Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Dahieh’

Promesse tenue : 270 immeubles à Haret Hreik entièrement reconstruits à l’initiative de Waad

Posted by jeunempl sur mai 11, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Ce soir, la banlieue sud revêtira ses plus beaux atours pour la grande célébration de l’exécution totale du projet Waad qui prévoyait la reconstruction de 270 immeubles à Haret Hreik détruits pendant la guerre de 2006, sur une superficie d’un million 50 m2. 3 941 appartements ainsi que 1 771 magasins, dépôts et locaux commerciaux seront remis à leurs propriétaires. Le projet était ambitieux, l’exécution est grandiose et les quelque 20 000 personnes qui en profitent sont heureuses aujourd’hui d’habiter des lieux bien plus beaux que ceux qui ont été détruits.

Pour célébrer ce rendez-vous attendu depuis un peu moins de six ans, le Hezbollah, dont l’association Jihad el-Binaa a conçu le projet Waad, a décidé de faire les choses en grand : jeux de lumière sur les immeubles flambant neufs, avec recommandation de ranger au moins pour une soirée les rideaux sur les balcons chers aux habitants, et discours du secrétaire général Hassan Nasrallah ainsi que du directeur du projet, Hassan Jechi. Ce dernier ne cache d’ailleurs pas sa satisfaction devant l’accomplissement de la mission qui lui a été confiée.

Depuis mai 2007, date à laquelle le projet a été lancé, Jechi n’a cessé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire Ezzeddine : de hauts responsables du Hezbollah et des hommes d’affaires du Golfe ont subi de lourdes pertes

Posted by dodzi sur septembre 4, 2009

L’Orient le Jour

Les graves retombées aussi bien financières que politiques de la faillite de l’homme d’affaires proche du Hezbollah, Salah Ezzeddine, focalisent de plus en plus l’attention des milieux locaux et risquent même d’occulter dans une certaine mesure la crise gouvernementale dans laquelle se débat le pays depuis plusieurs semaines. Salah Ezzeddine, rappelle-t-on, s’était livré à la fin de la semaine dernière au parquet financier après s’être déclaré en faillite.

Dénommé déjà le « Bernard Madoff libanais », il était très proche du directoire du Hezbollah et dirigeait plusieurs sociétés relevant, directement ou indirectement, du parti chiite, dont notamment l’importante maison d’édition al-Houda ainsi que des sociétés se livrant à l’action sociale. Il brassait de grosses affaires au niveau du commerce du fer, des carburants et de certains produits chimiques. De nombreux responsables et cadres supérieurs du Hezbollah, ainsi que des épargnants de Tyr, de Bint Jbeil et de la banlieue sud lui confiaient leur argent pour effectuer des placements particulièrement rentables. Selon certaines informations, l’un des membres du gouvernement sortant de Fouad Siniora, proche du Hezbollah, ainsi que plusieurs députés du parti chiite avaient notamment placé leur argent auprès de Salah Ezzeddine qui profitait ainsi de la réputation d’homme pieux et de haute moralité dont il jouissait dans les milieux qu’il avait réussi à pénétrer. Certaines sources affirment dans ce cadre qu’un important homme d’affaires du Qatar avait également confié des fonds à l’homme d’affaires chiite et avait même convaincu certains de ses compatriotes fortunés à effectuer les mêmes placements que lui. Ce groupe d’hommes d’affaires du Qatar aurait ainsi confié à Ezzeddine non moins de 180 millions de dollars. Des hommes d’affaires koweïtiens auraient également effectué des placements auprès de lui. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :