Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Conférence’

Conférence sur la présence libanaise dans le monde : Mansour évoque un immense potentiel humain à l’étranger

Posted by jeunempl sur mars 9, 2012

ANI

A l’occasion de la Journée de l’Expatriation, célébrée le 14 mars, l’Institut d’Histoire de l’Université du Saint-Esprit (USEK) a organisé vendredi une conférence internationale sur « la présence libanaise dans le monde », sous le patronage du président de la République Michel Sleiman représenté par le ministre des Affaires étrangères Adnane Mansour, en présence de plusieurs personnalités politiques, diplomatiques et religieuses.

S’exprimant à la fin de la séance d’inauguration de la conférence, M. Mansour a indiqué que le Liban dispose d’un immense potentiel humain à l’étranger, surtout que l’expatriation libanaise date de plusieurs millénaires, « un navire embarquant de Saïda ayant accosté à l’est du Brésil en l’an 600 av. J-C ».

Après un aperçu historique sur les voyages des Phéniciens, le ministre a noté que « la présence libanaise dans le monde a pris une amé, leur politique, économique et culturelle et est devenue un exemple de la construction, de la croissance, de la libération et de l’éducation dans l’histoire ancienne ».

« Les expatriés libanais ont été en tête du mouvement culturel dans les deux Amériques dans la première moitié du XXème siècle et leur littérature a été l’instigatrice des révolutions arabes contre la colonisation et l’escalavage (…), si bien que la présence libanaise dans le monde constitue désormais une Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

31ème séance du Conseil des ministres arabes des Télécommunications à Beyrouth

Posted by jeunempl sur février 2, 2012

ANI

Le bureau exécutif au sein du Conseil des ministres arabes pour les Télécommunications et l’Informatique a tenu sa 31ème séance à Beyrouth, en présence des ministres membres du bureau.

Le ministre des Télécommunications libanais Nicolas Sehnaoui, étant président du Conseil, a indiqué que « le gouvernement libanais compte énormément sur la coopération arabe, qui ne peut être poursuivie sans l’adoption d’une nouvelle technologie ».

« Les pays arabes doivent se préparer afin d’être une partie intégrante de cet avenir prometteur », a-t-il dit.

Et d’ajouter: « notre responsabilité, en tant que pouvoirs exécutifs, réside dans la relance des économies nationales et de l’Economie arabe en particulier ».

M. Sehnaoui a en outre souligné que « le Liban témoigne d’un mouvement précipité à ce niveau », mettant l’accent sur les réalisations au niveau des réseaux de l’internet et de la téléphonie mobile.

« Nous sommes, d’ici, en train de réhabiliter les infrastructures et d’assurer un environnement propice pour attirer les investissements arabes et internationaux », a-t-il conclu.

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan de Bruxelles, optimiste pour l’adoption d’un budget comprenant les projets de réforme

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2012

MPLBelgique.org

A l’invitation du Mouvement Pour le Liban en Belgique, le député et président de la commission des Finances du parlement libanais M. Ibrahim Kanaan a tenu une conférence au restaurant « Au Repos des Chasseurs » le dimanche 29 janvier, présentant la situation économique et politique du Liban dans le contexte mondial et régional.

Le député du Metn a d’abord mis en avant le contraste dans lequel nous vivons. La dégradation de la note en Belgique, France, et la situation de crise que connaissent l’Italie et l’Espagne, sans oublier la catastrophe grecque qui menace encore de faire sombrer la zone Euro… en opposition avec l’émergence des pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Cette situation économique a nécessairement un impact sur la situation politique dans le monde.

Au niveau interne libanais, il ne s’agit donc pas de polémiquer, ni de crier le plus fort, mais de lire le mieux cette situation internationale changeante.

Enchainant sur le passé, le député estime ainsi que depuis 1990, une nouvelle menace planait sur le Liban ; celle de l’élimination de son modèle de coexistence à travers la mise en place d’une tutelle syrienne, sous couvert saoudienne et américaine. Dans ce contexte, depuis 1993, le responsable ne rend plus de compte au citoyen et c’est pourquoi jusqu’à nos jours, nous n’avons toujours pas de budget.

En 2005, les Libanais auraient dû saisir l’opportunité du retrait syrien pour reprendre en main leur destin ainsi que leur indépendance. Au lieu de cela, ils sont rentrés dans la combine internationale, participant notamment à la lutte américaine contre la Syrie. Cette opportunité est donc ratée.

Après le retrait syrien, avec la guerre sunnito-chiite qui pointait le bout de son nez, le CPL a pris la décision de rapprocher le 14 Mars, représenté par le CPL, et le 8 mars, représenté par le Hezbollah. En signant cette entente, celle-ci a permis de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan rencontre la communauté libanaise de Belgique

Posted by jeunempl sur janvier 30, 2012

MPLBelgique.org

Le député du Metn M. Ibrahim Kanaan a effectué une visite de deux jours en Belgique au cours de laquelle plusieurs rencontres avec des responsables et diplomates locaux étaient prévus. Il était accompagné du Dr. Marc-Antoine Zabbal, secrétaire général du comité intishar.

La première étape de son voyage le ramenait déjà au Liban. Répondant à l’invitation de l’ambassade libanaise, le député fut chaleureusement accueilli par Mme Joanna Azzi chargée d’affaires et M. Waël Hachem secrétaire chargé des affaires économiques. Les sujets d’actualité étaient au centre des discussions ainsi que la situation de la communauté libanaise en Belgique.

Le Mouvement Pour le Liban, représentant le Courant patriotique libre en Belgique, organisait ensuite son assemblée générale pour l’année 2012. Après un bref mot d’introduction réitérant les bons voeux pour la nouvelle année, et souhaitant la bienvenue au député du Bloc du Changement et de la Réforme, M. Nasri Houaiss président de l’association a brièvement exposé les réalisations et objectifs de l’année, épaulé par l’ensemble de l’équipe du MPL.
La soirée s’est poursuivie par un diner donné en l’honneur du député aouniste. S’adressant aux membres, M. Kanaan a d’abord rappelé l’histoire du parti; libre, courageuse et propre, insistant sur l’importance de cette base pour aller de l’avant et aider le pays à faire face aux tentatives de destabilisation.

La seconde journée débuta par une messe donnée par le père antonin Ghassan Nasr de la paroisse Notre Dame du Liban en l’église Saint Adrien à Bruxelles.
Il a ensuite rencontré des responsables locaux, discutant avec eux de la situation actuelle au Liban.

Son séjour s’est ponctué par une conférence traitant des contextes régional et libanais.
Passant en revue la situation économique mondiale et son impact sur la politique internationale, le député a insisté sur l’importance d’une bonne lecture de cette évolution.  Celle-ci influence aussi bien le Liban que tout autre pays. M. Kanaan a retracé les défaillances de l’Etat libanais depuis la fin de la guerre jusqu’à ce jour, et insisté pour que les libanais prennent en main leur destin en choisissant la voie des réformes. Le public a pu ensuite poser ses questions auxquelles le député a pris le temps de répondre.

M. Ibrahim Kanaan s’est ensuite envolé pour Londres où plusieurs rencontres officielles sont programmées.

Toutes les photos de la visite sont disponibles en cliquant sur ce lien

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence-débat du député du CPL M. Ibrahim Kanaan dimanche 29/01

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2012

MPLBelgique.org

Le Mouvement Pour le Liban a le plaisir de vous convier à une conférence-débat le

Dimanche 29 janvier à 16h00

présentée par le député du Metn et Président de la Commission parlementaire des Finances et du Budget

M. Ibrahim Kanaan

L’actualité libanaise y sera décortiquée, suivie d’une séance axée sur le débat et ouverte aux questions des participants.

Lieu : Au Repos des Chasseurs
Avenue Charle Albert 11 – 1170 Watermael-Boitsfort (Bruxelles)

Le débat sera suivi d’un verre de l’amitié auquel vous êtes tous conviés.

Posted in Activités MPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De l’électricité en continu pour tout le Liban ?

Posted by jeunempl sur décembre 18, 2011

(Mariesol Rifai – L’Orient le Jour)

Réunis le temps d’une conférence, le ministre de l’Énergie et de l’Eau, le directeur général de l’Électricité du Liban et des experts économiques ont, tour à tour, exposé leur point de vue sur l’un des sujets les plus brûlants de l’actualité du pays : celui de l’électricité. La situation est tellement critique dans le secteur qu’il n’était presque pas question de courant 24h/24 autant que des moyens d’éviter le black-out dans quelques années.

De l’électricité en continu pour tout un pays… Cette phrase pourrait sembler banale en ce début de XXIe siècle, et pourtant, elle relève encore du rêve pour la grande majorité des Libanais qui subissent un rationnement électrique moyen de 14 heures par jour. Définir les principaux enjeux et problématiques du secteur de l’électricité, proposer des solutions et réunir autour d’une même table ses différents acteurs en vue d’une mise au point claire et intelligible de l’état d’avancement des réformes en cours : tels étaient les défis (relevés) de la conférence organisée hier par le think tank libanais, le Centre Issam Farès.

Un désastre économique, financier et social

Dans le dossier de l’électricité, nul besoin de disserter très longuement sur les causes et conséquences de la dégradation de la situation sans s’arrêter sur les chiffres de l’hémorragie financière subie par le Trésor public. « Celui-ci transfère l’équivalent de quelque 20 % du budget de l’État pour couvrir le déficit de l’Électricité du Liban (EDL). C’est la deuxième plus grande dépense après le service de la dette », a expliqué l’économiste Kamal Hamdan. D’autre part, le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a rappelé que les pertes annuelles engendrées pour la production de l’électricité s’élèvent à 6 milliards de dollars, soit près de 15 % du PIB.

Et ce désastre financier est accompagné d’un autre, économique et social, dû à une production énergétique largement en dessous de la demande nationale. « En 2010, la production maximale a atteint Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan : Dur labeur et détermination

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2011

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Ibrahim Kanaan - député du Metn (CPL - Tayyar)

«Tu ne reviendras pas». Le général Michel Aoun ne croyait pas bien si dire en adressant ces paroles prémonitoires à Ibrahim Kanaan, venu lui faire ses adieux à Baabda avant de partir en voyage de noces, quelques jours avant le fameux 13 octobre 1990. Fraîchement marié à Tania Saade, le jeune avocat ne savait pas encore que son voyage, initialement prévu pour trois semaines, allait durer plus d’une dizaine d’années et qu’il allait démarrer en Grande- Bretagne un long parcours qui sera couronné par son élection en tête de liste, deux fois de suite au siège de député maronite du Metn. Tout comme il occupera diverses fonctions auprès des Commissions parlementaires, dont la dernière en date est celle de président de la Commission des Finances et du Budget.

En cette année 1990, la situation ne fait que se dégrader au Liban, et l’idée du retour se fait de plus en plus improbable. Ibrahim Kanaan décide alors de s’installer provisoirement à Londres et commence ses contacts auprès des cabinets d’avocats de la City. C’est finalement chez Elliott and Company qu’il sera engagé. Mais les conditions ne sont pas des meilleures: relégué dans un petit bureau au sous-sol, sans secrétaire, il ne dispose même pas d’une ligne téléphonique. C’est avec nostalgie qu’Ibrahim Kanaan parle de cette époque: «La situation était difficile. On avait loué une maison mais on ne disposait pas d’une voiture. Souvent avec ma femme on faisait à pied l’aller-retour deux fois au supermarché pour apporter nos affaires dans le chariot et ensuite ramener celui-ci». C’est à cette époque que naît sa première fille Maria, 20 ans aujourd’hui, suivie trois ans plus tard par Rita, 17ans. Pourtant, le jeune père ne profite pas pleinement de ses filles. «Je travaillais presque 24h/24». Ses efforts et sa ténacité ont tôt fait d’attirer l’attention de ses patrons et très vite il fut promu. Il est affecté au département international. Fini le bureau au sous-sol. Désormais, il assiste à tous les séminaires et fait partie de plusieurs organismes. A côté de son travail de juriste, Ibrahim Kanaan fait du lobbying et s’introduit petit à petit dans les sphères politiques britanniques. Le message qu’il véhicule dans toutes ses démarches et ses initiatives: la souveraineté et l’indépendance du Liban.

Pour lui, le Liban n’est pas simplement un message ou un point sur la carte. Le Liban est une nécessité politique et économique. Au sein de l’Euro-american lawyers group, et sous son impulsion, est créé le British Middle East law council, dont il sera le coordinateur. Et c’est dans le cadre de cette fonction qu’il rentrera au Liban pour organiser une très grande conférence, qui sera tenue à Abou Dhabi, baptisée Lebanon: The rebirth et à laquelle participeront les Ordres des avocats de Beyrouth et de Tripoli ainsi que les plus grandes firmes d’avocats britanniques. Plusieurs congrès suivront et auront tous pour thème l’échange et le développement des relations libano-européennes, la modernisation des lois libanaises…

Le mari et le père

C’est une période très active pour Ibrahim Kanaan sur le plan professionnel, où il enchaîne voyage sur voyage. Sa famille dans tout cela? Avec émotion le député confie: «Ma femme et mes filles sont mes victimes. Je n’ai pas vu Maria et Rita grandir. J’aimerais pouvoir retourner en arrière pour rattraper le temps perdu. Pourtant, dans tous mes voyages, elles étaient toujours présentes. Je leur ramenai souvent des souvenirs des aéroports. Aujourd’hui, elles ont grandi. Elles comprennent mieux mes absences et apprécient ce que j’ai fait». A l’égard de sa femme Tania, il se sent aussi coupable. «Elle m’a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan : Nos plaintes sur l’abattage d’arbres restent sans suite

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2011

(L’Orient le Jour)

Que dire quand un ministre de l’Agriculture reconnaît que d’importantes plaintes déposées par lui-même contre des personnes coupables d’abattage illicite et intensif d’arbres sont restées sans suite ?

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a eu le courage d’admettre cette réalité au cours d’une conférence pour le lancement du volet libanais du projet d’adaptation des politiques sur les forêts aux changements climatiques, un projet destiné au Proche-Orient et à l’Afrique du Nord, financé par l’Agence allemande pour le développement (GIZ).

Le ministre a déploré que le Liban n’aura bientôt de vert que le nom. « Il faut décider si on veut préserver ce qui nous reste de forêts, a-t-il dit. Sommes-nous en train de le faire quand un procès-verbal dressé par un garde forestier d’une valeur d’un milliard de livres est abaissé à cent mille par un juge ? Cela ne s’appelle pas préserver les forêts, mais participer à un complot pour leur disparition. » Hajj Hassan a accusé plusieurs présidents de municipalités « de battre les gardes forestiers pour les empêcher d’accomplir leur mission, et de participer eux-mêmes à l’abattage d’arbres ». « Nous avons enregistré vingt cas de gardes forestiers agressés, a-t-il déploré. J’ai moi-même présenté des plaintes contre des présidents de municipalités, des plaintes dont je n’ai plus jamais entendu parler, bien que j’aie relancé les autorités concernées. Nous avons mené campagne contre un des contrevenants, et il n’a été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les déchets triés et recyclés, de l’or en puissance, affirme Terre-Liban

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2011

L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini

Incinération ? Enfouissement ? Recyclage ? Au cours d’une intervention dans le cadre du dix-huitième Salon du livre, Paul Abi Rached, président de l’association Terre-Liban, a fait le point sur la question en insistant sur les multiples bénéfices du recyclage.

Une tonne de déchets recyclés peut rapporter jusqu’à… 103 dollars. Alors qu’actuellement, le coût du traitement d’une tonne de déchets (par enfouissement) va jusqu’à 130 dollars. Surprenant ? Paul Abi Rached ne le pense pas. C’est la longue expérience de l’association qu’il préside qui le rend certain que le tri, recyclage et compostage à l’échelle des municipalités est la solution idéale pour le Liban. Durant sa conférence, il a longuement étayé ses arguments.

Le premier avantage évident du recyclage est écologique. « À Terre-Liban, nous avons commencé le recyclage dès 1995, raconte Paul Abi Rached. La première année, nous avons calculé avoir sauvé 535 arbres. Aujourd’hui, nous comptons quelque 290 clients dont 102 écoles et universités, et 188 entreprises. Comme nous sommes une organisation à but non lucratif, une camionnette offerte par l’Unicef en 2008 nous a permis de nous étendre. Actuellement, nous effectuons notre collecte jusque dans des contrées éloignées, comme Chebaa, Hermel, Ersal, Wadi Khaled… »

L’écologiste adresse au public un message clair : le tri et recyclage, même à domicile, est possible, facile et rentable. « Nous préconisons d’adopter un système de trois poubelles : l’une pour les matières organiques, la deuxième pour le papier et la troisième pour le reste », dit-il. Le papier, le verre (blanc), l’acier (comme pour les boîtes de conserve), l’aluminium (des canettes et des ustensiles de cuisine), le plastique sous toutes ses formes sont tous recyclés dans des usines au Liban. Or une tonne de papier peut rapporter jusqu’à 120 000 livres, une tonne d’aluminium de 1,8 à 2,2 millions de LL, etc. Même l’huile de friture peut être reprise pour être transformée en biodiesel. Voilà comment, en étudiant la composition typique d’une tonne de matières recyclables d’ordures ménagères, l’association est arrivée au chiffre moyen de 103 dollars.

Outre le tri à domicile et dans les entreprises, Terre-Liban s’est souvent intéressée aux problèmes rencontrés par les municipalités. « Nous sommes d’avis qu’un problème comme celui des déchets doit être décentralisé, soutient Paul Abi Rached. Selon nos études, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Conférence-Débat: Les multiples visages des chrétiens de l’Orient

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2011

CCAPL

Vendredi 21 octobre 2011 à 20h
à l’Université de Liège
Place Cockerill 3 – 4000 Liège
Salle G. Kurth (1er étage)

M. Rudolf El-Kareh est Professeur de Sciences Sociales et Politiques, ayant exercé au Liban, en France, au Canada et en Belgique. Il est Conseillé auprès des Institutions Européennes et publie régulièrement des articles et des analyses notamment dans le Monde diplomatique. il a été récemment membre du Comité National Libanais pour la Deuxième Conférence Internationale sur les sous-munitions et membre de la Délégation officielle. Il a publié plusieurs études sur les Balkans, la mondialisation, l’évolution du Moyen-Orient et est notamment le co-auteur des ouvrages suivants :
« International Justice and Impunity, the case of the United States » (Atlanta),
« Informe Sobre el conflicto y la guerra de Kosovo » (Madrid) et
« Seule la diversité cultivée peut nourrir le monde, Réponse à l’OMC » (Paris).

Son article récent intitulé ‘Multiples visages des Chrétiens d’Orient » a été traduit et publié dans plusieurs langues. Dans les bouleversements qui secouent le monde arabe, la question du communautaire constitue l’une des questions majeures. L’avenir de ces pays dépendra en grande partie de leur capacité à instaurer la prééminence du citoyen dans l’espace public sans pour autant briser les sociétés. Or, que ce soient par les occidentaux dans leur projet du « nouveau Moyen-Orient » ou par les islamistes, les « chrétiens d’Orient » sont présentés comme une sorte d’isolat étranger à son environnement. Pourtant, cette expression ne recouvre pas une réalité uniforme, une seule ethnie, et ces chrétiens ont toujours fait partie intégrante de leur société, en luttant notamment pour la création d’états arabes indépendants. Lors de son exposé, Rudolf El-Kareh retracera toutes les péripéties de l’histoire afin de montrer comment certains, occidentaux ou orientaux, ont exacerbé les tensions communautaires dans un souci de prise de pouvoir ou d’écrasement des mouvements populaires qui aspirent au changement.

P.A.F : 1 €

Gratuit pour les étudiants, les chômeurs et Art. 27

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :