Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Didier Reynders’

L’UE met le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2013

RTBF – Willy Vandervorst avec Reuter et AFP

Hezbollah - drapeauusa-europe1L’Union européenne place l’aile militaire du Hezbollah libanais sur la liste des organisations terroristes internationales. Les membres de ce groupe armé pourraient désormais être la cible de sanctions financières, même si la mise en œuvre de ces mesures risque d’être problématique. Le Liban a regretté la décision prise lundi par l’Union européenne, tout en précisant qu’elle n’affecterait pas ses relations avec les Européens.

La pression sur tous les Européens pour élargir au mouvement chiite libanais soutenu par Téhéran et aidé par le régime syrien des sanctions internationales, cette pression devenait trop forte, d’autant que certains membres de l’Union avaient déjà franchi le cap.

Depuis ce matin, l’ensemble des Européens a donc accepté de se joindre au front constitué des Etats-Unis, du Royaume Uni, des Pays-Bas et de l’Australie. Mais ce front n’a pas adopté la même attitude. Pour les 28 Européens, la cible de leur décision n’est que la branche armée du mouvement, dirigé par le très puissant et charismatique Hassan Nasrallah, un mouvement lancé par les chiites iraniens et soutenus par le régime syrien il y a 30 ans pour contrer Israel.

Le mouvement  comprend une direction politique qui s’est imposée au Liban même et dans l’ensemble de la région, mais aussi une branche militairement active.

Aujourd’hui des combattants chiites libanais combattent au côté du régime syrien menacé depuis deux ans et demi par une révolte populaire. Les Européens n’ont pas oublié non plus que des militants du Hezbollah ont été impliqués dans plusieurs attentats en Europe et à travers le monde. C’est la raison de la difficile unanimité qui a prévalu ce lundi matin entre ministre des affaires étrangères européens.

« Avec cette mesure prise aujourd’hui, l’UE envoie un message fort au Hezbollah, qui ne peut agir en toute impunité« , a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry. « Ses actions entraîneront des conséquences, notamment à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Syrie : le député Laurent LOUIS dénonce le projet du Grand Israël devant le Parlement belge !

Posted by jeunempl sur mai 11, 2013

MPLBelgique.org

Laurent Louis - député belge indépendantCe vendredi 10 mai, le député belge Laurent Louis a demandé au gouvernement une condamnation du dernier raid israélien en Syrie, exposant les multiples infractions israéliennes du droit international, avec le consentement des démocraties dont la Belgique.

Il a commencé par dénoncer les multiples survols israéliens de l’espace aérien libanais, violant la souveraineté d’un état indépendant, avant de rappeler les déclaration de Mme. Del Ponte sur l’utilisation d’armes chimiques par les rebelles syriens, et non par l’état syrien contrairement à ce qu’essaient de véhiculer les médias.

La réponse du ministre du Budget M. Chatel, représentant le ministre des Affaires Etrangères M. Didier Reynders, est tout simplement scandaleuse et repose sur des informations erronées. L’amateurisme du ministère belge des affaires étrangères est d’une honte déconcertante, s’en référant sans cesse aux prises de position de l’administration américaine, partie prenante dans ce conflit.

En bref, la Belgique considère avoir des preuves suffisantes de la détention d’armes chimiques par l’état syrien bien qu’Obama ait encore des doutes sur leur utilisation (oui le ministre s’en remet à Obama…). Toujours d’après le ministre, l’état syrien refuse la visite d’une commission d’enquête internationale sur la présence de ces armes en Syrie.

Or, on sait tous que le président Assad a invité la communauté internationale à visiter les sites qu’ils estiment douteux, tout en respectant la souveraineté syrienne et son droit à se défendre. Ce que refusent manifestement les alliés d’Israël qui ne cherchent qu’une seule chose: détruire ce pays.

Voici l’échange complet entre le député Laurent Louis et le représentant du ministre des affaires étrangères belge :

Posted in Belgique, Géneral, Nos articles, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Reynders rencontre l’opposition libanaise

Posted by jeunempl sur février 15, 2012

ANI

Le chef du parti Kataeb, l’ancien président Amine Gemayel, a rencontré mercredi le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, avec lequel il a fait un tour d’horizon de la situation régionale et discuté des relations bilatérales.

« Cette rencontre a été l’occasion de souligner la profondeur des relations entre le Liban et la Belgique qui exprime sa solidarité à notre pays par sa participation à la Finul », a indiqué M. Gemayel à l’issue de la rencontre qui a eu lieu au siège des Kataeb à Saïfi, en présence de l’ambassadrice belge Colette Taquet.

Il a ajouté que le Liban et la Belgique « partagent les mêmes points de vue politiques concernant l’importance de préserver la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient et au Liban, ainsi que la nécessité de mettre fin aux violences en Syrie ».

« Nous oeuvrons pour les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: la liberté, la démocratie et la préservation du pluralisme au Moyen-Orient », a conclu le chef des Kataeb.

M. Reynders a, pour sa part, qualifié la situation sur la scène régionale de « difficile et dangereuse », à l’ombre de la conjoncture actuelle en Syrie.

Par ailleurs: Le vice-Premier ministre et chef de la diplomatie belge Didier Reynders, accompagné d’une délégation, s’est rendu mercredi sur la tombe de l’ancien Premier ministre martyr Rafic Hariri au centre-ville de Beyrouth.

Les députés Ahmad Fatfat et Atef Majdalani ont accueilli la délégation belge qui a aussi visité la mosquée Mohammad el-Amine.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le ministre Mansour reçoit son homologue belge

Posted by jeunempl sur février 15, 2012

ANI

Le ministre des Affaires Etrangères Adnan Mansour a rencontré mercredi son homologue belge Didier Reynders, accompagné de l’ambassadrice de Belgique, Colette Taquet, et d’une délégation diplomatique. La rencontre s’est axée sur les relations bilatérales et la situation régionale, notamment en Syrie.
Le ministre belge n’a pas fait de déclarations à sa sortie.

M.Mansour a en outre évoqué avec l’ambassadeur tchèque, les préparatifs de la visite du ministre tchèque des Affaires étrangères au Liban.
Par ailleurs, le ministre Mansour a discuté avec le doyen du corps consulaire, Joseph Habis, de certaines affaires consulaires.

Note du MPLBelgique.org : M. Adnan Mansour fut ambassadeur du Liban en Belgique de 2007 à 2010.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Didier Reynders en Libye dès lundi, avant la Tunisie et le Liban

Posted by jeunempl sur février 12, 2012

RTBF

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders entame lundi une tournée de trois jours en Libye et Tunise, deux pays du printemps arabe, qui l’amènera mercredi au Liban, aux portes de la Syrie, sur laquelle la communauté internationale cherche à accorder sa voix.

De Tunis où il atterrira dimanche soir, le chef de la diplomatie belge se rendra lundi matin à Tripoli (Libye) pour une journée de contacts avec le Conseil national de transition (CNT), le gouvernement intérimaire chargé de mener le pays jusqu’à l’élection d’une assemblée constituante en juin, ainsi que des représentants de la société civile.

M. Reynders portera un message « d’accompagnement de la transition », dans ce pays qui s’est soulevé et a renversé l’an dernier – avec l’aide d’une coalition internationale à laquelle a participé militairement la Belgique – le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

Le gouvernement belge ne cache pas sa volonté de participer à la reconstruction du pays, où les tensions armées restent fortes. A cet égard, l’enjeu premier de la défense des droits de l’homme, des libertés fondamentales et des minorités n’exclut pas les enjeux économiques, a relevé M. Reynders vendredi sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Reynders rencontre l’opposition syrienne

Posted by jeunempl sur janvier 6, 2012

Question ouverte du MPLBelgique.org: Au moment où la Syrie subit de plein fouet les attaques terroristes à travers de sanglants attentats au coeur de sa capitale, notre ministre des Affaires Etrangères M. Reynders se rend-il compte qu’il rencontre potentiellement des soutiens du terrorisme ? Le Liban en a fait les frais et continue de payer ce prix, à travers le soutien irréfléchi et aveugle des diplomaties occidentales au clan Hariri qui, aujourd’hui, ne cesse de condamner toute condamnation… d’Al Qaida au Liban depuis 2 semaines. Après le fiasco de l’élection présidentielle congolaise, la diplomatie belge est invitée à adopter une position plus neutre et en phase avec la réalité sur le dossier syrien.

RTL.be

Révoltes en SyrieLe ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré séparément jeudi deux groupes importants de l’opposition syrienne qu’il a encouragés à former une plate-forme commune afin d’offrir une « alternative opérationnelle à la suite du départ du président Assad ».

Le chef de la diplomatie belge s’est entretenu avec Burhan Ghalioun, chef du Conseil National Syrien, ainsi que Haythem Manna, représentant du Comité National de Coordination. Après les difficultés rencontrées récemment pour un éventuel rapprochement, M. Reynders a encouragé les deux hommes à former une plate-forme commune. « La division de l’opposition, après tout, ne joue qu’en faveur de l’actuel régime syrien », souligne le ministre belge, cité dans un communiqué. « Il serait donc bon de disposer d’une structure d’opposition commune. Mais il est encore plus important de se mettre d’accord sur certains principes pour la transition, tels qu’un programme et un calendrier », a-t-il ajouté. Selon M. Reynders, ses deux interlocuteurs se sont engagés à poursuivre leur dialogue afin de parvenir à une position commune.

Leurs discussions avaient récemment capoté en raison de divergences sur l’opportunité d’une intervention militaire en Syrie. Le chef de la diplomatie belge réitère dans la foulée la nécessité d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU forte. « La disposition de la Russie à négocier une résolution doit être mise à profit pour donner un signal clair au régime syrien que la violence doit cesser et que le président Assad doit céder la place à de véritables réformes démocratiques », insiste M. Reynders.

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :