Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘combattants’

Pour en finir avec l’hypocrisie !

Posted by jeunempl sur juin 13, 2013

Rim al-Khatib

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Hezbollah - manif & fiestaDepuis près de deux semaines, soit depuis que le secrétaire général du Hezbollah, sayyid Hassan Nasrullah, a déclaré que la résistance islamique participera à la guerre en Syrie, et plus précisément dans la région syrienne frontalière de la Bekaa, le Hezbollah ne serait plus qu’une « officine iranienne », qui exécute l’agenda iranien dans la région, tout comme il ne serait plus un parti de résistance, mais juste une milice, shi’ite de surcroît, utilisée pour combattre les sunnites syriens, et même le sunnisme en général. La lutte contre l’ennemi sioniste n’aurait été qu’un épisode accidentel dans le parcours de ce parti. Ces mêmes voix s’indignent de ce qu’ils considèrent comme une « intervention étrangère » dans le conflit syrien, qui risque semble-t-il, d’élargir le champ du conflit vers le Liban et la région.

C’est grosso modo ce qu’on peut lire dans certains articles, certaines lettres et déclarations de musulmans, arabes et non arabes, ou même de non musulmans, arabes ou non arabes. Une large propagande est lancée, surtout après le discours du sayyid le 25 mai dernier, pour discréditer le Hezbollah, devenu, surtout après la résistance contre la guerre criminelle sioniste, un des principaux mouvements de résistance au sionisme et son allié, l’impérialisme.

Lors de son discours, Sayyed Nasrallah a bien expliqué le pourquoi de son intervention et la limite de celle-ci, disant qu’il s’avère de plus en plus, avec le développement du conflit syrien, que c’est la résistance islamique qui est visée, le but étant d’anéantir tout ce qui peut représenter une résistance au sionisme et à l’impérialisme dans la région. Ce qui oblige la résistance à protéger son existence. D’autre part, les bandes armées rebelles ne cessent, depuis plus d’un an, de bombarder des villages frontaliers et les quelques villages syriens frontaliers habités depuis des décennies par des Libanais, sont la cible de ces bandes armées. Ni l’Etat libanais, ni l’armée libanaise, ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Armée en première ligne : Ersal, carrefour de l’islamisme

Posted by jeunempl sur février 10, 2013

Julien Abi-Ramia & Ali Nassar – L’Hebdo Magazine

Colonne de chars de l'Armée LibanaiseKhaled Hmayed, cible de l’opération militaire qui a coûté la vie au commandant Pierre Bechaalany et au sergent Ibrahim Zahraman, était un agent de liaison qui travaillait avec des organisations islamistes armées en action en Syrie, implantées depuis plusieurs semaines au Liban, dans la ville frontalière de Ersal.

Une semaine après les incidents de Ersal, le pays est encore sous le choc. On a tué et lynché un officier et un soldat de l’Armée libanaise, coupables d’avoir intercepté un homme d’une quarantaine d’années convaincu d’activités terroristes. Après trois jours de surenchères politiques et communautaires, d’informations et de témoignages discordants, le commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwagi, a calmé le jeu et réaffirmé la primauté de l’institution. Lundi, fait extrêmement rare, le chef des services de renseignements de l’armée, le général Edmond Fadel, met les choses au clair. L’opération de vendredi dernier était destinée à mettre Khaled Hmayed, recherché depuis plusieurs mois, hors d’état de nuire. Les agents de l’armée ont réussi à le localiser au sud de sa ville natale de Ersal. Il est aux alentours de midi, ce vendredi 1er février. L’unité qui l’a situé est composée de dix militaires, dont deux en civil, répartis sur deux Humvee. L’opération commence. Quelques mètres plus tard, les deux véhicules foncent sur Hmayed qui quitte son domicile à bord d’un pick-up Nissan foncé. Mais le suspect est armé. Il tire quatre balles en direction des soldats qui ripostent.

L’armée, une cible privilégiée

Ersal - soldats pris pour cibleIls mettent la main sur Hmayed blessé dans l’échange de tirs. Les soldats doivent quitter la zone au plus vite mais les routes boueuses et enneigées rendent difficile leur progression à travers les collines. Une heure pour parcourir un peu plus d’une quinzaine de kilomètres. Sur leur chemin, les deux véhicules sont encerclés par plusieurs dizaines de partisans de Hmayed, venus en mobylette. C’est une embuscade. Les dix soldats tentent de se défendre mais la loi du nombre est implacable. Le capitaine Pierre Bechaalany mourra au cours de ces affrontements. Le sergent Ibrahim Zahraman succombera à ses blessures faites au couteau. Ses compagnons sont désarmés et piégés. Certains à Ersal prétendront que les assaillants ne savaient pas qu’il s’agissait de soldats, les véhicules ne portant pas de plaques de l’armée. Mensonge, dit Fadel, huit d’entre eux étaient en treillis militaires. Les dix victimes sont transportées jusqu’à la place de la municipalité où elles sont exhibées comme des trophées. Il est 14 heures. Des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un rôle-clé pour l’armée libanaise

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2012

(L’Orient le Jour)

La visite du commandant en chef de l’armée le général Jean Kahwagi en Grande-Bretagne est passée quasiment inaperçue dans la presse, mais elle est pourtant de la plus haute importance. C’est d’abord la première fois qu’un commandant en chef de l’armée libanaise effectue une visite officielle aussi longue en Grande-Bretagne, un pays très à cheval sur le protocole qui lui a pourtant réservé un accueil plus que chaleureux. Une source militaire précise que l’invitation adressée au général Kahwagi par les autorités britanniques ainsi que les entretiens qu’il a effectués à Londres s’inscrivent dans le cadre de l’appui anglais, américain et occidental en général à la stabilité au Liban, celle-ci passant par un rôle accru octroyé à l’armée. Ils sont aussi l’expression de l’appréciation par les Occidentaux des efforts déployés par l’armée libanaise pour le contrôle des frontières avec Israël, mais surtout avec la Syrie. Enfin, selon la source militaire, cette visite coïncide avec la décision du gouvernement d’acheter des armes pour la troupe pour un montant de plus d’un milliard de dollars échelonné sur quatre ans. Cette décision n’aurait sans doute pas été prise s’il n’y avait pas eu un feu vert occidental. Ce qui montre une fois de plus que l’Occident souhaite réellement préserver la stabilité au Liban dans l’étape actuelle et ne voit pas d’autre force que l’armée libanaise pour assurer cette stabilité.

On se souvient ainsi que lorsqu’il y a plus d’un an, le ministre de la Défense Fayez Ghosn s’était rendu en Iran et avait visité des usines d’armement sur place, les instances occidentales avaient aussitôt contacté les responsables libanais pour leur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ersal : L’ASL agresse l’armée… et les civils

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2012

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Victime collatérale du conflit qui se joue en Syrie, le village d’Ersal a été cette fois le théâtre d’une attaque de rebelles syriens. Ceux-ci s’en sont pris pendant plusieurs heures à un poste de l’Armée libanaise. Que se passe-t-il dans ce coin perdu du Liban?

Le village tranquille n’est plus ce qu’il était. Depuis le début du conflit syrien, le village d’Ersal, dans l’Est du Liban, continue d’essuyer les tirs ou les attaques. En l’espace d’une semaine, les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) ont ainsi effectué deux incursions en territoire libanais. La dernière s’est produite dans la nuit du 21 au 22 septembre derniers. «Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, une force de l’Armée syrienne libre est entrée dans la nuit dans les environs du (village libanais) d’Ersal et ont attaqué un poste de l’armée libanaise avec un grand nombre d’hommes armés, sans faire de blessés parmi les soldats», indique laconiquement un communiqué de l’Armée libanaise. «Des renforts de l’armée ont été dépêchés vers la zone et ont commencé à poursuivre les hommes armés qui se sont enfuis après l’agression en direction des montagnes et de certaines localités et villages frontaliers libanais», poursuit le communiqué. Ce nouvel accrochage a encore fait résonner dans la nuit à Ersal des échanges de coups de feu d’armes automatiques et de grenades.

Quelques jours plus tôt, un autre groupe de rebelles de l’ASL, composé tout de même d’une centaine d’hommes en partance pour la frontière syrienne, s’en était pris à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : l’archevêché gréco-catholique d’Alep mis à sac

Posted by jeunempl sur août 28, 2012

Roger Akl

L’agence du Vatican, Zenit.org (cf article ci-dessous), laisse entendre sans l’affirmer  – je comprends leurs craintes – que les « inconnus » qui ont détruit l’archevêché Grec-Catholique seraient des djihadistes intégristes car, « selon des sources locales de Fides, les responsables de l’exaction « sont des groupes non identifiés qui entendent alimenter une guerre confessionnelle et impliquer la population syrienne dans des conflits sectaires ».

« Du fait de l’intervention désormais établie de groupes djihadistes, est en cours une tentative visant à fomenter la haine et des conflits sectaires. On enregistre la présence d’un nombre croissant de milices islamistes wahhabites et salafistes provenant de Tchétchénie, du Pakistan, du Liban, d’Afghanistan, de Tunisie, d’Arabie Saoudite et de Libye. Ces groupes ont pour seul but de faire régner le chaos, la destruction, les atrocités et de paralyser la vie sociale », dénoncent ces mêmes sources ».

Pourtant, même si « la population civile syrienne en est la victime », elle « ne tombera pas dans ce piège », affirme-t-elles.

Que nos dirigeants occidentaux, dont Français, arrêtent donc de souffler sur les flammes de la guerre et d’encourager et d’aider (par leurs services secrets déjà sur place à Adana) Turcs et Arabes théocratiques Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Wikileaks – 9 mai 2008: Geagea demande aux USA d’armer 7000 à 10.000 combattants FL

Posted by jeunempl sur avril 5, 2011

Nada Raad – Al Manar

Note du MPLBelgique.org: Premier article de l’épisode… un dossier du MPLBelgique.org sera consacré à ce scandale inqualifiable, une véritable honte pour notre pays.

Samir Geagea prêt à combattre le Hezbollah

Le 9 Mai 2008, le chef des Forces Libanaises (FL) Samir Geagea a effectué une visite surprise chez la chargée d’affaires américaine au Liban Michèle Sisson (qui fut par la suite ambassadrice des USA au Liban jusqu’en 2010).
Au cours de sa rencontre, Geagea a demandé aux Etats-Unis de fournir des armes à ses combattants pour lutter contre le Hezbollah. « Je veux que les Etats-Unis s’assurent que les Forces Libanaises possèdent entre 7.000 à 10.000 combattants bien entrainés et prêts à agir. Nous pouvons combattre le Hezbollah, mais nous avons besoin d’armes pour ces combattants. Si l’aéroport reste fermé, nous pourrons acheminer les armes par la mer », a dit Geagea à l’adresse de Sisson.

« Il faut protéger le gouvernement libanais »

Au cours de cette même visite, survenue à l’issue d’une rencontre de cinq heures entre le chef des FL et cinquante membres des forces du 14 mars, Sisson a qualifié le communiqué final de la coalition de « très bien ».

Samir Geagea a indiqué à la responsable américaine avoir envoyé sa femme pour exhorter le commandant de l’armée Michel Souleymane de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gilad Shalit : La Grande Illusion

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

Palestine Think Tank/Info-Palestine

Par Gilad Atzmon

Dans le roman national israélien, le soldat est campé comme un être innocent, « pris » dans une guerre qu’il est condamné à mener, à son corps défendant. Le combattant israélien est un combattant qui « tire dans le tas, puis sanglote ».

(JPG)

Pleurnicher sur le sort de Shalit et faire l’impasse sur les 11 000 prisonniers politiques palestiniens en Israël...

Voici de cela quelques jours, Noam Shalit (le « père de ») a fustigé le Hamas, au motif que celui-ci retiendrait son fils prisonnier sans raison. Miraculeusement, il a réussi le tour de force d’oublier que son fils Gilad était bel et bien un soldat combattant, qui servait en tant que gardien de mirador d’un camp de concentration, et qu’il avait été capturé dans un bunker blindé surplombant Gaza…

Le Père Shalit a ainsi enjoint au Hamas d’« arrêter de nous prendre en otages des symboles de guerres du passé ». Il a également prétendu que le Hamas serait impliqué dans rien moins qu’une « résistance imaginaire ». Apparemment, ce sont là des déclarations vraiment gonflées, de la part d’un père supposé être extrêmement préoccupé par le sort de son fils.

La saga de Gilad Shalit est, à n’en pas douter, un cas d’étude exemplaire de l’identité israélienne. En dépit du fait que Gilad Shalit est un soldat et qu’il a été directement impliqué dans les crimes de l’armée israélienne contre une population civile, les Israéliens et les lobbies juifs, dans le monde entier, persistent à le présenter comme une « victime innocente ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :