Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Dar al-Fatwa’

Kabbani fait porter à Hariri et à Siniora la responsabilité de tout malheur qui lui arriverait

Posted by jeunempl sur mars 26, 2013

ANI

Mufti Sheikh Mohammed Rashid KabbaniLe mufti de la République, cheikh Mohammed Rachid Kabbani, a signalé mardi que les anciens Premiers ministres Saad Hariri et Fouad Siniora seraient les seuls responsables s’il lui arrivait malheur.

« Je resterai jusqu’à la fin de mon mandat, mais pas une minute de plus, et je fais porter à Saad Hariri et à Fouad Siniora la responsabilité de tout malheur qui pourrait m’arriver », a-t-il dit, cité par le chef de l’Ordre des rédacteurs de presse Elias Aoun, qu’il avait rencontré à Dar-al-Fatwa.

Toujours selon M. Aoun, le mufti a signalé qu’il était le seul responsable du déroulement des élections du Conseil islamique supérieur. « Limogez le mufti de la République si vous en êtes capables, a martelé cheikh Kabbani », a ajouté M. Aoun.

Le chef de l’Ordre des rédacteurs de presse a également affirmé que « le mufti estime que certains dirigeants sunnites nuisent à leur confession ».

Par ailleurs, le mufti a abordé, avec la délégation de l’Ordre des rédacteurs, le sujet de l’agression des deux cheikhs sunnites. « Cet incident aurait pu mener à un conflit entre Sunnites et Chiites si je n’y avais pas pris garde. Nous voulons protéger le Liban, pas y semer la zizanie », a-t-il conclu, toujours cité par M. Aoun.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Diatribe du Mufti de la République libanaise contre le courant de Hariri

Posted by jeunempl sur août 18, 2012

Al Akhbar

« Ils veulent mon turban (…) je ne leur permettrai pas ! » Des propos qui résument le ras-le-bol du Mufti de la République du Liban des exactions pratiquées par le courant du Futur des Hariri !

En effet, dans une interview exclusive accordée au quotidien libanais al Akhbar , le Mufti de la République du Liban, cheikh Mohammad Qabbani est sorti de son silence pour dénoncer ce qu’il a appelé « le mensonge des politiciens au Liban, à leur tête le courant du Futur  » !
Allant jusqu’à conseiller les responsables du courant du Futur de craindre Dieu, les invitant à la piété pour sortir de leur « Moi » : car c’est ce « Moi » qui a chassé Satan du Paradis.

La plus haute-instance religieuse sunnite qualifie les responsables du Courant du Futur de « politiquement immoraux »

Dans ses propos, le Mufti a expliqué les raisons de son désaccord avec le courant du Futur : «J’ai eu une position qui ne s’accorde avec celle du Courant du Futur, or la différence dans les opinions ne justifie pas le recours à la diffamation. Et le courant du Futur a sali la réputation du Mufti de la République ».

Et de poursuivre : « Notre désaccord a débuté avec ma décision d’interdire à cheikh Oussama Rifai à Akkar de délivrer des fatwa sur des questions Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saad Hariri vs Fouad Siniora: Le passé rattrape le Futur

Posted by jeunempl sur juin 21, 2010

L’Hebdo Magazine – Ali Nassar

Au lendemain de l’assassinat du président Rafic Hariri, l’héritier étant resté à l’ombre, Fouad Siniora est appelé à occuper le Grand sérail. Il y passera deux mandats successifs des plus difficiles. Même après avoir rendu le flambeau à cheikh Saad Hariri, représentant de la famille, le Premier ministre sortant n’a jamais douté de la confiance dont il jouissait. Il a connu de pénibles journées au Sérail et a vu se briser les griffes de ses rivaux. Qu’y a-t-il de changé?

Le chef du gouvernement, Saad Hariri, et son directeur de bureau, Nader Hariri, ont eu un aparté après lequel ils se sont dépêchés de quitter discrètement la pièce loin des yeux d’une foule arrivée très tôt à la Maison du Centre. Ce jour-là, devait avoir lieu la première rencontre entre Saad Hariri et le président syrien Bachar el-Assad. Nombreux parmi les présents, députés, politiciens, partisans ou fonctionnaires, avaient souhaité faire partie de la délégation officielle qui se rendait en Syrie. Fouad Siniora, quant à lui, s’attendait à être la première personnalité à accompagner le président Hariri. Etant, depuis les législatives de 2009, le chef du bloc parlementaire du Courant du futur et le favori de la famille, il était normal que la réconciliation rétablisse son image devant la direction syrienne. Siniora n’avait pas été invité à participer aux préparatifs de la visite de Hariri à Damas, le 19 décembre 2009. Le conseiller du roi saoudien, Abdallah Ben Abdel Aziz, avait réussi à aplanir les obstacles devant la rencontre Hariri-Assad. C’est en prenant connaissance des informations sur la visite que Siniora a compris que Saad Hariri avait pris de la distance à son égard et que le jeu politique régional a repris le dessus. C’est Nader Hariri qui sera désormais le confident et le détenteur des secrets de la «Maison» et c’est à lui que seront confiés les dossiers relatifs à Damas.

Le destin du jeune Saad Hariri, après le crime du 14 févier 2005, est bouleversé. Il a toujours été loin du bourbier politique libanais jusqu’au moment où il est appelé par la famille à assumer les responsabilités politiques. Les rumeurs veulent que Hariri, convaincu de prendre les rênes du commandement politique sunnite, après la démission de Omar Karamé, est surpris de voir Fouad Siniora prendre le pas sur nombre d’éminents concurrents et se trouver à la tête du gouvernement. Lorsque le mandataire a pris la place du mandant à la tête du troisième pouvoir, l’image de Siniora, pour nombre de gens, dont Saad Hariri, était liée à ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :