Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘collaboration’

Accord sécuritaire Liban-US : Trop de fuite d’informations…C’est trop !

Posted by jeunempl sur avril 11, 2010

Par Antoine Hayek – El Nashra
Traduction: Stéphanie Tasrini

Les diplomaties arabe et européenne suivent de près le dossier de l’accord sécuritaire libano-américain signé depuis plus de deux années. Le Hezbollah avait clarifié son contenu tout en prévoyant un changement dans la carte politique. Changement qui permettrait de situer les opposants à la politique sécuritaire américaine et de déterminer la capacité des alliés de Washington à tenir leurs promesses et tout ce qui en découle comme intérêts.

Au moment où le Président de la République Michel Sleimane défend les attaques contre le Hezbollah via des accords sécuritaires, les proches de la Résistance estiment que les propos de Sleimane prouvent que le Hezbollah et l’opposition sont la cible de cet accord : Washington tente de démanteler l’infrastructure de la Résistance qui est basée sur un e communication dynamique et une grande confidentialité.

Les diplomates précités se posent plus d’une question autour de l’identité et des objectifs des parties libanaises officielles qui infiltrent ce genre d’information et de documents en les mettant à la portée des ambassades arabes et étrangères ainsi qu’à l’opinion publique. L’ambassade US a réclamé des informations confidentielles et sécuritaires dont la divulgation porte atteinte à la vie privée des citoyens. La société civile est toujours Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Détenus libanais dans les prisons syriennes : les familles ne baisseront pas les bras

Posted by jeunempl sur avril 10, 2010

(L’Orient le Jour – Nada Merhi)

Les parents des détenus libanais dans les prisons syriennes entameront demain la sixième année du sit-in permanent qu’ils observent dans le jardin Gebran Khalil Gebran, au centre-ville. Pour marquer cette journée, un grand rassemblement est prévu demain sur les lieux du sit-in.

11 avril 2005. Les parents des détenus libanais dans les prisons syriennes entament un sit-in permanent accompagné, les premiers jours, d’une grève de la faim. Leurs revendications ? Obtenir une reconnaissance de la part des Nations unies du fait que l’application par la Syrie de la résolution 1559 du Conseil de sécurité demeurerait incomplète tant que le dossier des disparus et des détenus libanais dans les geôles syriennes n’aurait pas été réglé, et tant que n’aurait pas été formée une commission d’enquête internationale sur les disparitions forcées et les arrestations arbitraires de Libanais par les SR syriens.

10 avril 2010. Les parents des détenus libanais dans les prisons syriennes clôturent la cinquième année de leur sit-in permanent. Leurs revendications restent inchangées, même si les angles ont été légèrement arrondis. « Nos revendications sont réalistes, explique ainsi Ghazi Aad, porte-parole de Solide (Soutien aux Libanais en détention et en exil). La formation d’une commission internationale n’est pas possible, parce que cela nécessite un contexte local combiné à une conjoncture internationale, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. »

Et d’ajouter : « L’un des problèmes majeurs qui entravent le progrès dans le dossier reste l’absence d’une infrastructure nationale officielle adéquate. Cette infrastructure est importante sur le plan interne, puisqu’elle permet de faire un inventaire des personnes portées disparues au Liban. Nous savons qu’ils sont des milliers à avoir été enlevés soit par les milices, soit par les forces étrangères qui étaient présentes à l’époque, comme la Syrie, l’Organisation pour la libération de la Palestine ou Israël. Toutes les factions, sans exception, se sont rendues coupables d’actes d’enlèvement. Aucune d’entre elles ne peut le nier. Cette infrastructure permettra donc de donner le nombre exact des personnes disparues, qui sont estimées à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dubaï : les explications de la Grande-Bretagne sont truffées d’incohérences

Posted by jeunempl sur février 21, 2010

Robert Fisk – The Independent

Il est temps de mettre les choses au clair.

Connivence. C’est de cela qu’il s’agit. Les Emirats arabes unis soupçonnent – soupçonnent seulement, notez le – la « collaboration sécuritaire » de l’Europe avec Israël d’avoir passé la ligne de l’illégalité, quand des passeports britanniques (et d’autres nations de l’Union européenne) peuvent maintenant être utilisés pour envoyer des agents israéliens dans le Golfe tuer les ennemis d’Israël.

A 3 h 49 pm, hier après-midi, (heure de Beyrouth, 1 h 49 pm à Londres), mon téléphone libanais se met à sonner. C’est une source – impeccable, je le connais et je sais qu’il parle avec autorité à Abu Dhabi – pour me dire que « les passeports britanniques sont vrais. Ce sont des photos hologrammes avec le timbre biométrique. Ils ne sont ni faux ni contrefaits. Les noms existent vraiment. Falsifier un hologramme ou un timbre biométrique, qu’est-ce que ça veut dire ! »

La voix – je connais l’homme ainsi que ses origines – a envie de parler. « Il y a 18 personnes d’impliquer dans le meurtre de Mahmoud al-Mabhouh. En plus des 11 déjà citées, il y a deux Palestiniens qui sont actuellement interrogés, et cinq autres, dont une femme. Elle a fait partie de l’équipe qui surveillait le hall de l’hôtel. » Deux heures plus tard, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Liban: un ex sous-officier condamné à mort pour collaboration avec Israël

Posted by jeunempl sur février 19, 2010

AFP

Un ancien sous-officier des Forces de sécurité intérieure (FSI) au Liban a été condamné à mort jeudi par un tribunal militaire pour collaboration avec Israël et pour son implication dans un attentat contre deux leaders du Jihad islamique au Liban.

Mahmoud Qassem Rafeh, 63 ans et ancien membre des Forces de sécurité intérieure (FSI) a été déclaré coupable « de collaboration et d’espionnage pour le compte de l’ennemi israélien », selon le verdict prononcé par le tribunal militaire permanent.

M. Rafeh a été également reconnu coupable d’avoir participé à l’exécution de l’attentat à la voiture piégée dans la ville côtière de Saïda en mai 2006 qui a coûté la vie aux frères Mahmoud et Nidal Majzoub, deux leaders libanais du mouvement palestinien du Jihad Islamique.

Un deuxième accusé, Hussein Sleimane Khattab a été condamné à mort par contumace. Selon la télévision du Hezbollah chiite, ce dernier se trouve en Israël.

Les deux condamnés sont « entrés en contact avec des officiers du pays ennemi dans les territoires occupés (Israël, ndlr) », ont « transporté une charge explosive et ont entrepris de la faire exploser, provoquant la mort des frères Majzoub ».

La collaboration avec d’Israël est passible de la prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a provoqué la mort, il peut demander la peine capitale.

Aux termes de la loi libanaise, les coupables peuvent faire appel et l’exécution de la peine de mort nécessite la signature du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La prison de Roumieh est-elle devenue un Etat dans l’Etat?

Posted by jeunempl sur août 20, 2009

As Safir

LEBANON-PRISON-ROUMIEHLa «grande évasion» des prisonniers de «Fateh el-Islam» de la prison de Roumieh a relégué au second plan les tentatives, devenues stériles, de formation du gouvernement.

En attendant l’arrestation du seul des huit prisonniers qui ait pu échapper aux forces de l’ordre, cette évasion suscite une série de questions allant de l’état des prisons à la symbolique politique de l’arrestation des membres de «Fateh el-Islam», d’autant plus que la commission d’enquête internationale a déjà enquêté avec la plupart des membres détenus de « Fateh el-Islam » et d’Al Qaida au Liban. Il est bon de rappeler que le prisonnier évadé Ahmad Haji Souleiman (de nationalité syrienne) était dans une prison syrienne avec Chaker El Abssi. Il aurait été par la suite chargé de recruter des membres de «Fateh el-Islam». Le directeur général des FSI le général Achraf Rifi a affirmé Assafir qu’il ne s’agit pas d’un dangereux criminel et qu’il a été arrêté en 2006 avant la guerre de Nahr el Bared.

Comment les huit prisonniers ont-il réussi à préparer leur évasion pendant une quinzaine de jours en sciant les barreaux de leur cellule et comment se sont-ils procuré la scie?

L’évasion serait-elle due à des lacunes au niveau des mesures de prévention appliquées dans la prison ou y aurait-il à l’intérieur de la prison des personnes avec qui les prisonniers auraient collaboré?

Pourquoi les huit prisonniers les plus dangereux de «Fateh el-Islam» ont-ils été mis dans une même cellule dans la prison de Roumieh, bafouant ainsi toute  norme de prévention?

Y aurait-il eu coordination entre «Fateh el-Islam» et une autre partie qui attendait les prisonniers évadés à l’extérieur de la prison?

Les prisonniers de «Fateh el-Islam» jouissent-ils d’un traitement de faveur, tel qu’on l’a laissé entendre, qui va jusqu’à leur offrir des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « guerre des espions » sort de l’ombre au Proche-Orient

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

The Canadian Press

De Sam Ghattas

Mossad

Mossad

BEYROUTH — La « guerre des espions » vient sur le devant de la scène au Proche-Orient. Le Liban a annoncé récemment l’arrestation de 15 personnes soupçonnées de collecter des informations au profit d’Israël, alors que le renseignement intérieur israélien affirme de son côté que des groupes arabes utilisent Internet pour tenter d’infiltrer l’Etat hébreu.

Les autorités libanaises disent avoir infligé un revers majeur à Israël en arrêtant récemment 13 Libanais et deux Palestiniens accusés de collecter des informations sur le Hezbollah et ses dirigeants.

Israël a mené à l’été 2006 une guerre au Liban contre le mouvement chiite, et les deux ex-belligérants se préparent depuis à la possibilité d’un nouveau conflit. Même si l’Etat hébreu et ses voisins arabes s’espionnent mutuellement depuis des années, les récentes arrestations apportent un nouvel éclairage sur cette guerre d’infiltration.

De son côté, le Shin Bet, service de sécurité intérieure israélien, a appelé cette semaine les Israéliens à la prudence dans l’utilisation de réseaux sociaux comme Facebook, affirmant que des groupes arabes les utilisaient pour recruter des espions. Il cite le cas d’un utilisateur israélien de Facebook contacté par un homme qui se serait présenté comme un agent libanais et lui aurait proposé de l’argent en échange d’informations.

En 2007, Azmi Bishara, un député arabe israélien, a quitté Israël quelques semaines avant d’être accusé d’avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah durant la guerre de 2006. Il vit aujourd’hui en Jordanie. Depuis la guerre contre le Hezbollah, Israël a également accusé plusieurs de ses citoyens arabes de collaboration avec des ennemis au Liban.

Le gouvernement israélien refuse de parler de ses activités de renseignement, mais selon le commentateur israélien Ronen Bergman, un expert en questions de sécurité, les récentes annonces libanaises laissent penser que les services secrets israéliens ont peut-être commis des erreurs clé. « Si les autorités libanaises disent avoir attrapé des espions israéliens, il y a une forte probabilité pour que ce soit vrai », estime de son côté Sholom Brom, ancien chef de la planification stratégique pour l’armée israélienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Liban: 5 inculpations pour espionnage

Posted by jeunempl sur mai 19, 2009

AFP

israel-lebanon-flagsLe procureur de la cour militaire libanaise a inculpé aujourd’hui cinq nouvelles personnes, dont deux sont en détention, d’espionnage pour le compte d’Israël, a-t-on appris de source judiciaire.

Elles sont accusées « d’avoir collaboré avec Israël et d’être entrées sur son territoire, et d’avoir fourni des informations sur des personnalités et des positions militaires libanaises », a indiqué la source à l’AFP, sans donner d’autres détails.

Au total, 18 personnes, dont 12 sont actuellement détenues, ont été inculpées pour espionnage depuis avril, parmi lesquelles un ex-général de la Sûreté générale, sa femme et son neveu, qui ont reconnu avoir travaillé pour le compte d’Israël pendant plus de 15 ans.

Par ailleurs, deux Libanais soupçonnés d’espionnage au profit de l’Etat hébreu ont fui lundi en Israël avec leurs familles, alors que se poursuit le démantèlement de réseaux présumés à travers le pays.

Le Liban est encore techniquement en guerre avec Israël. Les agents démasqués encourent la prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort, il peut demander la peine capitale.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :