Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘culte’

Les juifs de Beyrouth retrouveront bientôt leur synagogue

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2010

(L’Orient le Jour)

Dans un article paru le 19 novembre sur son site Internet, France 24 se penche sur l’histoire de la communauté juive au Liban et met la lumière sur les travaux de restauration de la synagogue Maghen Abraham, à Beyrouth. Pays multiconfessionnel par excellence, le Liban compte 17 communautés musulmanes et chrétiennes, mais aussi une communauté juive qui, bien qu’elle soit la plus ancienne du pays, ne disposait plus de lieu de culte depuis près de 30 ans.

Beyrouth n’en finit pas de soigner les plaies laissées par la guerre civile. Une bonne partie du patrimoine architectural de la ville a été détruit par des années de combats. Aujourd’hui, il est remplacé par des immeubles modernes. Même les lieux de culte n’ont pas été épargnés, en témoigne l’état déplorable dans lequel les restaurateurs ont découvert la synagogue Maghen Abraham de Beyrouth. Situé au cœur de la ville, l’édifice est en restauration depuis un an et devrait rouvrir dans quelques mois.

S.B. est le responsable de la communauté juive libanaise. Il supervise les travaux de restauration de la synagogue Maghen Abraham.

« La communauté juive du Liban compte aujourd’hui une centaine de membres résidant dans le pays, principalement à Beyrouth et ses environs, et 2000 Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À Brad pour commémorer le 1.600ème anniversaire de la mort de saint Maron, le général Aoun pour une conception universelle du Christianisme

Posted by jeunempl sur février 16, 2010

Revue du Liban

“Nous, Levantins, pionniers du Christianisme, avons porté notre chrétienté riche en spiritualité jusqu’en Occident et avons prêché au monde entier le message du Christ. Nous continuons toujours d’apporter une présence humaine en harmonie avec les différentes cultures en faveur des valeurs humaines universelles véhiculant l’amour, le droit, la dignité et la justice. Endossant ces valeurs, nous ne faiblissons pas devant l’injustice car nous résistons alors que même forts de notre droit, nous sommes tolérants”. C’est ce qu’a assuré le général Michel Aoun lors d’une brève allocution qu’il a prononcée à l’occasion de la messe célébrée en la cathédrale Saint Julianos à Brad, au nord d’Alep, à l’occasion du 1.600ème anniversaire du décès de Saint Maron.

Le chef du Bloc de la réforme et du changement qui se rend pour la deuxième fois dans le village antique de Brad où le patron de l’Eglise maronite s’est consacré au culte de Dieu, a vécu et fut inhumé, a par ailleurs tenu à souligner que “les disciples de saint Maron, qui commémorent le 1.600ème anniversaire de son décès scandent aujourd’hui face à ceux qui prônent le conflit des civilisations, que les civilisations ne s’affrontent pas mais elle dialoguent et communiquent entre elles pour dessiner une meilleure trajectoire pour l’évolution de l’humanité et assurer une plus haute échelle des valeurs de manière à consolider la paix entre les êtres humains”.

Évoquant la vie et le message de Saint Maron, ce moine ermite qui a consacré ses jours au culte de Dieu et au service de l’être humain, a lutté contre les païens et offert son aide à ceux dans le besoin, le général Aoun a estimé que cette rencontre sur la sépulture de saint Maron dépasse son cadre instantané pour devenir un “rendez-vous avec l’Histoire”. En effet, le général Aoun qui n’a pas manqué d’exprimer son appréciation vis-à-vis du président syrien Bachar Assad et du peuple syrien pour “la volonté d’organiser cet évènement prestigieux” qui, dit-il contribue à l’éveil de la conscience historique des chrétiens de l’Orient a dit: “Si nous nous sommes longtemps absentés de nos sources et racines, cela n’est peu face à l’éternité que représente ce lieu grandiose. C’est ainsi que nous Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La plus grande synagogue du Liban sort de l’oubli

Posted by jeunempl sur août 14, 2009

Rana Moussaoui – AFP

Des arcades frappées de l’étoile de David, des inscriptions en hébreu enfouies depuis 30 ans: la synagogue Magen Abraham, l’un des derniers vestiges juifs du Liban, est en pleine rénovation, tout un symbole pour une communauté tombée dans l’oubli.

Au cœur de Beyrouth, la porte rouillée du temple autrefois dissimulée sous une végétation abondante s’offre désormais aux yeux des curieux, et le toit qui était à moitié couvert de briques a été mis à nu. Des ouvriers ont dégagé l’entrée, ravalé les murs et s’attèlent à enlever les monticules de remblai de-ci de-là. A droite, l’ancien bureau du dernier rabbin, qui a quitté le pays en 1977, après le début de la guerre civile (1975-1990). Au centre, l’entrée qui mène à l’intérieur du temple, où se dressent actuellement de nombreux échafaudages adossés aux arcades. « Nous sommes exaltés », confie à l’AFP Isaac Arazi, président du Conseil communal juif au Liban. « Nous espérons que cette initiative fera en sorte que la communauté grandisse de nouveau », affirme-t-il. La communauté juive, dont la religion est reconnue comme l’une des 18 confessions au Liban et dont la présence dans le pays remonte à 2.000 ans, s’est réduite au fil des ans. Elle est passée de 22.000 âmes avant la guerre civile à quelque 300 personnes actuellement, selon des estimations non officielles.

C’est après l’invasion israélienne du Liban en 1982 que sa présence a considérablement diminué, dans un pays où l’amalgame entre juifs et Israéliens est courant. Mais la rénovation de Magen Abraham, l’une des plus grandes synagogues du monde arabe, vient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Chrétiens d’Orient

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2008

Libnanews – MF

La Constitution irakienne est claire : « L’islam est la religion de l’Etat et une source principale de la loi ». Autrement dit, la démocratie irakienne est condamnée à « résister » à la charia. La Constitution reconnaît aux chrétiens une liberté religieuse limitée (libre appartenance à une religion et libre exercice du culte). Cette liberté leur est concédée et peut donc être annulée. Les chrétiens d’Irak sont donc soumis à l’état de dhimmitude. Des miliciens tentent de les soumettre à payer l’humiliante jizya, l’impôt de capitation (taxe, tribut ou encore amende) pour « s’excuser » d’être chrétiens et donc « inférieurs » et qui n’a plus été imposée dans un pays musulman depuis un siècle. Des leaders musulmans appellent à la « protection » des chrétiens d’Irak qui subissent le meurtre, l’humiliation, l’oppression, la répression, l’exode, l’émigration et même un génocide (n’ayons pas peur des mots !) or, là encore, l’idée d’une « protection » des chrétiens par les musulmans s’inscrit dans l’état de dhimmitude… Il n’est pas ici question d’interpréter négativement leur appel ou de mettre en doute leur sincérité mais les termes utilisés renvoient aux chrétiens l’image de l’état de dhimmitude…

L’Islam est religion de l’Etat en Irak mais aussi en Egypte, en Jordanie, en Palestine et bien sûr en Arabie Saoudite et en Iran. Quant à la législation, constitutionnellement liée à l’islam, on la retrouve en Irak mais aussi en Egypte, en Jordanie, en Palestine et bien sûr en Arabie Saoudite et en Iran. La constitution syrienne a omis la mention de l’islam comme religion d’État mais l’article 3 affirme: 1) La religion du Président de la République est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :