Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Der Spiegel’

Acte d’accusation : Lourdes charges, peu de preuves

Posted by jeunempl sur août 27, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Comme les fuites médiatiques le laissaient présager, le procureur du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), Daniel Bellemare, base ses allégations, sur un large faisceau de présomptions et de preuves qui reposent essentiellement sur le relevé de données télécoms. Le couperet implacable de la justice, pour le 14 mars, mais insuffisant pour dissiper les doutes exprimés par le Hezbollah.

La lecture de l’acte d’accusation laisse un goût amer. D’abord, parce que l’effet de surprise a été totalement cornaqué. Il suffisait finalement de lire les articles du Der Spiegel, du Figaro et de la presse régionale; le tout mis en images, dans le reportage télévisé diffusé par la chaîne canadienne CBS pour y retrouver l’essentiel. Ensuite, parce qu’au vu des éléments présentés dans le texte par le procureur, la moisson des enquêteurs du TSL, qui ont travaillé six années sur l’affaire, est maigre. Lourdes charges, peu de preuves. Si la défense venait à convaincre la présidence du Tribunal, de l’iniquité des données de téléphonie mobile en possession de l’accusation, comme le fait le Hezbollah depuis des mois, elle prendrait un avantage décisif. En définitive, pour le Hezbollah les 54 pages que comporte l’acte, ne fournit pas d’assez d’arguments probants pour disqualifier les accusations de politisation et de complot, dans l’autre sens, le député Hadi Hobeiche salue «la victoire de la justice qui suit son cours». Frustrant pour ceux qui ne recherchent que la vérité sur les coupables et leurs motivations.

Peu de preuves directes

Une précision pour ceux qui ne sont pas au fait du fonctionnement de la justice. Dans le cadre d’un procès équitable, l’acte d’accusation ne préjuge pas nécessairement du verdict. Il n’est que l’exposé des faits, que l’autorité accusatrice reproche aux mis en cause. Lorsque dans l’alinéa 3 du préambule de l’acte, le bureau du procureur explique que «les charges portées à l’encontre des accusés reposent en grande partie sur des preuves circonstancielles […] souvent plus fiables que les preuves directes», il s’agit d’un argument que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Victime d’une cyberattaque, le journal Al Akhbar a récupéré son site internet

Posted by dodzi sur décembre 11, 2010

 

DNA

Al Akhbar - Quotidien libanais

Victime d’une cyberattaque jeudi 9 décembre, le quotidien libanais Al Akhbar a récupéré son site dans la journée du vendredi 10 décembre a constaté DNA. Le portrait de ce journal arabophone qui a publié les câbles de la diplomatie américaine fonctionne à nouveau quoique difficilement.

Dans la matinée du jeudi 9 décembre, le portail de ce quotidien qui a diffusé quelque 183 câbles diplomatiques américains a été la cible d’un acte de piraterie. La direction du journal avait affirmé que ses soupçons s’orientaient vers des hackers américains alliés à des saoudiens et des tunisiens.

« Nous avons découvert ce jeudi matin que notre cité a fait l’objet d’un acte de piratage, mais nous ne savons pas exactement d’où vient cette attaque. Cela pourrait être l’œuvre d’un hacker qui a agit à titre individuel ou bien d’un groupe de personnes mal intentionnés », a affirmé à DNA Dima Charif, journaliste à Al Akhbar, jointe par téléphone. Passé sous le contrôle des hackers, le site renvoyait vers un forum de « chat » saoudien. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Révélations sur l’assassinat de Rafiq Hariri

Posted by jeunempl sur novembre 30, 2010

Par Thierry Meyssan

Alors que la presse occidentale annonce l’imminente inculpation de dirigeants du Hezbollah par le Tribunal spécial pour le Liban, la revue russe Odnako remet en cause l’ensemble de l’enquête réalisée par les Nations Unies. Selon Thierry Meyssan, l’ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri aurait été assassiné avec une arme fournie par l’Allemagne. L’ancien procureur allemand et premier responsable de l’enquête onusienne, Detlev Mehlis, aurait falsifié un indice pour masquer la responsabilité de son pays. Ces révélations embarrassent le Tribunal et renversent la donne au Liban.

Les multiples conflits du Proche-Orient se cristallisent désormais autour du Tribunal spécial pour le Liban (TSL). La paix et la guerre dépendent de lui. Pour les uns, il doit permettre de démanteler le Hezbollah, de soumettre la Résistance et d’instaurer la Pax Americana. Pour les autres, il bafoue le droit et la vérité pour assurer le triomphe d’un nouvel ordre colonial dans la région.

Ce tribunal a été créé, le 30 mai 2007, par la Résolution 1757 du Conseil de sécurité pour juger les commanditaires supposés de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Dans le contexte de l’époque, cela signifiait ni plus, ni moins, juger les présidents syrien et libanais en exercice Bachar el-Assad et Emile Lahoud, les bêtes noires des néoconservateurs. Cependant il s’avéra que cette piste ne reposait sur aucun élément concret et qu’elle avait été alimentée par de faux témoins. N’ayant plus personne à juger, le Tribunal aurait pu disparaître dans les limbes de la bureaucratie lorsqu’un coup de théâtre le plaça à nouveau au cœur des conflits politiques régionaux. Le 23 mai 2009, le journaliste atlantiste Erich Follath révéla dans le Spiegel Online que le procureur s’apprêtait à inculper de nouveaux suspects : des dirigeants militaires du Hezbollah. Depuis 18 mois, son secrétaire général, Hassan Nasrallah clame l’innocence de son parti. Il affirme que cette procédure vise en réalité à décapiter la Résistance pour offrir la région à l’armée israélienne. De son côté, l’administration états-unienne se pose soudain en défenseur du droit et assure que nul ne saurait se soustraire à la Justice internationale.

Quoi qu’il en soit, la mise en accusation —que tous s’accordent à dire imminente— de leaders chiites pour l’assassinat d’un leader sunnite est de nature à enflammer la fitna, c’est-à-dire la guerre civile musulmane, plongeant la région dans de nouveaux soubresauts sanglants.

En visite officielle à Moscou, les 15 et 16 novembre, Saad Hariri —actuel Premier ministre et fils du défunt— a répété que la politisation du tribunal risquait d’enflammer une nouvelle fois son pays. Le président Medvedev lui a répondu que la Russie voulait que la Justice passe et réprouvait tout effort pour discréditer, affaiblir ou retarder le travail du tribunal. Cette position de principe repose sur la confiance accordée a priori par le Kremlin au TSL. Or celle-ci sera sûrement ébranlée par les révélations d’Odnako.

En effet, nous avons souhaité faire le point sur l’assassinat de Rafiq Hariri. Les éléments que nous avons découverts font apparaître une nouvelle piste dont on se demande pourquoi elle n’a jamais été explorée jusqu’ici. Au cours de notre longue enquête, nous avons rencontré de nombreux protagonistes, trop sans doute, de sorte que nos investigations se sont ébruitées et ont affolé ceux pour qui la piste de la Résistance armée libanaise est une bonne aubaine. Tentant de nous intimider, le Jerusalem Post a lancé une attaque préventive, le 18 octobre, sous la forme d’un long article consacré à notre travail. De manière purement diffamatoire, il y accuse Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Walid Joumblatt, député du Chouf: «Le tribunal est totalement politisé»

Posted by jeunempl sur octobre 30, 2010

L’Hebdo Magazine – Propos recueillis par Paul Khalifeh

Walid Joumblatt ne cache pas son inquiétude pour l’avenir du Liban. La fitna entre sunnites et chiites est, selon lui, un danger bien réel, et certaines puissances internationales pourraient pousser dans cette direction dans le but de soulager Israël. Officiellement, le chef du PSP continue à se positionner «au milieu». Toutefois, dans les faits, il se rapproche, de plus en plus, des positions du Hezbollah et de la Syrie concernant le TSL, l’affaire des faux témoins et les armes de la Résistance. Son repositionnement serait dicté par la nécessité de préserver les «intérêts de (sa) communauté et ceux du Liban». Rencontre avec un homme courageux pour les uns, volatil pour les autres, mais incontournable pour tous.

Certains ont du mal à vous situer politiquement. Pouvez-vous, une fois pour toutes, lever toutes les ambiguïtés et nous dire où vous vous positionnez aujourd’hui?
J’ai quitté le clan du 14 mars mais cela ne signifie pas que j’ai rejoint les rangs du 8 mars. Je me suis positionné au milieu. C’est beaucoup plus intéressant mais plus difficile en même temps. J’ai fait l’intérêt de ma communauté, du Liban, des relations libano-syriennes, de l’assainissement de ces relations et de l’accord de Taëf. Pour toutes ces raisons, je me suis positionné au milieu. Nous devons respecter la géopolitique. Nous avons signé, après une guerre civile qui a duré de 1975 à 1990, un accord qui définit les relations libano-syriennes. Cet accord comporte aussi une répartition des responsabilités constitutionnelles. Cet aspect ne m’intéresse pas pour le moment car nous convenons tous que le Liban est ingouvernable. C’est une question à débattre plus tard.
Revenons à la géopolitique; il y a la mer, il y a Israël et il y a la Syrie. A l’époque de l’intifada du 14 mars, nous sommes allés trop loin contre la Syrie. Nous avons entraîné le peuple libanais dans une haine Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’amie Facebook des soldats israéliens était une espionne

Posted by jeunempl sur mai 23, 2010

Der Spiegel – Traduction de Marie-Sophie Keller (Rue 89)

Soutirer des informations en faisant appel à des jolies filles, la technique est sans doute vieille comme l’espionnage. Le faire via Facebook, c’est plus récent et c’est ce qu’aurait réussi le Hezbollah en créant un profil avenant d’une jeune femme israélienne.

A en croire le portail d’information israélien MySay.co.il, dont l’information est relayée par le Spiegel, une certaine Reut Zukerman aurait ainsi convaincu 200 soldats ou réservistes israéliens de devenir ses « amis » sur Facebook et leur aurait soutiré nombre d’informations confidentielles :

« Les hommes auraient rapporté à leur copine Facebook des noms de soldats, du jargon, des codes secrets et des descriptions détaillées des bases militaires, d’après le rapport [du site MySay, ndlr].

Ce n’est qu’un an après que certaines des victimes de Zukerman auraient commencé à trouver bizarre le nombre de militaires d’élite sur sa liste d’amis. Ils auraient alors prévenu leur hiérarchie, et en janvier les militaires auraient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Démenti du Hezbollah : pas de trafic de drogues – Der Spiegel cherche à nuire à l’image du Hezbollah et est un outil à « l’entité sioniste »

Posted by dodzi sur janvier 12, 2010

Libnanews

Le Hezbollah a réfuté l’information publiée par le journal allemand Der Spiegel faisant état d’un trafic de drogue via l’aéroport de Frankfurt en sa faveur, accusant le quotidien de vouloir munir à l’image du parti.

Qualifiant cet article de fabrication, que Hezbollah a indiqué tenir moralement et légalement Der Spiegel responsable de ces accusations « injustes », avant de le décrire comme outil peu cher dans les mains de l’entité sioniste.

Selon le Hezbollah, cet article constituerait une tentative de couverture des crimes Israéliens au Liban et en Palestine, avant d’appeler les personnes responsables du titre un meilleur compte rendu des réalités dans ces deux pays.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah et l’assassinat de Rafic Hariri

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

Nouvelles d’Orient/Protection Palestine

Par Alain Gresh

La dépêche de l’AFP est tombée le samedi 23 mai à 19 h 23, sous le titre « Assassinat Hariri : l’enquête désignerait le Hezbollah comme responsable (presse) ». Le Journal du dimanche titrait, le 24 mai : « Rafic Hariri : le Hezbollah accusé ». Libération du 25 mai publiait sur trois colonnes un article signé du service étranger et titré « Le Hezbollah, cerveau de l’assassinat d’Hariri ». Un surtitre précisait toutefois : « Selon Der Spiegel, le parti chiite serait impliqué » ; moins prudent, le site de ce journal titrait, lui : « Meurtre d’Hariri au Liban : l’enquête pointerait le Hezbollah ». Enfin, LeMonde.fr titrait le 24 mai : « Assassinat de Hariri : troublantes accusations contre le Hezbollah ». L’article n’était pas signé. En revanche, l’édition papier datée du 26 mai ne signale même pas la nouvelle. Quant à l’International Herald Tribune du 25 mai, il ne consacre qu’une brève à cette information.

Rappelons aussi, ce que tout le monde semble oublier, Le Figaro aussi, c’est que ce quotidien avait déjà proféré la même accusation il y a plusieurs années, sous la plume de Georges Malbrunot. Ainsi, l’article intitulé « L’ombre du Hezbollah sur l’assassinat de Hariri », publié le 15 octobre 2007. C’est exactement sous le même titre que Malbrunot avait publié un autre texte dans Le Figaro, le 19 août 2006, au lendemain de la victoire du Hezbollah dans sa guerre avec Israël. Que Le Figaro du 24 mai 2009, qui reprend l’information sur l’implication du Hezbollah, ne fasse même pas référence aux articles de son correspondant en dit long sur la crédibilité à accorder à ce qu’écrit ce dernier…

Tous les articles de ce week-end sont, si l’on peut dire, inattaquables. Ils emploient tous le conditionnel ou renvoient à l’article du Spiegel dont sont tirées ces informations. Les médias pourront se défendre : le Hezbollah est « accusé » d’avoir commis l’attentat, mais cela ne veut pas dire qu’il soit coupable… L’enquête le « désignerait », mais on n’en est évidemment pas sûr… Et pourtant, bien que ne reposant sur aucun fait vérifiable, ces articles créent un climat, une « atmosphère » qui désigne bien un coupable.

C’est l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, très favorable à Israël, qui a donné la nouvelle. On trouvera le texte de l’article en anglais sur le site du journal, sous le titre « New Evidence Points to Hezbollah in Hariri Murder », sous la signature d’Erich Follath. Le chapeau résume l’article : « Le tribunal spécial des Nations unies chargé de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri est arrivé à d’étonnantes conclusions — qu’il garde secrètes. Selon des informations obtenues par le Spiegel, les enquêteurs croient maintenant que le Hezbollah est derrière le meurtre de Hariri. »

Evidemment, les sources sont anonymes. Et qu’importe que les porte-parole du tribunal aient démenti l’information. Le Hezbollah a aussi, bien évidemment, nié avec la plus grande fermeté, comme le rapporte l’article du quotidien anglophone The Daily Star du 25 mai : « Hizbullah dismisses Spiegel allegations as ’fabrications’ ». La journaliste Dalila Mahdawi reprend une déclaration de Walid Joumblat qui met également en doute ces rumeurs. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Libanais mettent un bémol aux révélations du « Spiegel»

Posted by jeunempl sur mai 26, 2009

La Tribune de Genève – Gaby Nasr

Unanime, la classe politique libanaise tempère les révélations du magazine allemand mettant en cause le Hezbollah dans l’assassinat de Rafic Hariri.

Tribunaal Libanon - HaririLes révélations du Spiegel, selon lesquelles l’enquête internationale sur l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri s’orienterait vers une implication du Hezbollah, ont fait l’effet d’une bombe politique à Beyrouth, rapidement désamorcée toutefois par l’ensemble de la classe politique.

Rafic Hariri, premier ministre sous la tutelle syrienne devenu opposant à l’hégémonie de Damas au Liban, a été tué avec 22 autres personnes dans un attentat à Beyrouth le 14 février 2005.

Du président de la République, le chrétien Michel Sleiman, jusqu’au plus petit des partis politiques, en passant par le premier ministre, sans oublier Saad Hariri, fils cadet de la victime, tous ont pratiquement eu la même réplique: confiance absolue dans le Tribunal spécial pour le Liban (TPL) et pas de commentaire sur les «fuites» glanées par la presse. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Joumblatt salue les propos de Hassan Nasrallah

Posted by dodzi sur mai 26, 2009

Libnanews

Walid Joumblatt - PSPBeyrouth, le 26 mai – Dans une interview diffusée par la chaine satellitaire qatariote Al Jazeera, le député druze Walid Joumblatt a remercié le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah pour ses propos tenus lors de la commémoration de la libération du Sud Liban, ce lundi soir.

Selon le député, les propos de ce dernier auraient « une dimension historique ».

Pour rappel, le secrétaire général du Hezbollah avait salué la réaction de Walid Joumblatt en réponse à l’article publié par le journal Der Spiegel accusant l’aile militaire du mouvement chiite d’avoir commandité l’attentat contre le premier ministre libanais Rafic Hariri.

Hassan Nasrallah s’était également adressé à la communauté druze, les mettant en garde contre « ce qui veulent présenter les chiites comme des ennemis » ainsi à la communauté chiite « contre ceux qui présentent les druzes et spécialement le Parti Socialiste Progressiste comme des ennemis », estimant que « l’ennemi israélien veulent diviser » les 2 communautés. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayyed Nasrallah promet aux Israéliens « une riposte inimaginable » s’ils s’aventurent à mener une nouvelle offensive contre le Liban

Posted by jeunempl sur mai 26, 2009

El Nashra

sayyed-nasrallah_general-aounLe secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a entamé son discours, prononcé à l’occasion de la « Fête de la Libération » du Liban-Sud, en félicitant « les Libanais et le monde arabe à l’occasion de cette fête que nous ont offerte les martyrs, les familles de martyrs, et les combattants. »
« Cette journée commémore la victoire de la résistance libanaise sur la plus forte des armées de la région », a rappelé Sayyed Nasrallah, avant de poursuivre que « cette journée a eu un impact essentiel sur la région », notant en particulier « l’impact qu’elle a eu sur le lancement de l’Intifada d’Al-Aksa. »
Sur le plan politique, Sayyed Nasrallah a affirmé que le Hezbollah ne s’est pas mêlé à la politique « pour le pouvoir ou pour des sièges mais pour préserver le pays », ajoutant que de ce fait, le Hezbollah « n’a jamais cherché à entrer en conflit avec quiconque. »

Sur un autre plan, Sayyed Nasrallah a appelé les partisans du Hezbollah à entretenir avec leurs frères druzes les meilleurs relations qui soient, ajoutant à l’adresse des druzes, que « la communauté chiite n’est pas votre ennemie », et de même, à l’adresse des chiites, « les druzes et surtout le Partis Socialiste Progressiste ne sont pas vos ennemis. »

Sayyed Nasrallah s’est ensuite arrêté sur l’alliance du Hezbollah avec le Courant Patriotique Libre, affirmant que les deux partis communiquent depuis les années 90. « Même lorsque le CPL faisait face à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :