Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘CPI’

L’ONU s’ouvre à la Palestine

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2012

La Croix

  • Soixante-cinq ans jour pour jour après le plan de partage de la Palestine, le président Mahmoud Abbas demandera jeudi 29 novembre devant l’Assemblée générale des Nations unies le statut d’État non membre.
  • La France est le premier pays européen à annoncer son soutien à la demande palestinienne. Les États-Unis devraient voter « non ».
  • Israël, qui a échoué à réunir une « majorité morale » contre le projet palestinien à l’ONU, fait profil bas.

C’était il y a soixante-cinq ans, jour pour jour, l’Assemblée générale de l’ONU approuvait à New York, le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine par le vote de la résolution 181.

Ce plan prévoyait la partition de la Palestine mandataire en trois entités, la création d’un État juif et d’un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum. Le plan, accepté par les dirigeants de la communauté juive en Palestine mandataire, fut rejeté par les dirigeants de la communauté arabe, ce qui entraîna la première guerre israélo-arabe.

LA RÉALITÉ DE LA PALESTINE AUJOURD’HUI EST TRÈS DIFFÉRENTE

La date choisie par le président palestinien, Mahmoud Abbas, pour demander le rang d’État non membre à l’ONU pour la Palestine – à l’instar du Saint-Siège – n’en est que plus symbolique.

Car, comparé au territoire que réservait le plan de partage, la réalité de la Palestine aujourd’hui est très différente. Entre-temps, la colonisation a grignoté le territoire palestinien, où sont installés 500 000 Israéliens.

Aujourd’hui, les Palestiniens contrôlent toujours moins de la moitié de la Cisjordanie, et, du fait de la poursuite de la colonisation, en contrôleront encore moins demain, jusqu’à ce que les Israéliens en décident autrement.

« L’IDÉE ÉTAIT ALORS DE PRÉSERVER L’UNITÉ EUROPÉENNE »

En Europe, la France a été le premier pays à se prononcer en faveur de la demande palestinienne. Paris s’est finalement décidé après avoir longuement envisagé de s’abstenir. « L’idée était alors de préserver l’unité européenne. Un consensus par défaut puisque certains pays comme l’Allemagne ou les Pays-Bas auraient refusé de voter “oui” et d’autres n’auraient jamais Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens du Liban, vers une référence unique

Posted by dodzi sur septembre 15, 2011

Le Centre Palestinien d’Information/Palestine Solidarité

La scène palestinienne du Liban est en train de se diriger vers la constitution d’une référence unique, une institution qui rassemblera toutes les factions palestiniennes. Il y a du moins des lignes générales qui réunissent toutes les factions ; toute l’image palestinienne du Liban changerait très bientôt, confient des sources palestiniennes à notre Centre Palestinien d’Information (CPI).

Les sources sont très confiantes que cette référence va être retrouvée : « Les efforts arriveront très certainement à leurs fins ».

Les conditions de vie des Palestiniens

La situation palestinienne du Liban est devenue insupportable, sur tous les niveaux : social, politique et légal. De plus, il y a de fortes pressions de la part de la rue poussant les factions palestiniennes à construire cette référence qui aura un grand impact sur le quotidien des Palestiniens du pays. La réconciliation palestinienne et le renvoi de Soltan Abou Al-Aynayn, secrétaire du mouvement du Fatah au Liban, y sont aussi pour quelque chose.

Cette affaire a été en outre longuement et profondément discutée entre les mouvements du Hamas et du Fatah, au Caire. La situation des Palestiniens du Liban a été exposée. Azzam Ahmed, superviseur général du mouvement du Fatah, y était présent, et les membres de la délégation du mouvement du Hamas se sont montrés connaisseurs de façon détaillée des conditions des réfugiés palestiniens du Liban. On sait que plusieurs délégations du Hamas ont récemment visité leurs camps et que le gouvernement palestinien, dans la bande de Gaza, a exhorté le Liban à améliorer les conditions des réfugiés palestiniens du Liban. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le tribunal de l’ONU pour le Liban entrera en action dimanche

Posted by dodzi sur février 24, 2009

ATS/Romandie News

Tribunal Special - Rafik HaririLe tribunal spécial de l’ONU pour le Liban, qui doit tenter de faire la lumière sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafik Hariri, entamera ses procédures dimanche. C’est ce qu’a annoncé le greffier du tribunal.

Un attentat à la voiture piégée a coûté la vie à Rafik Hariri et à 22 autres personnes à Beyrouth, le 14 février 2005.

Le tribunal, formé par l’ONU à la demande du Liban, disposera pour 2009 d’un budget de 51,4 millions de dollars, a ajouté le greffier, Robin Vincent. Beyrouth contribuera à hauteur de 49% et a déjà effectué un important versement. Les 51% restant seront complétés par les contributions volontaires des Etats membres. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Belgique : Un collectif d’associations belges portera plainte à la CPI contre Israël pour crimes de guerre

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2009

Camer.be

gaza-destructionsL’État hébreu va-t-il devoir rendre des comptes ? C’est le souhait d’une partie de la communauté internationale. Les leaders arabes ont estimé, hier, lors du sommet de Koweït, « qu’Israël est légalement responsable des crimes de guerre qu’il a commis et doit entamer les poursuites nécessaires contre ceux qui les ont exécutés ». Au niveau de la Belgique, des avocats de plaignants belges et français vont déposer ce jeudi un dossier d’information à la Cour Pénale Internationale de La Haye pour des crimes de guerre présumés imputés à l’armée israélienne lors de la guerre de Gaza.

Alors qu’Amnesty International parle  de « crimes de guerre », certaines organisations de défense des droits de l’homme n’hésitent pas à dénoncer des « crimes contre l’humanité. Selon des experts, ces poursuites ont peu de chances d’aboutir, Israël n’ayant pas signé le traité de Rome qui a institué la CPI.

Selon La Libre Belgique dans la parution de ce jeudi, Me Georges-Henri Beauthier, qui représente des associations belges qui avaient appelé à la manifestation contre la guerre à Gaza le 12 janvier dernier à Bruxelles, ne se fait pas trop d’illusions quant à la suite qui sera donnée au dépôt de ce dossier.

La plainte devant la CPI est indispensable pour son intérêt propre, et comme préalable aux difficultés qui sortiront des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :