Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Crise politique’

Actualité politique : Le point sur les positions du Courant du Futur, du patriarche Rahi, du Courant patriotique Libre et du Hezbollah

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2013

Bloc du « Futur »: Non au dialogue avant la démission du gouvernement !

courant du futur - drapeauANI

Le bloc du « Futur » a signalé, jeudi, qu’il ne participerait aux séances de dialogue national qu’à la suite de la démission du gouvernement actuel.

Dans le communiqué lu par le député Amine Wehbé au terme de la réunion hebdomadaire du bloc, le  » Futur  » a expliqué que son retour au dialogue dépendait également des positions du Hezbollah « lequel doit accepter de discuter de son arsenal et comprendre que l’objectif du dialogue est de l’initier à remettre ses armes à l’Etat ».

« Il n’y a pas d’alternative au dialogue, tant qu’il s’agisse d’un dialogue fructueux pour le peuple libanais, et non pas d’une couverture des complots du Hezbollah, lequel veut contrôler, par ses armes, l’Etat et ses institutions », indique le communiqué.

Par ailleurs, le bloc du « Futur » s’est dit optimiste quant aux réunions de la sous-commission parlementaire chargée de discuter d’une nouvelle loi électorale, prévues pour la semaine prochaine, place de l’Etoile.

« Nous fondons nos espoirs sur ces réunions et nous sommes ouverts à toute proposition qui permettrait d’élaborer une loi électorale assurant une représentativité équitable de tous les Libanais et respectant le principe de la coexistence, loin de l’hégémonie des armes », poursuit le communiqué.

En outre, les députés réunis ont abordé le problème suscité par la vague de déplacés syriens et palestiniens ayant fui la Syrie pour le Liban; ils ont proposé que le gouvernement prenne en charge l’organisation d’un congrès régional et international pour les ONG et les pays donateurs, pour la mise en place d’un plan de secours.

Ils ont de même suggéré la création de postes à la frontière libano-syrienne, pour accueillir les déplacés et contrôler leur séjour au Liban, surtout que leur nombre risque d’augmenter considérablement en raison de l’exacerbation des tensions en Syrie.

Le bloc du « Futur » a enfin discuté, au cours de sa réunion présidée par l’ancien Premier ministre Fouad Siniora, des faits marquants de 2012 sur les scènes locale et régionale, ainsi que de ses aspirations pour 2013.

Rahi aux responsables politiques: Honte à vous de ne pas participer au dialogue

Mar Bechara Boutros Rahi - Patriarche d'Antioche et de tout l'OrientANI

Le patriarche maronite, Béchara Boutros Rahi, a lancé, ce jeudi, un appel aux responsables politiques refusant de participer au dialogue national.

« Honte à vous de ne pas participer à la table du dialogue national », a-t-il clamé.

Le patriarche s’est prononcé lors d’une rencontre avec le ministre d’Etat pour les Affaires du Parlement, Nicolas Fattouch accompagné d’une délégation de Zahlé venus le féliciter à l’occasion des fêtes de fin d’année.

« Il est honteux de voir les responsables libanais incapables de se réunir pour prendre une décision concernant l’élaboration d’une nouvelle loi électorale Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Démission des 11 ministres de l’opposition, le gouvernement tombe

Posted by jeunempl sur janvier 12, 2011

ISM

[Note du MPLBelgique.org: Le gouvernement est tombé certes. Mais il nous a fallu de longues recherches avant de tomber sur un article qui parle d’une démission de l’opposition dans son ensemble. La propagande médiatique dans la presse francophone est intense en ce moment pour réduire cette démission au seul Hezbollah (pourtant représenté par 2 ministres seulement). L’objectif de la presse est de diaboliser un acte constitutionnellement garanti et surtout de cacher les raisons de cette révolte politique, liée à la protection dont les faux témoins bénéficient de la part du clan Hariri.]


Comme prévu, l’opposition s’est retirée du gouvernement de coalition nationale formée depuis les élections législatives libanaises en 2009, et présidée par le chef du courant du Futur, Saad Hariri.

La démission des 10 ministres de l’opposition a été prononcée par le ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques, Joubrane Bassil, qui a lu le communiqué durant un point de presse en présence des 10 ministres représentant aussi bien le Hezbollah, le mouvement Amal que le Courant patriotique libre.

Expliquant les raisons de cette démission collégiale, Bassil a reproché au Premier ministre Saad Hariri « son impuissance face aux pressions américaines« , qui ont contribué à torpiller l’initiative syro-saoudienne élaborée pour contrecarrer les séquelles de la publication de l’acte d’accusation du TSL.

Sachant que ce dernier est accusé par toutes les composantes de l’opposition libanaise, et la majeure partie du peuple libanais, de vouloir à tort accuser le Hezbollah de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, pour des raisons politiques.

« Le Premier ministre Saad Hariri et les Libanais de choisir entre Beyrouth et Washington ou entre Beyrouth et n’importe quelle autre capitale » a-t-il déclaré, en appelant le président de la république d’entamer les procédures en vue de former un nouveau cabinet.

Sachant que le onzième ministre, Adnane Sayed Hussein lequel représente le président de la république, a tout de suite après présenté sa démission.

Selon la constitution libanaise, la démission de 11 ministres qui constitue le tiers du cabinet suffit pour renverser le cabinet ministériel.

Selon certains observateurs, le timing de la démission collégiale survient à un moment délicat pour le Premier ministre Saad Hariri et ne pourrait que l’embarrasser alors qu’il se prépare pour rencontrer d’un moment à l’autre le président américain Barak Obama : « il le rencontrera en tant qu’ex-Premier ministre » constate ces sources pour le journal libanais AsSafir.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sleiman : « Il n’existe aucun prétexte à une agression israélienne »

Posted by dodzi sur février 10, 2010

L’Orient le Jour

Le président de la République, Michel Sleiman, affirme que personne au Liban n’a fait part d’une intention d’attaquer Israël.

Recevant hier à Baabda les membres du conseil de l’ordre des journalistes, conduits par le président de l’ordre, Melhem Karam, le chef de l’État a abordé devant eux plusieurs thèmes d’actualité, allant de la situation à la frontière méridionale au « manque de productivité » du gouvernement, en passant par les élections municipales, qu’il souhaite voir se dérouler comme prévu.

« Israël n’a pas intérêt à voir un minimum de stabilité politique au Liban, car cela irait à l’encontre de l’objectif qu’il recherche, qui est de prouver que diverses communautés ne peuvent pas coexister », a commencé par dire le chef de l’État, avant d’ajouter : « L’intérêt d’Israël est de nuire, ou du moins de menacer, car ses menaces ont pour effet d’inquiéter les investisseurs. »

« Personne au Liban n’a fait part d’une intention d’attaquer Israël. Mais si ce dernier compte quand même entreprendre une agression, il doit savoir que celle-ci ne serait plus une promenade pour lui. Mais il n’existe aucun prétexte pour une quelconque attaque israélienne », a-t-il répété.

Sur le plan de la situation intérieure, M. Sleiman a souligné que « l’année dernière avait été celle du rétablissement de la confiance » et qu’aujourd’hui, « il faut continuer en édifiant les institutions et en consolidant le système démocratique ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Joumblatt exige un gouvernement d’union nationale

Posted by dodzi sur septembre 11, 2009

Libnanews

Walid JoumblattBeyrouth, le 11 septembre – Le chef du PSP Walid Joumblatt a affirmé qu’il n’est pas prêt à faire partie d’un gouvernement qui ne soit pas d’union nationale, soulignant que les puissances étrangères ont l’intérêt de maintenir la crise politique au pays.

Affirmant que la Majorité va renommer Saad Hariri pour le poste de Premier ministre, Joumblatt a insisté sur la formule gouvernementale 15-10-5, et d’ajouter que certaines puissances étrangères sont pour l’instabilité en cours afin d’empêcher toute rencontre syro-saoudienne en vue de la protection des accords de Taëf. Appelant les blocs parlementaires à accélérer les consultations, Joumblatt a signalé que l’opposition aurait dû être moins « difficile » dans ses demandes, estimant que Hariri aurait dû prendre son temps avant de décider de se retirer.

Enfin, il a appelé tous les partis libanais à éviter les tensions et à avoir recours au dialogue afin d’assurer un calme politique, bannissant de la sorte les accusations qui ne font qu’empoisonner la situation au Liban.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Qatar prêt à aider le Liban à sortir de l’impasse gouvernementale

Posted by dodzi sur septembre 10, 2009

AFP/Iloubnan.info

Cheikh Hamad bin Khalifa Al ThaniLe Qatar s’est déclaré prêt jeudi à accueillir à Doha une nouvelle conférence inter-libanaise pour permettre la constitution d’un gouvernement d’union nationale, après la démission du Premier minister désigné Saad Hariri. « Nous espérons que les Libanais parviendront à une solution mais nous sommes prêts à les y aider si cela s’avérait nécessaire », a déclaré le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Ben Jabr Al-Thani, après un entretien avec le président français Nicolas Sarkozy à Paris « Nous attendons que les concertations actuellement en cours permettent de parvenir à un résultat positif avec l’opposition et aboutissent à un consensus. Au Liban, tout doit se faire par consensus », a-t-il ajouté.

M. Hariri, chef de file de la majorité parlementaire, a annoncé jeudi qu’il renonçait à former un gouvernement d’union nationale, accusant l’opposition d’avoir entravé ses efforts. Le Qatar a accueilli en mai 2008 la conférence qui a permis de mettre un terme à plusieurs mois de crise politique au Liban en amenant les protagonistes à s’entendre sur le choix d’un président et la formation d’un cabinet d’union nationale.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Riad Salameh: “Notre système peut opérer dans des situations stressantes”

Posted by dodzi sur mars 16, 2009

Iloubnan.info

banque-du-libanBEYROUTH – Durant une entrevue vendredi 13 avec le magazine The Banker, Riad Salameh, le gouverneur de la Banque Centrale d Liban, a assuré que les banques libanaises tiennent bons face à la crise économique.

Il dit: “Le Liban a déjà été exposé à des événements délirants. Le secteur bancaire y a survécu et cela nous garantit que notre système peu opérer dans des situations stressantes ».

Quand demandé sur les perspectives du secteur bancaire Libanais pour 2009, Salameh répond : «On est optimiste quant au futur de l’économie en général. On s’attend à une croissance positive cette année, a condition qu’on n’ait pas une crise politique.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Amr Moussa à Beyrouth jeudi

Posted by jeunempl sur avril 30, 2008

Objectif: Tenter de sortir de l’impasse

(L’Economiste)

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a annoncé hier qu’il se rendrait jeudi 1er mai au Liban pour y rencontrer les principaux dirigeants du pays, dans une impasse politique depuis des mois. «Je vais rencontrer des personnalités de l’opposition et de la majorité (parlementaire) au sujet de la mise en application de l’initiative arabe pour parvenir à un compromis dans la crise politique libanaise», a indiqué Moussa, qui s’est déjà rendu plusieurs fois au Liban depuis fin novembre, date de la fin du mandat du président pro-syrien Emile Lahoud.

Amr Moussa s’exprimera lors du Forum économique arabe à Beyrouth en fin de semaine et restera au Liban trois jours pour s’entretenir notamment avec le président de Parlement, Nabih Berri, le leader chrétien de l’opposition Michel Aoun, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :