Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘diversité’

Pour l’ambassadrice de Belgique, le Liban subit les répercussions de la tragédie syrienne

Posted by jeunempl sur juillet 23, 2013

(L’Orient le Jour)

drapeau belge - Belgique« Le Liban se débat avec ses crises et subit les répercussions de la tragédie syrienne », a affirmé l’ambassadrice de Belgique au Liban Colette Taquet, lors d’une réception a l’occasion de la fête nationale belge et de l’intronisation du prince Philippe.

Saluant les efforts déployés par les autorités libanaises pour aider les réfugiés syriens, la diplomate a affirmé que la Belgique « soutient le Liban ».

« Une unité militaire belge œuvre au sein des forces de maintien de la paix au Liban-Sud pour préserver l’indépendance et la souveraineté de la République libanaise », a-t-elle relevé, soulignant que la paix requiert de multiples efforts afin de créer un climat propice visant à épargner au Liban les dangers extérieurs. « Nous espérons que viendra prochainement l’heure de la reconstruction », a-t-elle ajouté.

Mme Taquet a insisté sur le rôle fondamental de la communication qui, a-t-elle dit, est irremplaçable en temps de crise. « C’est ce qui a fait de la Belgique un pays de dialogue et d’unité », a ajouté la diplomate soulignant que c’est probablement l’une des raisons qui font que les Libanais et les Belges s’entendent entre eux dans plusieurs domaines, notamment sur les plans culturel et professionnel. 

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les attentes de la visite du Pape au Liban

Posted by jeunempl sur août 3, 2012

La Croix

Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas, attend un soutien du pape « en ces jours douloureux et décisifs de notre histoire ».

L’occasion, à un peu plus d’un mois de la visite du pape au Liban, qui se déroulera du 14 au 16 septembre, de leur demander ce qu’ils en attendent.

« Puisse le Christ ressuscité donner espérance au Moyen-Orient, afin que toutes les composantes ethniques, culturelles et religieuses de cette région collaborent pour le bien commun et le respect des droits humains », avait dit, lors de son message urbi et orbi du dimanche de Pâques, Benoît XVI.

Aujourd’hui, et alors que le pape s’apprête à venir au Liban pour remettre les conclusions du synode d’octobre 2010 sur le Moyen-Orient, les chrétiens d’Orient, si l’on en croit les témoignages recueillis par l’Œuvre d’Orient attendent d’abord un « soutien spirituel de tous les catholiques du monde ». « Nous (en) avons grand besoin en ces jours douloureux et décisifs de notre histoire », lance Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas.

Une « espérance nouvelle »

À Beyrouth, Benoît XVI devra, de fait, trouver un moyen de rassurer les fidèles. Minoritaires et fragilisés par la guerre, la violence, l’exode et la crise sociale, ils veulent Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Raï recevant une délégation du Hezbollah : Nous pouvons vivre à l’ombre de la diversité

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2012

(L’Orient le Jour)

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a reçu à Bkerké au cours des deux derniers jours de nombreuses personnalités et délégations populaires venues lui présenter leurs vœux à l’occasion du Nouvel An.

Mgr Raï a notamment accordé audience dans ce cadre, en présence du cardinal Nasrallah Sfeir, à une délégation de responsables du Hezbollah, conduite par cheikh Mohammad Omro.

Prenant la parole devant les membres de la délégation, le patriarche maronite a notamment souligné que « le Liban devrait dire à tous les citoyens de l’Orient, qui sont pour la plupart chrétiens et musulmans, que nous pouvons vivre à l’ombre de la diversité et d’une démocratie qui sépare la religion de l’État ». « Nous respectons Dieu et toutes les valeurs, a déclaré Mgr Raï. Tel est le message que nous devons porter à cet Orient dominé, en général, par la pensée unique. »

Après s’être prononcé pour l’État civil, Mgr Raï a ajouté : « L’Occident a été loin dans la laïcité, il a été loin au plan de l’État civil car il n’a pas séparé l’État de la religion, mais il a séparé l’État de Dieu. D’où le fait qu’il se débat dans des crises comme si Dieu n’existait pas. »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : A la découverte du pays d’auberges en monastères

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2010

Tour Magazine

Le tour-opérateur STI Voyages propose de partir à la rencontre du Liban mais loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. L’occasion de découvrir un pays fort en contrastes.

Culture, diversité de ses paysages, population accueillante… le Liban est un territoire fort en contrastes qui séduit chaque année un peu plus de touristes.

Le tour-opérateur STI Voyages propose une balade culturelle loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. Elle mène les voyageurs vers les sites historiques de ce pays du Levant
mais aussi à la rencontre d’un peuple qui s’est construit au fil de métissages culturels, des Phéniciens aux Romains…

A Sidon, ancienne cité de la Terre Sainte, les touristes visiteront le Château de la Mer, les souks et le Palais de Beit ed-Dine. Ils découvriront les différentes facettes de Deir el Kamar et du complexe palatial.

Mais aussi les paysages somptueux de la réserve des Cèdres de Maaser, piquée des fameux cèdres millénaires avant d’emprunter la jolie route qui surplombe le fleuve Litani.

Le voyage continuera à Baalbek , puis de l’antique village de Byblos, ancienne place forte des Phéniciens, aux plus anciens Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah annonce la naissance politique d’un Hezbollah plus ancré dans la vie libanaise…

Posted by dodzi sur décembre 1, 2009

L’Orient le Jour

Par Scarlett HADDAD

« Beaucoup d’entre nous considèrent que ce pays n’est pas seulement un message mais une véritable bénédiction. » Par ces mots prononcés après la longue lecture des 32 pages du document politique du Hezbollah, adopté par le huitième congrès général du parti, sayyed Hassan Nasrallah a résumé la nouvelle orientation politique du parti : davantage de libanisation, davantage de pragmatisme sans toutefois renoncer aux fondements idéologiques de base qui consistent en l’option de la Résistance pour recouvrer les droits et la lutte contre le projet américano-israélien dans la région et dans le monde.

Beaucoup de chemin a été parcouru depuis le document fondateur du Hezbollah rendu public en 1985, qui appelait alors à une unité musulmane autour du waliy al-fakih. Aujourd’hui, le Hezbollah reconnaît officiellement la formule libanaise et la richesse de la diversité religieuse et sociale qui caractérise notre société. Il renonce ainsi clairement et officiellement au projet d’instaurer une République islamique au Liban qui avait été évoqué en filigrane du document constitutif de 1985 et prône la démocratie consensuelle en attendant une abolition du confessionnalisme politique qui permettrait l’avènement d’une démocratie plus traditionnelle.

Voulant mettre l’accent sur l’importance de ce tournant dans la politique du Hezbollah, le département de l’information du parti avait convié des journalistes et des personnalités politiques à la conférence de presse du secrétaire général qui s’est tenue sur écran géant, face notamment aux députés membres du Bloc de la Résistance, Mohammad Raad, Ali Fayad, Hassan Fadlallah, Ali Mokdad et Walid Succarié.

En un peu plus d’une heure, sayyed Nasrallah a lu ce qui a été appelé « le document politique » du parti qui, tout en retraçant le parcours du Hezbollah depuis son apparition officielle en 1985 jusqu’à nos jours, explique les changements survenus dans sa vision politique, dus essentiellement à des changements locaux, régionaux et internationaux. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au coeur du Liban

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2009

APF – Manon Rescan

Jeux-Francophonie-LibanLes Jeux de la francophonie viennent de se terminer au Liban. Entre civilisations arabo-musulmane et chrétienne, ce pays est un intéressant mélange culturel.

À Beyrouth, les 3 000 participants aux Jeux de la francophonie auraient presque pu passer inaperçus du 27 septembre au 6 octobre. Le pays est connu pour sa grande diversité culturelle.
Universitaire spécialiste de ce pays et enseignante à l’Université de Montréal, Marie-Joëlle Zahar y est née. Elle illustre cette diversité : « Au Liban, des femmes voilées côtoient des filles en mini-jupes! ».
De son séjour à Beyrouth alors qu’il y travaillait comme comptable à l’université américaine, Claude Dubois, résidant à Woodridge, se souvient de l’organisation de la ville. « Beyrouth est divisée en différents secteurs, indique-t-il. On peut traverser des quartiers chrétiens, arméniens ou musulmans. »
« Il n’est pas rare, ajoute Marie-Joëlle Zahar, de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ouverture des sixièmes Jeux de la Francophonie à Beyrouth

Posted by dodzi sur septembre 27, 2009

AFP/France 24

Jeux-Francophonie-LibanPlacée sous le signe de « la solidarité, de la diversité et de l’excellence », la sixième édition des Jeux de la Francophonie, auxquels 44 pays participent, débutent ce dimanche au Liban. Présentation de l’événement en cinq questions.

Vingt-quatre heures après la cérémonie d’ouverture, les premières compétitions des sixièmes jeux de la Francophonie débutent lundi à Beyrouth, en même temps que le programme culturel.

– Quel concept ? Quelque 3000 athlètes et artistes issus de 44 délégations participent aux jeux, jusqu’au mardi 6 octobre. Les sportifs s’affrontent dans six disciplines (athlétisme, judo, Basket-ball féminin, football, boxe, tennis de table) alors que le volley-ball de plage est sport de démonstration. Les disciplines culturelles couvrent la peinture, la photographie, la sculpture, la chanson, le conte, la danse de création et la littérature. « L’idée première, c’est de rassembler la jeunesse de l’espace francophone, explique Mahaman-Lawam Sériba, directeur du Comité international des jeux (CIJF). Le concept lie le sport à la culture, tous les quatre ans, les années post-olympiques ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban que j’aime !

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2009

Francois Couplan – Ibrahim el Ali – Blog

Voyage d’un ethnobotaniste au Liban : François Couplan

Attention, se rendre au Liban peut s’avérer dangereux ! Mais cette mise en garde n’est pas à prendre au sens où l’on pourrait l’entendre. Si la situation politique est toujours volatile dans la région, là ne réside pas le plus grave risque. À mon sens, c’est surtout l’addiction résultant d’un séjour, même bref, au pays des cèdres qui peut se montrer douloureuse… L’hospitalité, qui reste en Occident une notion très vague, est ici mise en pratique au quotidien. Les Libanais sont profondément heureux de faire découvrir à leurs hôtes leur pays et leurs traditions, et de partager avec eux des moments conviviaux pour le simple plaisir d’être ensemble.

La beauté de la contrée n’est pas l’un de ses moindres atouts. Le Liban est un pays de montagnes. Partant de la côte, l’altitude augmente rapidement le long les pentes des monts du Liban qui atteignent plus de 3000 m au nord de la chaîne. Les crêtes et les terrasses de cette façade maritime sont parsemées d’innombrables villages qui se développent anarchiquement. Mais la majorité de la population se concentre dans les villes de la côte : Trablous (Tripoli), Jbeil (Byblos), Saïda (Sidon), Sour (Tyr), et surtout la chaotique métropole de Beyrouth, sans doute la ville la plus animée du Proche-Orient.

À l’est de la première chaîne s’étale la vaste plaine de la Bekaa, cultivée depuis des millénaires, puisque cette région faisait partie du « croissant fertile » où naquit l’agriculture. Certaines des Graminées et des Légumineuses sauvages figurant parmi les premières plantes à avoir été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah rejette le fanatisme, et défend la diversité

Posted by jeunempl sur mai 16, 2009

Al Manar

sayyed-hassan-nasrallahLe secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a révélé que les évènements du 7 mai de l’an 2008 ont permis « d’éviter le pire qui était planifié pour le Liban, notamment une conflit interne entre les Sunnites et les Chiites ».

Évoquant l’accord du 17 mai, qui avait été conclu en 1983 entre le gouvernement libanais et l’entité sioniste, Hassan Nasrallah a regretté que ceux qui l’aient signé soient considéré par quelques Libanais comme étant « les héros de l’indépendance et de la souveraineté », alors que « ceux qui ont lutté et se sont sacrifiés pour faire avorter cet accord qui a humilié le Liban, le soumettant aux conditions israéliennes, soient désormais accusés de collaboration, et de dépendance pour l’extérieur ».
A l’ombre de l’échéance électorale législative prévue le 7 juin prochain, Sayed Nasrallah a réitéré l’attachement de l’opposition au principe du partenariat politique, en cas de victoire de l’opposition, estimant toutefois que si la majorité actuelle s’obstine à refuser toute participation, l’opposition est disposée à diriger seule le pays.

« Nous sommes devant une nouvelle phase qui nous incombe des responsabilités à part entière, celle de construire notre patrie, un pays fort et juste à la fois, car la force sans justice n’est qu’oppression et dictature, et la justice sans force est sans défense.
Nous aspirons à un Liban où tous ses citoyens et familles sont égaux en droits et en devoirs, une patrie avec un seul peuple et un seul état, il faut se débarrasser aussi bien en public qu’en privé de parler de peuples libanais; nous sommes un seul peuple, nous n’avons pas le complexe de parler de diversité culturelle (..)
La diversité culturelle, religieuse et intellectuelle est un don et une miséricorde que nous pouvons transformer en un atout de force dans notre pays et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DESSINE MOI UN LIBAN : en Sorbonne au Grand Amphithéâtre le 17 mars 2009

Posted by dodzi sur mars 1, 2009

Middle East Transparent

COMMUNIQUE DE PRESSE

Drapeau du Liban

LE LIBAN DE DEMAIN IDENTITÉ NATIONALE, UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ

L’association des Hommes d’Affaires Libanais de France, membre de l’Union Libanaise CulturelleMondiale L’ULCM, Le CRIMIC Centre de Recherches Interdisciplinaires des Mondes Ibériques Contemporains de Paris-Sorbonne (Paris IV), l’Académie Européenne de Géopolitique et l’association SHERHIND-découverte de l’Autre organisent le 17 mars en Sorbonne, une journée dédiée aux jeunes libanais issus de l’émigration.

Pour s’adresser au Président de la République Libanaise, Son Excellence, Monsieur Michel Sleiman, aux autorités et à tous les hommes politiques libanais mais aussi à tous les citoyens libanais du Liban, la parole est donnée aux étudiants de France issus de l’émigration.

DESSINE MOI UN LIBAN … est une manifestation destinée aux jeunes libanais qui n’ont plus ou peu de liens avec leur pays d’origine. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :