Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘cueillette’

Ersal : La cueillette des cerises impose une trêve

Posted by jeunempl sur juillet 13, 2012

L’Hebdo Magazine

La saison de cueillette des cerises de Ersal se porte bien et l’écoulement d’une grande partie de la production se fait sans entrave sur le marché syrien. Il y aurait en ce moment une sorte de cessez-le-feu tacite dans cette localité. En d’autres termes, il y a une certaine «dissociation de l’agriculture et du commerce vis-à-vis des violences dont la Syrie est victime». Les intérêts économiques rapprochent Libanais et Syriens, d’autant que la saison des cerises cette année est abondante.

Les 4000 cerisiers de Ersal produisent 50 tonnes de cerises par jour pendant la saison. Une quantité qui dépasse le potentiel de consommation du marché local. D’où la nécessité pour les agriculteurs de cette région de se diriger vers les marchés syriens de Damas, Alep, Homs, Hama, Tartous et Lattaquié.

Les gardes-frontières tant syriens que libanais se montrent compréhensifs et laissent traverser les camions chargés des cerises de Ersal sans problème dans les deux sens. La marchandise est payée sur place à Ersal en cash et en monnaie syrienne. Le prix est supérieur à celui appliqué au marché local. Ce qui ne peut faire que le bonheur des agriculteurs qui n’ont pas eu à modifier leurs habitudes en termes d’exportation des cerises de la localité.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban que j’aime !

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2009

Francois Couplan – Ibrahim el Ali – Blog

Voyage d’un ethnobotaniste au Liban : François Couplan

Attention, se rendre au Liban peut s’avérer dangereux ! Mais cette mise en garde n’est pas à prendre au sens où l’on pourrait l’entendre. Si la situation politique est toujours volatile dans la région, là ne réside pas le plus grave risque. À mon sens, c’est surtout l’addiction résultant d’un séjour, même bref, au pays des cèdres qui peut se montrer douloureuse… L’hospitalité, qui reste en Occident une notion très vague, est ici mise en pratique au quotidien. Les Libanais sont profondément heureux de faire découvrir à leurs hôtes leur pays et leurs traditions, et de partager avec eux des moments conviviaux pour le simple plaisir d’être ensemble.

La beauté de la contrée n’est pas l’un de ses moindres atouts. Le Liban est un pays de montagnes. Partant de la côte, l’altitude augmente rapidement le long les pentes des monts du Liban qui atteignent plus de 3000 m au nord de la chaîne. Les crêtes et les terrasses de cette façade maritime sont parsemées d’innombrables villages qui se développent anarchiquement. Mais la majorité de la population se concentre dans les villes de la côte : Trablous (Tripoli), Jbeil (Byblos), Saïda (Sidon), Sour (Tyr), et surtout la chaotique métropole de Beyrouth, sans doute la ville la plus animée du Proche-Orient.

À l’est de la première chaîne s’étale la vaste plaine de la Bekaa, cultivée depuis des millénaires, puisque cette région faisait partie du « croissant fertile » où naquit l’agriculture. Certaines des Graminées et des Légumineuses sauvages figurant parmi les premières plantes à avoir été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :