Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Conseil de Sécurité’

Le Liban dépose une plainte contre Israël auprès du Conseil de sécurité

Posted by jeunempl sur février 24, 2012

S.N. – ANI

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé vendredi que la mission permanente libanaise au siège du Conseil de sécurité à New York a déposé une plainte contre Israël auprès des Nations Unies, à la suite de l’installation par Israël le 8 février dernier d’un barbelé électrique Concertina dans les périphéries de la ligne bleue.

Le ministère a par ailleurs considéré qu’une telle violation constitue une agression contre les territoires libanais et une transgression contre la souveraineté libanaise et la résolution 1701 du Conseil de sécurité.

La mission libanaise a réclamé au secrétaire général de l’ONU de prendre les mesures nécessaires pour pousser Israël à enlever le barbelé.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël refuse de payer pour la marée noire provoquée par ses bombardements au Liban en 2006

Posted by dodzi sur novembre 30, 2011

Info-Palestine

Bassam Alkantar – Al Akhbar

Le Ministère des Affaires étrangères du Liban vient de faire connaître la sixième résolution de l’Assemblée générale de l’ONU appelant Israël à verser une indemnisation pour la marée noire provoquée par ses bombardements pendant la guerre de 2006.

Pour la sixième fois, l’Assemblée générale des Nations a adopté une résolution condamnant Israël et lui demandant de verser une compensation immédiate pour la marée noire provoquée le long de la côte libanaise pendant la guerre de juillet 2006.

La résolution a été adoptée le 17 novembre – par 157 pays qui ont voté en sa faveur, sept s’exprimant contre et trois s’abstenant – lors de la 66ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Cette résolution est un projet révisé des cinq résolutions précédentes (194/61, 188/62, 211/63, 195/64, 147/65), toutes émises dans les années qui ont suivi la destruction par Israël des réservoirs de stockage de pétrole près de la centrale de production d’énergie électrique de Jiyeh, dans les premiers jours de la guerre de juillet 2006.

Près de 15000 mètres cubes de carburant s’étaient déversés dans la mer, contaminant 150 kilomètres de côtes libanaises.

Bien que la résolution ait été publiée il y a deux semaines, le ministère des Affaires étrangères du Liban ne l’avait pas fait connaître.

Les Etats-Unis qui ont attribué 5 millions de dollars pour nettoyer la marée noire, ont voté contre la résolution pour la sixième fois consécutive, ainsi que le Canada, l’Australie, les îles Marshall, la Micronésie, l’île Nauru, sans parler d’Israël.

Alors qu’il n’est pas surprenant que les petits États insulaires votent suivant la position des Etats-Unis, l’opposition du Canada était nouveau et largement due à la pression de l’Association d’amitié israélo-canadienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Adhésion de la Palestine à l’Unesco : Israël prépare la riposte

Posted by dodzi sur novembre 1, 2011

France 24

Le gouvernement de Benjamin Netanyahou doit plancher ce mardi sur la réponse à apporter à l’admission de la Palestine à l’Unesco. Washington a déjà annoncé la suspension de sa contribution à l’agence onusienne chargée de la protection des cultures.

Le cabinet restreint de M. Benjamin Netanyahu doit se réunir mardi pour examiner sa réponse au vote la veille, au siège de l’Unesco à Paris, en faveur de l’admission de la Palestine à l’organisation internationale, selon les médias et un responsable israélien.

« Le cabinet restreint qui compte huit ministres doit se réunir dans l’après-midi pour faire le point sur les réponses d’Israël à ce vote », ont indiqué les médias israéliens.

« Nous allons examiner comment nous entendons réagir à ce vote », a confirmé à l’AFP un haut responsable israélien qui a requis l’anonymat.

Interrogé mardi matin à la radio publique, le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon a pour sa part affirmé qu' »Israël veut peser ses réactions à ce vote au niveau diplomatique et politique en tenant compte de ses intérêts ».

Selon lui, « l’Unesco est devenue une organisation politique en intégrant en son sein un Etat qui n’existe pas, à la suite du vote d’une majorité automatique de ses membres (…) Cette démarche des Palestiniens prouve qu’ils ne veulent ni la paix ni des négociations, mais entendent perpétuer le conflit ».

M. Ayalon a par ailleurs indiqué qu’Israël allait exprimer sa « déception » à la France pour son vote qu’il a jugé « bizarre, car la France, un pays ami, a cédé à l’Autorité palestinienne après avoir essayé de la dissuader de sa démarche à l’Unesco ».

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a décidé lundi à Paris de l’admission de la Palestine comme membre à part entière par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre.

Selon le quotidien Haaretz, « Israël envisage de punir l’Autorité palestinienne (..) Le cabinet de sécurité va discuter d’éventuelles sanctions » frappant l’Autorité palestinienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tollé international contre les nouvelles constructions à Jérusalem-Est

Posted by dodzi sur octobre 3, 2011

AFP/France 24

L’autorisation de nouvelles constructions à Jérusalem-Est suscite de vives critiques au sein de la communauté internationale. Les États-Unis se disent « profondément déçus », Paris et Bruxelles parlent de « provocation ».

Le ministère israélien de l’Intérieur a annoncé mardi avoir approuvé la construction de 1.100 nouveaux logements dans le quartier de colonisation juive de Gilo à Jérusalem-Est occupé et annexé, s’attirant les condamnations palestiniennes et de la communauté internationale.

La décision a été vivement critiquée par les Etats-Unis, « profondément déçus », l’Union européenne, la France, qui a parlé de « provocation », et la Grande-Bretagne qui a demandé l’abandon du projet, au moment où la communauté internationale s’efforce de relancer les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Dans un communiqué, le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert Serry, a estimé que l’annonce israélienne « nuit aux chances de reprise des négociations en vue de régler le conflit par la solution de deux Etats », Israël et la Palestine.

Le plan de Gilo a été approuvé par le comité d’urbanisation du ministère et il est à présent ouvert aux objections du public pendant 60 jours, selon un communiqué.

Les éventuelles objections seront discutées par le comité, avant le lancement d’un appel d’offres pour la construction, a précisé à l’AFP un porte-parole du ministère, Roei Lachmanovich.

« Israël répond au communiqué du Quartette par 1.100 +non+ », a réagi le négociateur palestinien Saëb Erakat, en référence à l’appel du Quartette (Etats-Unis, Union européenne, ONU et Russie) vendredi à une reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes.

Le Quartette a appelé les deux parties à reprendre les pourparlers et à « se garder d’actes provocateurs pour que les négociations soient efficaces », quelques heures après le dépôt par le président palestinien Mahmoud Abbas de la demande d’adhésion à l’ONU d’un Etat de Palestine, sur laquelle doit se prononcer le Conseil de sécurité.

« Nous disons aux pays qui ne soutiennent pas notre démarche au Conseil de sécurité que la seule voie vers la paix et une solution à deux Etats est de soutenir la demande palestinienne pour une adhésion en tant que membre à part entière » de l’ONU, a plaidé M. Erakat, dans une déclaration à l’AFP.

« Le Premier ministre israélien affirme n’avoir aucune condition préalable, mais par cette décision il crée des conditions préalables sur le terrain. Il dit qu’il ne devrait pas y avoir de mesures unilatérales, mais rien n’est plus unilatéral qu’une énorme vague de construction de colonie sur la terre palestinienne », affirme le gouvernement palestinien dans un communiqué.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a laissé entendre qu’il n’avait pas l’intention de décréter un nouveau gel de la colonisation en Cisjordanie pour convaincre les Palestiniens de revenir aux négociations, arrêtées il y a un an. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Les actions du ministre des Affaires Etrangères M. Adnan Mansour

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2011

MPLBelgique.org

Le ministre des Affaires Etrangères, M. Adnan Mansour, est peut-être le plus belge des ministres du gouvernement libanais actuel. Ambassadeur du Liban en Belgique de 2007 à 2010, M. Mansour aura eu le mérite de redynamiser la communauté libanaise de Belgique, de par son ouverture et sa diplomatie. C’est donc tout logiquement que nous ouvrons notre dossier consacré au suivi des réalisations des ministres du gouvernement Mikati par les défis auxquels fait face notre ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés.

Le vote des émigrés, le respect des frontières maritimes vis-à-vis de l’exploitation pétrolière en mer Méditerranée, la lutte contre les bombes à sous-munitions et enfin les soulèvements régionaux (Libye et Syrie) ainsi que la reconnaissance d’un état palestinien à la lumière de la présidence libanaise du conseil de sécurité de l’ONU sont autant de sujets cruciaux pour l’avenir du pays.

Frontière maritime

23 septembre 2011 (ANI) : Les frontières maritimes au coeur de la rencontre de Mansour avec son homologue chypriote
5 septembre 2011 (ANI) : Mansour informe les Nations-Unies du refus du Liban des coordonnées géographiques relatives à la zone privée
22 août 2011 (ANI) : Mansour adresse une lettre à Ban Ki Moon : les coordonnées israéliennes maritimes violent les droits du Liban
15 août 2011 (RPLFrance.org): Mansour: nous n’avons pas accepté de discuter la question de l’équilibre des ressources hydrauliques avec l’ennemi
28 juillet 2011 (ANI) : Mansour : favorable à une loi délimitant la zone économique libanaise
20 juin 2011 (ANI) : Mansour: l’accord entre Chypre et Israël porte atteinte aux droits du Liban
18 juillet 2011 (ANI) : Williams de chez Mansour: je poserai à New York le sujet du tracé des frontières maritimes
14 juillet 2011 (L’Orient le Jour) : La question du tracé des frontières maritimes aujourd’hui en Conseil des ministres
11 juillet 2011 (ANI) : Le ministre Mansour: pour une étude sur la violation des frontières maritimes par Israël

Vote des émigrés

19 août 2011 (ANI) : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens revendiquent huit voix sur 15 au Conseil de sécurité

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

AFP

Les Palestiniens ont revendiqué jeudi les voix de huit des quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU en faveur de leur demande d’adhésion d’un Etat de Palestine.

Ce soutien est encore insuffisant car il leur faut obtenir au moins neuf voix pour que leur requête puisse faire l’objet d’une « recommandation » du Conseil de sécurité puis d’un vote de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Nous avons huit Etats qui voteront pour la Palestine au Conseil de sécurité. Et nous travaillons d’arrache-pied pour en avoir un neuvième et un dixième », a déclaré aux journalistes le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki.
Six membres du Conseil de sécurité, permanents ou non, ont déjà dit qu’ils approuvaient la demande palestinienne: Chine, Russie, Brésil, Inde, Liban et Afrique du Sud.

M. al-Malki a indiqué qu’il avait reçu des assurances du Nigeria et du Gabon qu’ils voteraient en faveur d’un Etat palestinien. « Nous sommes en train de travailler sur la Bosnie, la Colombie e le Portugal », a-t-il ajouté.

Plusieurs membres du Conseil de sécurité sont indécis ou n’ont pas révélé leur position: la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, le Nigeria, le Gabon, la Bosnie et le Portugal. La Colombie a fait savoir qu’elle s’abstiendrait.

Le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi la demande historique d’adhésion d’un Etat de Palestine comme membre à part entière de l’ONU sur la base des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ONU: la demande palestinienne transférée au Comité des adhésions

Posted by jeunempl sur septembre 28, 2011

AFP

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est brièvement réuni mercredi et a décidé à l’unanimité de transférer la candidature d’adhésion palestinienne au Comité des adhésions du Conseil qui se réunira une première fois vendredi prochain.

Lors d’une réunion qui a duré moins de deux minutes, le président en exercice du Conseil de sécurité, l’ambassadeur libanais à l’ONU Nawaf Salam a lu une brève déclaration sur le déferrement de la candidature palestinienne au Comité des adhésions.

Aucune objection n’ayant été manifestée par les quinze pays membres du Conseil, M. Salam a validé le transfèrement et annoncé une réunion du Comité vendredi à 10h00 (16h00 GMT).

« Sauf si j’entends une proposition contraire j’enverrai la demande d’adhésion de la Palestine au Comité sur les nouveaux membres », a dit M. Salam. Aucune objection n’ayant été formulée, il a alors levé la séance.

Le Conseil de sécurité avait tenu lundi ses premières consultations après le dépôt historique vendredi d’une demande d’adhésion d’un Etat de Palestine aux Nations unies par le président palestinien Mahmoud Abbas.

Les Etats-Unis ont déjà annoncé qu’ils mettraient leur veto au Conseil de sécurité si nécessaire.

L’ambassadeur israélien à l’ONU Ron Prosor a déclaré mercredi devant des journalistes que la Palestine ne « deviendra pas le 194e Etat à l’ONU » et appelé les Palestiniens à renouer sans délai des négociations directes.

« Revenons, sans raccourci, à des négociations directes. Il n’y a pas de raccourci », a-t-il dit, utilisant l’expression employée la semaine dernière par le président américain Barack Obama au sujet de la tentative palestinienne d’obtenir un feu vert du Conseil de sécurité pour leur adhésion à l’ONU.

« La paix, par définition, est un accord entre deux parties », a ajouté l’ambassadeur. « Un Etat palestinien viable ne sera pas réalisé en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour : La déstabilisation de la Syrie nuit à la sécurité de la région

Posted by jeunempl sur septembre 22, 2011

ANI

Le ministre des Affaires Etrangères et des émigrés Adnan Mansour a affirmé au terme de sa réunion avec le ministre portuguais des Affaires Etrangères Poulo Portas que la déstabilisation de la Syrie nuit à la stabilité et la sécurité de la région et que ceci ne ressemble aucunement aux évènements de la Libye et l’appel à la chûte du régime de Kadhafi.

« Il faut aider le régime syrien à effectuer les réformes demandées au lieu de réclamer la chûte du régime » a-t-il dit à l’issue de sa réunion qui vient à la marge des réunions de l’assemblée générale des Nations-Unies .

Le ministre Mansour a souligné par ailleurs que les ministres arabes des Affaires Etrangères se sont déjà mis d’accord avec le président palestinien sur le transfert du dossier de l’adhésion de la Palestine au Conseil de Sécurité et que le Liban appuie cette demande.

Il a enfin adressé une invitation à son homologue portuguais pour visiter le Liban .

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sleiman participe à une réunion à New York consacrée à examiner la situation en Lybie

Posted by jeunempl sur septembre 20, 2011

Z.M. – ANI

Le chef de la République le General Michel Sleiman a annoncé de New York mardi soir que « le Liban et la Lybie se sont mis d’accord à tenir une conférence à Beyrouth le 24 Novembre ». La conférence commune Libano-libyenne sera consacrée à encourager les investissements en Lybie en signe d’affirmation de la part des deux pays sur l’ouvrage arabe commun dans le but de bâtir un meilleur futur « .

Dans le même plan, le président Sleiman a loué « le retour de la Lybie à son siège naturel au sein de la Ligue Arabe et autant à son siège au sein des Nations-Unies », exhortant « le Conseil Transitoire Libyen à aider le peuple libyen afin d’assurer tous ses besoins, plus particulièrement à partir de la mission des Nations-Unies créée par le Conseil de Sécurité ».

Les positions du Président de la République Michel Sleiman ont été prononcées, lors de sa participation dans une réunion de haut degré d’importance, consacrée pour examiner la situation en Lybie, à l’ombre des derniers développements sur la scène libyenne et pour étudier encore les moyens destinés à aider le peuple libyen en vue de réaliser ses aspirations.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :