Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘dépendance’

Bassil : L’électricité 24h/24, un projet enfin sur les rails

Posted by jeunempl sur juin 29, 2010

(L’Orient le Jour)

Après 30 ans de courant « on-off », des pertes de plusieurs milliards de dollars et un manque à gagner inestimable sur le plan économique, les Libanais ont enfin aujourd’hui un plan de « sauvetage » qui devrait leur garantir, d’ici à 2015, un des droits les plus basiques, pourtant parmi les plus bafoués : l’électricité 24h/24.

Privilège acquis dans la quasi-totalité des pays du monde, même les moins avancés parmi eux, les Libanais en ont toujours rêvé : l’électricité 24h – ce luxe dont ils sont privés depuis environ trois décennies – est finalement en passe de devenir réalité, ou presque ; après de longues années vécues au sein d’un binôme d’une autre ère – « courant de l’EDL – générateurs » (ou « Dawlé/Moteur », en libanais) – si révélateur, par ailleurs, de l’érosion de la notion d’État dans leur inconscient collectif – ces mêmes Libanais peuvent enfin se targuer aujourd’hui d’avoir un plan, une feuille de route, qui devrait les aider à sortir de l’ornière, à renouer avec la normalité et surtout à mettre fin au déficit chronique et pandémique d’une institution publique, devenue symbole national de la gangrène d’un État…

Le plan soumis par le ministre Gebran Bassil, et approuvé la semaine dernière en Conseil des ministres, constitue en effet un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebran Bassil réussira-t-il son pari de réformer le secteur de l’énergie au Liban?

Posted by jeunempl sur février 16, 2010

MPLBelgique.org

Le nouveau ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, avait été accueilli plutôt froidement par la nouvelle ministre des Finances dès l’entrée en fonction du nouveau gouvernement fin de l’année 2009.
« Si l’augmentation de la production électrique devra coûter 1 à 2 milliards de dollars, Bassil et son équipe feraient mieux de trouver un financement externe parce que le gouvernement est incapable d’assumer cette tâche », avait asséné Mme. Raya Haffar Hassan.

Du fait d’un déficit chronique depuis la fin de la guerre civile, le ministère de l’Energie et de l’Eau est dépendant du ministère des Finances, ce qui lui procure de facto une dépendance politique. La somme de 2 milliards de dollars représente pourtant un minimum pour réformer le secteur électrique au Liban et combler le déficit de production actuel, soit un tiers de la demande.

Le jeune ministre a alors débuté en envoyant plusieurs signes aux Libanais en faveur de toute initiative en direction des énergies renouvelables. Dès son entrée en fonction au mois de novembre, il adresse un message à l’Ordre des Ingénieurs dans lequel il place les énergies renouvelables au sommet de ses priorités, avant de révéler plusieurs projets dans ce sens le 15 décembre en coopération avec le PNUD et l’ALMEE.

Il s’est ensuite attaqué au problème de la répartition équitable de l’approvisionnement en électricité sur tout le territoire. C’est ainsi qu’il s’est déplacé au Nord dans les régions « politiquement privilégiées » de Minieh, Donnieh et Akkar, alimentées 24h/24, pour expliquer à la population locale que l’approvisionnement devait y être réduit au profit de la ville de Tripoli.

Au mois de janvier, le ministre Bassil contacte le ministre des Travaux Publics Ghazi Aridi et le ministre de l’Intérieur Ziad Baroud pour leur suggérer de coopérer sur un projet ayant pour objectif de réformer le secteur de l’éclairage public. Bassil souhaite effectivement remplacer les lampes actuelles par des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Développement de l’énergie solaire au Liban

Posted by jeunempl sur décembre 31, 2009

Moyen-Orient.fr

L’ensoleillement annuel du Liban permettrait de produire entre 2 et 6 kilowatts-heure d’électricité au mètre carré (kWh/m2).

L’ONU et le Liban activent leurs efforts pour développer l’énergie solaire dans le pays. L’agence onusienne du Liban travaille actuellement sur vingt cinq projets, dont deux dans le domaine de l’énergie solaire.

L’effort sera concentré sur l’usage de cette énergie renouvelable dans le chauffage. Mais les autorités libanaises veulent désormais aller plus loin et encourager le montage de projets solaires, notamment avec la création d’un nouveau centre (LCECP) en coopération avec le PNUD, l’agence environnementale de l’ONU. Objectif du nouveau centre: traiter les questions liées à l’usage, à la production et à la conservation des énergies renouvelables ainsi que la sensibilisation à l’échelle du pays.

Le développement de l’énergie solaire au Liban permettra au pays de réduire son dépendance énergétique vis-à-vis des pays pétroliers, le Liban ne possédant pas de ressources pétrolières. Mais l’option solaire aidera également le pays à diminuer la pollution.

A noter que l’énergie solaire est déjà développée pour l’alimentation d’un réseau de téléphonie mobile et pour alimenter en électricité le centre d’étudiants à l’université américaine de Beyrouth. Cette dernière avait même reçu un prix d’excellence environnementale pour son architecture verte. Le Liban travaille également sur de nombreux autres projets environnementaux importants comme la prévention des incendies de forêts, la protection des forêts de cèdres, symbole national du pays et la préservation du littoral méditerranéen qui fait face à des projets immobiliers de grande envergure, notamment le projet d’une ile artificielle.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :