Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘division’

Le Patriarche Mar Nasrallah Boutros Sfeir « a présenté sa démission » auprès du Vatican

Posted by jeunempl sur janvier 16, 2011

MPLBelgique.org

Les rumeurs circulaient déjà depuis plusieurs semaines. Les visites répétées du Cardinal Sfeir au Vatican trouvent finalement leur explication suite à la déclaration du ministre du travail M. Boutros Harb après sa visite dominicale chez le patriarcat maronite.

« Il est connu que le Patriarche a souhaité présenter sa démission depuis des mois et pas d’hier et c’est au Vatican que revient la décision de refuser ou d’accepter le choix du Patriarche au moment approprié ». Et le ministre d’ajouter : « jusqu’à présent, il n’a pas reçu de réponse. Au contraire, ce qui s’est passé, c’est que le Vatican reste sur sa position d’attente et cela me conduit à dire que peu importe les circonstances, si la démission est acceptée ou non, le patriarche Nasrallah Boutros Sfeir est un grand patriarche dans l’histoire de l’Eglise maronite ».

Il restera pourtant pour beaucoup de Chrétiens le patriarche qui a divisé sa communauté, privilégiant et protégeant les criminels de guerre tels que Samir Geagea. En 1990, lorsque le Liban traverse une sombre période de son histoire, et alors que le soutien de tous les hommes libres pouvait sauver le pays, le patriarche Sfeir se rangea du côté pro-syrien pour appuyer les accords de Taëf. Ceux-ci consacraient à la fois la réduction du pouvoir chrétien à travers une diminution des prérogatives du président (maronite) de la république et la mise sous tutelle du pays par les Syriens.

L’implication dans la politique libanaise du patriarche Sfeir, incontestable grand homme de foi, laissera de lourdes traces aux Chrétiens et aux Libanais en général. Ses dernières positions, calquées sur la politique des forces libanaises confirment une trajectoire délibérément prise, visant à maintenir une division au sein de la communauté chrétienne.

Pourvu que son successeur redonne à l’Eglise maronite son rôle unificateur et porté vers la foi, ainsi que l’enseignement et la mise en application du message du Christ. Gageons enfin qu’il épargnera l’Eglise et toutes ses institutions du sale jeu politique afin qu’il regagne la confiance des Chrétiens, de tous les Chrétiens.

Posted in Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Michel Hélou, député de Jezzine : «Je crains une nouvelle répartition des pouvoirs»

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2010

Saad Elias – L’Hebdo Magazine

«Ni la majorité ni l’opposition ne souhaitent la fitna ou des actes de violence. La tension politique est réelle et quasi permanente, mais l’explosion que craint le ministre britannique des A-E fait partie des tentatives d’intimidation». Interview de Michel Hélou, député de Jezzine.

Etes-vous optimiste quant aux résultats des efforts syrosaoudiens en vue de résoudre la crise?

J’entends parler de progrès accomplis, mais je me permets de ne pas être optimiste, ou pas assez par rapport aux résultats en tenant compte des fuites relatives à ces efforts. Il semble que nous nous acheminons vers un autre but, ma crainte est que l’on soit en train de préparer une nouvelle répartition des pouvoirs sous couvert de l’appli cation détaillée de Taëf. Ainsi, le fond du problème restera le même et, avec la persistance de la tension politique, la menace sécuritaire sera maintenue.

Mais le dialogue syro-saoudien a justement pour objectif de bloquer les éventuelles conséquences sur le terrain de l’acte d’accusation émanant du tribunal international.

Est-ce que le tribunal est la bonne voie pour parvenir à la vérité? Ou alors est-ce un instrument pour torpiller la Résistance? Est-il un outil manipulé par les grandes puissances pour exécuter le complot international à partir du Liban? S’agit-il d’un tribunal israélien? Que devient le crime des faux témoins, alors qu’il existe des gens qui prétendent qu’ils sont inexistants et qu’il n’y a aucun dossier à transférer devant la Cour de justice? Ce n’est pas un dossier, c’est un crime qu’il faut soumettre à la Cour de justice.

Saad Hariri et le 14 mars craignent que ce transfert que vous réclamez n’aboutisse au retrait du dossier de l’assassinat des mains du tribunal international.

C’est pourquoi ils s’opposent au vote… Si nous abordions la question de manière scientifique: le tribunal international s’est déclaré incompétent à examiner l’affaire des faux témoins. Si nous considérons que la justice libanaise est compétente du fait que le crime a été commis sur son territoire par des Libanais et des non-Libanais, si les éléments de la confiance mutuelle étaient présents entre les composantes de la société libanaise, la justice libanaise ne peut pas invalider le tribunal international, et il n’est pas permis non plus que ce tribunal supprime le rôle de la justice libanaise. Les deux doivent être complémentaires. Qu’est-ce qui empêche la justice Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales et Ikhtiariah de 945 conseils municipaux et 2387 moukhtar en 2010

Posted by jeunempl sur avril 18, 2010

Localiban

Bien que les élections parlementaires soient passées, leur impact continuera à se faire sentir dans les mois à venir. Les Libanais se préparent actuellement pour une nouvelle échéance électorale aussi cruciale que les législatives: les élections municipales et Ikhtiariah qui auront lieu en principe au printemps 2010 (avril et mai).

Les élections municipales et Ikhtiariah ont généralement moins d’impact sur la vie politique libanaise que les législatives, mais il existe bien une corrélation entre les deux. Les municipales au sein des villages, des villes, des familles et des partis politiques restent un enjeu important car leur issue aura probablement une incidence sur les prochaines élections législatives et vis versa.

Les élections à venir vont être importantes du fait que les partis politiques risquent de se livrer une forte concurrence, en particulier dans les grandes villes, soit dans le but de consolider leur victoire aux dernières législatives de 2009, soit pour compenser leur défaite et rétablir leur présence au niveau local.

C’est donc dans ce contexte particulier que se tiendront ces élections locales, dans les villes où les résultats des législatives ont été fortement contestés. C’est le cas de Saïda, Zahleh, Jbeil, Jounieh, des municipalités du Metn Nord et de Zgharta.

Ce dossier contient un ensemble d’informations permettant de mieux cerner le fonctionnement des collectivités locales libanaises.


La municipalité

L’article 1er du décret législatif n° 118 du 30 juin 1977 déclare que « la municipalité est une administration locale exerçant, dans les limites de son territoire, les attributions qui lui sont octroyées par la loi ». « Elle est dotée d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et d’un pouvoir d’autogestion pour ces intérêts locaux ».

Création d’une municipalité

L’article 2 de la loi 118 stipule: « qu’une municipalité a été fondée dans chaque ville ou village ou groupe de villages répertoriés dans le tableau 1 de l’annexe du décret n°11 publié le 29/12/1954 et ses amendements » (ce décret est directement lié à la division administrative du Liban en Mohafazah, Caza, villes et villages).

Fédération de municipalités

La fédération de municipalités est constituée de plusieurs municipalités. Elle jouit d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et administrative. Elle est créée par décret du gouvernement fondé sur une proposition du Ministre de l’Intérieur et des Municipalités. L’adhésion de municipalités à une fédération doit être également basée sur un décret. Il existe actuellement près de 41 unions de municipalités qui comprennent environ 670 municipalités.

Conseils municipaux

Chaque municipalité dispose d’un conseil municipal dont les membres sont élus par suffrage direct. Le nombre d’élus est déterminé en fonction du nombre d’inscrits:

– 9 membres pour une municipalité de moins de 2000 inscrits (422 municipalités)
– 12 membres pour une municipalité ayant entre 2001 et 4000 inscrits (253 municipalités)
– 15 membres pour une municipalité ayant entre 4001 et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La formation du gouvernement serait suivie par un repositionnement de Hariri et de Joumblatt, loin de Geagea…

Posted by jeunempl sur octobre 27, 2009

El Nashra

Joumblat-GeageaLe Premier ministre désigné Saad Hariri serait-il vraiment indigné des dernières déclarations de son allié maronite Samir Geagea, chef du conseil exécutif des Forces Libanaises?

Selon des sources proches de Hariri, ce dernier endure une « véritable crise d’indignation » à l’encontre de Geagea… Le chef des FL ne s’est d’ailleurs pas résigné aux directives de Hariri, consistant à ne pas divulguer les résultats des concertations aux médias et à faire preuve d’apaisement en vue d’unifier les rangs majoritaires… Mais les dernières déclarations de Geagea l’ont répugné.

Il se trouve alors face à deux alternatives: soit opter pour le camp du député Walid Joumblatt, député chef du groupe parlementaire « La rencontre démocratique », soit se ranger auprès de Geagea… Option qu’il ne choisira sûrement pas.
C’est pourquoi, Hariri guetterait des circonstances politiques convenables afin de proclamer son repositionnement, même au détriment de Geagea…

L’indignation, ou « le choc », de Hariri vis-à-vis de son allié maronite, aurait été suscitée par la divergence de leurs opinions suite à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hariri : « Nous sommes capables de diviser l’armée. »

Posted by jeunempl sur août 25, 2009

Al Akhbar

armee libanaiseSaad Hariri - APLors de sa rencontre avec Talal Arslane, Hariri aurait déclaré : « Si le Hezbollah envisage d’avoir recours à ses armes, nous ne demeurerons pas inactifs, et nous sommes capables de tout renverser. Et si l’armée est demeurée impartiale la dernière fois, sachez que nous bénéficions d’un grand pouvoir au sein de l’institution militaire et que nous sommes capables de la diviser ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :