Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘convention’

Liban: Il faut renforcer la lutte contre les armes à sous-munitions

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2011

IRIN

BASM - Clusters

Plus de 100 enfants ont été tués ou mutilés par des sous-munitions au Liban depuis 2006, a dit à IRIN un haut-gradé de l’armée lors d’une conférence internationale sur les armes à sous-munitions qui s’est tenue récemment à Beyrouth.

Depuis 2006, les sous-munitions ont tué ou blessé 408 civils libanais, incluant 115 enfants, a dit à IRIN le commandant Pierre Bou Maroun en marge de la deuxième réunion des États parties à la Convention sur les armes à sous-munitions, qui s’est achevée le 16 septembre. M. Bou Maroun dirige le Centre régional d’action contre les mines (Regional Mine Action Centre, RMAC) des Forces armées libanaises, situé à Nabatiyeh.

Le RMAC s’occupe de coordonner toutes les opérations de déminage réalisées dans le pays.

Le président libanais Michel Sleiman a pris la parole pendant la réunion pour qualifier les sous-munitions d’« arme de guerre méprisable » conçue pour « tuer et mutiler la population civile » à long terme. Il a par ailleurs ajouté que l’État libanais « mettrait tout en œuvre » pour faire respecter la Convention, « en particulier en ce qui concerne l’assistance aux victimes et le nettoyage du territoire ».

La réunion a rassemblé des représentants de plus de 115 gouvernements, des Nations Unies, des organisations de la société civile et des survivants des armes à sous-munitions afin de discuter des moyens à mettre en œuvre pour satisfaire les principales obligations de la Convention.

« Les gouvernements doivent démontrer qu’ils respectent leurs engagements et mettent en œuvre tout un train de mesures urgentes pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lutte contre les armes à sous-munitions : L’exemple libanais

Posted by jeunempl sur septembre 17, 2011

L’Hebdo Magazine

BASM - Largage

C’est à Beyrouth qu’a eu lieu, cette semaine, la deuxième convention sur les bombes à sous-munitions. Le Liban, gravement affecté par ces armes meurtrières, devrait en être débarrassé d’ici à 2016.

Quatre militaires libanais, tête couverte d’un casque et gilet de protection sur le dos, sondent le sol à la recherche de bombes à sous-munitions. Centimètre par centimètre, chaque bout de terrain nettoyé est balisé avec précaution. A environ 100 mètres de là, une équipe médicale se tient prête. Soudain, l’un des soldats s’effondre en criant: il vient d’être blessé à la jambe par l’explosion d’une bombe. Si la scène n’est qu’une simulation destinée aux journalistes et aux représentants de quelque 80 pays, le scénario n’a rien d’improbable. Sur le site d’al Faouqa, situé dans la commune de Nabatiyé, l’armée a découvert depuis 2006 plus de 17 000 de ces engins explosifs. L’équipe de déminage en a encore trouvé et éliminé trois.

La deuxième conférence, réunissant les Etats signataires du traité interdisant les bombes à sous-munitions (BASM), s’est tenue cette année à Beyrouth. Un choix qui ne doit rien au hasard: pendant la guerre de l’été 2006, Israël a largué selon l’Onu près de quatre millions de bombes sur le pays, dont près de 40 % n’ont pas explosé. «Le Liban a été gravement touché par ce fléau, rappelle Jordan Ryan, directeur du bureau de prévention des crises du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Plus de 400 personnes y ont perdu la vie depuis 2006, mais les conséquences sont bien plus larges que ces terribles pertes humaines. Ces bombes ont nui aux fermiers qui ne peuvent plus exploiter leur terre, elles ont affecté l’économie et les enfants sont privés de jeu dans les champs…».

Le Liban, un exemple pour la région

L’utilisation de BASM par Israël, en 2006, a choqué une partie de l’opinion mondiale. Elle a ainsi provoqué la mise en place du processus d’Oslo qui a abouti en 2008, à l’adoption de la Convention sur les armes à sous-munitions. Un traité qui interdit l’emploi, la production, le stockage et le transfert des BASM, et prévoit une assistance aux personnes qui en ont été victimes.
Trois ans plus tard, le texte est signé par 110 pays, et ratifié par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban et Israël se disputent le gaz de Méditerranée orientale

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2011

Paul Khalifeh – RFI

Le ton monte entre le Liban et Israël au sujet de l’exploitation de ressources gazières en Méditerranée. Beyrouth accuse Tel-Aviv d’avoir empiété sur sa souveraineté maritime dans un accord ratifié avec Chypre. Ce nouveau litige s’ajoute à celui des fermes de Chebaa occupées par Israël et revendiquées par le Liban. Cette fois, les enjeux économiques sont énormes car les découvertes de gaz sont gigantesques.

De notre correspondant à Beyrouth,

L’annonce de la découverte d’importants gisements de gaz et de pétrole, à l’Est de la Méditerranée, il y a un peu plus d’un an, avait ravivé l’inquiétude de voir une recrudescence de la tension entre le Liban et Israël. Aujourd’hui, ces craintes sont parfaitement justifiées. Depuis l’annonce par l’Etat hébreu de la conclusion d’un accord sur le tracé des frontières maritimes avec Chypre, début juillet, les déclarations belliqueuses fusent de part et d’autre. Beyrouth estime que ce tracé pénètre sur une distance de 19 kilomètres dans sa Zone économique exclusive (ZEE). Il a donc été décidé d’accélérer les procédures pour ne pas laisser le champ libre à l’Etat hébreu, avec lequel le Liban est techniquement en guerre depuis 1948.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a assuré, mercredi 20 juillet 2011, que le Liban est fermement déterminé à défendre tous ses droits. « Il faut faire face aux tentatives israéliennes de violer nos eaux territoriales ou de mettre la main sur le pétrole et le gaz libanais, a dit ce leader chiite, allié du Hezbollah. Le Liban effectuera les démarches nécessaires et accélèrera la promulgation de la loi du tracé des frontières maritimes. Un projet de loi est en voie d’élaboration pour être examiné lors d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour favorable à une participation active dans la Convention sur les bombes à fragmentation à Beyrouth

Posted by jeunempl sur juin 28, 2011

ANI

Le ministre des Affaires étrangères, Adnan Mansour, a souhaité mardi une participation arabe effective dans la 2ème réunion des pays membres dans la Convention sur les bombes à fragmentation, qui se tiendra à Beyrouth en Septembre prochain.

Le ministre Mansour, dont le retour de Genève est prévu demain mercredi, a participé aujourd’hui à une large réunion avec les ambassadeurs arabes au Palais des Nations Unies (Genève), où il a mis l’accent sur les derniers développements au Liban et dans la région arabe. La réunion était une occasion pour mettre l’accent sur les défis imminents dont le gouvernement Mikati doit faire face.

En marge de la réunion, le ministre Mansour a également pris part à une activité organisée par le ministère des Affaires étrangères et le bureau national de déminage, et les organisations de la société civile au Liban. Dans le second jour de sa visite, le ministre Mansour a tenu une réunion avec le directeur général nouvellement nommé du bureau de l’ONU à Genève.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministère des AE signe avec le PNUD un accord sur le soutien de la deuxième réunion des Etats Membres à la Convention sur les bombes à sous-munition

Posted by jeunempl sur juin 22, 2011

S.N. – ANI

Bombes à sous munitions - BASM

Le ministre des Affaires étrangères, Adnan Mansour, a signé mercredi au siège du ministère, un accord sur le « Soutien de la deuxième réunion des Etats Membres à la Convention sur les bombes à sous-munition », avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ce projet vise à établir un large groupe de travail libanais qui aura pour mission d’organiser la réunion mentionnée ci-dessus.

Le budget total de ce projet est de 1 450 717,00 dollars et le Liban contribuera avec une somme de 483 496,00 dollars, le reste étant assumé par les pays donateurs.

Il est à mentionner que le Liban accueillera la deuxième réunion des Etats Membres à la Convention sur les bombes à sous-munition du 12 au 16 septembre à Beyrouth. Plus de 100 gouvernements y participeront, ainsi que des agences affiliées aux Nations Unies, des organisations internationales et des représentants de société civiles. Des survivants aux bombes à sous-munition seront également présents pour évaluer le progrès de l’implémentation du traité relatif.

La Convention, qui a initialement pris lieu en 2008, interdit strictement l’utilisation, la production, le stockage et le transfert des bombes à sous-munition, fixe des délais pour le déminage des régions contaminées et assure une assistance aux victimes et aux communautés lésées.

Le Liban a ratifié la Convention en novembre 2010.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban élu membre du conseil d’administration de l’OIT

Posted by jeunempl sur juin 17, 2011

Le Commerce du Levant

La 100ème édition de la conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui se tient chaque année à Genève a pris fin ce vendredi 17 juin.

Le Liban a été élu en tant que membre du conseil d’administration de l’OIT et sera représenté par le ministère du Travail. Fouad Balboul a été également élu pour représenter les chefs d’entreprises libanais à l’OIT.

Un texte sur l’amélioration des lois sur le travail des domestiques a été adopté lors de la conférence et a été approuvé par les pays arabes dont le Liban.

Une convention internationale historique votée pour protéger les domestiques étrangères

Jeudi 16 juin, à Genève, les 183 membres de l’Organisation internationale du travail (OIT) ont adopté une Convention (189e) et des recommandations (201e) destinée à améliorer le sort des quelque 52 millions de travailleurs domestiques – des femmes à 83 % selon l’OIT – à travers le monde.
Pour la première fois, ces « invisibles », selon le terme de l’organisation Caritas, pourront être protégés par un instrument juridique international.

Pour que cette convention entre en vigueur, il faut que deux pays au moins la ratifie. Plusieurs, dont Les Philippines et l’Uruguay, ayant annoncé leur intention de l’intégrer dans leurs lois internes.

En discussion depuis un an, ce texte a été adopté à l’occasion de la 100e assemblée de l’OIT, qui regroupe des représentants des gouvernements, des employés et des employeurs. Il a recueilli 396 voix en sa faveur, contre 16 « non » et 63 abstentions. Tous les pays arabes ont approuvé le texte. Sur les cinq représentants libanais, seul le délégué patronal a voté contre.

« Les Etats vont devoir étudier comment conformer leurs lois à cette convention s’ils souhaitent la signer. Il y a deux possibilités : inclure ces employé(e)s parmi les personnes protégées par le code du travail, ou établir une loi spécifique qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan parraine la signature d’une convention entre l’association nationale des municipalités de Rome et de Baalbek

Posted by jeunempl sur juin 6, 2011

iloubnan

Le ministre démissionnaire de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a parrainé la signature d’un accord de coopération entre l’association nationale des municipalités italiennes à Lazio – Rome et l’union des municipalités de l’ouest de Baalbek, sur le niveau environnemental, touristique et agricole et ce en présence du directeur du bureau italien de la coopération au Liban et des chefs des municipalités.

M. Hajj Hassan a prononcé un discours au cours duquel il a salué la teneur de l’accord, mettant l’accent sur les efforts du gouvernement italien pour appuyer le secteur agricole dans les régions libanaises.

Il a en outre évoqué les problèmes agricoles dont souffrent les régions, appelant le gouvernement prévu à primer la question de l’agriculture.

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz : L’Onu prête à aider le Liban à délimiter sa frontière maritime avec Israël

Posted by jeunempl sur janvier 12, 2011

Le Commerce du Levant

Le Coordinateur spécial de l’Onu au Liban, Michael Williams, a déclaré lundi que les Nations unies étaient disposées à aider le Liban à délimiter sa frontière maritime avec Israël afin de protéger ses ressources en gaz naturel.

Cette déclaration intervient alors que les Nations unies consacrent ce lundi à New York une réunion à la suite de la demande adressée par le Liban au secrétaire général Ban Ki-moon, a appris le Commerce du Levant de source informée.

En visite dimanche à New York, le Premier ministre Saad Hariri a déclaré « que le Liban comptait sur les Nations unies pour empêcher Israël d’empiéter sur sa zone économique exclusive, y compris en ce qui concerne les ressources pétrolières et gazières ».

Beyrouth s’inquiète des projets israéliens d’exploitation gazière en Méditerranée après l’annonce de la découverte du gisement offshore « Léviathan », à 130 km au large du port d’Haïfa.

La délimitation de la zone économique exclusive, espace maritime où un Etat côtier dispose de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz offshore : Chami fait valoir les droits du Liban auprès de l’ONU

Posted by jeunempl sur janvier 5, 2011

Le Commerce du Levant

« Toute exploitation par Israël des richesses pétrolières qui se situent dans la zone économique exclusive (ZEE) libanaise constitue une violation » des lois et coutumes internationales et une atteinte à la souveraineté libanaise, a souligné mardi le ministre des Affaires étrangères Ali Chami dans une lettre adressée au secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.

Il a ainsi appelé Ban Ki Moon à entreprendre « tous les efforts nécéssaires pour empêcher Israël d’exploiter les richesses maritimes et pétrolières du Liban dans la ZEE ».

Cette lettre a été envoyée alors qu’Israël s’apprête à explorer la mer Méditerranée à la recherche de gaz et de pétrole.

Selon la Convention internationale de Montego Bay, qui date de 1982, la zone économique exclusive d’un pays se situe à 370 kilomètres maximum des côtes d’un Etat. Dans cette zone, tout Etat possède des « droits souverains aux fins d’exploration et d’exploitation, de conservation et de gestion des ressources naturelles, des eaux surjacentes aux fonds marins, des fonds marins et de leur sous-sol ».

Mais entre pays voisins, un accord bilatéral doit être signé pour la délimitation de cette zone. Or, le Liban et Israël n’entretiennent pas de relations diplomatiques.

C’est pourquoi le Liban avait déposé il y a quelques mois les plans et les coordonnées de sa zone économique exclusive au secrétariat général des Nations Unies.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : les FSI formés au respect des droits de l’Homme

Posted by jeunempl sur août 3, 2010

Guysen International News – Par Benjamin Rosenberg

[Note du MPLBelgique.org: Par cet article provenant d’un média israélien, nous souhaitons mettre en avant non seulement l’absurdité des propagandistes israéliens (champions des leçons de morale tout en taisant dans le même temps leur barbarie quotidienne)… mais aussi l’absurdité des FSI, purs produits du clientélisme des partis proches de Hariri ayant pris en otage l’état libanais]

A la mi-juillet, l’association Justice et Miséricorde (AJEM), qui vient principalement en aide aux détenus adultes libanais, s’est associée avec l’ambassade de France et la Direction générale des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) dans le cadre d’un séminaire financé par l’Union Européenne et ayant pour thème : ‘ L’arrestation dans le cadre du respect des droits de l’Homme ’.

La Force de Sécurité Intérieure (FSI) est une armée dont les prérogatives s’étendent sur le territoire, l’espace aérien, et les eaux territoriales libanais. Elle est chargée de maintenir l’ordre et la sécurité, et d’assister les autorités publiques dans l’exécution de leurs tâches.

C’est l’Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (IEDDH) qui a financé le séminaire.

La prévention de la torture et la réhabilitation des victimes de la torture est une de ses priorités majeures. Au cours des cinq dernières années, une moyenne de 12 millions d’Euros par an a été allouée au financement des projets anti-torture, ce qui fait de l’IEDDH la principale source de financement pour la réhabilitation des victimes et la prévention de la torture dans le monde.

En 2006, cette organisation a financé 39 projets dans le monde dans le domaine de la prévention de la torture et 56 mettant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :