Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Comédien’

« Et maintenant, on va où ? », de Nadine Labaki

Posted by jeunempl sur avril 16, 2011

Thomas Sotinel – Le Monde Blog

Pour son deuxième film, la réalisatrice de Caramel s’est éloignée de Beyrouth. A la fois tragédie et comédie musicale, Et maintenant, on va où ? montre un village d’un pays du Moyen-Orient qui ressemble au Liban, vacillant au bord de la guerre civile entre chrétiens et musulmans.

Interprété par des acteurs non-professionnels et par la réalisatrice, ce sera le seul film arabe de la sélection officielle.

Thomas Sotinel a suivi une partie du tournage de ce film sur son blog. Ses 3 articles sont repris ci-dessous.

Après “Caramel”, Nadine Labaki tourne “Et maintenant, on va où?”
08/12/2010 – Thomas Sotinel

Nadine Labaki a beaucoup de chance, ou un talent qui relève de la parapsychologie. Pour la deuxième fois, elle tourne un film sans acteurs professionnels, et sur son plateau on ne devinera jamais que ce n’est pas le métier de ces comédiens talentueux. Le premier long métrage de Nadine Labaki s’appelait Caramel. Celui qu’elle tourne en ce moment a pour titre peu maniable (mais encore amendable) Et maintenant, on va où? Ce 8 décembre, elle est installée dans une belle maison de pierre de Douma, une petite ville perchée à mille mètres d’altitude, à une heure et demie de route au Nord de Beyrouth.

Le plat de résistance de la journée met en scène deux mères meurtries et un garçon qui n’est pas tout à fait encore un jeune homme. Comme cette séquence est située presque à la fin du film, on ne peut la raconter. Il suffit de savoir que Et maintenant, on va où? est un film musical, une comédie burlesque et une tragédie, qui met aux prises les femmes et les hommes d’un village encore meurtri par la guerre civile. D’un côté le principe de vie féminin qui passe par dessus les divisions religieuses, de l’autre le désir de mort masculin. Ce jour-là, pris entre les deux, le personnage adolescent d’Hammoudi, incarné par Mustapha Sakka, étudiant en business, vigile dans une galerie marchande à Saïda, qui n’avait jamais joué la comédie avant de croiser les pas d’une des recruteuses de Nadine Labaki. La performance du jeune Mustapha est étonnante de consistance et d’intensité. Il joue vraiment la comédie, comme s’il en avait appris les techniques.

Prise après prise (et Nadine Labaki aime apparemment avoir un matériau abondant), il varie légèrement sa Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Wajdi Mouawad – Un peu d’Avignon dans les ciels de Béthune et Bruay

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2009

ECHO62

Ceux qui ont l’habitude du théâtre, avec des acteurs sur scène et en face des spectateurs soigneusement alignés, risquent d’être déroutés. Mais après tout, n’est-ce pas aussi la vocation du théâtre que de provoquer un peu le public, en tout cas de changer ses habitudes ?

Avec Ciels, pièce de Wajdi Mouawad créée au festival d’Avignon 2009, c’est sûr, les spectateurs vont être un peu bousculés. Imaginez ! Vous êtes assis sur un tabouret à faire tourner pendant deux heures et demie, pour suivre l’intrigue d’une histoire qui touche à la prévention et au dépistage du terrorisme dans une approche mondiale.

Le tout joué dans un lieu décalé : la friche industrielle de 1 700 m2, de l’usine Plastic Omnium rare endroit capable d’accueillir le spectacle avec tout son environnement. La scène sera installée dans un volume de draperies, quadrifrontale et sur deux niveaux ; le public est au milieu, tournant sur lui-même au fil de l’histoire. Déroutant donc mais « facile d’accès, à l’opposé de ce que l’on peut penser du théâtre » précise Jean-Paul Korbas, directeur des affaires culturelles. On est plutôt dans la logique d’un film pour le cinéma ou la télé. Le spectateur est pris par le sujet et par le jeu des acteurs dont il partage l’espace.

« Nous devons à Thierry Roisin et à la Comédie de Béthune le fait d’accueillir cette pièce à Bruay », poursuit-il. C’est le fruit de la complémentarité et de la complicité entre les structures culturelles de Béthune et de Bruay. Ce dont il faut se réjouir car ce n’est pas tous les jours que le Pas-de-Calais accueille Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A la tête du théatre français, à Ottawa : Mouawad en guerre contre l’impuissance

Posted by jeunempl sur avril 30, 2008

(Le Journal de Montréal – Claudia Larochelle)

«Nous sommes en guerre.» C’est avec ce thème, qui n’a pas fait l’unanimité d’emblée, que Wajdi Mouawad lance sa première programmation de spectacles au Centre national des Arts, à Ottawa, à titre de directeur artistique du Théâtre français.

«Ce sera sur des affiches, ça fait face au parlement… On m’a d’abord dit que cette phrase ne passerait pas. On a discuté, je trouve ça normal. Les gens ont exprimé leurs inquiétudes, il y en a eu dans tous les sens, il y avait cette peur aussi que ça effraie les gens.»

De sa voix posée, presque aussi douce que le silence, Wajdi Mouawad, lumineux et authentique, avoue qu’il a été habité longtemps par ces mots. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Wajdi Mouawad sera l’artiste associé du Festival d’Avignon en 2009

Posted by jeunempl sur mars 21, 2008

(La Presse Canadienne)

Wajdi MouawadWajdi Mouawad, qui présentera sa nouvelle pièce « Seuls » cet été au Festival d’Avignon, en sera l’artiste associé en 2009. Venant d’un des plus grands rendez-vous théâtraux du monde, il s’agit indéniablement d’une immense marque de reconnaissance.

La nouvelle a été annoncée cette semaine à Paris à l’occasion du dévoilement de la programmation de l’édition 2008 par les codirecteurs de la manifestation, Hortense Archambault et Vincent Baudriller.

La formule de « l’artiste invité » a été instituée à Avignon en 2004. Mouawad succèdera dans cette fonction à des créateurs aussi importants que l’Allemand Thomas Ostermeier, le Flamand Jan Fabre, le chorégraphe français d’origine hongroise Josef Nadj, le Français Frédéric Fisbach et l’Italien Romeo Castellucci. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :