Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘collaborateurs’

Réfugiés libanais en Israël : Le bout du tunnel, enfin

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

A.K. – L’Hebdo Magazine

Le Liban a, enfin, approuvé le mécanisme permettant aux Libanais qui s’étaient réfugiés en Israël en l’an 2000, de regagner le pays sans être inquiétés. Opposition et majorité se sont mis d’accord au Parlement sur un dossier des plus délicats qui traîne depuis plus de onze ans.

Faisant abstraction des considérations politiques de l’époque, le Liban a décidé de clore ce dossier, mais sous certaines conditions. Les dossiers des hommes seront étudiés au cas par cas. L’amnistie indirecte concerne principalement les familles: femmes, enfants et vieillards, autrement dit ceux qui n’étaient pas militairement affiliés à Israël. Les anciens membres de l’Armée du Liban-Sud (ALS, auxiliaire d’Israël) restent soumis à la loi libanaise, comme des personnes qui ont collaboré avec l’ennemi. Des décrets d’application seront établis conformément à la loi, dont le projet est présenté par les députés du Courant patriotique libre (CPL), dans une période d’un an, afin d’autoriser le retour de ceux qui le souhaitent.

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a applaudi à l’adoption de cette loi. «Les sudistes libanais étaient délaissés par l’Etat et l’occupation en a obligé certains à travailler en Israël pour survivre. Quoi qu’il en soit, ce sont tous des Libanais et il faut faire la différence entre les collaborateurs avec Israël et les comploteurs d’une part, et ceux qui ont été contraints à fuir», a-t-il estimé.

Avec le retrait des forces israéliennes du Liban-Sud, des centaines de familles ont choisi de se réfugier en Israël. L’Etat hébreu charge Saïd Ghattas de trouver des solutions aux problèmes de ces 2700 réfugiés libanais. La plupart d’entre eux étaient des membres de l’Armée du Liban-Sud, formée de chrétiens, de chiites et de druzes, qui avaient quitté l’Armée libanaise en 1976 et qui avaient soutenu Israël dans ses guerres contre l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et contre le Hezbollah. Fondée par Saad Haddad, l’ALS est dirigée, à la mort de ce dernier en 1984, par le général Antoine Lahd, autre dissident de l’armée. Après le retrait israélien du Liban-Sud, en l’an 2000, de nombreux combattants de l’ALS, considérés comme des traîtres et des collaborateurs par le gouvernement libanais et le Hezbollah, ont fui en Israël, accompagnés de leurs familles.

Le nombre des réfugiés libanais en Israël était estimé à plus de 6000 personnes. Les difficultés auxquelles ils doivent faire face sont nombreuses. Réfugiés essentiellement dans le nord d’Israël, ils sont confrontés à des problèmes d’emploi, de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saïd Ghatas, chargé d’aider les 2700 libanais réfugiés en Israël depuis 2000

Posted by jeunempl sur mai 13, 2010

Guysen International News – Raphaël Uzan

Le gouvernement israélien a récemment nommé un ex-officier de l’Armée du Liban-sud (ALS) au poste de conseiller spécial pour les vétérans de cette milice libanaise qui a combattu aux côtés de l’armée israélienne jusqu’à son retrait du sud du Liban en 2000.

Rattaché au bureau du ministre sans portefeuille Yossi Peled, Saïd Ghatas sera chargé de trouver des solutions aux problèmes des 2.700 Libanais, anciens soldats de l’ALS et leurs familles, réfugiés en Israël depuis le retrait des forces israéliennes du sud du Liban après 22 ans « d’occupation ».

« Je suis surtout là pour faire le lien entre les familles et l’administration israélienne. »

« Je suis surtout là pour faire le lien entre les familles et l’administration israélienne. Beaucoup d’argent a été dépensé par le gouvernement, mais de manière peu efficace », a déclaré M. Ghatas à l’AFP mercredi.

Réfugiés principalement dans le nord d’Israël, ils sont confrontés à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Collaborateurs libanais en « Israël » : Piètres remords

Posted by jeunempl sur mai 12, 2010

Al Manar – Leila Mazboudi

Dévorés par les remords,  c’est ainsi que sont présentés les anciens collaborateurs libanais de la milice du général Lahad, chaque fois que les médias israéliens vont les rencontrer pour scruter les conditions dans lesquelles ils vivent en « Israël » et leur état d’âme. Pourtant dix années sont passées depuis le retrait forcé des troupes israéliennes du Liban, en l’an 2000, après une vingtaine d’années d’occupation ponctuées d’opérations de résistance qui n’ont cessé, au fil des ans, de doubler d’intensité et d’efficacité.

Après la récente proposition du chef des services de renseignements israéliens, Amos Yadlin, ils devraient l’être encore plus. Soupçonnant leur loyauté envers Israël ainsi que celle de leur famille, il a suggéré de tous les expulser, ainsi que leurs confrères palestiniens.

Quelques jours après ces déclarations, les ex-agents libanais  ne cachent pas leur amertume devant la caméra de la deuxième chaîne israélienne.

Elle semble revenir aux premières heures du retrait israélien en catimini. Personne ne les avait mis au courant que le retrait avait été amorcé. Même leur chef, le général Antoine Lahad, avait été gardé dans la plus grande ignorance.
« On m’a appris que toutes les positions israéliennes étaient tombées et que l’armée israélienne avait pris la fuite vers Israël. Je leur ai alors demandé ce qu’ils étaient en train de faire, ce qu’ils allaient faire de nous, de nos familles, de nos voitures. Ils nous ont dit qu’ils allaient se charger de tout. Comme j’étais idiot quand Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « guerre des espions » sort de l’ombre au Proche-Orient

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

The Canadian Press

De Sam Ghattas

Mossad

Mossad

BEYROUTH — La « guerre des espions » vient sur le devant de la scène au Proche-Orient. Le Liban a annoncé récemment l’arrestation de 15 personnes soupçonnées de collecter des informations au profit d’Israël, alors que le renseignement intérieur israélien affirme de son côté que des groupes arabes utilisent Internet pour tenter d’infiltrer l’Etat hébreu.

Les autorités libanaises disent avoir infligé un revers majeur à Israël en arrêtant récemment 13 Libanais et deux Palestiniens accusés de collecter des informations sur le Hezbollah et ses dirigeants.

Israël a mené à l’été 2006 une guerre au Liban contre le mouvement chiite, et les deux ex-belligérants se préparent depuis à la possibilité d’un nouveau conflit. Même si l’Etat hébreu et ses voisins arabes s’espionnent mutuellement depuis des années, les récentes arrestations apportent un nouvel éclairage sur cette guerre d’infiltration.

De son côté, le Shin Bet, service de sécurité intérieure israélien, a appelé cette semaine les Israéliens à la prudence dans l’utilisation de réseaux sociaux comme Facebook, affirmant que des groupes arabes les utilisaient pour recruter des espions. Il cite le cas d’un utilisateur israélien de Facebook contacté par un homme qui se serait présenté comme un agent libanais et lui aurait proposé de l’argent en échange d’informations.

En 2007, Azmi Bishara, un député arabe israélien, a quitté Israël quelques semaines avant d’être accusé d’avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah durant la guerre de 2006. Il vit aujourd’hui en Jordanie. Depuis la guerre contre le Hezbollah, Israël a également accusé plusieurs de ses citoyens arabes de collaboration avec des ennemis au Liban.

Le gouvernement israélien refuse de parler de ses activités de renseignement, mais selon le commentateur israélien Ronen Bergman, un expert en questions de sécurité, les récentes annonces libanaises laissent penser que les services secrets israéliens ont peut-être commis des erreurs clé. « Si les autorités libanaises disent avoir attrapé des espions israéliens, il y a une forte probabilité pour que ce soit vrai », estime de son côté Sholom Brom, ancien chef de la planification stratégique pour l’armée israélienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :