byblos Bank qui cite ces chiffres, les dépôts du secteur privé ont totalisé 112,1 milliards de dollars fin juillet, en hausse de 4,6 % par rapport à fin 2010 et de 10 % sur un an. Ils ont ainsi augmenté de 4,9 milliards de dollars depuis janvier – une croissance inférieure de 20 % à celle enregistrée l’an dernier mais supérieure à la moyenne observée au cours des sept dernières années.

Dans les détails, les dépôts en livres ont atteint 37,3 milliards de dollars, accusant ainsi une baisse de 5,5 % par rapport à la fin de l’année 2010 et de 1,5 % en glissement annuel, tandis que les dépôts en devises se sont élevés à 74,8 milliards de dollars, affichant ainsi une hausse de 10,5 % par rapport à fin 2010 et de 16,9 % en glissement annuel. Cette tendance illustre une conversion vers le billet vert ou la monnaie unique, à l’ombre des tensions locales et régionales. Le taux de dollarisation des dépôts a d’ailleurs atteint 66,7 % fin juillet, contre 63,2 % sept mois plus tôt et 62,9 % fin juillet 2010. Rappelons que les dépôts bancaires avaient accusé une importante baisse au premier mois de l’année (-1,1 milliard de dollars), avant de repartir à la hausse au cours des mois suivants (voir graphe). Parallèlement, notons que les dépôts des banques étrangères ont totalisé 6,2 milliards de dollars fin juillet, en hausse de 37,6 % par rapport à fin 2010 et de 21,9 % en glissement annuel. Par ailleurs, le taux moyen sur les dépôts en livres a atteint 5,59 % en juillet contre 5,79 % un an plus tôt, alors que le taux moyen sur les dépôts en dollars s’est élevé à 2,86 % au septième mois de l’année en cours, contre 2,8 % un an plus tôt.
Les crédits en hausse de 16,7 % sur un an
De son côté, l’activité d’emprunt a continué de progresser au cours des sept premiers mois de l’année, les prêts accordés au secteur privé totalisant 38,3 milliards de dollars, en hausse de 16,7 % en glissement annuel et de 9,8 % par rapport à fin 2010. La valeur des prêts accordés aux non-résidents a atteint 5,6 milliards de dollars, en hausse de 20,4 % par rapport à fin 2010. D’autre part, le taux de dollarisation des crédits a légèrement reculé, sous l’impulsion des circulaires incitant à prêter en livres, atteignant 79,4 % fin juillet, contre 80,3 % fin 2010 et 81,7 % un an plus tôt. Quant au taux moyen sur les prêts en livres, il s’est élevé à 7,33 % en juillet, contre 8,09 % un an plus tôt, alors que le taux moyen sur les prêts en dollars est resté quasiment inchangé, à 7,03 % fin juillet, contre 7,05 % un an plus tôt.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dépôts en hausse de plus de 12 milliards de dollars depuis septembre 2009

Posted by jeunempl sur novembre 10, 2010

(L’Orient le Jour)

Le total des actifs des banques commerciales a atteint 126,7 milliards de dollars fin septembre, porté par l’importante croissance des dépôts bancaires, qui ont augmenté de 12,7 milliards de dollars depuis septembre 2009. En parallèle, l’activité d’emprunt a nettement progressé, les crédits accordés au secteur privé ayant augmenté de 6,1 milliards de dollars au cours de la même période.

En dépit de la détérioration du climat politique, le secteur bancaire libanais continue de réaliser de solides performances, comme en témoignent les chiffres récents sur l’évolution de l’activité du secteur au cours des neuf premiers mois de l’année. Celle-ci est mesurée par les actifs consolidés des banques opérant au Liban, qui ont augmenté de 15,3 % fin septembre, à 126,7 milliards de dollars, contre 109,8 milliards de dollars fin septembre 2009.

Les dépôts, qui représentent près de 82 % du bilan des banques, ont constitué encore une fois le principal moteur de cette croissance. Dans l’ensemble, les dépôts des clients ont augmenté de 12,7 milliards de dollars, soit une hausse de 13,9 % sur la période couverte, passant de 91,2 milliards de dollars fin septembre 2009 à 103,9 milliards fin septembre 2010. Sur les neuf premiers mois de l’année, ils ont augmenté de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

2009, une année « exceptionnelle » pour l’économie libanaise, selon la Bank Audi

Posted by jeunempl sur février 28, 2010

(L’Orient le Jour)

Selon le rapport annuel de la Bank Audi, l’économie libanaise a paradoxalement connu l’une de ses meilleures années en 2009, en dépit du contexte de crise mondiale.

En dépit du contexte de crise, 2009 a été une année « exceptionnelle » pour l’économie libanaise, affirme la Bank Audi dans son dernier rapport économique trimestriel pour l’année écoulée. Selon la banque, la croissance au Liban aurait en effet atteint près de 7 % l’an dernier, à l’heure où l’économie mondiale connaissait sa plus forte contraction depuis la grande dépression de 1929. Cette croissance a été favorisée par le maintien de l’accalmie politique sur le plan interne, mais aussi par la stabilité financière et bancaire du pays, qui lui a permis de bénéficier du statut de terre de refuge. De ce fait, les capitaux étrangers ont afflué de manière exceptionnelle vers le Liban, augmentant de 26,2 % par rapport à 2008, pour atteindre 20,7 milliards de dollars. Cette croissance atypique des flux de capitaux intrants a permis au Liban d’enregistrer un excédent record au niveau de la balance des paiements, de l’ordre de 7,9 milliards de dollars.

Amélioration des principaux indicateurs

La consommation et l’investissement ont d’ailleurs été les deux principaux moteurs de croissance, souligne le rapport de la Bank Audi, qui relève, en parallèle, l’amélioration de la plupart des indicateurs économiques en 2009 ; sur le plan immobilier, la valeur des ventes de propriétés a ainsi augmenté de 8,2 %, tandis que les livraisons de ciment ont grimpé de 16,1 %. Par ailleurs, le volume des marchandises livrées au port a augmenté de 10,1 %, tandis que le nombre de passagers à l’aéroport a bondi de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :