Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘couvent’

Israël : nouvel acte de vandalisme anti-chrétien dans un monastère

Posted by jeunempl sur septembre 4, 2012

RTL.be

Des inconnus, soupçonnés d’appartenir aux milieux extrémistes religieux juifs, ont incendié mardi avant l’aube une porte du grand monastère catholique de Latroun en Israël et inscrit des graffitis anti-chrétiens sur les murs, selon la police et des témoins.

L’abbaye de Latroun, qui héberge une communauté trappiste, est l’un des sites monastiques les plus célèbres de Terre sainte, connu en particulier pour son vignoble.

« Une porte en bois du couvent a été entièrement brûlée par des inconnus et des slogans anti-chrétiens tel que « Jésus est un singe » ont été inscrits sur les murs de l’édifice », à l’ouest de Jérusalem sur la route de Tel-Aviv, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Dans les autres slogans figurait le nom de Migron, une colonie sauvage israélienne, la plus vaste et la plus ancienne de Cisjordanie occupée, évacuée dimanche sur ordre de la Cour suprême d’Israël.

Dans une déclaration, les évêques catholiques de Terre sainte ont demandé aux autorités israéliennes d' »agir pour mettre fin à cette violence absurde et d’assurer un enseignement du respect dans les écoles (israéliennes) ».

« Malheureusement, ce qui est arrivé à Latroun n’est que la dernière d’une longue série d’attaques contre les chrétiens et leurs lieux de culte », déplorent-ils.

« Que se passe-t-il aujourd’hui dans la société israélienne pour que les chrétiens deviennent des boucs émissaires et soient visés par ces actes de violence? Quel genre d’enseignement du mépris à l’encontre des chrétiens enseigne-t-on dans les écoles? Et pourquoi les Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Syrie : Entre conflits armés et dialogue interne

Posted by jeunempl sur août 21, 2011

France catholique

Le monastère Saint Jacques l’Intercis appartient à l’éparchie grecque melkite catholique de Homs, Hama et Yabroud. Il est situé 2 km à l’Ouest du village de Qâra. Cet édifice du Vème siècle à l’histoire prestigieuse et mouvementée était une ruine lorsque nous entreprîmes de le restaurer en 1994.

Aujourd’hui il abrite une communauté d’une quinzaine de membres appartenant à huit nationalités différentes. Ce lieu est devenu un centre spirituel international qui accueille plus de 15 000 personnes par an de tous horizons dont le dixième y passe au moins une nuit.

La communauté cherche à revenir aux sources du monachisme antiochien dans une perspective d’unité : celle de la personne humaine et celle de l’humanité, dans le mystère du Corps Mystique. Elle vit au jour le jour l’ici et le maintenant au Nom du Christ. Tendue de l’avant dans une attente eschatologique de Celui qui vient, elle veut préparer ses voies, en ramenant le cœur des pères vers leurs enfants et le cœur des enfants vers leurs. La Syrie est notre patrie d’adoption. Nous sommes engagés à servir dans la charité du Christ et la solidarité qu’elle inspire, ouvrant nos portes aux familles nécessiteuses quelle que soit leur appartenance. Notre communauté vient en aide à des personnes de tous bords, chrétiens et musulmans. Nous le faisons à travers des microcrédits, un service-conseil quotidien qui n’exclut pas l’hébergement gratuit, un réseau local de relations publiques pour trouver des solutions à des problèmes qui nous dépassent.

Actuellement nous essayons de suivre au jour le jour les souffrances de nos frères et sœurs confrontés soudainement à une situation sociale des plus difficiles et qui se dirige vers la précarité. J’aimerais répéter que nous ne sommes pas engagés politiquement mais spirituellement, d’après les valeurs de l’Evangile. Solidaires avec nos frères syriens, toutes confessions confondues, sans négliger de militer pour les droits des minorités.

Mère Agnès-Mariam de la Croix est de nationalité libanaise et française. Son père est réfugié palestinien de 1948. Elle a vécu la guerre civile du Liban et travaille en Syrie depuis dix sept ans.

Dans un article précédent j’ai essayé de décrypter les événements qui frappent la Syrie. Publié sur le net par un site chrétien cet article a été traduit en anglais, arabe et italien et repris sur des dizaines de sites aux tendances les plus diverses : d’informations catholiques, orientalistes, progressistes, antimondialistes, situés en France, Italie, Belgique, Suisse, Liban, Etats-Unis, Canada, Palestine, Syrie, Israël, Afrique du Nord et j’en passe.

D’aucuns ont désavoué mon témoignage. Ils ont récusé la possibilité que je dise vrai, parce que je m’écartais de l’opinion la plus courante. Un commentateur a conclu que mon article : « déploie une argumentation politique si élaborée qu’il pourrait s’agir d’un faux ». C’est la première fois de ma vie que je me penche sur un tel sujet, aussi je trouve cette appréciation bien flatteuse.

Un autre commentateur a écrit vingt pages pour remettre en cause chacune de mes assertions et en a pris prétexte pour s’en prendre avec une verve implacable, tout à la fois, à des sites antimondialistes et anti atlantistes (surtout le site Voltaire.net dont il assure à tort que je fais partie), à l’Eglise catholique, au Pape, à M. Sarkozy et aux services de renseignements français avec qui, affirme-t-il, je suis de connivence. Si bien que tout le soin que j’avais apporté à fonder mon argumentation sur des sources précises n’a pas été prise en considération. En définitive j’ai bien noté qu’il est risqué de fournir une version différente de celle donnée par les pouvoirs médiatiques et politiques. Assurément, on est mieux accepté si on utilise la langue de bois. Mais le faire n’est-ce pas verser dans l’hypocrisie ? Et se taire n’est-ce pas de l’absentéisme coupable ? En tous les cas, telle est notre option : être sincères car seule la vérité rend libre.

Comment informer lorsque la désinformation s’impose ? 

Il est impératif d’être bien renseignés sur une situation donnée [1] pour pouvoir se positionner en conséquence. Sinon, comment accomplir notre devoir de personnes consacrées au service de l’Eglise dans ce pays ? Or les sources principales d’information qui font autorité et jouissent d’un monopole absolu déforment l’information et nous induisent en erreur, instaurant un malentendu de taille. C’est notre dilemme : la grande presse internationale jouit d’une telle crédibilité que tout témoignage qui la contredit est relativisé, y compris le nôtre qui s’appuie pourtant sur une expérience vécue. Si notre témoignage ne passe pas par les voies officielles de l’information, il est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun en visite chez les pères antonins

Posted by jeunempl sur décembre 28, 2010

(L’Orient le Jour)

Le chef du Courant patriotique libre, le député Michel Aoun, a visité hier avec sa famille le couvent Mar Roukoz des pères antonins, pour leur présenter ses vœux à l’occasion de la fête de Noël. M. Aoun était accompagné du responsable des relations œcuméniques au CPL, Gaby Gebrayel. La délégation a été reçue par le supérieur de l’ordre des antonins, le père Boulos Tannouri, le supérieur du couvent, père Naaman Daccache, le supérieur du couvent de Saint-Antoine à Baabda, le père Boutros Azar, le responsable du couvent Saint-Jean el-Alaa, le père Roland Mrad, et un certain nombre de moines.

Prenant la parole à l’issue de la messe, père Tannouri a indiqué que les pères antonins accueillent toute personne jouissant d’un esprit patriotique et la soutiennent « afin que son message puisse parvenir à la terre entière ». Et d’insister sur le fait que le « général Aoun a une manière de penser qui est saine, humanitaire et ouverte à l’idée de construire un nouveau Proche-Orient ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun s’adresse au Synode: Défenseur des chrétiens d’Orient

Posted by jeunempl sur octobre 1, 2010

Danièle Gergès – L’Hebdo Magazine

Le général Michel Aoun a présenté son message au Synode sur le Moyen-Orient qui se tiendra au Vatican à partir du 10 octobre. Magazine a recueilli plusieurs opinions sur le sujet.

Père Boutros Azar, supérieur du couvent Saint-Antoine du Collège des pères antonins de Baabda, considère qu’à l’instar de l’Eglise, le général Michel Aoun a relevé que la présence chrétienne au Moyen-Orient décline alors que les mouvements extrémistes sont en pleine expansion. «Cette constatation est très dangereuse, affirme le père Azar. Ce nouveau schéma, qui se met en place, conduira à un choc des civilisations, si rien n’est fait pour le contrecarrer. Je suis désolé de voir que les médias, l’Eglise et l’opinion publique ne donnent pas à ce Synode une plus grande importance. Cette échéance doit être prioritaire et prendre aujourd’hui le pas sur tout le reste». Pour lui, il est très important que les Libanais soient plus actifs à ce niveau. «Plusieurs initiatives, poursuit-il, doivent être proposées à ce Synode pour qu’il puisse se faire une idée plus claire, plus pointue sur la situation des chrétiens dans cette partie du monde et précisément au Liban. En faisant cette démarche, Michel Aoun a démontré que la société civile – et non seulement religieuse – a son mot à dire à ce sujet, les politiciens également, à condition que leur avis soit objectif et désintéressé.

Nous ne devons pas nous contenter de brandir l’étendard chrétien quand nous souhaitons occuper des postes déterminés et ne pas être au service de cette Eglise dont nous sommes les fils. Cette démarche crée une nouvelle dynamique qui va certainement activer le Synode. L’émigration des chrétiens est une responsabilité internationale parce que ce sont des complots extérieurs à la région qui en sont responsables. Consolider le dialogue islamo-chrétien est primordial. Le monde doit savoir qu’un Moyen-Orient sans ses deux piliers islamo-chrétiens ne sera plus le même. La configuration du monde entier s’en trouvera changée. Dieu est un, nous n’avons pas besoin de nous entretuer en son nom».

Selon Karim Pakradouni, ancien président des Kataëb, le chef du Courant patriotique libre (CPL) est le premier homme politique qui s’est adressé aux responsables du Synode qui se tiendra sur le Moyen-Orient. «Dans son message, précise Pakradouni, le général stigmatise deux problèmes: l’émigration des chrétiens et la diabolisation des musulmans. Il a insisté sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne (Chapitre 6)

Posted by jeunempl sur avril 15, 2009

(Livre Blanc du conflit Armée Libanaise – Forces Libanaises)

Ce texte entre dans le cadre plus large de la publication du Livre Blanc, regroupant les témoignages de la population lors de la guerre civile libanaise en 1990. Vous pouvez suivre l’intégralité de ce document sur cette page:
1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne

– Parce que les politiques ont voulu effacer de notre mémoire, à travers une loi d’amnistie, toutes les exactions qu’ils ont commises durant la guerre civile,
– Parce que les médias n’assurent pas leur rôle de conscientisation de la population,

5-livre-blanc_miliciens-flLe Livre Blanc reste encore aujourd’hui une référence pour rappeler à la population, de tous ages, les malheurs que peuvent engendrer tout conflit opposant un Libanais à son propre frère libanais. En attendant que l’état assure un jour pleinement ce rôle de mémoire au niveau de ses institutions, nous vous publions en plusieurs parties le Livre Blanc, rédigé à la fin de la guerre civile par de jeunes étudiants français, extérieurs au conflit, venus au Liban dans le seul but de comprendre. Pour cela, ils partent à la rencontre de la population témoin des exactions de la milice des Forces Libanaises dans le conflit l’opposant à l’Armée Libanaise.

Chapitre 6: Miliciens

Les miliciens morts ont souvent été enterrés à la sauvette. Les parents ne sont pas toujours prévenus. Quoi de plus horrible pour une mère que de rester dans l’incertitude du sort de son fils ?

Combien de familles ont eu la même réponse que celle donnée à ce père de famille allé demander des nouvelles de son enfant.
Un responsable des F.L. lui a rétorqué : « Allez voir chez Aoun, il n’est pas chez nous». Alors qu’il s’apprêtait à partir, un autre milicien le prend à l’écart et lui révèle que son fils est mort et que son corps était entreposé dans la chambre froide de Zouk-Mikhaël – initialement destinée à la conservation des pommes.
Le père, au désespoir, se rend au lieu dit et reconnaît effectivement son fils.

Tous n’ont pas eu cette « chance ». Des parents continuent de vivre encore dans le doute comme le montrent les faits suivants:

Après la bataille d’Ajaltoun, des miliciens sont allés chercher un Père du haut Kesrouan et ils lui ont bandé les yeux dans la voiture pour qu’il ignore sa destination. Une fois arrivé, on lui enlève son badaud et le religieux découvre un camion rempli de cadavres qu’il devait bénir et un énorme trou qui devait les contenir. Cette nuit-là, les habitants avaient entendu un bulldozer sur une colline proche du Casino du Liban creuser un trou pendant environ un quart d’heure.

Un autre Père a rapporté le même événement à la différence près qu’on ne lui avait pas bandé les yeux et qu’il n’y avait que 6 cadavres.

Pourquoi cette dissimulation ? S’agit-il de ne pas porter atteinte au moral des troupes en évitant de publier des chiffres trop élevés de victimes ? Ou ces morts seraient-ils des déserteurs que l’on enterre en cachette pour ne laisser aucune trace de leur exécution ?

Car les miliciens des F.L. sont obligés de combattre. Et toute défection est passible d’exécution sans autre forme de procès.
Combien auraient déserté sans cette menace ? Nous avons rencontré des miliciens complètement démoralisés. Beaucoup ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :