Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘discrimination’

Contre la discrimination sur les plages libanaises, le ministère du Tourisme passe à l’action

Posted by jeunempl sur mai 28, 2012

(Anne Ilcinkas – L’Orient le Jour)

LA BONNE NOUVELLE DU LUNDI

La saison estivale n’a pas encore commencé que déjà, elle semble menacée par les tensions à caractère explosif qui traversent le Liban.

Pourtant cette année, le ministère du Tourisme a lancé une offensive pour des plages exemplaires. Des plages sûres, sans accidents, propres, où les piscines ne tiendraient plus du bouillon de culture. Et surtout, des plages sans discrimination auxquelles les employés de maison étrangers peuvent avoir accès comme tout le monde.

Tel est le plan du ministère. Et il l’a fait savoir aux propriétaires de piscines et de plages privées, via une circulaire envoyée le 25 avril dernier par Nada Sardouk, directrice générale des affaires touristiques. Tous ne l’ont pas encore reçue, certains établissements n’ayant pas encore ouvert leurs portes.

En neuf points, le ministère fixe les nouvelles règles : garantir la présence obligatoire de maitres-nageurs diplômés ; assurer l’hygiène des locaux, des cuisines et de la piscine au moyen d’examens réguliers ; mettre à disposition des clients de l’eau potable gratuite ; une infirmerie, des bouées de sauvetage et des tours de garde pour les sauveteurs ; afficher la liste des prix à l’entrée après l’avoir fait certifier par le ministère du Tourisme ; disposer d’une entrée et d’une sortie indépendantes pour les jets-ski s’il y en a ; et enfin, recevoir les clients « sans discrimination de race, de nationalité, ou de handicap ».

Le texte comprend également une mise en garde aux éventuels contrevenants : « Tout ce qui est mentionné doit être appliqué, et le ministère du Tourisme sera sévère dans l’application de la circulaire et prendra des mesures fermes ».

Ola Gerges, chargée de la presse au ministère, reconnaît néanmoins que faire respecter la non-discrimination ne sera pas chose aisée. « Chaque établissement balnéaire a ses propres règles et veut respecter les sensibilités de ses clients pour ne pas les perdre, surtout si l’établissement est de haut standing. Ce sont souvent les clients eux-mêmes qui Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Coptes d’Egypte dans l’œil du cyclone : La discrimination doit cesser!

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Quelques semaines à peine après le renversement du régime de Hosni Moubarak, la colère de la majorité musulmane s’est retournée contre la minorité copte. Les incidents et les agressions contre les chrétiens d’Egypte ont culminé, avec le massacre commis dans la nuit du 9 octobre, en plein cœur du Caire, avec la participation et la complicité des forces armées, censées être garantes de la transition démocratique.

Tout a commencé avec la décision prise par le gouverneur d’Aswan, le général Moustafa al-Sayyed, de détruire l’église Saint-Georges, en construction dans le petit village de Marinab. Le prétexte des autorités était que les travaux se déroulaient sans permis, ce qui nécessitait, à leurs yeux, la démolition du bâtiment. Alors même que la signature d’Al-Sayyed n’avait pas encore séché, les forces de police avaient déjà complètement détruit la petite église.
Le gouverneur était déterminé à en finir avec les «caprices» des Coptes. «Le nombre de chrétiens vivant dans le village où l’église a été bâtie, ne nécessite pas une telle construction. D’où la décision que j’ai prise à ce sujet», se défend-il.

Il est difficile pour un chrétien d’Egypte de pratiquer normalement ses croyances, alors que le vingtième siècle et le vent des révolutions arabes, auraient dû introduire dans le pays des pharaons, les principes de tolérance et non pas ceux de l’exclusion. Or la loi qui régit les pratiques religieuses, en place depuis de longues décennies, a justement été imaginée, pour priver les Coptes de leur droit à construire librement des lieux de culte. Si la fenêtre d’une église dans un village d’Ismaïlia est brisée, le prêtre devra patienter des mois, voire des années, avant d’être autorisé de réparer les dégâts. Ces exigences n’auraient pas été aussi répugnantes, si elles n’étaient pas uniquement imposées aux chrétiens. Les musulmans, eux, peuvent construire leurs mosquées et minarets, sans être inquiétés et c’est ce sentiment d’injustice qui a poussé des centaines de Coptes à descendre dans la rue, dimanche dernier, face à la chaîne de télévision d’Etat, à Maspero, pour exiger l’arrêt de ce type de discriminations. Mais la répression d’une violence inouïe a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les violences faites aux femmes : un fléau coutumier au Liban

Posted by dodzi sur septembre 18, 2011

iLoubnan.info

 

Par Mounia Ait Allek

Violences physiques, agressions sexuelles, harcèlement moral ou sexuel, privations économiques, crimes « d’honneur » : autant de sévices dont une femme sur trois a déjà été victime au Liban selon des statistiques établies par KAFA (enough) Violence & Exploitation. Lumière sur les violences domestiques trop souvent restées silencieuses.

Signataire de la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et de la Convention internationale relative aux droits civiques et politiques (ICCPR), le Liban s’est maintes fois engagé auprès de la communauté internationale à assurer l’égalité des genres. En outre, l’article 7 de la Constitution libanaise garantit l’interdiction de toutes formes de discriminations envers les femmes. Paradoxalement, des lois poussiéreuses du Code Pénal libanais subsistent comme l’article 522, selon lequel un homme peut être excusé d’un viol s’il épouse sa victime. Encore récemment, l’article 562 accordait des circonstances atténuantes en cas de « crime d’honneur », si un homme avait assassiné une femme de sa famille qui aurait « compromis l’honneur de la famille ». La suppression de cet article du Code Pénal libanais a été récemment votée au Parlement suite à la proposition de son abrogation, à l’initiative du député Samy Gemayel. Une suppression saluée par toutes les organisations non-gouvernementales libanaises.

“Les violences familiales envers les femmes constituent les abus les plus répandus et ne connaissent aucune barrière économique ou communautaire,” affirme Faten Abou Chacra, directrice de projet pour KAFA. Partant, une coalition menée par KAFA et qui compte aujourd’hui près de cinquante neuf organisations non-gouvernementales (ONG), a présenté un projet de loi en 2008 : « Bill for the Protection of Women Against Family Violence Referred to the Parliament », fruit d’une étroite collaboration entre un comité d’experts des Forces de Sécurité Intérieure, des juristes et nombre d’acteurs de la société civile d’après la publication de Azza Sharara Badydoun : “Crimes of femicide before the Lebanese Judiciary”. Le projet de loi, saisi à bras le corps par l’organisation KAFA (enough) Violence & Exploitation, s’appuie sur les recommandations du Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les Violences à l’égard des Femmes, et ouvre une réelle perspective d’amélioration de la condition féminine au Liban. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etre homosexuel dans le monde arabe

Posted by dodzi sur septembre 13, 2011

Le Monde

Une manifestation pour le droit des gais et lesbiennes, en février 2009 dans les rues de Beyrouth.

A l’ère où le printemps arabe touche les pays arabes dictatoriaux, il convient de s’attarder sur les plaies combien nombreuses qui ébrèchent le paysage de la sexualité dans cette partie du monde.
Dans bon nombre de pays arabes, l’homosexualité est un délit passible au moins d’emprisonnement, au plus de peine de mort. Pourtant, certains poètes du monde musulman ont pu toutefois célébrer l’homosexualité, comme, par exemple, le poète arabo-persan Aboû Nouwâs.

Cependant, la situation dans le monde arabe est très grave, l’homosexualité y est très mal acceptée, d’abord elle est interdite par la loi (dans la plupart des pays arabes) et elle est très mal vue par une société très conservatrice et traditionnelle, guidée la plupart du temps par des valeurs religieuses.

La communauté homosexuelle dans les pays du monde arabe est donc une des minorités les plus opprimées. Au Liban, pourtant pays reconnu tolérant dans certains aspects comme par exemple en matière de coexistence religieuse, l’homosexualité est aussi un tabou, rendant les personnes qui présentent ce genre d’identité sexuelle des personnes souffrantes de leur entourage, dépitées de leur existence. Le Code pénal libanais de 1943, modifié en 2003, stipule dans son article 534 : « Les relations sexuelles contre nature sont punies d’emprisonnement pour une durée entre un mois et un an, et d’une amende entre 200 000 et un million de livres libanaises ». Le Liban possède donc un étroit avantage par rapport aux autres pays qui l’entourent où le châtiment réservé est beaucoup plus imposant !

Par ailleurs, on peut affirmer que peu de choses relient les deux grandes communautés qui constituent la trame sociale du Liban, chrétienne et musulmane, sur le statut sexuel, personnel et celui de la femme par exemple. Etrangement, sur l’homosexualité, on peut dire qu’elles se retrouvent avec la même hargne et le même emportement.

Ainsi, le parcours d’une personne homosexuelle au Liban demeure celui d’un combattant. Cela commence à l’école où elles sont stigmatisées souvent pour leur seule présupposée attitude, au travail, postes clés d’où elles sont souvent écartées, et même de leur propre famille qui les rejette une fois au courant de ce qu’elles sont. C’est une tragédie humaine ou tous les actes ont ceux d’une vraie pièce horrible de rejet, de violence et de cruauté. Un père d’un jeune homosexuel nous disait au cabinet lors d’un entretien qu’il souhaiterait que son fils soit porteur d’un cancer qui tue, d’une tumeur plutôt que de cette tare dont la famille ne se départira jamais ! Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah: les Libanais de Bahreïn n’ont rien à voir avec la position du Hezbollah concernant les derniers événements

Posted by dodzi sur avril 10, 2011

AFP/Iloubnan.info

Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, a appelé samedi le gouvernement de Bahreïn à ne pas expulser les Libanais travaillant sur son territoire ni faire pression sur eux, en soulignant que ces derniers n’ont rien à voir avec la position de son parti sur les derniers événements.

Nasrallah a affirmé dans un discours diffusé en direct sur Al-Manar (la chaine télévisée du Hezbollah) que « selon certaines informations, le gouvernement de Bahreïn a voulu expulser des Libanais. Nous voyons cela comme un comportement digne du Moyen Age et qui montre l’intolérance du gouvernement de Bahreïn. »

« Je demande au Gouvernement de Bahreïn ne pas commettre ce faux-pas, qui de toute façon ne mènerait à rien et ne ferait que compliquer une situation déjà complexe. »

« Les Libanais qui sont à Bahreïn et dans les Etats du Golfe n’ont rien à voir avec notre position politique et notre comportement, et ne peuvent donc pas être punis, » a-t-il ajouté.

Il a souligné en même temps que « s’ils croient qu’en mettant la pression sur les Libanais à Bahreïn ou sur leurs biens, ils nous pousseront à ajuster notre position politique (…), ils font erreurs et ceci ne fait qu’accroître notre détermination. »

Le royaume de Bahreïn a récemment été le cadre d’un vaste mouvement de protestation populaire  réclamant des réformes politiques, dirigé notamment par les chiites, qui constituent une grande partie de la société de ce pays dirigé par une royauté sunnite. La violente répression des manifestations a entraîné le décès de 24 personnes, y compris des membres des forces de sécurité.

Le 19 mars, Hassan Nasrallah avait appelé les dissidents à Bahreïn à maintenir leurs revendications pour parvenir à « la victoire sur les tyrans. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En Égypte les Coptes craignent la montée d’un islamisme encouragé par l’État

Posted by dodzi sur décembre 5, 2010

L’Orient le Jour

La communauté copte d’Égypte craint d’être de plus en plus marginalisée par un islamisme qu’elle dit être encouragé par l’État, bien que l’opposition islamiste ait été balayée lors des législatives dont le second tour se tient dimanche.

« La discrimination à l’égard des Coptes est systématique et étendue en Égypte. On la trouve dans la bureaucratie gouvernementale, les tribunaux, la police et les universités », affirme Emad Gad, du Centre Al-Ahram pour les études politiques et stratégiques.

« La discrimination ne vient pas seulement du gouvernement », mais « le gouvernement a réussi à islamiser la société (…). Ils utilisent la religion pour obtenir le soutien des gens », ajoute-t-il, parlant d' »un système bureaucratique fanatique ».

« Rien que pour réparer le vitrail d’une église, vous devez obtenir la permission du gouvernement. Si vous voulez construire une mosquée, vous pouvez l’obtenir en un rien de temps », dit-il.

Les Égyptiens sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour de législatives qui ont d’ores et déjà consacré la suprématie du Parti national démocrate (PND, au pouvoir) aux dépens des Frères musulmans, principale force d’opposition qui n’a remporté aucun siège et a annoncé son retrait.

Malgré cela, beaucoup craignent qu’une forte tendance islamiste ne vienne désormais de l’intérieur du PND. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Gagner la confiance du consommateur, principal défi du secteur de l’électricité

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2010

(L’Orient le Jour)

La révision de la structure tarifaire, l’amélioration de la qualité des services ainsi que le rééquilibrage du rationnement électrique entre les régions sont, parmi d’autres, quelques-unes des recommandations émises par la Banque mondiale pour rétablir une confiance très fragilisée au Liban entre les consommateurs et le producteur national.

Dans un rapport sur le Liban, la Banque mondiale a indiqué que le principal défi du secteur de l’électricité au Liban était de regagner la confiance des consommateurs. En effet, l’Électricité du Liban (EDL) ne fournit pas une offre suffisante et dispense un service de mauvaise qualité. De surcroît, le secteur est toujours dépendant de générateurs électriques privés qui fonctionnent en dehors de toute supervision de l’État.

De ce fait, les consommateurs n’ont aucune confiance dans le système et souhaitent assister à une action et des résultats concrets, a souligné la BM dans son rapport, émettant en parallèle une série de recommandations susceptibles de rétablir la confiance des abonnés.
Parmi ces recommandations, figure en premier lieu la mise en place d’une structure tarifaire plus simple et surtout plus progressive. La Banque mondiale déplore à cet égard le caractère régressif de la structure actuelle qui ne protégera en aucun cas les catégories les plus pauvres en cas d’augmentation des tarifs. De plus, le rapport souligne que le système de subventions appliqué au « inverted tariff block » – une structure qui implique une augmentation des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les femmes en politique: vers une discrimination positive?

Posted by jeunempl sur janvier 16, 2010

Iloubnan

Le 15 janvier lors d’une conférence sur la participation des femmes aux élections parlementaires de 2009, le Conseil libanais pour la femme (Lebanese Council for Women – LCW) a célébré les trente ans de la Convention pour l’élimination de toute forme de discrimination contre les femmes (Convention on the Elimination of all Forms of Discrimination against Women – CEDAW). Pour promouvoir le rôle de la femme dans la vie publique, il s’avère en fait que la discrimination est de mise. La discrimination positive évidemment.
Dans un sens, les femmes pourraient avoir plus de pouvoir politique que les hommes puisqu’elles sont en fait plus nombreuses à pouvoir voter au Liban. Pourtant, pour ce qui en est de la participation des femmes dans la vie publique, il y a « un grand décalage entre la réalité et les aspirations » déclare Dr. Aman Kabbara Chaarani, Présidente du Conseil libanais pour la femme (Lebanese Council for Women – LCW), lors d’une conférence qui marquait la fin d’une campagne pour la participation de la femme libanaise aux élections parlementaires de 2009. Cela a eu lieu le 15 janvier, en présence de nombreux officiels dont le ministre de l’Intérieur et des municipalités Ziad Baroud.

Sur 587 candidats aux élections parlementaires de 2009, 12 seulement étaient des femmes. Sur ces 12, quatre ont été élues rappelle la Représentante au Liban du Programme des Nations unies pour le développement (UNDP) Martha Ruedas, dans une déclaration lue par son Adjoint Nick Hartman. Notons par ailleurs que les quatre députées concernées Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Egypte: la fureur de villageois chrétiens après des attaques

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2010

AFP

Les chrétiens de Bahgoura étaient furieux samedi après que des maisons et commerces coptes de ce village de Haute-Egypte eurent été incendiés, deux jours après la mort de six Coptes dans une fusillade à Nagaa Hammadi, à quelques kilomètres de là.

Debout devant les devantures autrefois vertes et bleues des boutiques, carbonisées dans l’incendie de la veille, des hommes en galabiyya, la longue et ample robe traditionnelle, une croix tatouée sur le poignet, passent en revue les dégâts.

D’après eux, ce sont des « voyous » musulmans vivant dans le village qui ont mis le feu aux commerces appartenant à des chrétiens et à quelques-unes de leurs maisons.

Les musulmans du village disent qu’il s’agissait de venger la mort de l’un des leurs, tué par balle. Les chrétiens, eux, affirment qu’une Copte est décédée dans l’incendie. Une source au sein des services de sécurité a démenti ces allégations, mais les rumeurs continuent d’enfler, ravivant les tensions.

Une fois dépassées les plantations de canne à sucre qui bordent le Nil, police anti-émeutes et officiers en civil gardent les entrées des villes et villages autour de Nagaa Hammadi, à Qena, l’un des gouvernorats les plus pauvres d’Egypte, où l’économie dépend de la production sucrière.

C’est dans cette localité à 600 km au sud du Caire que des hommes armés ont ouvert le feu mercredi soir sur des chrétiens sortant de la messe de Noël ou faisant des courses, tuant six Coptes et un policier musulman.

Samedi à Bahgoura, des dizaines de chrétiens ont encerclé la police, qui a demandé aux journalistes de quitter le village.

« Vous ne voulez pas que la vérité sorte, vous ne voulez pas qu’ils voient ce qui s’est passé! », crie un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massacre de Coptes en Egypte

Posted by dodzi sur janvier 8, 2010

JSS

La date du mercredi 6 janvier 2010, jour de la célébration de la fête de Noël selon le calendrier de l’Eglise orthodoxe d’Orient, marquera à jamais un traumatisme difficile à oublier pour les coptes en Egypte.

Ce Mercredi soir, trois individus armés circulant en voiture avaient ouvert le feu à la sortie de la messe de minuit devant une église copte de Nag Hamadi, (sud d’Egypte) tuant six fidèles, ainsi qu’un agent de sécurité, selon le chef de la sécurité de la province.

L’attaque de mercredi 6 janvier est la plus meurtrière des violences anti-chrétiennes recensées au cours de ces dernières années. L’attaque, commise à environ 200m de l’église où avait été célébrée la messe, aurait été menée aux cris Allah Akbar (Dieu est grand) en plein messe de minuit.

L’évêque Kirollos du diocèse de Nag Hamadi, qui avait quitté l’église quelques instants auparavant, a confirmé le bilan de sept morts. “J’ai senti un véhicule passer près de moi, alors je suis passé par une porte à l’arrière du bâtiment, avant d’entendre des coups de feu tirés à l’entrée principale”, a raconté l’évêque à l’AP.

Le responsable religieux craignait des violences à la veille de la fête de Noël des coptes, et avait lui-même reçu un message sur son mobile le menaçant de mort: “c’est ton tour”. Beaucoup de chrétiens avaient été la cible de menaces semblables dans les rues de la ville, ce qui l’avait poussé à écourter la messe d’une heure. Mais rien n’ y fait. Les attaques contre la communauté copte en Egypte sont de plus organisées et visent à provoquer un exode de cette communauté. La police égyptienne reste dans la majorité impuissante devant les chrétiens persécutés.

Ce jeudi des affrontements ont opposé plusieurs milliers d’Egyptiens aux forces de police lors d’une procession funéraire à Nag Hamadi, une localité de la province méridionale de Qena, à une soixantaine de kilomètres de Louxor, (sud) organisée en hommage à six des sept personnes tuées dans une attaque contre des fidèles coptes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :