Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Crise’

Les travailleurs libanais célèbrent le 1er mai dans un climat de tensions sociales

Posted by jeunempl sur mai 1, 2012

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org : Pour la première fois depuis 6 ans, les sujets sociaux sont au centre du débat… après 6 années de prise en otage du débat imposé autour du tribunal pour Hariri. Merci à ce gouvernement pour avoir replacé le citoyen au centre de toutes les préoccupations]

Communistes - Manifestation - Liban

Le 1er mai est l’occasion pour certains de prendre la parole pour faire entendre leurs revendications, et pour d’autres de répéter inlassablement les mêmes discours conciliants que les années précédentes. La célébration de la Journée mondiale du travail sera marquée cette année par un climat social assez tendu.

Cette année, les travailleurs célèbrent le 1er mai sur fond de crise sociale et de grèves à répétition. Après l’interminable feuilleton sur les majorations salariales, le pays connaît une nouvelle crise liée à une hausse record des prix de l’essence, qui affecte le secteur des transports, les boulangers, les commerçants, les exportateurs, mais aussi et surtout chaque citoyen obligé de payer le bidon d’essence à près de 40 000 livres pour se rendre à son travail. Depuis des semaines les appels à la grève se succèdent et la pression de la rue se fait de plus en plus sentir.

À l’occasion du 1er mai, la Confédération générale des travailleurs au Liban (CGTL) a publié un communiqué, affirmant que « cette année, la situation économique et sociale des travailleurs est à son plus bas niveau depuis des décennies, menaçant directement leurs emplois et leur survie au quotidien ». La CGTL a mis en garde contre « la dégradation de la situation, qui pourrait avoir des répercussions négatives sur la stabilité intérieure du pays », et appelé le gouvernement à « mettre en place des politiques économiques et sociales plus justes et équitables ». Ainsi, le 3 mai, une grève générale est organisée par la CGTL pour protester, entre autres, contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La politique de dissociation du Liban de la crise syrienne plus que jamais sur la sellette

Posted by jeunempl sur mars 14, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Plus que jamais, la politique officielle qui consiste à tenir le Liban à l’écart des développements en Syrie est sur la sellette.

La performance d’équilibrisme qui a permis jusqu’à présent au Liban officiel de refuser de participer à la conférence des « Amis de la Syrie » à Tunis et au congrès d’appui au régime syrien qui se tient bientôt à Téhéran est chaque jour remise en question par les événements sur le terrain.

Si les sources gouvernementales se gardent bien de faire le lien ouvertement, la récente découverte d’une cellule salafiste proche d’el-Qaëda au sein de l’armée montre à quel point le tissu social libanais est tributaire de la situation en Syrie.

La réapparition en force des Frères musulmans en Syrie, après leur arrivée au pouvoir en Égypte et en Tunisie, a donné un nouvel élan à la mouvance islamique au Liban, à travers d’abord la Jamaa islamiya qui devient soudainement un acteur important au Nord, mais aussi avec l’émergence de celui qu’on appelle désormais le phénomène cheikh Assir, ainsi que la présence de plus en plus visible de discours salafistes tolérés par le courant du Futur et les autres groupes sunnites, tant le sentiment que la tendance islamiste a le vent en poupe est grand.

Toutefois, l’infiltration de l’armée par une mouvance salafiste proche d’el-Qaëda est d’une grande gravité, la troupe étant considérée comme le filet de sécurité du Liban et la garantie de la stabilité, face aux multiples forces internes qui jouent constamment avec le feu et ne se soucient que de leur popularité au sein de leur communauté, sans tenir compte des autres composantes du pays.

Si, pour l’instant, « la cellule salafiste » de l’armée se résume à deux sous-officiers liés à des islamistes de Aïn el-Héloué et ailleurs, il n’en demeure pas moins qu’elle constitue le début d’un processus qui pourrait s’amplifier et constituer une menace réelle pour la troupe. Le commandant en chef de l’armée ne s’y est pas trompé, ayant immédiatement Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En Syrie, les druzes redoutent la guerre civile

Posted by jeunempl sur mars 2, 2012

L’Hebdo Magazine – Talal el-Atrache, Soueida

La communauté druze de Syrie reste sourde jusqu’à présent aux appels à la révolte lancés par le leader druze libanais Walid Joumblatt. «Les druzes sont partagés, comme tous les Syriens, entre les contestataires et ceux qui soutiennent le pouvoir», explique Ayham Jazzan, un avocat druze dans la trentaine. «Mais à Soueida, la plupart de ceux qui s’opposent au régime s’opposent également à sa chute, car ils sont conscients que son effondrement entraînera la chute de l’Etat et du pays tout entier. Ceux qui le soutiennent le font pour des considérations nationalistes et existentielles», estime M. Jazzan.

Dès les premiers jours de la révolte en mars 2011, les druzes adhèrent aux revendications démocratiques de leurs compatriotes. De nombreux rassemblements mobilisent des dizaines de militants, notamment dans les villes de Soueida et Chahba. Le 27 mars, 80 avocats organisent un sit-in dans leur syndicat en solidarité avec les manifestants. Deux comités de coordination sont créés dans la province de Soueida et des dizaines d’étudiants et de militants sont arrêtés dans les mois qui suivent. Des groupes participent à des manifestations à Deraa, Damas et plus récemment, dans les quartiers assiégés de Homs. Les druzes des banlieues de Jaramana et de Sahnaya, à Damas, ainsi que les membres de la communauté du Mont Hermon, séparés de part et d’autre de la ligne de démarcation syro-israélienne, marquent également leur volonté de changement et organisent leurs cercles politiques

La crainte du chaos

Mais cette contestation reste limitée et minoritaire. «Les druzes ont pris leur décision: ils estiment que les conditions ne sont pas réalisées pour entamer une révolte», reconnaît Raëd Chaya, professeur de mathématiques, qui affirme avoir participé à toutes les manifestations organisées à Soueida.

Plusieurs facteurs expliquent le refus des druzes d’adhérer au soulèvement. La première est d’ordre technique. Partout en Syrie, pendant les premiers mois de la révolte, les mobilisations populaires ont lieu essentiellement à la sortie des prières du vendredi et restent centrées autour des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour de Rabieh: les décisions des ministres arabes ne sont pas dans l’intérêt du Liban et nous ne pouvons les approuver

Posted by jeunempl sur février 14, 2012

D.CH. – ANI

General Michel Aoun

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour, s’est entretenu mardi avec le chef du bloc du « Changement et de la Réforme » Michel Aoun, au sujet de la récente réunion des ministres arabes des AE au Caire. Il a indiqué que le Liban a émis des réserves sur les décisions de la Ligue arabes concernant la Syrie, car elles comprenaient des articles dangereux qui ne correspondent pas avec la position du Liban.

« Une des décisions appelait à rompre les relations diplomatiques avec la Syrie, et même durant les congrès internationaux. Cet appel ne sert pas les intérêts du Liban, qui avait réclamé durant des années de tenir des relations diplomatiques avec la Syrie. Il est difficile pour le Liban de rompre ses relations avec la Syrie » a-t-il affirmé.

« Un autre article appelle à suspendre les relations commerciales et d’imposer des sanctions économiques supplémentaires. Ce fait endommage le Liban, plus que la Syrie » a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: » Nous avons averti depuis quelques mois d’une tendance à l’internationalisation de la crise syrienne et nous avons posé la question suivante: voulons-nous les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Standard and Poor’s attribue la note souveraine du Liban à « B »

Posted by jeunempl sur février 13, 2012

Le Commerce du Levant

L’agence internationale de notation Standard and Poor’s (S&P) a attribué la note souveraine du Liban à « B » à court et long termes, tandis qu’elle a maintenu ses perspectives de notation stables.

S&P a par ailleurs prévu une croissance du PIB à 3,5% en 2012 en hausse par rapport à un taux de 1,5% en 2011.

Selon l’agence de notation, les notes attribuées au Liban sont limitées par le niveau élevé de la dette publique combiné à l’important déficit des comptes courants dans un environnement politique instable.

S&P a en outre indiqué que les nombreux défis politiques à la fois internes et externes n’étaient pas favorables à la croissance économique libanaise et pourraient faire obstacle à un assainissement budgétaire et augmenter le risque de non-paiement de la dette souveraine.

Selon l’agence, le Liban a néanmoins su maintenir un niveau de stabilité interne plus important que beaucoup d’autres pays de la région MENA même si le pays n’a pas été entièrement à l’abri de la tourmente. Ainsi, contrairement aux précédentes crises qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan de Bruxelles, optimiste pour l’adoption d’un budget comprenant les projets de réforme

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2012

MPLBelgique.org

A l’invitation du Mouvement Pour le Liban en Belgique, le député et président de la commission des Finances du parlement libanais M. Ibrahim Kanaan a tenu une conférence au restaurant « Au Repos des Chasseurs » le dimanche 29 janvier, présentant la situation économique et politique du Liban dans le contexte mondial et régional.

Le député du Metn a d’abord mis en avant le contraste dans lequel nous vivons. La dégradation de la note en Belgique, France, et la situation de crise que connaissent l’Italie et l’Espagne, sans oublier la catastrophe grecque qui menace encore de faire sombrer la zone Euro… en opposition avec l’émergence des pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Cette situation économique a nécessairement un impact sur la situation politique dans le monde.

Au niveau interne libanais, il ne s’agit donc pas de polémiquer, ni de crier le plus fort, mais de lire le mieux cette situation internationale changeante.

Enchainant sur le passé, le député estime ainsi que depuis 1990, une nouvelle menace planait sur le Liban ; celle de l’élimination de son modèle de coexistence à travers la mise en place d’une tutelle syrienne, sous couvert saoudienne et américaine. Dans ce contexte, depuis 1993, le responsable ne rend plus de compte au citoyen et c’est pourquoi jusqu’à nos jours, nous n’avons toujours pas de budget.

En 2005, les Libanais auraient dû saisir l’opportunité du retrait syrien pour reprendre en main leur destin ainsi que leur indépendance. Au lieu de cela, ils sont rentrés dans la combine internationale, participant notamment à la lutte américaine contre la Syrie. Cette opportunité est donc ratée.

Après le retrait syrien, avec la guerre sunnito-chiite qui pointait le bout de son nez, le CPL a pris la décision de rapprocher le 14 Mars, représenté par le CPL, et le 8 mars, représenté par le Hezbollah. En signant cette entente, celle-ci a permis de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour Joumblatt, la seule solution à la crise en Syrie est un « changement radical du régime »

Posted by jeunempl sur janvier 4, 2012

(L’Orient le Jour)

Le chef du Parti socialiste progressiste, le député Walid Joumblatt, a souligné hier la ressemblance saillante entre « la fameuse expression “la force des faibles” du grand intellectuel, écrivain et ancien président de la République tchèque Vaclav Havel et celle du martyr Kamal Joumblatt, selon lequel “ceux qui ne portent pas de chemise sur leur torse sont ceux qui libéreront le monde” ».

À partir de ce rapprochement, M. Joumblatt a souligné la puissance des soulèvements populaires, « insufflés par cette force sous-jacente des faibles, apte à rejaillir en tout lieu et à toute époque. Toutes les épreuves de l’histoire ont prouvé que les mouvances populaires avancent et ne reculent pas, et que ce qui est bâti sur des bases erronées ne saurait perdurer ». Rappelant le contexte historique du printemps de Prague en 1968 et la révolution de Velours en 1989, ayant inspiré les essais de Havel, qui en a été un acteur-clé, M. Joumblatt a conclu que « la force des faibles est ce qui a initié les révolutions arabes et continue à le faire pour un regain de liberté et de dignité ». En effet, « l’histoire est une marche cumulative et un livre ouvert à tous ceux qui souhaitent en tirer des leçons ».

La force des bolcheviques et de Khomeyni

C’est ce précepte de la force des faibles que le leader druze a tenu à rappeler à la Russie et à l’Iran, concernant leur politique à l’égard de la Syrie. « Il serait bon que les autorités russes observent ce principe dans leur approche de la crise que traverse leur allié syrien, en se résignant au fait que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Selon un sondage commandé par le Qatar, la majorité des Syriens veut garder Bachar !

Posted by jeunempl sur janvier 2, 2012

Info Syrie

Nous nous empressons de vous livrer la traduction d’un article publié ces jours-ci dans le quotidien anglo-qatari The Gulf Times,  autour d’un sondage réalisé entre les 14 et 19 décembre par l’institut arabo-londonien Yougov Siraj pour le compte du journal qatari The Doha Debates. Les sondés -un millier de ressortissants du « monde arabe » – ont été invités à donner leur sentiment sur le maintien au pouvoir ou non de Bachar al-Assad. Les résultats sont, disons paradoxaux, mais ne manquent pas au final de saveur, compte tenu de l’origine des commanditaires de l’enquête d’opinion ! Bachar al-Assad est certes apparemment désavoué par une majorité de ressortissants arabes (on a dû sonder aussi abondamment les élites qataro-séoudienne ou les partisans libanais d’Hariri…) mais l’enseignement essentiel du sondage est ailleurs : le président syrien est, en quelque sorte , « réélu dès le premier tour » par ses compatriotes ! On nous permettra de penser que c’est l’essentiel, et que ce score de 55% est a minima compte tenu et des commanditaires du sondage, et du matraquage idéologique des sondés. Au fait, Nicolas Sarkozy et Barack Obama enregistrent-ils de tels scores dans leurs opinions respectives ?

A noter qu’une majorité d’Arabes sondés pense qu’en cas de départ de Bachar, les relations de la Syrie s’arrangeraient avec le Liban (faux, puisque le gouvernement libanais est allié de Damas), les Etats-Unis et la Turquie (sans doute mais à quel prix pour la Syrie !) ; en revanche les mêmes sondés pensent que la Syrie post-Bachar serait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mohammad el-Hout prolonge inutilement « pour l’exemple » la crise de la MEA

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

L’intransigeance du PDG de la MEA, Mohammad el-Hout, a fait échouer hier une médiation du ministre du Travail, Charbel Nahas. Les pilotes prêts à reprendre le travail en échange de la levée des sanctions.

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark », fait dire Shakespeare à son héros Hamlet. C’est un peu aussi le cas au Liban. Sous la pression des événements, les institutions se disloquent et les esprits se détraquent.
Pour faire pièce au syndicat des pilotes qui a procédé à une escalade sans précédent en paralysant 60 % des vols, le PDG de la MEA, Mohammad el-Hout, a décidé de pénaliser les grévistes en leur retenant 5 jours de paie, jusqu’au remboursement total des pertes que leur mouvement sauvage a fait subir à la compagnie.

Ces pertes n’ont pas encore été estimées, a affirmé hier le PDG de la compagnie à L’Orient-Le Jour, tout en assurant que la pénalité qu’il a décidé d’imposer aux pilotes en grève est conforme au code du travail.
Sauf qu’elle n’a pratiquement jamais été appliquée en raison de sa rigueur.

On en était là, hier soir, au terme d’une journée de négociations, sous l’égide du ministre du Travail, Charbel Nahas. Ce dernier a proposé aux deux parties en conflit un compromis : le retour au travail, en échange de la levée de toutes les sanctions décidées par M. el-Hout. Les pilotes ont accepté. Intransigeant, et soucieux d’infliger une leçon aux pilotes, prêts à retourner au travail, le PDG de la MEA a refusé.

Échec de la médiation de Aridi

Plus tôt dans la journée, une autre médiation, celle de M. Ghazi Aridi, ministre des TP, avait échoué. M. el-Hout avait annoncé en effet qu’à la demande de M. Aridi, « un ami de la compagnie », il avait accepté de différer de quelques jours les lettres de licenciement qu’il avait décidé d’adresser à certains pilotes en grève. Mais, avait-il ajouté, les retenues de salaires seront maintenues.
Parallèlement, Mohammad el-Hout a renforcé hier ses mesures punitives à l’encontre des grévistes et a publié une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour: Les arabes doivent aider la Syrie à sortir de sa crise

Posted by jeunempl sur novembre 9, 2011

ANI

Le ministre des Affaires Etrangères Adnan Mansour a affirmé que l’appel adressé aux ministres arabes vise à mettre en exécution l’initiative arabe et à s’informer de ce qui est advenu sur la scène syrienne.

« Nous devons, en tant qu’arabes, aider la Syrie à sortir de sa crise et non envenimer la situation » a-t-il souligné.

Le ministre Mansour a affirmé que certains Syriens fuient au Liban et d’autres sont détenus en Syrie.

M. Mansour qui accordait une entrevue à la Voix du Liban-voix de la Liberté et de la Dignité a nié la présence de renseignements sur l’enlèvement de citoyens syriens au Liban.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :