Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘discrimination’

La double vie des gais au Liban

Posted by dodzi sur décembre 20, 2009

AFP/Cyberpresse.ca

Par Thomas Abgrall

Une manifestation pour le droit des gais et lesbiennes, en février dernier dans les rues de Beyrouth.

Beyrouth, capitale du Liban, apparaît comme un refuge pour tous les homosexuels du monde arabe, parfois menacés de mort dans leurs pays. Mais les gais libanais ont encore du chemin à faire pour véritablement « sortir du placard», nous explique notre collaborateur.

Un no man’s land dans une banlieue de Beyrouth, un samedi soir. L’immense hall impersonnel de l’Acid, la grande discothèque gaie de la capitale libanaise, se remplit au compte-gouttes. Des dizaines d’hommes s’agglutinent autour du bar sous le regard de la déesse Shiva.

Ils s’observent, se rapprochent, se touchent. Peu à peu, au son de la musique techno, les corps se déhanchent sur les podiums, s’enlacent. La fièvre va monter jusqu’au petit matin. Ensuite, chacun retournera chez soi et fera comme si de rien n’était. Personne n’en saura rien, ou presque.

Au Liban, mieux vaut ne pas crier sur les toits son homosexualité. Les «relations sexuelles contre nature» sont interdites par l’article 534 du code pénal libanais et sont passibles de six mois à un an de prison. La police, qui procédait il y a encore quelques années à des rafles dans les milieux gais, s’est cependant adoucie.

Les bars homosexuels se sont multipliés sans que les autorités réagissent. C’est là une des conséquences du travail de l’association Helem (Rêve), première association gaie du monde arabe, créée en 2004. Helem a su sensibiliser la société libanaise à la cause homosexuelle et organise régulièrement des rencontres avec le ministère de l’Intérieur, au cours desquelles des policiers travaillent avec des gais sur la prévention du HIV. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Être lesbienne ou ne pas être libanaise, telle est la question

Posted by dodzi sur décembre 2, 2009

ActuaLitté.com

Les lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles libanaises évoquent leur condition dans un livre

Un livre recueillant plusieurs confessions de libanaises lesbiennes, bisexuelles ou transsexuelles est sorti au Liban. Le livre n’avait été tiré qu’à une centaine d’exemplaires mais a dû être réimprimé devant un certain succès. Un premier pas peut-être vers l’acceptation de l’homosexualité au Liban.

Il faut dire que dans ce pays « les relations sexuelles non naturelles » sont passibles d’une peine maximum d’un an de prison. Le livre Bareed Mista3jil (que l’AFP traduit par Courrier urgent) est donc un recueil de 41 histoires confiées par des libanaises lesbiennes. Les questions de la religion, de l’affirmation dans une société fermée à l’homosexualité et l’émigration sont évoquées.

En effet, arrivées à la trentaine beaucoup choisissent de quitter le Liban pour vivre leur sexualité plus librement. Pour celles qui restent dans leur pays, les options restantes sont limitées : se marier ou vivre sa sexualité cachée. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le rapport final propose 36 recommandations

Posted by dodzi sur septembre 26, 2009

L’Orient Le Jour

La mission d’observation électorale de l’Union européenne pour les élections législatives de 2009 a publié hier, dans la foulée de la conférence de presse de José Ignacio Salafranca, le rapport final sur les élections législatives qui comprend 36 recommandations à l’intention des législateurs.

Parmi les recommandations phares du rapport, celle proposant l’adoption à terme d’un « degré de proportionnalité » dans la loi électorale, « pour autant que cela soit l’aboutissement d’un consensus significatif », et celle liant l’absence de la femme sur la scène politique libanaise aux règles du registre civil qui impose le transfert automatique de la femme dans la circonscription électorale de son mari ainsi qu’à la loi qui empêche la citoyenne libanaise ayant épousé un étranger de transmettre la nationalité libanaise à ses enfants.

Le rapport comprend donc 36 recommandations à l’intention des législateurs, parmi lesquelles :

– De manière prioritaire, des bulletins de vote officiels préimprimés devraient être introduits, car leur absence ne garantit pas le secret de vote et ouvre la voie à plusieurs irrégularités ;

– un organe indépendant de gestion des élections devrait être établi et doté d’une autonomie financière et administrative ;

– la capacité d’un organe indépendant de gestion des élections à contrôler les dépenses des candidats durant la période de campagne devrait être renforcée ;

– la Constitution devrait être amendée pour abaisser l’âge du droit de vote à 18 ans ;

– le personnel militaire devrait être autorisé à voter ;

– le vote hors du territoire devrait être autorisé pour les prochaines élections législatives ;

– la règlementation sur les dépenses électorales devrait être plus précise ; Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des taxis roses juste pour les femmes

Posted by dodzi sur mars 13, 2009

Observateurs/France 24

Carrosserie, maquillage, cravate et fleur dans les cheveux : tout est rose dans ces nouveaux taxis de Beyrouth. La compagnie annonce la couleur : aucun homme ne sera accepté à bord.

L’idée avait été lancée en 2006 en Grande-Bretagne par la compagnie Pink Ladies Cabs. Des taxis exclusivement conduits par des femmes et destinés à raccompagner les fêtardes en toute sécurité après la fermeture des bars. Le concept vient d’arriver au Moyen-Orient. Mardi dernier, la compagnie de taxis Nayaghi a lancé dans les rues de la capitale libanaise  les « Banet Taxis » (taxis filles), trois Peugeot rose bonbon destinées au transport de femmes, exclusivement. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Pauvreté et marginalité, le destin des réfugiés palestiniens au Liban

Posted by dodzi sur mars 8, 2009

Efe – Elmundo.es/Info-Palestine

Une vie marquée par la pauvreté, le chômage, la marginalité, et l’absence de droits, ceci est le destin de la quasi-moitié des 400 000 Palestiniens qui survivent dans une douzaine de camps de réfugiés au Liban.

(JPG)

Etablis après la création de l’Etat d’Israël en 1948, lorsque des milliers de Palestiniens se virent obligés de fuir leurs foyers, les camps sont formés de baraques et de maisons de ciment de mauvaise qualité. Les eaux usagées coulent dans les rues et les câbles électriques sont suspendus n’importe où, connectés à quelque raccordement qui permet d’éclairer les maisons.

Selon le centre d’analyse international, Crisis Group (ICG), la situation dans les camps, qui fait l’objet des accusations des gouvernements successifs libanais, est « catastrophique » et constitue une « bombe à retardement ».

Il est courant de voir des enfants courir pieds nus dans la rue, les pieds pleins de boue, tandis que des jeunes et des adultes demeurent sans rien faire.

En fait, un des principaux problèmes est le chômage, selon les calculs de Suheil Natur, directeur du centre de développement humain, le nombre de personnes sans emploi dans les camps est de 70%, bien que l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) baisse le chiffre à 40%. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La municipalité de Beyrouth, riche aux as, ne paie pas un sou pour la décoration de Noël

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2008

El Nashra

noel-deco-ruesLa veille de Noël approche et Beyrouth qui d’habitude était la première à se mettre en habit de fête semble avoir oublié ses rues et ruelles qui sombrent dans l’obscurité et l’indifférence. Il en est tout autrement pour les régions limitrophes du Grand-Beyrouth. Nombreuses sont les municipalités qui n’ont pas lésiné sur les dépenses, illuminant squares, poteaux, immeubles et balcons de mille feux et couleurs.
Le centre-ville de Beyrouth, associé par certains à l’avenue des « Champs-Elysées » parisienne, semble avoir beaucoup à envier cette année à sa grande soeur. Si ce n’était le grand sapin érigé par la société « Solidère » devant la mosquée Al-Amine, et les étoiles parsemées ici et là sur quelques poteaux bordant les artères principales de « downtown », Noël aurait pu aisément passer inaperçu. Sont à louer également les initiatives « personnelles » de certaines sociétés, une compagnie d’assurance dont le bâtiment ne manque pas de panache en temps normal, arbore pour les fêtes une façade de lumière.
Elnashra a enquêté sur la question pour comprendre pourquoi certains quartiers de Beyrouth Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :