Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Coexistence’

Raï condamne « les tentatives de bloquer les institutions… »

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2012

(L’Orient le Jour)

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a condamné hier les tentatives visant à « bloquer le fonctionnement des institutions de l’État ». « L’Église condamne les actions politiques visant à assurer des gains personnels aux dépens de l’intérêt général et ayant pour but de bloquer le fonctionnement des institutions de l’État », a déclaré Mgr Raï dans un discours à l’ouverture d’un séminaire spirituel à Bkerké, en présence de dignitaires religieux.

« La politique est un travail moral incompatible avec la corruption, le despotisme et le suivisme, et l’Église ne peut rester passive face à l’injustice et à la paralysie de la vie publique. Le pacte national libanais appelle à la coexistence, au respect mutuel, à l’égalité entre chrétiens et musulmans, et à la mise des Libanais à l’abri de toute subordination occidentale ou orientale », a-t-il ajouté, appelant les puissances politiques à « déployer les efforts pour renforcer les relations et l’intégration entre les citoyens ».

Le cardinal Raï a reçu hier à Bkerké le commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwagi, et le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui ont félicité le prélat maronite pour sa nomination. Parmi les visiteurs de Bkerké, le ministre de la Santé Ali Hassan Khalil, délégué par le chef du législatif Nabih Berry, le président de la Ligue maronite Joseph Torbey et le député Neemetallah Abi Nasr avec lequel Mgr Raï s’est entretenu de plusieurs sujets d’actualité, notamment la restitution de la nationalité libanaise aux expatriés.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En dépit des risques, Benoît XVI a personnellement souhaité maintenir son voyage au Liban

Posted by dodzi sur septembre 12, 2012

La Croix

Benoît XVI exprime sa volonté de maintenir son voyage au Liban du 14 au 16 septembre, malgré la proximité de la guerre civile en Syrie.

« Le pape a souhaité personnellement maintenir son voyage au Liban, même dans ce contexte si particulier. » Le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, n’a laissé planer aucun doute, ce 11 septembre à Rome, sur la volonté personnelle exprimée par Benoît XVI de rendre visite comme prévu aux chrétiens d’Orient, même et surtout en raison de la proximité de la guerre civile en Syrie, qui fait rage à quelques dizaines de kilomètres de Beyrouth.

Il est pourtant clair que l’objectif de ce voyage, du 14 au 16 septembre, dépassera largement le Liban, et les chrétiens. Certes, le pays du Cèdre est celui, au Moyen-Orient, où les chrétiens sont les plus nombreux, mais c’est également le seul où la liberté religieuse est assurée.

Le 4e voyage au Moyen Orient

Le motif officiel de ce voyage est la signature, vendredi 14 septembre à 18 heures, puis la remise, le dimanche matin 16 septembre, au cours d’une messe devant des centaines de milliers de personnes sur le front de mer de Beyrouth, de l’exhortation apostolique « L’Église au Moyen-Orient ». Celle-ci reprendra l’essentiel des 44 propositions formulées par l’ Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du synode des évêques, du 10 au 24 octobre 2010. Au sommaire : le dialogue avec l’islam, la lutte contre les fondamentalismes, l’impératif œcuménique, l’ancrage dans leur propre pays d’origine des chrétiens d’Orient, le rejet de l’antisémitisme, le respect des libertés fondamentales. Et ce texte, très attendu, concerne, bien au-delà du Liban, les 17 pays où sont présents les 20 millions de chrétiens d’Orient, dont 5,5 millions de catholiques. C’est donc, au total, aux 350 millions d’habitants de la région que s’adressera Benoît XVI.

Présentant le programme de ce 24e voyage pontifical, le quatrième au Moyen-Orient, après la Turquie, la Terre sainte et Chypre, le P. Lombardi, s’il a détaillé « les complexités libanaises » (18 religions présentes, dont sept Églises catholiques et quatre patriarcats d’Églises orientales), a précisé que « le pape ne se présente pas comme un leader politique. Il est le responsable d’une communauté religieuse qui, par son témoignage et son engagement, se trouve au service des pays où vivent ses membres ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mgr Raï au Akkar : Message de paix dans une région tourmentée

Posted by jeunempl sur août 22, 2012

L’Hebdo Magazine – Arlette Kassas

C’est sous le grand titre de la coexistence que le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a effectué une tournée de quatre jours dans les différents villages du Akkar au Nord.

La visite était axée sur le sens du Akkar, région de coexistence islamo-chrétienne, sur son intérêt majeur au vu des événements régionaux et des relations entre le Liban et la Syrie, ainsi que sur son importance en tant que réservoir de l’Armée libanaise, à l’heure où certains en contestent le rôle.

L’arrestation de l’ancien ministre et député Michel Samaha était omniprésente dans les esprits. D’après les informations qui ont filtré de l’enquête, des attentats à l’explosif étaient prévus au Akkar et devaient coïncider avec la visite du patriarche maronite qui avait décidé néanmoins de ne pas l’annuler, afin d’adresser un message bien clair: rien ne peut le dissuader de rencontrer ses fils dans une région qui souffre et ne saurait être fermée devant quiconque. Il est passé outre les menaces, et a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La France surprise des déclarations du Patriarche Al Rai, rapporte Al-Hayat

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

iLoubnan.info

Le quotidien panarabe Al-Hayat a cité dimanche un responsable français exprimant sa surprise des déclarations du Patriarche Béchara Boutros Al-Rai sur la Syrie.

« Il est très étrange que le patriarche a parlé au nom des chrétiens de la Syrie et a déclaré que le président Bachar al-Assad, qui tue et opprime son peuple, doit avoir plus de chances », a ajouté la source.

La source a également noté que le président français Nicolas Sarkozy a expliqué à Al-Rai qu’il avait donné plus de chances à Assad, mais le président syrien a choisi d’être radical et tuer son peuple.

La source a également déclaré que lors de la réunion du patriarche avec le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, Le Patriarche a exprimé son inquiétude du danger des Frères musulmans en Syrie, et quand Juppé a demandé à Al-Rai « Qu’en est-il du Hezbollah au Liban? », Al-Rai a déclaré que la « coexistence avec le Hezbollah est bonne et normale. »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saad Hariri reçu par le pape Benoît XVI

Posted by dodzi sur février 21, 2010

L’Orient le Jour

Le Premier ministre Saad Hariri a effectué, samedi, une visite officielle au Vatican où il a été reçu par le pape Benoît XVI. Accompagné de son épouse Lara, Hariri a aussi rencontré le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, et le ministre des Affaires étrangères, Mgr Dominique Mamberti.

À l’issue de la réunion qui a duré une demi-heure, M. Hariri a déclaré que les discussions ont porté sur la situation au Liban et dans la région. « Nous avons discuté avec le pape de l’importance de la paix et du dialogue au Proche-Orient. Nous avons de même souligné la nécessité de consolider, par les actes, la coexistence entre chrétiens et musulmans, notamment au Liban », a ajouté le chef du gouvernement.

M. Hariri a été accompagné de son chef de cabinet Nader Hariri, et de ses conseillers Mohammad Chatah, Daoud Sayegh et Hani Hammoud. L’ambassadeur du Liban au Vatican Georges Khoury a fait également partie de la délégation.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sleiman : « Il n’existe aucun prétexte à une agression israélienne »

Posted by dodzi sur février 10, 2010

L’Orient le Jour

Le président de la République, Michel Sleiman, affirme que personne au Liban n’a fait part d’une intention d’attaquer Israël.

Recevant hier à Baabda les membres du conseil de l’ordre des journalistes, conduits par le président de l’ordre, Melhem Karam, le chef de l’État a abordé devant eux plusieurs thèmes d’actualité, allant de la situation à la frontière méridionale au « manque de productivité » du gouvernement, en passant par les élections municipales, qu’il souhaite voir se dérouler comme prévu.

« Israël n’a pas intérêt à voir un minimum de stabilité politique au Liban, car cela irait à l’encontre de l’objectif qu’il recherche, qui est de prouver que diverses communautés ne peuvent pas coexister », a commencé par dire le chef de l’État, avant d’ajouter : « L’intérêt d’Israël est de nuire, ou du moins de menacer, car ses menaces ont pour effet d’inquiéter les investisseurs. »

« Personne au Liban n’a fait part d’une intention d’attaquer Israël. Mais si ce dernier compte quand même entreprendre une agression, il doit savoir que celle-ci ne serait plus une promenade pour lui. Mais il n’existe aucun prétexte pour une quelconque attaque israélienne », a-t-il répété.

Sur le plan de la situation intérieure, M. Sleiman a souligné que « l’année dernière avait été celle du rétablissement de la confiance » et qu’aujourd’hui, « il faut continuer en édifiant les institutions et en consolidant le système démocratique ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Général Aoun : « Pourquoi je dialogue avec le Hezbollah et la Syrie »

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2009

Tayyar.org – Recueilli par Luc Balbont

Général Michel Aoun (chef du Courant Patriotique Libre)Lorsqu’en février 2006, le général chrétien Michel Aoun entreprend de dialoguer avec le Hezbollah, beaucoup de chrétiens ne comprennent pas. Comment cette figure symbolique d’un Liban libre, qui entre 1982 et 1990, avait combattu les armes à la main ce parti religieux musulman chiite soutenu par l’Iran, pouvait-il se compromettre avec « ces extrémistes fous de Dieu » ?
De même quand le bouillant général, l’un des seuls dirigeants libanais à résister aux troupes d’occupation syriennes jusqu’à leur départ du Liban en 2005, effectue un voyage à Damas en 2008, pour donner l’accolade de paix au président Bachar El Assad, son initiative est fraîchement accueillie par une partie de ses concitoyens. Se réconcilier avec la Syrie ? Quelle trahison ! Michel Aoun avait-il perdu la raison, pour pactiser ainsi avec l’ennemi ? Tant de libanais avaient péri sous le feu de ces Syriens, qui avaient occupé le pays de manière brutale durant 29 ans.Dans sa résidence de Rabiah, sur les hauteurs de Beyrouth, et alors qu’il sort d’une longue réunion avec Saad Hariri, Premier ministre désigné du Liban, qui tente de former un gouvernement depuis plus de 4 mois, Michel Aoun a accepté de recevoir « Pèlerin », pour expliquer les raisons de ces inattendus rapprochements. A 74 ans, l’homme reste vif et lucide. Le ton est parfois autoritaire, mais les mots sont pesés, réfléchis. Ils sont ceux d’un homme pragmatique, qui sait pourquoi il a tourné la page.

Luc Balbont : Beaucoup de Français, chrétiens ou non, ne comprennent toujours pas votre rapprochement avec le Hezbollah libanais, parti religieux chiite pro-iranien, qu’ils considèrent comme dangereux, voire terroriste. Pourquoi ce dialogue qui en a étonné plus d’un ?
Général Aoun : On ne peut pas éternellement vivre dans le rejet et le refus. La guerre est finie. Et le Liban est à construire avec les Libanais, tous les Libanais. La communauté chiite représente 1/3 de la population libanaise. Peut-on bâtir une nation en se passant de plus de 30% de ses citoyens ? Si tous les chiites ne militent pas au Hezbollah, et s’il existe diverses sensibilités en leur sein (laïcs, progressistes, pro syriens du mouvement Amal etc) tous reconnaissent le courage de ce parti qui a lutté pour libérer le pays.

Le Hezbollah fait peur en France, en Europe et d’une manière générale à une grande majorité d’Occidentaux ….
La France, l’Europe, les Etats-Unis sont loin du Liban. Nous, chrétiens libanais vivons avec les chiites, sympathisants ou non du Hezbollah, depuis toujours. Nous avons des racines, une nationalité et des traditions en commun. Nous devons travailler ensemble. Je suis laïc et chrétien, je ne partage donc pas toutes les convictions du Hezbollah, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et les chrétiens de la minorité de répondre: six cartes Haririennes inquiétantes…

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2009

Jean Aziz – Al Akhbar

Les chrétiens de la minorité ne tardent pas à répondre au défi.

Jean Aziz

Certes, disent-ils, que la question du style et du mode de vie quotidien est devenue l’une des bases de ce qui reste de la « cause chrétienne » au Liban aujourd’hui. Mais il existe une autre base parallèle, voire plus importante. C’est la question du partenariat et de la participation au pouvoir, ainsi que la présence dans l’État et ses institutions. C’est ce qui a été exprimé indirectement dans le texte politique du dernier Concile Maronite, par le biais de ces paroles célèbres: « Comment coexister égaux et différents à la fois». Comme si c’était l’expression de l’autre souci réel: Comment faire pour être « égaux » au pouvoir, même si nous sommes « différents » quant à la taille selon laquelle ce pouvoir est accordé.

Et pour des raisons de recherche méthodologique, les chrétiens de la minorité assurent également que cet aspect de la cause chrétienne, ayant une dimension très essentielle, n’est pas moins important. Il a un impact sur la présence effective des individus et groupes chrétiens. Cela peut être compris dans la logique de la pensée islamique, sa crise avec la démocratie et la notion de l’autre. Plus la présence des chrétiens au pouvoir diminue dans n’importe quel pays voisin, plus ils sont en proie à l’agonie de la mort, la migration, et la défaite, plus au niveau de l’âme qu’au niveau de la terre jusqu’à ce qu’ils se soient transformés en ruines archéologiques pour des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun poursuit sa visite en Russie et les Russes assurent leur soutien au Liban

Posted by jeunempl sur avril 15, 2009

Tayyar.org

Le général Michel Aoun poursuit sa visite officielle en Russie. Il a rencontré aujourd’hui le ministre des Affaires Étrangères russe qui a souligné l’importance de l’honnêteté des élections et a suggéré d’envoyer des délégations étrangères pour les surveiller.

Le général Aoun a également rencontré le Patriarche Kirill, la haute référence orthodoxe russe qui a assuré au général qu’il priait toujours pour le Liban.

Pour sa part, le général Aoun a présenté au Patriarche Kirill un livre de souvenir sur le Liban.

Il a aussi tenu une rencontre avec le président du département des Affaires Étrangères au sein du patriarcat russe, le Mgr Hilarion, qui a réitéré sa sympathie envers le Liban et tous les chrétiens de l’Orient. Il a par ailleurs insisté sur le fait que le christianisme ne se dresse pas contre les musulmans mais appelle à la coexistence.

Le général Aoun a enfin assuré qu’il exerce tous ses efforts pour que les chrétiens restent présents en Orient, ce qui est conforme à l’ouverture envers les autres que prêche le christianisme.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trois ans depuis l’entente entre le jaune et l’orange : une nouvelle page est abordée, les anxiétés sont éliminées et les défis s’accumulent…

Posted by jeunempl sur février 6, 2009

El Nashra – Hussein Assi

sayyed-nasrallah_general-aounTrois ans déjà…
Trois ans depuis l’entente entre le Hezbollah et le courant patriotique libre,
Trois ans depuis l’entente qui a lancé une nouvelle page entre les deux partis et a changé toutes les priorités,
Trois ans depuis l’entente qui a récolté des approbations fanatiques et des réprobations anxieuses,
Trois ans depuis l’entente jugée par certains d’être un exemple d’unité nationale et une image de la coexistence islamo – chrétienne, alors que d’autres estiment qu’elle initierait autre chose,
Trois ans déjà et l’entente est toujours résistante aux défis, jugés infranchissables, et s’apprête à en relever d’autres, notamment avec l’approche des législatives décisives…

Les Libanais entament une nouvelle page et les anxiétés du passé sont éliminées

Le commencement s’est produit le 6 février 2006…
Une scène unique a réuni le Chef de la Résistance au Général de la Réforme, chacun chargé de ses significations nationales, mais aussi confessionnelles.
Une seule image a réuni la Résistance contre l’occupation à la Résistance contre la corruption, « la liberté, la souveraineté et l’indépendance » dans leur large contexte, refusant toute sorte d’intervention étrangère dans les affaires libanaises…
Cette rencontre – évènement que personne n’avait prévu, initiera un nouveau type Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :