Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Developpement’

Hajj Hassan au secours de l’agriculture, grand corps malade de l’économie

Posted by jeunempl sur août 5, 2011

(Rana Andraos – L’Orient le Jour)

Dans une entrevue accordée à « L’Orient-Le Jour », le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a mis l’accent sur les déboires du secteur agricole libanais, mais aussi sur l’importance de ne pas baisser les bras. Il a minutieusement détaillé son plan d’action quinquennal qui vise à dynamiser ce secteur, en insistant sur la nécessité de subventionner la production agricole.

« Pour que l’agriculture se porte mieux, il n’y a qu’une seule solution : subventionner le secteur », affirme d’emblée le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan, lors d’une entrevue accordée à L’Orient-Le Jour. Nommé ministre de l’Agriculture en novembre 2009 dans le gouvernement de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, et occupant toujours ce poste dans le gouvernement formé depuis peu par Nagib Mikati, Hussein Hajj Hassan tente tant bien que mal de redresser un secteur qui n’en finit pas d’agoniser depuis les années 70.

En effet, selon le Centre de recherche et d’études agricoles libanais (Creal), la production agricole au Liban aurait reculé de 12 % entre 1970 et 2008. Cet état des faits souligne le besoin pressant de voler au secours d’un secteur dont dépendent 200 000 familles libanaises. C’est dans cette optique que le ministère de Hajj Hassan a mis sur pied une stratégie qui s’étend sur cinq ans (2010-2014) et dont l’objectif principal est l’augmentation de la part de l’agriculture dans le PIB.

Une stratégie de dynamisation

« Afin d’augmenter la part de l’agriculture dans le PIB, il faut augmenter le volume de la production agricole », résume le ministre de l’Agriculture, détenteur d’un doctorat en physico-chimie moléculaire, qui avoue que le secteur agricole libanais souffre de plusieurs maux, à commencer par les prix très élevés et donc peu compétitifs des terrains, de la main-d’œuvre, de l’énergie et des matières premières, en comparaison avec les pays avoisinants.

Malgré ces obstacles, le ministre Hajj Hassan espère faire augmenter la part du PIB de 5 à 8 % en cinq ans, ainsi que réduire le déficit de la balance commerciale agroalimentaire et créer 10 à 15 000 emplois annuellement dans le secteur agricole. Pour le ministre Hajj Hassan, il est également impératif d’assurer une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les IDE en baisse de 15% dans la région en 2010… sauf au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2011

Le Commerce du Levant

Les investissements directs étrangers (IDE) ont accusé une baisse dans l’ensemble des pays de l’Asie occidentale en 2010 à l’exception du Liban et d’Oman, selon le World Investment Report 2011, publié par la conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced).

Les IDE dans la région ont ainsi reculé de 15% entre 2009 et 2010, passant de 67 à 57 milliards de dollars, indique le rapport. L’Arabie saoudite a été le premier bénéficiaire des IDE avec 28 milliards de dollars (49% du total), suivie par l’Egypte (6 milliards), le Qatar (5,5 milliards), le Liban (5 milliards) et les Emirats arabes unis (4 milliards).

Les investissements en partance de la région ont quant à eux connu une baisse de 50% entre 2009 et 2010, à 12,5 milliards de dollars, toujours selon le rapport.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les projets sociaux au coeur des rencontres d’Abou Faour

Posted by jeunempl sur juin 29, 2011

D.H. – ANI

Le ministre des Affaires sociales Wael Abou Faour s’est entretenu mercredi avec les députés du bloc « Changement et Réforme » Abbas Hachem et Nabil Nicolas, de plusieurs affaires relatives aux problèmes des citoyens.

Il a également discuté avec le PDG de l’institution Kafaat, venu à la tête d’une délégation, des endurances des associations s’occupant des personnes à besoins spéciaux, surtout en ce qui concerne les relations avec le ministère des Affaires sociales.

La responsable de l’UNRWA Tennet Kelly a aussi abordé avec le ministre les différents projets effectués par cette commission en coopération avec le ministère des Affaires sociales pour soutenir les centres sociaux dans les différentes régions libanaises.

Ils se sont également penchés sur les aides apportées aux réfugiés syriens au Liban-Nord.

M. Abou Faour a enfin fait un tour d’horizon des projets de développement dans les zones rurales avec l’ambassadeur italien Giuseppe Morabito.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nahas salue le développement des télécommunications, souligne leurs dangers

Posted by jeunempl sur juin 2, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant des Télécommunications, Charbel Nahas, a salué jeudi le développement fulgurant des moyens de communication dans le monde tout en mettant en garde contre leurs dangers, lors du 15ème congrès des ministres arabes des Télécommunications, qui se tient à Beyrouth.

« Le développement rapide du secteur des télécommunications est à l’origine d’une révolution technologique et sociale qui a permis de booster l’économie mondiale et de favoriser le développement des pays du tiers-monde », a affirmé le ministre dans son discours de bienvenue.
« Il s’agit à présent de mettre ce développement au service de nos peuples et de l’utiliser comme instrument afin d’accompagner les ambitions de nos sociétés », a-t-il dit.

Nahas a cependant relevé certains dangers provoqués par les communications, en citant l’expérience du Liban. Selon lui, le développement des communications favorise en premier lieu la concentration des centres de décisions économiques qui attirent les cerveaux et le savoir-faire. Le ministre a cité pour exemple le cas du Liban dont les techniciens et administrateurs spécialisés dans les télécommunications travaillent dans des compagnies internationales de renom, alors que le Liban demande à ces mêmes compagnies de gérer son secteur des télécommunications.

Le deuxième danger vient du fait, toujours selon le ministre, d’un éventuel monopole financier, alors que le troisième danger proviendrait des infiltrations sécuritaires à travers la récolte d’informations sur les utilisateurs et sur le contenu de leurs conversations.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EFG Hermès abaisse ses prévisions de croissance pour le Liban, à 3,5% en 2011

Posted by jeunempl sur mai 31, 2011

Le Commerce du Levant

EFG Hermès a revu ses prévisions de croissance pour le Liban à la baisse, à 3,5% pour 2011. La banque a attribué la détérioration des perspectives économiques à un ralentissement plus fort que prévu de l’activité au premier trimestre ainsi qu’aux développements récents sur la scène syrienne.

Les exportations, les flux de capitaux, l’activité du secteur immobilier et le tourisme ont tous affiché un net ralentissement au premier trimestre de 2011 et devront decliner encore plus au deuxième trimestre. La fermeture des frontières avec la Syrie devrait notamment affecter les exportations libanaises au second trimestre.

Le déficit public passera de 7,1% du PIB en 2010 à 9,1% du PIB cette année, estime EFG Hermès, l’augmentation du déficit étant alimentée par un ralentissement de la croissance des revenus, la hausse des transferts à EDL et la flambée des prix des carburants.

Le Liban a été en mesure de refinancer un milliard de dollars d’eurobonds en mars à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Achèvement de la première phase de l’étude de faisabilité de la zone économique spéciale de Tripoli

Posted by jeunempl sur avril 2, 2011

Le Commerce du Levant

Tripoli, Liban-Nord

La première phase de l’étude de faisabilité de la zone économique spéciale de Tripoli s’est achevée, a annoncé vendredi soir le Premier ministre sortant Saad Hariri.

Selon les résultats préliminaires de cette étude, lancée en juillet 2010 et financée par l’agence de développement américaine USAID, la zone pourrait attirer en vingt ans près de 120 entreprises et créer plus de 9000 emplois.

Une loi votee en 2008 accorde aux zones économiques un statut spécial, permettant aux entreprises qui s’y installeront de bénéficier d’un cadre réglementaire favorable et d’un certain nombre d’incitations fiscales.

D’autres zones économiques sont prévus, notamment dans la Bekaa et dans le Sud, mais « nous voulions commencer par Tripoli, car Tripoli, comme les autres régions du nord du Liban et du Akkar, a la plus forte proportion de personnes pauvres au Liban. Le produit intérieur brut de la région est le plus bas du Liban », a souligné Hariri.

Selon lui, la zone économique s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement intégré pour Tripoli qui sera annoncée bientôt.

Cette stratégie sera basée sur trois piliers : l’augmentation de la capacité économique du Nord grâce aux accords de libre-échange avec la Syrie, la Jordanie et la Turquie, le développement du port de Tripoli et la construction de routes et d’un chemin de fer commercial le reliant à la frontière syrienne, et enfin la participation du secteur privé en partenariat avec le secteur public.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Neuf projets de développement social financés par l’Italie

Posted by jeunempl sur mars 1, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant des Affaires Sociales, Selim Sayegh a annoncé lundi, dans une conférence de presse, le lancement de neuf projets de développement social dans les différentes régions libanaises.

Le gouvernement italien participera au financement de ces projets, avec une contribution de 30.000 à 70.000 dollars selon la taille de chaque projet.

Le représentant de l’ambassadeur d’Italie, Andreas Ferrarizi a souligné que ces projets comportent des dimensions environnementale, économique, éducative, culturelle et agricole qui s’ajoutent à la dimension sociale.

Ils s’inscrivent dans le cadre d’un plan global financé par le gouvernement italien à hauteur de 2,466 millions d’euros.

Selon Sayegh, les neufs projets concernés ont été sélectionnés conformément à la directive nº 1784/1 datant de décembre 2010. Cette directive définit les conditions et les mécanismes de mise en œuvre des projets de développement financés par l’extérieur au niveau de la préparation, du financement, de la mise en œuvre et de l’évaluation.

Les projets ont été élaborés en fonction « des priorités sociales définies par le ministère notamment la lutte contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présentation d’une « stratégie nationale pour le développement social »

Posted by jeunempl sur février 26, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant des Affaires sociales, Selim Sayegh, a présenté vendredi les grandes lignes de « la stratégie nationale de développement sociale », élaborée par une commission ministérielle créee après la conférence de Paris III en janvier 2007.

Selon lui, ce plan quinquennal définit cinq champs d’actions prioritaires : le soutien aux familles vivant dans la pauvreté et l’extrême pauvreté, la mise en place d’un mécanisme institutionnel pour améliorer les conditions de vies des ménages aux revenus limités, la protection des catégories vulnérables comme les sans abris ou les travailleurs précoces, la protection des droits des handicapés, des personnes âgées et des femmes, et l’encouragement de la participation des jeunes aux différents programmes socio-économiques.

Pour sa part le ministre de la Santé, Mohamed Jawad Khalifé, qui a participé à l’élaboration du plan, a rappelé que près de 45% des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Projet de développement agricole dans les régions montagneuses

Posted by jeunempl sur novembre 24, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, a lancé mercredi un projet de développement agricole dans les régions montagneuses (Hilly Areas Sustainable Agricultural Development Project -HASAD) qui s’étalera sur six ans. Le projet, dont le coût est estimé à environ 16,5 millions de dollars, sera financé par le Fonds international pour le développement agricole (IFAD) et le Fonds de développement international de l’OPEP.

L’objectif est de soutenir les agriculteurs dans les zones les plus pauvres et les plus affectées par la guerre de juillet 2006, dans les régions de Akkar-Danniyeh, du nord de Baalbeck et du Hermel, du sud du Litani, et du Mont Liban.

Le premier volet du projet porte sur l’amélioration de la gestion des sols et de l’eau. Des dizaines de réservoirs seront crées pour stocker l’eau de la pluie et les agriculteurs seront formés sur de nouvelles techniques d’irrigation. Le ministre a également indiqué que trois lacs artificiels seront crées.

Le deuxième volet vise à augmenter Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban puise dans ses réserves souterraines plus de 100 millions de m³ d’eau par an

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2010

ANI

Le Liban fait face à un déficit de plus de 100 millions de mètres cubes (m³) par an, a indiqué le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil dans le cadre du Forum arabe de l’environnement et du développement.

« Sur les 8,5 milliards de mètres cubes de précipitations annuelles, 4,5 milliards s’évaporent, 1,2 milliard s’infiltrent en dehors du territoire libanais et près de 1,5 milliard vont dans la mer. Il ne nous reste donc plus que 1,2 milliard de mètres cubes, dont 650 millions d’eaux superficielles et 550 millions d’eaux souterraines », a-t-il expliqué.

Or le Liban utilise près de 650 millions de mètres cubes d’eaux souterraines par an, a poursuivi Bassil, « ce qui signifie que nous puisons dans nos réserves souterraines entre 100 et 150 millions de m³ par an ».

« Si cette situation se poursuit, c’est très grave. Nos réserves vont diminuer si nous ne réagissons pas à temps», a-t-il insisté.
Le ministre a expliqué que la majorité de l’eau au Liban, superficielle et  souterraine, sert à l’irrigation de manière naturelle.

Les particuliers, eux, manquent d’eau car les capacités de stockage ne dépassent pas 245 millions de m³, dont seules 45 millions peuvent être utilisées, tandis que le reste sert à produire de l’électricité. « Nous n’avons pas les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :