Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Condoleezza Rice’

Terugblik: De terroristische groep Fatah el Islam werd door Saad Hariri en de prins Bandar gefinanceerd

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2011

Mouhamad Wehbe – MPLBelgique.org
Texte original en langue française traduit en langue néerlandaise par Mouhamad Wehbe 

[Note du MPLBelgique.org: Gezien de toestand in Syrië… Dankzij deze pagina wensen wij onze lezers eraan te herinneren dat het salafisme ons moeilijke dagen in Libanon belooft.]

Fatah el Islam is een extremistische salafistische groep die haar schuilplaats in het kamp van Nahr el-Bared (in het Noorden van Libanon) bij Tripoli heeft gevonden. Het is dus vanuit deze basis dat ze terreuracties voerden. Één van hun laffe terroristische actie had als doel het hoogst mogelijk aantal slachtoffers in het Libanese leger te teweeg te brengen terwijl de soldaten nog heel vroeg in de ochtend sliepen. Deze aanslag kwam na een vorige actie die de terroristen in een dochtermaatschappij van Bank Med (bank die aan Hariri toebehoort) hadden gepleegd om cheques te stelen die van Saad Hariri, hun opdrachtgever, waren.

Hierna volgt een vraaggesprek dato juni 2007 van de journalist Seymour Hersch die aan de CNN bewijst dat er onweerlegbare linken zijn tussen Fatah el Islam en het Hariri-clan.

Seymour Hersh is een dagbladschrijver van « New Yorker » die onderzoek instelde naar terroristische netwerken en die aan het licht bracht dat er gegronde linken zijn tussen de CIA en sommige extremistische groepen waarvan Fatah el Islam… Hersh was hier al op de hoogte van vooraleer deze terreurgroep zich profileerde (namelijk met de slag bij Nahr el-Bared) als vijand van het Libanese leger tijdens zomer 2007. Oorspronkelijk ging het hier om een onbetekenend verslag maar enkele maanden later werd het een onbetwistbare informatiebron die de rol van de VS en zijn bondgenoten in de financiering van terroristische netwerken aantoonde.

Vertaling van de inhoud van het vraaggesprek

Journalist CNN: De dagbladschrijver Seymour Hersh gaf in zijn verslag van maart dat de Libanese regering extremistische soennitische groeperingen steunde om Hezbollah uit de weg te ruimen. Deze door de regering ondersteunde groepen zijn dezelfde als die die vandaag in Nahr el Bared oorlog voeren.

CNN: Meneer Hersh, wat is, volgens uw verslag, de financieringsbron van Fatah el Islam in het kamp van Nahr el Bared ? Waar komen al die wapens en het geld vandaan?

Seymour Hersh: De sleutelfiguren zijn uiteraard de Saudiërs en Bandar die Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Nederlands, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Saad Hariri vs Fouad Siniora: Le passé rattrape le Futur

Posted by jeunempl sur juin 21, 2010

L’Hebdo Magazine – Ali Nassar

Au lendemain de l’assassinat du président Rafic Hariri, l’héritier étant resté à l’ombre, Fouad Siniora est appelé à occuper le Grand sérail. Il y passera deux mandats successifs des plus difficiles. Même après avoir rendu le flambeau à cheikh Saad Hariri, représentant de la famille, le Premier ministre sortant n’a jamais douté de la confiance dont il jouissait. Il a connu de pénibles journées au Sérail et a vu se briser les griffes de ses rivaux. Qu’y a-t-il de changé?

Le chef du gouvernement, Saad Hariri, et son directeur de bureau, Nader Hariri, ont eu un aparté après lequel ils se sont dépêchés de quitter discrètement la pièce loin des yeux d’une foule arrivée très tôt à la Maison du Centre. Ce jour-là, devait avoir lieu la première rencontre entre Saad Hariri et le président syrien Bachar el-Assad. Nombreux parmi les présents, députés, politiciens, partisans ou fonctionnaires, avaient souhaité faire partie de la délégation officielle qui se rendait en Syrie. Fouad Siniora, quant à lui, s’attendait à être la première personnalité à accompagner le président Hariri. Etant, depuis les législatives de 2009, le chef du bloc parlementaire du Courant du futur et le favori de la famille, il était normal que la réconciliation rétablisse son image devant la direction syrienne. Siniora n’avait pas été invité à participer aux préparatifs de la visite de Hariri à Damas, le 19 décembre 2009. Le conseiller du roi saoudien, Abdallah Ben Abdel Aziz, avait réussi à aplanir les obstacles devant la rencontre Hariri-Assad. C’est en prenant connaissance des informations sur la visite que Siniora a compris que Saad Hariri avait pris de la distance à son égard et que le jeu politique régional a repris le dessus. C’est Nader Hariri qui sera désormais le confident et le détenteur des secrets de la «Maison» et c’est à lui que seront confiés les dossiers relatifs à Damas.

Le destin du jeune Saad Hariri, après le crime du 14 févier 2005, est bouleversé. Il a toujours été loin du bourbier politique libanais jusqu’au moment où il est appelé par la famille à assumer les responsabilités politiques. Les rumeurs veulent que Hariri, convaincu de prendre les rênes du commandement politique sunnite, après la démission de Omar Karamé, est surpris de voir Fouad Siniora prendre le pas sur nombre d’éminents concurrents et se trouver à la tête du gouvernement. Lorsque le mandataire a pris la place du mandant à la tête du troisième pouvoir, l’image de Siniora, pour nombre de gens, dont Saad Hariri, était liée à ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :