Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘déchets’

Les cimentiers libanais engagés dans une démarche écologique

Posted by jeunempl sur mars 28, 2011

Le Commerce du Levant

[Note du MPLBelgique.org: Cette démarche va dans la bonne direction. Néanmoins, nous posons la question du traitement des fumées issues de la combustion de ces déchets et des normes de rejets des gaz polluants du secteur]

Les cimentiers libanais se sont engagés dans une démarche écologique, saluée lundi par le ministre de l’Industrie Abraham Dadayan lors de la conférence « Intercem » sur le ciment, qui s’est tenue à Beyrouth.

Selon Pierre Doumet, PDG de la Cimenterie nationale, un projet visant l’utilisation des ordures ménagères pour la production du ciment, à la place du charbon et du fuel, a été présenté il y a six mois aux autorités.

Les cimentiers attendent un accord de principe, notamment de la part du ministère de l’Environnement, pour lancer le projet en bonne et du forme.

Selon Doumet, 25% des déchets ménagers au Liban peuvent être utilisés dans la combustion nécessaire à la fabrication du ciment, couvrant 5 à 10% des besoins énergétiques des cimentiers.

Ce combustible alternatif aura le double avantage de réduire la pollution due aux combustibles fossiles, tout en se débarrassant de manière utile des déchets ménagers.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité: la production, le transport et la distribution affectés par la tempête

Posted by jeunempl sur décembre 14, 2010

Le Commerce du Levant

La tempête s'abat sur le front de mer à Beyrouth, le 12 décembre 2010

La tempête qui balaye le Liban depuis samedi a occasionné des dégâts importants au niveau de la production, du transport et de la distribution électriques, entrainant une baisse drastique de l’approvisionnement en courant, a indiqué l’Electricité du Liban (EDL) dans un communiqué publié lundi.
Les centrales situées le long de la côte ont particulièrement souffert des intempéries. L’effondrement d’une partie du dépotoir de Saida dans la mer a entrainé l’arrêt d’une unité de production de l’usine Zahrani. Les unités de productions de Zouk et deux de celle de Jiyé ont connu le même sort, en raison des vents violents et des déchets rapportés par les vagues qui bloquent les conduits de refroidissement.

Le réseau de transport a également souffert des fortes de chutes de neige, notamment dans la Békaa. Les lignes reliant la centrale de Jiyé aux stations de Bsalim et de Jamhour sont tombées en panne, tandis que l’approvisionnement à partir de la Syrie et de l’Egypte a été suspendu.

Enfin, au niveau de la distribution, des lignes moyenne et basse tensions ont été endommagées par les chutes d’arbres et de panneaux d’affichages dans de nombreuses régions.

L’EDL a promis un retour à la normal « progressif » à partir de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: Les cinq plus graves menaces environnementales

Posted by jeunempl sur septembre 15, 2010

IRIN News

Un certain nombre de menaces environnementales pèsent sur le Liban, dont la pollution de l’air et de l’eau, les risques liés au changement climatique, et les répercussions de la guerre israélo-libanaise de 2006. IRIN se penche sur les cinq principales menaces.

La Méditerranée

En raison de la destruction des habitats, l’industrie libanaise de la pêche, qui selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) représente environ 6 500 emplois, risque de s’effondrer si une partie des eaux libanaises n’est pas déclarée zone protégée dans un avenir proche, selon un rapport publié récemment par Greenpeace et intitulé A Network of Marine Reserves In The Coastal Waters of Lebanon ?Un Réseau de réserves marines dans les eaux du littoral libanais?.

D’après Greenpeace, 18 réserves d’alevinage d’espèces marines désignées devraient être créées le long du littoral libanais pour repeupler les populations de poissons en voie de disparition, qui diminuent depuis 30 ans.

Au sujet de l’exploration prochaine des gisements de pétrole et de gaz marins (approuvée en vertu d’une nouvelle loi adoptée par le Parlement libanais), Greenpeace avertit que « les eaux du littoral libanais sont aussi gravement menacées par les déversements accidentels si l’exploitation des gisements de pétrole marin se développe au Liban ».

La pollution de l’air

Selon les scientifiques, les polluants en suspension dans l’air beyrouthin ont atteint Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ansar se met au tri sélectif

Posted by jeunempl sur septembre 1, 2010

Zahraa Mortada – Les Hirondelles

Fruit d’un projet du ministère d’Etat pour la Réforme administrative financé par l’Union européenne, une usine de tri et de compostage a vu le jour en 2009 à Ansar. Comme toutes ses consoeurs, elle est aujourd’hui confrontée au défi de la continuité.

En quittant Ansar, il suffit de remonter un chemin d’un kilomètre et demi pour tomber sur l’usine de tri et de compostage de cette localité du caza de Nabatiyé. Avant l’ouverture de l’usine il y a 8 mois, les déchets des 15 000 habitants s’amoncelaient dans une décharge à ciel ouvert. Aujourd’hui, ils sont triés et recyclés.

Chaque matin, les deux camions de la municipalité font le tour de la ville, récoltent les déchets et les déversent dans une trieuse. Des ouvriers s’y tiennent de part et d’autre. L’un s’occupe du plastique, l’autre du carton, et ainsi de suite. Après 72 heures de fermentation et 30 jours de maturation dans des machines, le tour est joué: des sacs de compost s’entassent, prêts à la distribution. «La vente de compost est encore très timide, presque nulle», affirme Mohamad Assi, ex-maire et membre actuel du conseil municipal. Il ajoute, avec un peu d’optimisme: «Nous n’en sommes qu’au début, cela doit être normal».

Pour la municipalité, la question de la rentabilité est aujourd’hui cruciale. L’usine est en effet déficitaire : en huit mois, l’activité n’a pour l’instant rapporté que 650 dollars, pour un coût de fonctionnement mensuel de 5 700 dollars. La municipalité couvre ces frais, aidée par un financement européen de 104 000 dollars étalé sur deux ans. D’ici là, elle devra gagner en autonomie financière, en vendant davantage de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résultats Finaux du Concours Jezzinois 2010 pour le Développement Durable pour les régions de Jezzine, Chouf, Saïda/Zahrani

Posted by jeunempl sur août 27, 2010

RPL France

Suite au jury de l’avant-projet du mois de Juin formé de représentants des sociétés Easeit, Alonor, du RPL et du CPL de Jezzine ;

Suite au jury du projet final du 17 Août 2010 formé de :
Elie Aouad (Easeit), Marlène Seif (Alonor), Khalil Harfouche (CPL Jezzine), Hadi Afif (CPL Jezzine), Rony Lahoud (RPL France) et Joumana Chartouni (RPL France);

Suite à l’addition des notes du jury réalisé le 18 Août qui aboutit à la liste des lauréats ;

Les prix ont été distribués le 21 Août au couvent de Machmouché en présence des députés du Caza de Jezzine et un ensemble de présidents de municipalités et des diverses personnalités de la région.

Les divers discours ont signalé l’importance du développement durable. Une mini-pièce de théâtre a été jouée par les enfants jezzinois de la diaspora mettant en valeur le développement durable sur les générations futures.
Les résultats sont les suivants:

Premier Prix : 3200€
اخضر ونضيف
Lauréat M. Walid DOUMET
Le projet traite le problème des déchets et propose une solution économique viable pour le recyclage des pneus dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview – Ali Darwiche : «L’Etat doit soutenir ceux qui protègent l’environnement»

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

Propos recueillis par Hassan Abbas – Les Hirondelles

Tous les dossiers du développement durable sont liés les uns aux autres. C’est en tout cas la philosophie d’Ali Darwiche, secrétaire général de l’organisation non gouvernementale libanaise Green Line.

De nombreuses voix s’élèvent pour pousser des pays comme le Liban à développer les énergies renouvelables. Que pensez-vous de ce dossier?

Il faut évidemment dépasser notre dépendance envers les énergies fossiles qui sont très polluantes et dont les réserves ne sont pas infinies. Car même sans penser à la protection l’environnement, il faut chercher d’autres sources d’énergie! Tous les experts en énergie s’accordent à dire qu’il n’y a rien de durable. Si nous consommons, nous épuisons les ressources. Le pétrole, l’énergie nucléaire et le charbon sont toutes des ressources épuisables. Par conséquent, si notre génération s’appuie uniquement sur elles, nous ne laisserons rien aux générations futures. Nous ne pouvons pas fonder une économie sur des ressources finies.

Où se situe le Liban à ce niveau?

Au Liban, nous ne reposons que sur le pétrole, alors qu’il faudrait infléchir la contribution du Liban au changement climatique. De plus, la pollution due à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2010

Le Commerce du Levant

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an, dont 10 % seulement sont recyclés, 40 % amoncelés dans des dépotoirs spécifiques et 50 % jetés dans des terrains vagues.

Durant les dix dernières années, les services de collecte et de recyclage des déchets se sont développés, mais ce ne sont que des projets qui répondent à des problèmes urgents. Le recours aux terrains vagues reste la solution la plus largement adoptée même pour la fermentation des déchets organiques. Cette lacune résulte de l’absence de plan de triage à la source. Selon le ministre de l’Environnement, les systèmes de gestion intégrée des ordures couvrent actuellement 19 % du territoire libanais seulement (Beyrouth, Mont-Liban, Tripoli et Zahlé) et 60 % de la population en bénéficie.

Il propose une solution qui inclurait la collecte, le triage léger, le recyclage et la désintégration thermique, et suggère la création de quatre centres de traitement des déchets : un pour Beyrouth et le Mont-Liban, un pour la Békaa et la régionde Baalbeck-Hermel, un pour le Sud et Nabatiyé et un pour le Liban-Nord et le Akkar, et estime le budget d’une telle opération à 55 dollars/tonne de déchets, le gouvernement pouvant même acheter de l’énergie électrique (biomasse) de ces centres à 11 cents le kW/h. Ce projet qui s’étalerait sur un minimum de 25 ans nécessite deux ans de préparation et deux autres années pour sa mise en application.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Construction de deux centres de traitement des déchets solides

Posted by jeunempl sur juillet 1, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre d’Etat pour la Réforme administrative, Mohammad Fneich, a posé la première pierre de deux nouveaux centres de traitement des déchets solides financés par l’Union européenne, l’un à Tripoli et l’autre à Michmich dans le Akkar.

La construction de ces deux centres entre dans le cadre d’un plan général d’investissement dans le traitement des déchets solides au Liban. Le plan, entièrement financé par l’UE (17 millions de dollars), prévoit la construction d’un total de onze centres de traitement d’ici à 2012. Chaque centre sera entretenu et opéré sur le budget de l’Etat libanais durant trois ans à partir de sa mise en service (15 millions de dollars sur cinq ans). Passé ce délai, les centres seront ensuite pris en charge par leurs municipalités respectives.

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim El Ali dans l’émission « C’est pas du Vent » : On travaille à restaurer les forêts primaires

Posted by jeunempl sur juin 28, 2010

Libnanews – RFI

Le 28 avril dernier, RFI consacrait la deuxième partie de son émission environnementale « C’est pas du Vent » au Liban. Son invité du jour n’était autre que le célèbre écologiste libanais Ibrahim El Ali. A ses côtés, plusieurs spécialistes le soutiennent et profitent de l’émission pour expliquer les problèmes qui touchent l’environnement au Liban, mais aussi les solutions qui les accompagnent. Libnanews vous propose une retranscription de cette émission radio instructive.

Dominique Desaunay: Bienvenue à tous dans cette 2ème partie de « C’est pas du Vent » en compagnie d’Ibrahim El Ali, président de Mawassem Khair qui veut dire Moissons de la Bienfaisance en français, et dont la mission est de faire découvrir et de sauvegarder la biodiversité et la richesse de la nature au Liban.
Alors, c’est un petit souvenir du Liban que j’allais visiter sur les petits marchés. Je n’en reviens pas, ils ont des porte-voix pour haranguer la foule et vendre leurs fruits et légumes, et autres chouchous.
Ibrahim El Ali, le pape a un jour déclaré; « Le Liban, c’est plus qu’un pays, c’est un message ». Et pour vous donc, réussir une politique de protection de l’environnement au Liban, c’est du même coup transmettre ce message à l’ensemble de la planète?

Ibrahim El Ali: Tout à fait, c’est exactement ça. On voit bien par exemple que les télévisions arabes sont très très développées dans l’espace médiatique. Et pourtant, tout est focalisé par rapport au Liban. Le Liban est un véritable prisme. Déjà dans l’histoire du Liban, ça a été à travers les Phéniciens, à travers le prisme de la civilisation de la Méditerranée, la construction de tous les ports. Le Liban a véhiculé toutes ces graines qu’on a retrouvées et ça crée un espace méditerranéen dans la faune végétale. Et il y a véritablement un message. Ce n’est pas seulement son espace géopolitique ou géostratégique, c’est également la richesse de son eau, des plantes, de son littoral, de sa population.

Dominique Desaunay:
Votre ONG Mawassem Khair a commencé son action en participant au désamorçage de plus de 4000 bombes au Liban-Sud ainsi qu’à la lutte contre les incendies. Mais au-delà de ces actions de terrain, vous pensiez déjà au reboisement de la région?

Ibrahim El Ali:
Je pense au reboisement de la région, surtout au reboisement de la forêt primaire. On a maintenant de plus en plus de forêt de pins qui se mettent en place. Le pin se développe rapidement mais ça tue la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une ONG italienne finance un projet de 400.000 euros à Bint Jbeil

Posted by jeunempl sur avril 19, 2010

Iloubnan

L’Ambassade d’Italie à Beyrouth et la Coopération italienne au Développement, ont inauguré le centre pour le recyclage des déchets solides et la production du compost. Une initiative financée par le Gouvernement italien et réalisée par l’ONG italienne COSV, pour une valeur totale de plus de 400.000 euros.

Le samedi 17 avril 2010, à Bint Jbeil, a eu lieu l’inauguration du centre pour la gestion des déchets solides, en présence du Directeur du Bureau de la Coopération au Développement de l’Ambassade d’Italie à Beyrouth, Fabio Melloni, du responsable de l’Unité pour les Affaires Civiles de la FINUL, Ryszard Morczyinski, du Maire de Bint Jbeil, Afif Bazzi, et du Représentant de l’ONG italienne COSV, Federico De Nardo. Ont participé également à la cérémonie des représentants du Ministère de l’Environnement, du Contingent italien de la FINUL et des Unités CIMIC opérant au sein des contingents italien, belge et français ainsi que des représentants de la société civile et du secteur privé.

L’initiative, financée par le Bureau de la Coopération au Développement de l’Ambassade d’Italie dans le cadre du Programme d’Urgence ROSS pour une valeur totale de plus de 400.000 euros, a été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :