Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘commissaire’

Comment les fabricants d’armes israéliens bénéficient des fonds européens pour la recherche

Posted by jeunempl sur janvier 18, 2010

IPSC – David Cronin
Traduction: Claude Zurbach

Israël est le principal partenaire étranger dans « le programme cadre » de l’Union Européenne pour la recherche scientifique auquel a été alloué 53 milliards d’euros entre 2007 et 2013. L’UE est la seconde source de financement de la fondation israélienne pour les sciences basée à Jérusalem.

Israël escompte que son investissement dans l’actuel programme européen atteindra une valeur d’au moins 500 millions d’euros d’ici sa conclusion en 2013.

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, l’UE a décidé ces dernières années que les entreprises d’armement pouvaient recevoir des financements pour la « recherche en sécurité ». Dix des 45 projets initiaux présentés par l’UE comme étant de la « recherche en sécurité » ont impliqué des entreprises et des institutions universitaires ou d’état israéliennes.

Motorola-Israël, par exemple, prend part au projet « iDetect 4All », un projet de surveillance financé par l’UE destiné à envoyer des alertes sur des activités suspectes à proximité de bâtiments ou des ressources ayant une valeur économique. Motorola est le premier fabricant de fusibles pour les bombes utilisées par l’aviation israélienne. Des composants d’armements munis d’une étiquette Motorola ont été découverts par les enquêteurs de Human Rights Watch qui avaient fouillé les sites bombardés par Israël à Gaza à la fin de 2008 et au début de 2009. Les fusibles Motorola sont également un élément central de la bombe avec laquelle Israël Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Michel, Anciaux et Gaza

Posted by dodzi sur janvier 29, 2009

Le conflit à israélo-palestinien continue de diviser, également en Belgique. Même si la Belgique n’y joue pas un rôle majeur, les différences d’opinions, de la part des citoyens, mais également de ses politiciens, restent fondamentaux, et font souvent face à de vives critiques.

Très récemment, le ministre flamand Bert Anciaux (sp.a) a passé sous le feu des critiques, en ayant comparé les massacres de Termonde à ceux d’Israël, tous les deux comptant de nombreux enfants comme victimes. Dans son blog, Anciaux avait établi un parallèle entre les enfants de la crèche victimes d’un agresseur au couteau et le sort réservé aux enfants palestiniens à Gaza. « Il s’agit ici de 15 victimes, dont 14 petits enfants. Cela nous choque tous. J’ai aussi pensé aux centaines d’enfants tués dans la bande de Gaza, eux aussi assassinés consciemment par un agresseur et sans que cet agresseur ne soit arrêté« .

Le ministre flamand fût critiqué de part et d’autre, tant de la part d’organisation juives et israéliennes, que de membres des gouvernements belge et flamand, sans oublier la presse! Anciaux exprimait pourtant son opinion personnelle sur son blog. Il ne s’agit pas d’une déclaration officielle dans sa fonction de ministre.

Apparemment moins choquante, la déclaration du Commissaire Européen Louis Michel (MR), selon laquelle le Hamas serait un mouvement terroriste, et serait le principal responsable de la guerre à Gaza, ne fît face à aucune critique.

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un étrange enquêteur nommé au Tribunal spécial de l’ONU pour le Liban

Posted by dodzi sur décembre 23, 2008

Voltairenet.org

Nick Khaldas, commissaire adjoint de la police de Nouvelles-Galles-du-Sud (Australie), a été nommé enquêteur en chef du Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban, une juridiction chargée de juger l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri, ainsi que 22 autres meurtres politiques.

Nick Khaldas, un juif égyptien naturalisé Australien, est célébre pour avoir enquêté sur l’assassinat politique du syndicaliste et député John Newman, en 1994. Honoré par le FBI, en 2004, M. Khaldas est devenu conseiller des enquêteurs du Tribunal spécial irakien qui a condamné à mort Saddam Hussein à l’issue d’une parodie de procès. Récemment, il a organisé le plan de surveillance anti-terroriste des minorités ethniques en Nouvelles-Galles-du-Sud.

La sincérité de M. Khaldas a été mise en doute par le quotidien libanais Al-Akbhar, qui a rappelé la polémique entourant l’affaire Newman. Selon la version officielle, le parlementaire travailliste qui menait une campagne contre les gangs, aurait été assassiné sur ordre d’un tenancier de boîte de nuit qui s’était auparavant vainement présenté aux élections contre lui, Phuong Ngo. Cependant, un autre suspect, le conseiller municipal Albert Ranse, avait avoué devant Nick Khaldas être le véritable commanditaire du meurtre, mais le policier avait omis de transmettre le procès-verbal d’audition aux magistrats. Accusé de soustraction d’information et de parjure, M. Khaldas avait été blanchi par la Justice australienne après avoir reconnu une erreur. Malgré ce rebondissement, la condamnation de M. Ngo n’avait pas été révisée.

Initialement, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban a été constitué avec l’idée qu’une juridiction ordinaire ne serait pas capable de juger des dirigeants syriens si l’enquête prenait cette direction. Ses détracteurs l’ont présenté comme une machine de guerre américano-saoudienne contre la Syrie.

Contrairement à son intitulé, le Tribunal spécial des Nations Unies pour le Liban n’est pas un organe subsidiaire de l’ONU, mais un organe conventionnel créé conjointement par le secrétaire général de l’ONU et par le gouvernement libanais à la demande de la majorité des membres du Conseil de sécurité. Or, la Charte de San Francisco ne reconnaît pas une telle compétence au Conseil de sécurité et encore moins au secrétaire général. Quand au gouvernement libanais de l’époque, il ne pouvait prétendre qu’à expédier les affaires courantes et n’était pas constitutionnellement habilité à négocier une telle convention, ainsi que l’a rappelé le président de la République libanaise.

Les frais considérables engendrés par le Tribunal seront couvert à 49 % par le Liban. Le reste sera principalement payé par l’Arabie saoudite, l’ex-Premier ministre libanais étant de nationalité saoudienne. Le royaume wahhabite applique une version rigoriste de la charia et sa Justice est décrite par la plupart des organisations de défense des Droits de l’homme comme partiale et corrompue. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :