Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Detlev Mehlis’

Assad: la Syrie n’a « aucune information » sur l’assassinat de Hariri

Posted by dodzi sur mars 25, 2009

Iloubnan.info

syrieBEYROUTH – Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé dans une interview publiée mercredi que son pays ne détenait « aucune information » sur l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri, pour lequel les services de renseignements syriens ont été mis en cause.

« Du point de vue sécuritaire, nous n’avons aucune information à ce sujet. Nous avons coopéré avec les enquêteurs de la Commission (de l’Onu) (…), mais nous ne possédons aucune information pertinente », a-t-il indiqué au quotidien libanais As Safir, proche de la minorité parlementaire soutenue par Damas.

Les deux premiers rapports de la Commission d’enquête de l’ONU, créée deux mois après l’assassinat de Rafic Hariri le 14 février 2005 à Beyrouth par la Commission d’enquête de Detlev Mehlis, avait  conclu à des « preuves convergentes » sur l’implication des renseignements syriens et libanais. Mais les rapports suivant, notamment celui du belge Serge Brammertz, ont révélé plusieurs inconsistances, comme l’existance de faux-témoins, et la politisation de l’enquête. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bellemare dément, dans une entrevue à la  »BBC », que le Hezbollah ait refusé de coopérer avec l’enquête internationale

Posted by jeunempl sur mars 2, 2009

El Nashra/BBC

Tribunaal Libanon - HaririLe procureur général du Tribunal Spécial pour le Liban, le juge Daniel Bellemare, dément dans une entrevue à la « BBC », avoir rencontré le président syrien Bachar Assad et l’ancien président libanais Emile Lahoud au cours de l’enquête internationale. Bellemare précise qu’il ne peut pas révéler les noms des personnes qu’il a rencontrées, notamment les noms d’autres personnes de la famille Assad signalés dans le rapport de l’ancien président de la commission d’enquête internationale Detlev Mehlis. Le juge canadien dément que le Hezbollah ait refusé de coopérer avec la commission et assure que cette dernière peut renter dans toutes les régions.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: « conscience tranquille » des généraux jugés pour l’assassinat de Hariri

Posted by dodzi sur février 27, 2009

L’Express

4-generaux-hamdane-sayyed-hajj-et-azzar

Moustafa Hamdane (haut-g), Jamil Sayyed (haut-d), Ali Hajj (bas-d) et Raymond Azar

NICOSIE – Les quatre généraux libanais détenus dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Rafic Hariri n’appréhendent pas l’ouverture dimanche près de La Haye du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) car ils ont « la conscience tranquille », a affirmé vendredi un de leurs avocats.

« Ils ont la conscience tranquille, ils n’ont aucun problème avec le tribunal. Ils l’attendent avec impatience« , a dit à l’AFP Akram Azouri, avocat de l’ancien directeur général de la Sûreté générale, le général Jamil Sayyed.

Le général Sayyed, ainsi que l’ancien chef de la garde présidentielle, le général Moustafa Hamdane, l’ancien chef des Forces de sécurité intérieure, le général Ali Hajj, et l’ancien chef des renseignements de l’armée, le général Raymond Azar, ont été arrêtés en août 2005, dans l’enquête sur l’attentat qui avait coûté la vie à M. Hariri, le 14 février 2005 à Beyrouth.

Considérés comme les piliers du système de sécurité libanais à l’époque de la tutelle syrienne, notamment de 1999 à 2005, ils sont poursuivis au Liban pour « assassinat« , « tentative d’assassinat« , et « perpétration d’actes terroristes« .

Le chef de la commission d’enquête internationale, Daniel Bellemare, qui deviendra le 1er mars procureur du tribunal international (TSL), a deux mois à compter de cette date pour demander le transfert des généraux aux Pays-Bas, et pourra proposer au tribunal de les relâcher ou de les garder en détention. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Drie verdachten moord op Hariri vrijgelaten

Posted by jeunempl sur février 26, 2009

Met AP

Drie mannen die jarenlang hebben vastgezeten in verband met de moord op de voormalige Libanese premier Rafik Hariri, zijn woensdag op borgtocht vrijgelaten. Het zijn de Libanese broers Mahmoud en Ahmed Abdel-Al, die werden opgepakt in 2005, en de Syriër Ibrahim Jarjoura, die vastzat sinds 2006.

De rechter gaf geen verklaring voor de vrijlating, maar de mannen kunnen altijd nog worden vervolgd wegens de moord op Hariri van 14 februari 2005. Bij de aanslag in Beiroet kwamen behalve Hariri nog 22 mensen om het leven.

Het officiële Libanese persbureau zei dat vier andere verdachten, allen pro-Syrische generaals, in hechtenis blijven. Deze verdachten zullen waarschijnlijk worden voorgeleid aan het in Nederland gevestigde tribunaal dat zich over enkele dagen over de zaak zal buigen. Het tribunaal bestaat uit juristen die door de Verenigde Naties en door de Libanese regering zijn aangewezen.

De eerste VN-onderzoeker, de Duitser Detlev Mehlis, concludeerde gezien de complexiteit van de zaak dat zowel Syrische als Libanese inlichtingendiensten een rol speelden. Hariri’s aanhangers beschuldigen Damascus ervan achter de aanslag te zitten. Syrië ontkent iedere betrokkenheid.
Maar Detlev Mehlis werd vervolgens uit de zaak ontslagen wegens gebrek aan neutraliteit en te nauwe banden met het amerikaanse CIA. Sindsdien nemen andere VN-onderzoekers de zaak in handen, en wordt Syrië niet langer direct beschuldigd. VN-onderzoek wendt zich naar het piste van fundamentalistisch soennitische groepen.

Posted in Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal International demandera le transfert des 4 généraux à la Hague

Posted by dodzi sur février 23, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 23 février – Dans une interview diffusée par la chaine de télévision Al Arabiya, Robin Vincent, greffier du Tribunal International chargé de juger les personnes suspectées d’être impliquées dans l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, le 14 février 2005, a indiqué que cette dernière institution, dont la mise en fonction interviendrait le 1 mars prochain, pourrait demander le transfert des 4 anciens responsables sécuritaires libanais.

Arrêtés depuis aout 2005 suite à une demande de l’ancien responsable de la commission d’enquête Detlev Mehlis, les généraux Jamil Sayyed, responsables de la Sureté Générale, Ali Haff, responsables des Forces de sécurité internes, Raymond Azar, responsable des services de renseignements de l’armée libanaise et Moustafa Hamdam, responsable de la Garde Présidentielle, ont clamé leur innocence. Leurs avocats ont également estimé que le maintien de leur détention de plus de 6 mois sans qu’ils ne soient jugée est contraire à la loi libanaise, indiquant que les responsables de la commission d’enquête qui ont succédé à Mehlis, ont écarté toute implication de leur client. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Un étrange enquêteur nommé au Tribunal spécial de l’ONU pour le Liban

Posted by dodzi sur décembre 23, 2008

Voltairenet.org

Nick Khaldas, commissaire adjoint de la police de Nouvelles-Galles-du-Sud (Australie), a été nommé enquêteur en chef du Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban, une juridiction chargée de juger l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri, ainsi que 22 autres meurtres politiques.

Nick Khaldas, un juif égyptien naturalisé Australien, est célébre pour avoir enquêté sur l’assassinat politique du syndicaliste et député John Newman, en 1994. Honoré par le FBI, en 2004, M. Khaldas est devenu conseiller des enquêteurs du Tribunal spécial irakien qui a condamné à mort Saddam Hussein à l’issue d’une parodie de procès. Récemment, il a organisé le plan de surveillance anti-terroriste des minorités ethniques en Nouvelles-Galles-du-Sud.

La sincérité de M. Khaldas a été mise en doute par le quotidien libanais Al-Akbhar, qui a rappelé la polémique entourant l’affaire Newman. Selon la version officielle, le parlementaire travailliste qui menait une campagne contre les gangs, aurait été assassiné sur ordre d’un tenancier de boîte de nuit qui s’était auparavant vainement présenté aux élections contre lui, Phuong Ngo. Cependant, un autre suspect, le conseiller municipal Albert Ranse, avait avoué devant Nick Khaldas être le véritable commanditaire du meurtre, mais le policier avait omis de transmettre le procès-verbal d’audition aux magistrats. Accusé de soustraction d’information et de parjure, M. Khaldas avait été blanchi par la Justice australienne après avoir reconnu une erreur. Malgré ce rebondissement, la condamnation de M. Ngo n’avait pas été révisée.

Initialement, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban a été constitué avec l’idée qu’une juridiction ordinaire ne serait pas capable de juger des dirigeants syriens si l’enquête prenait cette direction. Ses détracteurs l’ont présenté comme une machine de guerre américano-saoudienne contre la Syrie.

Contrairement à son intitulé, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban n’est pas un organe subsidiaire de l’ONU, mais un organe conventionnel créé conjointement par le secrétaire général de l’ONU et par le gouvernement libanais à la demande de la majorité des membres du Conseil de sécurité. Or, la Charte de San Francisco ne reconnaît pas une telle compétence au Conseil de sécurité et encore moins au secrétaire général. Quand au gouvernement libanais de l’époque, il ne pouvait prétendre qu’à expédier les affaires courantes et n’était pas constitutionnellement habilité à négocier une telle convention, ainsi que l’a rappelé le président de la République libanaise.

Les frais considérables engendrés par le Tribunal seront couvert à 49 % par le Liban. Le reste sera principalement payé par l’Arabie saoudite, l’ex-Premier ministre libanais étant de nationalité saoudienne. Le royaume wahhabite applique une version rigoriste de la charia et sa Justice est décrite par la plupart des organisations de défense des Droits de l’homme comme partiale et corrompue. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assassinat Hariri: le Tribunal International en fonction à partir du 1er Mars 2009

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2008

Libnanews

Rafik HaririDans son dernier rapport présenté devant le conseil de sécurité des Nations Unies, le secrétaire général de l’ONU Ban ki Moon a indiqué hier que le tribunal international en charge des suspects impliqués dans l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri le 14 février 2005, pourrait officiellement entrer en fonction à partir du 1er mars 2009, conformément à la résolution 1757 adoptée en juin 2007.

Selon Ban ki Moon, la constitution de ce tribunal enverrait un fort signal au gouvernement libanais et aux Nations Unies pour cesser l’impunité au Liban, avant qu’il ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :